connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.11h00, 8.1°C
    97%, 1026.8hPa
    Vent de direction ESE4 km/h (raf. 13)

Bulletin spécial N°337 • Canicule été 2018 suivie d'une dégradation orageuse marquée

CarteChaleur / caniculeOragesSécheresse
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Prévisions du phénomène

2018/08/09-2201|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 22h01 :

    Episode méditerranéen fortement orageux pouvant entrainer de fortes précipitations.
    Fin de la vigilance orange
    Les dernières cellules orageuses s'évacuent actuellement en mer. Sur la région PACA, les pluies sont en nette atténuation et ne présentent plus de caractère orageux. Depuis le début de l'épisode (ce jeudi matin), il est tombé localement sur la PACA 80 à 140 mm sur le Vaucluse, les Bouches-du-Rhône jusqu'à la Sainte Baume dans l'ouest du Var, 40 à 80 mm sur le Var (hors Sainte Baume), l'ouest des Hautes-Alpes et des Alpes-de-Haute-Provence, 20 à 40 mm plus à l'Est. L'activité électrique a été localement intense avec des rafales de vent dépassant parfois les 100 km/h (117 km/h relevés à Marignane) et de la grêle. Des trombes marines ont également été observées près du littoral varois.
    Dans la nuit de jeudi à vendredi, des pluies perdurent essentiellement sur le Var, les Alpes-Maritimes et les Alpes-de-Haute-Provence avant de s'estomper. Elles sont généralement faibles et ne sont plus orageuses. Les cumuls encore attendus ne dépassent pas quelques millimètres. En conséquence, la vigilance orange "orages" ne se justifie plus. L'épisode méditerannéen est terminé. Le suivi du niveau des cours d'eau est accessible via le site de www.vigicrues.gouv.fr

    Prévisions du phénomène

    2018/08/09-1815|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 18h15 :

      Episode méditerranéen fortement orageux pouvant entrainer de fortes précipitations, doublé d'un épisode pluvio-orageux actif nécessitant un suivi particulier compte tenu des cumuls associés et dans la mesure où il existe un risque de phénomènes violents.
      Fin de la vigilance orange sur la Drôme et le Gard.
      L'axe orageux le plus actif continue à se décaler vers la Provence et la Côte d'Azur. Les précipitations s'estompent sur le Gard et sur la Drôme. Quelques valeurs remarquables relevées depuis le début de l'épisode en Ardèche : 240mm à Sauze, 200 mm à Vallon-Pont-d'Arc (dont 105mm en 3h), 147 mm à la Croix-Millet, 130mm à La Souche et Gravières. On a relevé 80mm en 1 heure à Saint-Sauveur. Dans la Drôme, il est tombé 50 mm à plus de 100m m sur le sud-ouest (dont 140mm à Donzère et Pierrelate, 107mm à Visan (Enclave des Papes, 84), 70 mm à Montboucher, 52mm à Dieulefit), et 15 à 40 mm ailleurs. Sur le Gard et les Cévenes, l'épisode est cloturé, On a observé 150 à 220 mm sur le nord du Gard et les Cevennes, relevé 181 mm à Tharaux 168 mm Mejannes-le-Clap Sur la PACA, 80 à 120 mm, 30 à 50 mm dans les Alpes; relevé 107 mm à Visan Orange, 118 mm à Oppéde, et 97 mm à Aubagne, 76 mm à Méounes,44 mm à Laragne.
      L'épisode pluvio-orageux intense se poursuit en cette fin de journée de jeudi sur une grande partie de la région PACA. mais perd progressivement de son intensité. Ces orages, accompagnés de fortes rafales de vent et de grêle, occasionneront en outre des intensités pluvieuses encore fortes, pouvant atteindre 20 à 30 mm en peu de temps. Les cumuls attendus sur l'ensemble de l'épisode pourront localement atteindre des valeurs de l'ordre 70 à 100 mm et localement jusqu'à 150 mm. Les orages les plus intenses cessent sur toute la PACA en soirée de jeudi , seuls quelques foyers isolés subsistent en début de nuit de jeudi à vendredi. Le suivi du niveau des cours d'eau est accessible via le site de www.vigicrues.gouv.fr
      Episode pluvio-orageux méditerranéen sur PACA.

      Suivi météo à 16:36

      Le système pluvio-orageux se décale progressivement vers l'Est et se trouve maintenant entre les Bouches-du-Rhône (13) et le Var (83) s'étendant jusqu'aux départements de l'Est de Rhône-Alpes. Les cumuls horaires font état de 20,4mm à Beaumont-du-Ventoux (84), 22,3mm à Avignon (84), 29,6mm à Besse-sur-Issole (83) et 34mm à Carpentras (84)! L'activité électrique est également forte. Ces fortes pluies orageuses occasionnent dans les départements touchés des inondations qui ne cessent de se multiplier au fil des heures...

      La lame d'eau ne cesse d'augmenter son estimation des cumuls. Cette dernière estime les cumuls entre 45 et 70mm avec localement 110mm sur Bonnieux (84) avec un maximum compris entre 200 et 250mm entre Rousson (30) et Larnas (07) en passant par Vagnas (07).

      Prévisions du phénomène

      2018/08/09-1606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h06 :
      • Département passant de la vigilance orange pluie/inondation, orage à la vigilance orange orage : Drôme (26).

      Episode méditerranéen fortement orageux pouvant entrainer de fortes précipitations, doublé d'un épisode pluvio-orageux actif nécessitant un suivi particulier compte tenu des cumuls associés et dans la mesure où il existe un risque de phénomènes violents.
      Fin de la vigilance orange de la Bourgogne au Nord-Est et sur l'Ardèche.
      Sur Gard, Drôme et PACA L'axe orageux le plus actif se situe maintenant du Var vers le Vaucluse et sur les Alpes-de-Haute-Provence. Une rafale à 117 km/h a été enregistré à Marignane au passage d'une ligne orageuse. De fortes précipitations débordent vers l'est la Drôme et sur les Hautes-Alpes. De nouveau orages en provenance du sud-ouest affectent le Gard. On a observé 150 à 220 mm sur le nord du Gard et les Cevennes, relevé 180 mm à Tharaux 167 mm Mejannes-le-Clap, 80 à 100 mm sur le Vaucluse et Bouches-du-Rhône et Var, relevé 99 mm à Orange, 110 mm à Oppéde, et 65 mm à Aubagne, 62 mm à Méounes.
      Sur Gard, Drôme et PACA Des pluies modérées voire quelques orages en provenance du sud peuvent affecter la Drôme et le Gard en cet fin d'après-midi mais l'activité précipitante va rapidement décliner en soirée. En revanche, l'épisode pluvio-orageux intense se poursuit en cette fin de journée de jeudi sur une grande partie de la région PACA. Les violents orages continuent leur progression vers l'Est, gagnant rapidement toutes les Hautes-Alpes et les Alpes-de-Haute-Provence l'Est du Var, touchant en fin d'après-midi les Alpes-Maritimes. Ces orages, accompagnés de fortes rafales de vent et de grêle, occasionneront en outre des intensités pluvieuses très fortes, pouvant atteindre 60 à 80 mm en moins de 3 heures. Sur les Alpes-Maritimes, passage en vigilance orange orage en raison des fortes rafales de vent et de la grêle attendues. Les cumuls attendus sur l'ensemble de l'épisode pourront localement atteindre des valeurs de l'ordre 70 à 100 mm sur le Var et les Bouches-du-Rhône, de 80 à 150 mm ailleurs, ponctuellement 200/250 mm sur le Gard . Les orages les plus intenses cessent sur tous la PACA en fin de journée de jeudi , quelques foyers isolés subsistent en soirée de jeudi. Le suivi du niveau des cours d'eau est accessible via le site de www.vigicrues.gouv.fr
      Episode pluvio-orageux méditerranéen actif des Cévennes à la basse vallée du Rhône et sur PACA.

      Suivi météo à 15:32

      Après avoir stationnée plusieurs heures entre le Nord du Gard et le Sud de l'Ardèche, la ligne de convergence progresse désormais lentement vers l'Est, laissant derrière elle une lame d'eau tout à fait remarquable pour la saison, et qui le serait déjà à l'automne.

      Météo-France relève jusqu'à 240 mm à St-Martin-d'Ardèche, mais localement la lame d'eau estimée au radar approche les 280 mm. La StatIC de Bourg-Saint-Andéol relève quasiment 200 mm: https://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/9/aout/2018/bourg-saint-andeol/000X1.html

      Les réactions hydrologiques sont marquées, avec par exemple l'Ardèche qui est passée de 4 m3/s en fin de nuit à 630 m3/s peu avant 15h au niveau de Vallon-Pont-d'Arc.

      Là encore, ce débit ne présente pas de caractère exceptionnel (loin des 2350 m3/s de novembre 2016 par exemple), mais en cette saison très touristique, elle engendre de grosses difficultés pour les activités de plein air et les campings qui ont pour certains dû être évacués. Les intervention des SDIS se multiplient avec le soutien des hélicoptères de la Sécurité civile;

      La crue est en revanche beacoup plus exceptionnelle sur la Cèze, puisque l'on approche le niveau de décembre 2003!

      A l'avant du système, les orages ont déjà été particulièrement virulents, notamment dans le secteur d'Aubagne (13), on l'on a relevé 65mm en 1h dont 50 mm en 25 minutes, avec une intensité maximale de 175 mm/h. Une photo publiée sur Photolive permet de mesurer l'ampleur des ruissellements urbains observés peu après cet épisode.

      Prévisions du phénomène

      2018/08/09-1420|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 14h20 :

        Episode méditerranéen fortement orageux pouvant entrainer de fortes précipitations, doublé d'un épisode pluvio-orageux actif nécessitant un suivi particulier compte tenu des cumuls associés et dans la mesure où il existe un risque de phénomènes violents.
        Fin de suivi pour la Corrèze et la Creuse. Début de suivi pour les Alpes-Maritimes.
        Sur l'axe Auvergne vers le Nord-ESt Une ligne orageuse active a traversé rapidement l'Auvergne ce jeudi matin (suivie d'autres lignes orageuses moins étendues). Les orages ont été forts mais brefs, avec des rafales de l'ordre de 80 à 100km/h (99km/h relevé à St-Gervais vers 8h). Comme ils sont passés en quelques dizaines de minutes, les cumuls n'ont généralement pas dépassé 10 à 20mm. Les orages les plus actifs sont maintenant axés de la Bourgogne vers l'ouest de la Lorraine et continuent à se décaler rapidement vers l'est (En Saône-et-Loire, on a relevé 100 km/h au Mont-Saint-Vincent et 113 km/h à Ligneville dans les Vosges ). Sur les Cévennes et sud de Rhône -Alpes Des orages pluvieux particulièrement actifs affectent le nord du Gard et du Vaucluse , l'Ardèche et la Drôme. Les cumuls observées atteignent déjà 100 à 150 mm sur la partie la plus arrosée entre le nord du Gard et le sud de l'Ardèche. On a relevé 140mm à la Croix-Millet, 120mm à La Souche, 105mm à Sauze et 80mm en 1 heure à Saint-Sauveur. Des orages forts affectent aussi maintenant l'est des Bouches-du-Rhône, l'ouest des Hautes-Alpes et des Alpes-de-Haute-Provence. On a observé 100 à 180 mm sur le nord du Gard et les Cevennes, 108mm à Saint Julien de Peyrolas, 103mm à Tharaux, 60 à 80 mm sur le Vaucluse et Bouches-du-Rhône.
        Sur l'axe Auvergne - Nord-Est Des orages remontent rapidement de l'Auvergne vers la Bourgogne et le Nord-Est Ces orages s'accompagneront : - de cumuls localement importants, pouvant atteindre 30 à 50 mm en peu de temps, - de chute de grêle, - de rafales pouvant être comprises entre 80 et 120 km/h - d'une forte activité électrique Atténuation progréssive par l'ouest en cours de journée. Les départements de l'Auvergne sortiront de la vigilance à 13 heures. Partie Méditerranée, Cévennes , Drôme et PACA Un épisode pluvio-orageux intense se poursuit sur le Gard, l'Ardèche, le Vaucluse et la Drôme avec des intensités pluvieuses très fortes, 80 à parfois plus de 100 mm en moins de 3 heures. Il s'étendra dans l'après-midi vers les Hautes-Alpes et les Alpes-de-Haute-Provence, les Bouches-du-Rhône puis un peu plus tardivement le Var et les Alpes-Maritimes. Ces orages, accompagnés de fortes rafales de vent et de grêle, occasionneront en outre des intensités pluvieuses très fortes, pouvant atteindre 60 à 80 mm en moins de 3 heures jusqu'à parfois plus de 100 mm principalement sur le Gard et le Vaucluse. Les cumuls attendus sur l'ensemble de l'épisode pourront localement atteindre des valeurs de l'ordre 50 à 100 mm sur le Var et les Bouches-du-Rhône, de 80 à 150 mm ailleurs, ponctuellement 200 à 250 mm sur l'Ardèche, la Drôme, le Gard et Vaucluse. Fin de l'épisode orageux en soirée de jeudi. Le suivi du niveau des cours d'eau est accessible via le site de www.vigicrues.gouv.fr
        Episode pluvio-instable notable remontant de la Bourgogne vers le Nord-Est. Episode pluvio-orageux méditerranéen actif des Cévennes à la basse vallée du Rhône et sur PACA.

        Prévisions du phénomène

        2018/08/09-1205|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 12h05 :
        • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange orage : Alpes Maritimes (06).





        Episode pluvio-instable notable remontant de l'Auvergne vers le Nord-Est. Episode pluvio-orageux méditerranéen actif des Cévennes à la basse vallée du Rhône et sur PACA.

        Suivi météo à 10:20

        Comme prévu, on distingue ce matin deux zones orageuses de forte intensité. La première s'est formée en Aquitaine en fin de nuit (avec localement des rafales enregistrées à 127 km/h par Météo-France à Marmande par exemple), a traversé le Massif-Central et s'étire désormais du Morvan au Monts du Forez. 

        La seconde, qui peut être qualifiée d'épisode méditerranéen, se manifeste sous la forme d'orages stationnaires évoluant entre le nord du Gard, l'Ardèche et la Drome, donnant des cumuls très importants, avec des intensité approchant localement les 100 mm en une heure. Météo-France a ainsi relevé 105 mm en une heure à la station de Sauze (basse vallée de l'Ardèche) sur la dernière encore ou bien cenore 143 mm au col de la Croix Millet dont 94 mm entre 6 et 7h.

        Estimation de la lame d'eau entre 7h et 10h.

        La StatIC de Bourg-Saint-Andéol, à l'Est de Pierrelatte, relève à 10h 130 mm: https://www.infoclimat.fr/observations-meteo/archives/9/aout/2018/bourg-saint-andeol/000X1.html

        Prévisions du phénomène

        2018/08/09-1020|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h20 :

          Episode méditerranéen fortement orageux pouvant entrainer de fortes précipitations, doublé d'un épisode pluvio-orageux actif nécessitant un suivi particulier compte tenu des cumuls associés et dans la mesure où il existe un risque de phénomènes violents.
          L'axe orageux se décale vers l'est: fin de vigilance orange pour les orages violents sur Dordogne, Lot-et-Garonne et Haute-Vienne.
          Sur l'axe Sud-Ouest vers le Nord-ESt A 10 h, une ligne d'orages violents s'étend depuis l'Auvergne vers l'ouest de la Bourgogne et remonte rapidement vers le nord-est. Des orages plus isolés subsistent sur l'est du Limousin. Associés à ces oarges, on a observé des chutes de grêle, des rafales de vent atteignant localement 100 km/h voire plus comme sur la Corréze avec 112 km/h observés à Peyrelevade et de très fortes pluies : 73 mm à Saint-Yrieix la Perche (87) dont 47 mm en 30 minutes, 60 mm à Pierre-Buffière (87). Sur les Cévennes et sud de Rhône -Alpes Des orages pluvieux particulièrement actifs affectent le nord du Gard et du Vaucluse et remontent vers l'Ardèche et la Drôme. Des intensités de 50 à 100 mm/h ont été observées. Les cumuls observées atteignent déjà 100 à 150 mm sur la partie la plus arrosée entre le nord du gard et le sud de l'Ardèche.
          Sur l'axe Auvergne - Nord-Est Des orages remontent rapidement de l'Auvergne vers la Bourgogne et le Nord-Est Ces orages s'accompagneront : - de cumuls localement importants, pouvant atteindre 30 à 50 mm en peu de temps; - de chute de grêle, - de rafales pouvant être comprises entre 80 et 120 km/h - d'une forte activité électrique Atténuation progréssive par l'ouest en cours de journée. Partie Méditerranée, Cévennes , PACA Un épisode pluvio-orageux intense concerne le Gard, l'Ardèche, le Vaucluse et la Drôme avec des intensités pluvieuses très fortes, 80 à parfois plus de 100 mm en moins de 3 heures. Il s'étendra dans l'après-midi vers les Hautes-Alpes et les Alpes-de-Haute-Provence, les Bouches-du-Rhône puis un peu plus tardivement le Var. Ces orages, accompagnés de fortes rafales de vent et de grêle, occasionneront en outre des intensités pluvieuses très fortes, pouvant atteindre 60 à 80 mm en moins de 3 heures jusqu'à parfois plus de 100 mm principalement sur le Gard et le Vaucluse. Les cumuls attendus sur l'ensemble de l'épisode pourront localement atteindre des valeurs de l'ordre 50 à 100 mm sur le Var et les Bouches-du-Rhône, de 80 à 150 mm ailleurs, ponctuellement 200 mm sur l'Ardèche, la Drôme, le Gard et Vaucluse. Fin de l'épisode orageux en soirée de jeudi.
          Episode pluvio-instable notable remontant du Limousin vers le Nord-Est. Episode pluvio-orageux méditerranéen actif jeudi matin des Cévennes au Vercors, se décalant vers PACA l'après midi.

          Prévisions du phénomène

          2018/08/09-0605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :
          • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange orage : Bas-Rhin (67), Moselle (57), Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Jura (39), Doubs (25), Territoire de Belfort (90), Haut-Rhin (68), Vosges (88), Haute-Saône (70), Haute-Marne (52), Côte d'Or (21), Saône-et-Loire (71).
          • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange pluie/inondation, orage : Var (83), Alpes de Haute-Provence (04), Hautes-Alpes (05).

          Episode méditerranéen fortement orageux pouvant entrainer de fortes précipitations, doublé d'un épisode pluvio-orageux actif nécessitant un suivi particulier compte tenu des cumuls associés et dans la mesure où il existe un risque de phénomènes violents.
          Extension de la vigilance sur 16 nouveaux départements
          Des orages localement violents circulent actuellement de la Gironde à l'Allier. Grêle et fortes rafales de vents ont été observées, localement 30 à 50 mm en moins d'une heure et une forte activité électrique. L'activité orageuse commence également a se renforcer sur l'Ardèche
          * Sur l'axe Nouvelle-Aquitaine - Nord-Est: Des orages remontent rapidement sur un axe Bordeaux-Strasbourg Ces orages s'accompagneront : - de cumuls localement importants, pouvant atteindre 30 à 50 mm en peu de temps, localement 60 à 80 mm - de chute de grêle, - de rafales pouvant être comprises entre 80 et 100 km/h voire les dépasser. - d'une forte activité électrique Atténuation progréssive par l'ouest jeudi matin. * Partie Méditerranée, Cévennes , PACA: Un épisode pluvio-orageux intense se met actuellement en place sur les Cévennes (Gard et Ardèche), puis s'étend au piémont gardois (gard), ainsi que dans la vallée du Rhône (Vaucluse, Bouches-du-Rhône), et la Drôme. Ces orages,accompagnés de fortes rafales de vent et de grêle, occasionneront en outre des intensités pluvieuses très fortes, 80 à parfois plus de 100 mm en moins de 3 heures. Les cumuls attendus sur l'ensemble de l'épisode pourront localement atteindre des valeurs de l'ordre de 120 à 150 mm, et ponctuellement 200 à 250 mm sur le relief des Cévennes. En cours d'après midi l'activité orageuse se décalera vers PACA traversant rapidement la région d'Ouest en Est
          Episode pluvio-instable notable remontant du Limousin vers le Nord-Est, . Par ailleurs, épisode méditerranéen actif jeudi matin des Cévennes au Vercors, se décalant vers PACA l'après midi.

          Suivi météo à 02:08

          Après avoir traversé le Lot-et-Garonne (47) le système orageux se trouve maintenant en Dordogne (24) au Nord du département. Ce dernier présente une signature marquée avec de forts échos résultants de la présence de grêle. Plus au Sud ainsi que près des côtes, on note la présence de multiples cellules orageuses qui devraient traverser la région jusqu'au petit matin...

          L'orage a occasionné de fortes précipitations accompagnées de fortes rafales comme l'indique ce tweet de @GaetanHeymes qui montre que des rafales de l'ordre de 103km/h avec 36mm en 30 minutes ainsi que des intensités pluviométriques de l'ordre de 150mm/h ont été relevées sur la station Météo-France de Lacapelle-Biron (47). Lien vers le tweet : https://twitter.com/GaetanHeymes/status/1027328263025307648

          Suivi météo à 00:41

          Un système orageux remonte depuis le début de soirée vers le Nord-est. Ce dernier se situe maintenant sur le Nord du Lot-et-Garonne(47) où de fortes pluies avec quelques grêlons ainsi qu'une forte activité électrique sévit. On a relevé sur le passage du système 11mm à Dax (40) et Calignac (47) en 1h, 69km/h en rafales à Dax (40) et 75km/h à Agen (47) en rafales également. Le système arrive maintenant dans le périgord où il devrait sévir sur la prochaine heure.

          Prévisions du phénomène

          2018/08/08-1606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h06 :
          • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange orage : Gironde (33), Allier (03), Haute-Vienne (87), Dordogne (24), Puy-de-Dôme (63), Haute-Loire (43), Cantal (15), Lot-et-Garonne (47).
          • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange pluie/inondation, orage : Landes (40), Pyrénées-Atlantiques (64).
          • Départements passant de la vigilance vert à la vigilance orange pluie/inondation, orage : Gard (30), Bouches du Rhône (13), Vaucluse (84).
          • Départements passant de la vigilance orange chaleur/canicule à la vigilance orange pluie/inondation, orage : Drôme (26), Ardèche (07).
          • Départements passant de la vigilance vert à la vigilance orange orage : Creuse (23), Corrèze (19).





          Mise en place d'un épisode pluvio-instable notable dans la nuit de mercredi à jeudi des Pyrénées Atlantiques au Limousin, gagnant l'Auvergne jeudi matin. Par ailleurs, épisode méditerranéen actif jeudi matin des Cévennes au Vercors.

          Suivi météo à 13:12

          La nuit a été pluvio-orageuse sur la moitié Nord du pays. La lame d'eau estime les cumuls a une vingtaine de millimètres entrela Seine-Maritime (76) et l'Aisne (02) en passant par le Nord de l'IDF sur le Val-d'Oise (95) . Les plus forts cumuls se situent plus à l'Est entre la Lorraine et Rhône-Alpes avec une cinquantine voir soixantaine localement de millimètres estimés. Au Sud, entre l'Aveyron (12) et le Cantal (15) une autre cellule relativement violente a arrosée les plateaux de l'Aubrac faisant état d'une estimation radar qui flirte avec les 100mm. 

          Le vent a été de la partie cette nuit sous les orages puisqu'on a relevé au plus fort 75,6km/h à Beauvais (60), 82,1km/h au Butot (76), 97,2km/h à Rouen (76) et jusqu'à 111,6km/h au Cap-Béar (66)!

          Au sol, le réseau pluviométrique relève à 08h loc sur 24h 16,2mm à Campistrous (65), 20mm à Blacé (69), 31,3mm à Léran (09), 43,2mm à Léran (09), 45,4mm à Langres (52), 50,8mm à Bélesta (09), 54,1mm à Saint-Philbert-sur-Risle (27)

          Prévisions du phénomène

          2018/08/08-1005|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h05 :

            Canicule durable nécessitant une vigilance particulière, notamment pour les personnes sensibles ou exposées. Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomènes violents, notamment de fortes rafales de vent ainsi que de la grêle.
            Le système orageux intense qui intéressait le Nord-Est en cette deuxième partie de nuit s'évacue vers l'Allemagne. Fin de la vigilance orange "orages".
            CANICULE : Quelques températures maximales remarquables relevées hier après-midi (mardi 7/08): NERIS LES BAINS (ALLIER): 38.4 °C SAINT JULIEN LES VILLAS (AUDE): 38 °C SAMMERON (SEINE ET MARNE): 37.8 °C Les températures de fin de nuit restent élevées sur le Centre-Est et l'extrème Sud-Est qui sont, pour cette raison, maintenus en vigilance orange "canicule". A 5 heures on relève par exemple encore près de 25°C à Lyon, 20°C à Grenoble, 25°C à Nice. ORAGES : Des orages parfois forts se sont encore produits en cette seconde partie de nuit autour d'un axe allant du Massif Central aux Ardennes. On a ainsi relevé de fortes rafales par exemple entre Langres et Vittel (jusqu'à 110 et 120 km/h) avec de fortes intensités pluvieuses. Ce système orageux s'évacue désormais vers l'Allemagne permettant ainsi une levée de la vigilance orange "orages". Malgré la possibilité de quelques foyers orageux ponctuels résiduels ce matin, la tendance est bien à une accalmie sur le front des orages. La situation reste malgré tout à surveiller: en effet des orages se développeront à nouveau cet après-midi et ce soir sur le Centre-Est et le Nord-Est où ils pourront être assez forts. Mais c'est surtout la nuit prochaine qu'une nouvelle vague orageuse virulente concernera une partie du Sud-Ouest avant de s'étendre demain à une partie de la Méditerranée.
            CANICULE : Le pic de canicule s'est produit ce mardi sur les régions du Centre vers le Nord-Est. La dégradation orageuse en cours met fin à cet épisode caniculaire. ORAGES : L'activité orageuse continue de régresser lentement par l'ouest. Un puissant système orageux continue d'intéresser une petite portion nord-est du pays jusqu'en fin de nuit, de la Haute Marne aux Ardennes plus précisément, avant de s'évacuer vers l'Allemagne. Quelques fortes rafales sont encore à craindre, pouvant déborder très ponctuellement à l'est des départements en vigilance orange "orages". Ces orages peuvent encore donner de fortes précipitations en peu de temps, typiquement 30 à 40 mm/h, ainsi que de la grêle.
            L'épisode caniculaire touche à sa fin. Sur le front des orages, accalmie ce matin avant une reprise cet après-midi sur le Centre-Est et la nuit prochaine sur le Sud-Ouest ; mise en place d'un épisode cévenol demain jeudi.

            Prévisions du phénomène

            2018/08/08-0605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :

              Canicule durable nécessitant une vigilance particulière, notamment pour les personnes sensibles ou exposées. Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomènes violents, notamment de fortes rafales de vent ainsi que de la grêle.
              Le système orageux intense qui intéressait le Nord-Est en cette deuxième partie de nuit s'évacue vers l'Allemagne. Fin de la vigilance orange "orages".
              CANICULE : Quelques températures maximales remarquables relevées hier après-midi (mardi 7/08): NERIS LES BAINS (ALLIER): 38.4 °C SAINT JULIEN LES VILLAS (AUDE): 38 °C SAMMERON (SEINE ET MARNE): 37.8 °C Les températures de fin de nuit restent élevées sur le Centre-Est et l'extrème Sud-Est qui sont, pour cette raison, maintenus en vigilance orange "canicule". A 5 heures on relève par exemple encore près de 25°C à Lyon, 20°C à Grenoble, 25°C à Nice. ORAGES : Des orages parfois forts se sont encore produits en cette seconde partie de nuit autour d'un axe allant du Massif Central aux Ardennes. On a ainsi relevé de fortes rafales par exemple entre Langres et Vittel (jusqu'à 110 et 120 km/h) avec de fortes intensités pluvieuses. Ce système orageux s'évacue désormais vers l'Allemagne permettant ainsi une levée de la vigilance orange "orages". Malgré la possibilité de quelques foyers orageux ponctuels résiduels ce matin, la tendance est bien à une accalmie sur le front des orages. La situation reste malgré tout à surveiller: en effet des orages se développeront à nouveau cet après-midi et ce soir sur le Centre-Est et le Nord-Est où ils pourront être assez forts. Mais c'est surtout la nuit prochaine qu'une nouvelle vague orageuse virulente concernera une partie du Sud-Ouest avant de s'étendre demain à une partie de la Méditerranée.
              CANICULE : Le pic de canicule s'est produit ce mardi sur les régions du Centre vers le Nord-Est. La dégradation orageuse en cours met fin à cet épisode caniculaire. ORAGES : L'activité orageuse continue de régresser lentement par l'ouest. Un puissant système orageux continue d'intéresser une petite portion nord-est du pays jusqu'en fin de nuit, de la Haute Marne aux Ardennes plus précisément, avant de s'évacuer vers l'Allemagne. Quelques fortes rafales sont encore à craindre, pouvant déborder très ponctuellement à l'est des départements en vigilance orange "orages". Ces orages peuvent encore donner de fortes précipitations en peu de temps, typiquement 30 à 40 mm/h, ainsi que de la grêle.
              L'épisode caniculaire touche à sa fin. Sur le front des orages, accalmie ce matin avant une reprise cet après-midi sur Centre-Est et Nord-Est, mais surtout ce soir et la nuit prochaine sur Sud-Ouest puis Nord-Est et Méditerranée demain.

              Prévisions du phénomène

              2018/08/08-0311|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 03h11 :
              • Départements passant de la vigilance orange orage, chaleur/canicule à la vigilance orange chaleur/canicule : Aube (10), Yonne (89), Nièvre (58), Loire (42), Allier (03), Puy-de-Dôme (63), Cantal (15), Aveyron (12).

              Canicule durable nécessitant une vigilance particulière, notamment pour les personnes sensibles ou exposées. Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomènes violents, notamment de fortes rafales de vent ainsi que de la grêle.
              L'activité orageuse régresse par l'ouest d'où une sortie progressive de la vigilance orange "orages" des départements par l'ouest.
              CANICULE : Quelques températures maximales remarquables relevées hier après-midi (mardi 7/08): NERIS LES BAINS (ALLIER): 38.4 °C SAINT JULIEN LES VILLAS (AUDE): 38 °C SAMMERON (SEINE ET MARNE): 37.8 °C ORAGES : Des orages parfois forts se sont produits en Normandie et sur les Hauts de France avec des rafales supérieures à 100 km/h dans la Somme et le Pas de Calais notamment (108 km/h à Cambrai-Epinoy, 105 km/h à Rouvroy-en-Santerre et 101 km/h à Meaulte par exemple). Des orages forts se produisent actuellement autour d'un axe allant du Massif Central aux Ardennes.
              CANICULE : Le pic de canicule s'est produit ce mardi sur les régions du Centre vers le Nord-Est. La dégradation orageuse en cours va mettre fin à cet épisode caniculaire. ORAGES : L'activité orageuse régresse par l'ouest. En cette seconde partie de nuit des orages ponctuellement forts vont encore se produirent autour d'un axe allant du Massif Central aux Ardennes. Ils pourrront s'acccompgner de fortes rafales de vent, de fortes précipitations sur de courtes durées et de chute de grêle. La vigilance orange "orages" devrait pouvoir être levée aux environs de 3 heures du matin.
              Poursuite de l'épisode caniculaire sur une partie du pays. Situation fortement orageuse persistant encore une bonne heure sur le Nord-Est.

              Suivi météo à 01:21

              Progressivement, la vigilance orange pour la canicule regresse et ne devrait plus concerner que la facade Est ce mercredi - là où elle a d'ailleurs commencé!

              La carte des T°C maximales enregistrées ce mardi souligne bien la progression de l'air océanique par l'Ouest du pays.

              Météo-France a par exemple enregistré (source forum via @CFR)

              • ANCOINS (18) 39,5°C   
              • VASSINCOURT (55) 39,5°C   
              • ISSOUDUN (36) 39,2°C 
              • VARZY  (58) 39,2°C   
              • CHABLIS (89) 38,4°C   
              • MONTLUCON AEROPORT (03) 38,4°C   
              • FONTAINEBLEAU (77) 38,4°C   
              • LURCY-LEVIS  (03) 38,3°C   
              • ORVAL (18) 38,1°C   
              • ST-DIZIER (52) 38,1°C   
              • VICHY-CHARMEIL (03) 38,0°C   

              En ce milieu de nuit, les orages progressent sur le quart Nord Est du pays, et concernent actuellement plus particulièrement le Morvan et les Ardennes.

              Prévisions du phénomène

              2018/08/08-0005|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 00h05 :
              • Départements passant de la vigilance orange orage, chaleur/canicule à la vigilance orange chaleur/canicule : Loiret (45), Eure-et-Loir (28), Loir-et-Cher (41), Seine-et-Marne (77), Val d'Oise (95), Yvelines (78), Essonne (91), Paris (75), Cher (18).

              Canicule durable nécessitant une vigilance particulière, notamment pour les personnes sensibles ou exposées. Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomènes violents, notamment de fortes rafales de vent ainsi que de la grêle.
              Néant
              CANICULE : Quelques températures maximales remarquables aujourd'hui: NERIS LES BAINS (ALLIER): 38.4 °C SAINT JULIEN LES VILLAS (AUDE): 38 °C SAMMERON (SEINE ET MARNE): 37.8 °C ORAGES : Des orages parfois forts se produisent en Normandie et dans les Ardennes ainsi qu'au sud du Massif Central. On a relevé une rafale à 94 km/h dans l'Eure par exemple. A noter que des orages également puissant se produisent dans l'Aude (en vigilance jaune "orages").
              CANICULE : Le pic de canicule s'est produit ce mardi sur les régions du Centre vers le Nord-Est. La dégradation orageuse en cours va mettre fin à cet épisode caniculaire. ORAGES : L'activité orageuse est moins généralisée qu'attendue. Des orages ponctuellement violents sont par contre toujours en cours et prévus: ces orages peuvent s'accompagner de fortes pluies (typiquement 30 mm en une heure), de fortes rafales de vent (voisine de 100 km/h) voire un peu plus et de chutes de grêle. Au nord du Pays, les orages se décalent progressivement. Du Massif Central à la Bourgogne en première partie de nuit, ces orages pourront être forts. Sur l'Aude et près des Pyrénées (en vigilance jaune "orages") quelques foyers pourront encore se produirent pendant quelques heures. L'activité orageuse devrait diminuer nettement en seconde partie de nuit.
              Poursuite de l'épisode caniculaire sur une partie du pays. Situation fortement orageuse persistant cette nuit du Massif Central aux Ardennes.

              Suivi météo à 22:50

              Ce début de nuit est finalement moins orageux qu'attendu, avec certes le développement d'orages parfois violents mais loin de la dégradation généralisée attendue de la Normandie aux frontières du Nord-Est.

              En revanche, l'activité est soutenue sur le Massif-Central, et particulièrement à la limite entre le Cantal et l'Aveyron, où la vallée du Lot est concernée par des orages qui se regénèrent sur place depuis plus de 5h. La station Infoclimat de Vieillevie ne transmet malheureusement plus de donnée du fait d'une coupure de la connexion internet, mais la lame d'eau radar permet d'estimer à localement près de 250 mm les cumuls.

              Prévisions du phénomène

              2018/08/07-2050|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 20h50 :
              • Départements passant de la vigilance orange orage, chaleur/canicule à la vigilance orange chaleur/canicule : Lot (46), Tarn (81).

              Canicule durable nécessitant une vigilance particulière, notamment pour les personnes sensibles ou exposées. Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomènes violents, notamment de fortes rafales de vent ainsi que de la grêle.
              Néant
              CANICULE : Quelques températures maximales remarquables aujourd'hui: NERIS LES BAINS (ALLIER): 38.4 °C SAINT JULIEN LES VILLAS (AUDE): 38 °C SAMMERON (SEINE ET MARNE): 37.8 °C ORAGES : Des orages parfois forts se produisent en Normandie et dans les Ardennes ainsi qu'au sud du Massif Central. On a relevé une rafale à 94 km/h dans l'Eure par exemple. A noter que des orages également puissant se produisent dans l'Aude (en vigilance jaune "orages").
              CANICULE : Le pic de canicule s'est produit ce mardi sur les régions du Centre vers le Nord-Est. La dégradation orageuse en cours va mettre fin à cet épisode caniculaire. ORAGES : L'activité orageuse est moins généralisée qu'attendue. Des orages ponctuellement violents sont par contre toujours en cours et prévus: ces orages peuvent s'accompagner de fortes pluies (typiquement 30 mm en une heure), de fortes rafales de vent (voisine de 100 km/h) voire un peu plus et de chutes de grêle. Au nord du Pays, les orages se décalent progressivement. Du Massif Central à la Bourgogne en première partie de nuit, ces orages pourront être forts. Sur l'Aude et près des Pyrénées (en vigilance jaune "orages") quelques foyers pourront encore se produirent pendant quelques heures. L'activité orageuse devrait diminuer nettement en seconde partie de nuit.
              Poursuite de l'épisode caniculaire sur une partie du pays. Situation fortement orageuse ce soir sur le nord du pays, du Massif Central à la Bourgogne, la Champagne, et l'ouest de la Lorraine.

              Suivi météo à 17:38

              Comme prévu, les + fortes températures observées cet après-midi dans un quart Nord-Est du pays, de la région Centre Val de Loire aux Ardennes et la Lorraine.

              A 17h, on enregistre ainsi 37,9°C à St Dizier, 37,8°C à Troyes et jusqu'à 38,1°C à la station Infoclimat de Colombé-le-Sec (10) et 38,6°C à Augy-sur-Aubois (18). Sur le réseau secondaire, Météo-France relevait à 16h 

              • 39.5°C à Vassincourt (55)
              • 39.2°C à Issoudun (36)
              • 39.1°C à Varzy (58)
              • 38.7°C à Sancoins  (18)
              • 38.4°C à Montluçon (03)
              • 38.1°C à Orval (18)
              • 37.8°C à Tonnerre (89)

               

              Les orages évoluent pour le moment entre la Normandie et la Picardie, avec localement de la grêle signalée dans le Calvados et dans l'Oise.

              A leur passage, le vent fort apporte localement de brusque rafraichissement, avec par exemple un violent orage qui est passé sur Beauvais, et a fait chuter la T°C de 36,4°C à 23,3°C en moins d'une heure!

              Prévisions du phénomène

              2018/08/07-1605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :





                Poursuite de l'épisode caniculaire sur une partie du pays. Situation fortement orageuse d'été mardi-après midi sur le nord du pays, s'étendant en soirée du Massif Central à la Bourgogne, la Champagne, et l'est de la Lorraine.

                Suivi météo à 12:13

                Alors que le mercure reste raisonnable sur la moitié Sud du pays, les températures sont relativement élevées pour une fin de matinée sur la moitié Nord du pays. On relève à 11h : 

                • 30,7°C à Valennes (72)
                • 31°C à Paris-Montsouris (75)
                • 31,4°C à Tour-en-Sologne (41)
                • 31,8°C à Auxerre (89)
                • 32,5°C à Rezonville (57)
                • 32,9°C à Jarny (54)
                • 33,1°C à Augy-sur-Aubois (18)
                • 33,5°C à Amiens (80)
                • 33,7°C à Verneuil-sur-Seine (78)

                La nuit a été tropicale sur le Sud du pays et l'Ile-de-France. On a relevé des minimales de l'ordre de 19,8°C à Avord (18), 20°C à Saramon (32), 21,7°C à Calignac (47), 22,6°C à Bordeaux (33), 23,6°C à Paris 05 (75), 24,3°C au Grau-du-Roi (30), 24,5°C au Cap-Corse (2B), 25,8°C à Sète (34) et 26,4°C au Grau d'Agde (34)!

                Cette chaleur nocture s'explique par une masse d'air chaude en altitude qui la veille avait fait grimper en flèche le thermomètre. En effet les 35°C étaient quasiment généralisés sur l'ensemble du territoire métropolitain. On a ainsi pu observer : 

                • 34,4°C à Paris-Montsouris (75)
                • 34,9°C à Orléans (45)
                • 35,3°C à Brigueuil (16)
                • 35,5°C à Orvilliers (78)
                • 36,3°C à Leigné-les-Bois (86)
                • 36,6°C à Périgueux (24)
                • 36,8°C à Nevers (58)
                • 37,1°C à Calignac (47)
                • 37,7°C à Nonaville (16)
                • 37,8°C à Brive - La-Roche (19)
                • 38,8°C à Prudhomat-Castelnau (46) et Belin-Béliet (33)
                • 38,9°C à Daglan (24)

                Prévisions du phénomène

                2018/08/07-1106|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 11h06 :
                • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange orage : Ardennes (08), Meuse (55), Marne (51), Haute-Loire (43).
                • Départements passant de la vigilance orange chaleur/canicule à la vigilance orange orage, chaleur/canicule : Haute-Marne (52), Aube (10), Yonne (89), Côte d'Or (21), Saône-et-Loire (71), Nièvre (58), Cher (18), Loire (42), Allier (03), Puy-de-Dôme (63), Cantal (15), Lot (46), Aveyron (12), Tarn (81).

                Canicule durable nécessitant une vigilance particulière, notamment pour les personnes sensibles ou exposées. Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort (une forte probabilité) de phénomène violent
                Plusieurs départements cotiers sortent de la vigilance orange Canicule Dégradation orageuse cet après midi sur un grand quart Nord-Ouest.
                A 5 heures il fait : 22,5 °C à Paris 23 °C à Strasbourg 23 °C à Chalon 25,7 °C à Lyon 24,3 °C à Toulouse
                Canicule : Le pic de canicule se situera mardi sur les régions du Nord-Est, du Centre-Est et du bassin parisien, avec des valeurs comprises entre 35 et 39 degrés, localement 40 degrés. Une dégradation orageuse attendue en fin d'après-midi de mardi et cours de nuit suivante mettra fin à cette période caniculaire. Orages : Sur un grand quart nord-ouest de la France une dégradation orageuse significative va se produire. Les cellules orageuses seront virulentes par endroit , accompagnées de grêle et surtout d'importantes rafales de vent. Ces rafales de vent seront souvent proches des 100 km/h et pourront même les dépasser par moment. Les orages débuteront en début d'après midi du sud de la Normandie au sud de l'Ile de France puis remonteront vers le nord-nord-est.
                Poursuite de l'épisode caniculaire sur une grande partie du pays. Situation fortement orageuse d'été mardi-après midi sur un grand quart Nord-Ouest, étendue du Massif Central à la Bourgogne, la Champagne, l'est de la Lorraine pour la soirée

                Prévisions du phénomène

                2018/08/07-0605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :
                • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange orage : Nord (59), Pas-de-Calais (62), Somme (80), Aisne (02), Oise (60), Orne (61), Sarthe (72).
                • Départements passant de la vigilance vert à la vigilance orange orage : Seine-Maritime (76), Eure (27), Calvados (14).
                • Départements passant de la vigilance orange chaleur/canicule à la vigilance orange orage, chaleur/canicule : Loiret (45), Eure-et-Loir (28), Loir-et-Cher (41), Seine-et-Marne (77), Val d'Oise (95), Yvelines (78), Essonne (91), Paris (75).

                Canicule durable nécessitant une vigilance particulière, notamment pour les personnes sensibles ou exposées. Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort (une forte probabilité) de phénomène violent
                Plusieurs départements cotiers sortent de la vigilance orange Canicule Dégradation orageuse cet après midi sur un grand quart Nord-Ouest.
                A 5 heures il fait : 22,5 °C à Paris 23 °C à Strasbourg 23 °C à Chalon 25,7 °C à Lyon 24,3 °C à Toulouse
                Canicule : Le pic de canicule se situera mardi sur les régions du Nord-Est, du Centre-Est et du bassin parisien, avec des valeurs comprises entre 35 et 39 degrés, localement 40 degrés. Une dégradation orageuse attendue en fin d'après-midi de mardi et cours de nuit suivante mettra fin à cette période caniculaire. Orages : Sur un grand quart nord-ouest de la France une dégradation orageuse significative va se produire. Les cellules orageuses seront virulentes par endroit , accompagnées de grêle et surtout d'importantes rafales de vent. Ces rafales de vent seront souvent proches des 100 km/h et pourront même les dépasser par moment. Les orages débuteront en début d'après midi du sud de la Normandie au sud de l'Ile de France puis remonteront vers le nord-nord-est.
                Poursuite de l'épisode caniculaire concernant une grande partie du pays.Situation fortement orageuse d'été mardi après midi sur un grand quart Nord-Ouest.

                Suivi météo à 17:39

                La canicule se poursuit sur le pays avec un pic situé dans le Sud-Ouest. On relève à 17h : 

                • 33,2°C à Figari (2A)
                • 35,6°C à Cerisiers (89)
                • 36,1°C à Vouillé (79) et Calignac (47)
                • 36,2°C à Avignon (84)
                • 36,3°C à Mussidan (24)
                • 36,6°C à Périgueux (24)
                • 36,9°C à Lagrasse (11)
                • 37°C à Augy-sur-Aubois (18)
                • 37,4°C à Belin-Béliet (33)
                • 37,5°C à Brive La-Roche (19)
                • 38,3°C à Daglan (24)
                • 38,4°C à Prudhomat-Castelnau (46)

                ​

                Prévisions du phénomène

                Mardi 07 : 

                La canicule semble commencer à se ternir dès demain avec l'arrivée d'une dégradation pluvio-orageuse en fin d'après-midi sur les régions du Sud. Pour comprendre, regardons la synoptique prévue demain en début d'après-midi par ARPEGE. L'atmosphère étant chaude, il faut garder en tête que des mouvements de convection se mettent en place. En parrallèle un creux dépressionnaire se met en place sur le proche Atlantique redressant le flux et l'orientant au sud-ouest. De légères anomalies d'altitudes sont également présentes. A la mi-journée une ligne de convergence se met en place entre les reliefs de l'Ariège (09) et le Limousin (ligne en magenta) avec à l'arrière de celle-ci de nombreuses ascendances qui, avec les éléments mentionnés dans ce texte, permettent de faire bourgeonner des nuages de type cumuliformes. 

                L'atmosphère étant chaude (températures supérieures à 30°C sur quasiment toute la France), le potentiel orageux s'accentue au fil des heures. Ce dernier est matérialisé par des valeurs de MUCAPE relativement élevées du Sud-Ouest au Centre-Ouest. 

                Regardons maintenant le radiosondage prévu sur la commune de Saint-Girons (09) à 17h heure locale. Ce dernier nous montre une masse d'air qui, à la verticale, s'avère relativement instable avec du cisaillement en basses couches et une CAPE Max élevée (1238J/Kg). Nous pouvons déterminer le type de nuage attendu d'après ce radiosondage en suivant l'adiabatique sèche depuis le pied du profil de température et l'adiabatique saturée depuis le profil de Theta'W. Le point de jonction entre les 2 adiabatiques symbolise le Niveau du point de condensation (LCL). A partir de ce LCL, il faut continuer de suivre l'adiabatique saturée jusqu'à recroiser le profil de température où se trouvera le niveau de convection libre (LFC). A partir de ce LFC on continue de suivre l'adiabatique saturée jusqu'à recroiser de nouveau le profil de température, le point de jonction sera le sommet du nuage. Par déduction, l'écart entre l'adiabatique saturée et le profil de température sera le nuage vu à la verticale (zone en magenta ici). Sur ce profil, le sommet du nuage est situé au-niveau de la tropopause, nous supposons donc qu'il s'agit d'un cumulonimbus. Radiosondage : Copyright Météo-France

                Le pic de chaleur sur la moitié Nord du pays est attendu demain  après-midi. On relèvera des maximales comprises entre 36 et 39°C des frontières luxembourgeoises jusqu'en région Centre respectivement où les 40°C pourront être dépassé localement! Plusieurs records sont menacés! Sur la moitié Sud du pays, il fera moins chaud que la veille puisqu'on attend entre 32 et 35°C avec un maximum potentiel de 37 à 38°C dans le Lot (46).

                En fin d'après-midi de nombreux nuages cumuliformes se seront développés sur le pays et donneront pour certains des averses orageuses notamment sur le Nord-Ouest. Dans le Sud-Ouest la convergence combinée aux multiples indices d'instabilités que nous avons analysé précédemment donnera quelques orages sur le piémont pyrénéen. Sur le reste du Sud-Ouest, ce seront des cumulus qui circuleront, quelques gouttes ne sont pas exclues sous leur passage. 

                Sur le Nord-Ouest, les averses orageuses se renforceront et pourront être modérées avec quelques grêlons localement. En début de soirée, le système orageux touchera l'Ile-de-France tandis que sur le Nord de Rhône-Alpes des cumulonimbus se formeront...

                A 21h les averses orageuses deviendront violentes. Des rafales atteignant les 100 km/h sont possibles en Bourgogne sous les averses les plus musclées. Un système en ligne s'organisera entre la Picardie et le Massif-Central. Sur le Sud-Ouest des averses orageuses éclateront entre le Cantal (15) et les reliefs pyrénéens. 

                En fin de soirée, le dynamisme sera redescendu d'un cran. Les orages dans le Nord-Est se seront morcelés, quelques cellules éparses persisteront avant de s'éteindre en cours de nuit. Entre l'Allier (03) et le Tarn (81), les orages se renforceront et seront localement forts. Le vent sera également de la partie puisque des pointes à 100 km/h pourront être enregistrées sous les orages les plus forts. 

                 

                Mercredi 08 : 

                Le flux de sud-ouest se renforce et permet de maintenir l'instabilité sur le pays et donc un temps plus perturbé qui permet de rafraîchir l'atmosphère après plus d'une semaine de canicule.

                Au petit matin, les minimales sont plus fraîches que les jours précédents et ne dépassent les 20°C que sur le quart nord-est jusqu'au littoral méditerranéen en passant par la vallée du Rhône. Quelques averses orageuses persistent sur le Limousin et débordent jusqu'en Allier (03) ainsi que sur l'Hérault (34).

                L'atmosphère étant déjà instabilisée par le flux de sud-ouest, le réchauffement diurne fait éclater des orages sur le Massif-Central qui s'étendent jusqu'au littoral de l'Hérault (34). Des averses pour le moment non-orageuses éclatent également sur l'Alsace et la Franche-Comté.

                Les maximales devraient flirter avec les 27 à 30°C des Ardennes jusqu'en Aquitaine en passant par l'Ile-de-France, 28 à 32°C sur Midi-Pyrénées, 19 à 23°C de l'Ouest de la Lorraine jusqu'au Massif-Central et 29 à 33 voir 35°C localement sur l'Alsace, Franche-Comté, la vallée du Rhône jusqu'en PACA.

                Les averses qui avaient débuté en début d'après-midi ont persisté toute l'après-midi. En soirée ces dernières s'organisent en ligne entre le massif du Jura et le Tarn-et-Garonne (82) en passant par le Massif-Central. Les températures restent chaudes mais pas caniculaires, l'air redevient enfin respirable! 

                 

                Prévisions météo du phénomène

                Mis à jour le mardi 7 août 2018 à 00:28

                Mardi 07 : 

                La canicule semble commencer à se ternir dès demain avec l'arrivée d'une dégradation pluvio-orageuse en fin d'après-midi sur les régions du Sud. Pour comprendre, regardons la synoptique prévue demain en début d'après-midi par ARPEGE. L'atmosphère étant chaude, il faut garder en tête que des mouvements de convection se mettent en place. En parrallèle un creux dépressionnaire se met en place sur le proche Atlantique redressant le flux et l'orientant au sud-ouest. De légères anomalies d'altitudes sont également présentes. A la mi-journée une ligne de convergence se met en place entre les reliefs de l'Ariège (09) et le Limousin (ligne en magenta) avec à l'arrière de celle-ci de nombreuses ascendances qui, avec les éléments mentionnés dans ce texte, permettent de faire bourgeonner des nuages de type cumuliformes. 

                L'atmosphère étant chaude (températures supérieures à 30°C sur quasiment toute la France), le potentiel orageux s'accentue au fil des heures. Ce dernier est matérialisé par des valeurs de MUCAPE relativement élevées du Sud-Ouest au Centre-Ouest. 

                Regardons maintenant le radiosondage prévu sur la commune de Saint-Girons (09) à 17h heure locale. Ce dernier nous montre une masse d'air qui, à la verticale, s'avère relativement instable avec du cisaillement en basses couches et une CAPE Max élevée (1238J/Kg). Nous pouvons déterminer le type de nuage attendu d'après ce radiosondage en suivant l'adiabatique sèche depuis le pied du profil de température et l'adiabatique saturée depuis le profil de Theta'W. Le point de jonction entre les 2 adiabatiques symbolise le Niveau du point de condensation (LCL). A partir de ce LCL, il faut continuer de suivre l'adiabatique saturée jusqu'à recroiser le profil de température où se trouvera le niveau de convection libre (LFC). A partir de ce LFC on continue de suivre l'adiabatique saturée jusqu'à recroiser de nouveau le profil de température, le point de jonction sera le sommet du nuage. Par déduction, l'écart entre l'adiabatique saturée et le profil de température sera le nuage vu à la verticale (zone en magenta ici). Sur ce profil, le sommet du nuage est situé au-niveau de la tropopause, nous supposons donc qu'il s'agit d'un cumulonimbus. Radiosondage : Copyright Météo-France

                Le pic de chaleur sur la moitié Nord du pays est attendu demain  après-midi. On relèvera des maximales comprises entre 36 et 39°C des frontières luxembourgeoises jusqu'en région Centre respectivement où les 40°C pourront être dépassé localement! Plusieurs records sont menacés! Sur la moitié Sud du pays, il fera moins chaud que la veille puisqu'on attend entre 32 et 35°C avec un maximum potentiel de 37 à 38°C dans le Lot (46).

                En fin d'après-midi de nombreux nuages cumuliformes se seront développés sur le pays et donneront pour certains des averses orageuses notamment sur le Nord-Ouest. Dans le Sud-Ouest la convergence combinée aux multiples indices d'instabilités que nous avons analysé précédemment donnera quelques orages sur le piémont pyrénéen. Sur le reste du Sud-Ouest, ce seront des cumulus qui circuleront, quelques gouttes ne sont pas exclues sous leur passage. 

                Sur le Nord-Ouest, les averses orageuses se renforceront et pourront être modérées avec quelques grêlons localement. En début de soirée, le système orageux touchera l'Ile-de-France tandis que sur le Nord de Rhône-Alpes des cumulonimbus se formeront...

                A 21h les averses orageuses deviendront violentes. Des rafales atteignant les 100 km/h sont possibles en Bourgogne sous les averses les plus musclées. Un système en ligne s'organisera entre la Picardie et le Massif-Central. Sur le Sud-Ouest des averses orageuses éclateront entre le Cantal (15) et les reliefs pyrénéens. 

                En fin de soirée, le dynamisme sera redescendu d'un cran. Les orages dans le Nord-Est se seront morcelés, quelques cellules éparses persisteront avant de s'éteindre en cours de nuit. Entre l'Allier (03) et le Tarn (81), les orages se renforceront et seront localement forts. Le vent sera également de la partie puisque des pointes à 100 km/h pourront être enregistrées sous les orages les plus forts. 

                 

                Mercredi 08 : 

                Le flux de sud-ouest se renforce et permet de maintenir l'instabilité sur le pays et donc un temps plus perturbé qui permet de rafraîchir l'atmosphère après plus d'une semaine de canicule.

                Au petit matin, les minimales sont plus fraîches que les jours précédents et ne dépassent les 20°C que sur le quart nord-est jusqu'au littoral méditerranéen en passant par la vallée du Rhône. Quelques averses orageuses persistent sur le Limousin et débordent jusqu'en Allier (03) ainsi que sur l'Hérault (34).

                L'atmosphère étant déjà instabilisée par le flux de sud-ouest, le réchauffement diurne fait éclater des orages sur le Massif-Central qui s'étendent jusqu'au littoral de l'Hérault (34). Des averses pour le moment non-orageuses éclatent également sur l'Alsace et la Franche-Comté.

                Les maximales devraient flirter avec les 27 à 30°C des Ardennes jusqu'en Aquitaine en passant par l'Ile-de-France, 28 à 32°C sur Midi-Pyrénées, 19 à 23°C de l'Ouest de la Lorraine jusqu'au Massif-Central et 29 à 33 voir 35°C localement sur l'Alsace, Franche-Comté, la vallée du Rhône jusqu'en PACA.

                Les averses qui avaient débuté en début d'après-midi ont persisté toute l'après-midi. En soirée ces dernières s'organisent en ligne entre le massif du Jura et le Tarn-et-Garonne (82) en passant par le Massif-Central. Les températures restent chaudes mais pas caniculaires, l'air redevient enfin respirable! 

                 

                Prévisions du phénomène

                2018/08/06-1605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :





                  Poursuite de l'épisode caniculaire concernant une grande partie du pays.

                  Suivi météo à 15:33

                  La canicule vit ses derniers jours qui sont aussi les plus intenses. On relève à 15h : 

                  • 32,6°C à Paris-Montsouris (75)
                  • 33,2°C à Saint-Jean-de-la-Haize (50)
                  • 34,3°C à Saint-Dizier (52)
                  • 34,7°C à Agen (47)
                  • 34,9°C à Figari (2A)
                  • 35,3°C à Cernay (86)
                  • 35,5°C au Luc (83)
                  • 35,7°C à Châteauroux (36)
                  • 36,1°C à Nonaville (16) et Avignon (84)
                  • 36,8°C à Lagrasse (11)
                  • 37,3°C à Daglan (24) et Carpentras (84)

                  En altitude il fait doux voir chaud également puisqu'on observe : 

                  • 26,8°C à Lagarde d'Apt (84) à 1100m
                  • 27,2°C à Osséja (66) à 1350m
                  • 28°C à Laruns-Artouste (64) à 1270m
                  • 25,7°C au Salces (48) à 1330m
                  • 23,1°C au Mont-Aigoual (30) à 1567m et au Mont-Dore (63) à 1660m
                  • 20,3°C à Bessans (73) à 1730m
                  • 19,2°C au Mont-Ventoux (84) à 1911m

                  ​

                  Suivi météo à 12:56

                  Il a fait très chaud sur le pays hier puisqu'on a relevé des maximales supérieures à 30°C sur l'ensemble du pays excepté les côtes de la Manche jusqu'au Pas-de-Calais ainsi que sur les reliefs. On relève 30 à 35°C des frontières allemande jusqu'au littoral vendéen en passant par la région Centre, 34 à 38°C dans le Sud-ouest et 35 à 40°C sur le Sud-est avec 39,1°C à Rieux-Minervois (11),39,2°C à Nimes-Courbessac (30), 39,5°C à Carpentras (84) et 39,6°C sur le Triadou (34)!

                  Aujourd'hui à la mi-journée il fait déjà chaud sur l'ensemble du pays. Le thermomètre se rapproche ou dépasse déjà les 30°C. On relève à 12h : 

                  • 29,3°C à Paris-Montsouris (75)
                  • 31°C à Bourges (18)
                  • 32,7°C à Ciran (37)
                  • 32,9°C à Colombé-le-Sec (10)
                  • 33,3°C au Luc et à Collobrières (83)
                  • 33,5°C à Solliès-Ville (83)
                  • 33,8°C à Bouliac (33)
                  • 34,8°C à Piedigriggio (2B)
                  • 35,1°C au Teich (33)

                  Suivi météo à 16:36

                  La chaleur continue de règner sur une grande partie de la France ainsi que sur la péninsule ibérique.
                  Ce matin, les valeurs minimales observées étaient de 29°c à Perpignan (66), 28.6°c à Sète (34), 28.4°c à Leucate (34). Ce sont donc toutes les régions méditerraéennes et rhodaniennes qui ont connu des valeurs extrêmement douces cette nuit, ne s'abaissant généralement pas sous les 24°c.

                  A 16h, les thermomètres s'envolent une nouvelle fois avec des valeurs supérieures à 33°c au sud de la Loire, 36 à 37°c des Landes aux Charentes ainsi qu'autour de la Méditerranée où le mercure atteint même 37 à 39°c du Roussillon au Vaucluse. En détails sur quelques stations, on relève :

                  • 39.2°c au Triadou (34) - Réseau StatIC
                  • 39.1°c à Aniane (34) - Réseau StatIC
                  • 38.9°c à Lagrasse (11) - Réseau StatIC
                  • 38.7°c à Carpentras (84)
                  • 38.6°c à Sommières (30) - Station Météo-France
                  • 38.5°c à Nîmes-Courbessac (30)
                  • 38.2°c à Belin-Béliet (40)

                  Prévisions du phénomène

                  2018/08/05-0605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :

                    Canicule durable nécessitant une vigilance particulière, notamment pour les personnes sensibles ou exposées.
                    Prévisions confirmées.
                    La nuit dernière a été très chaude, avec des valeurs remarquables sur les départements placés en vigilance. On observait à 05 heures: 30 degrés à Perpignan, 28 degrés à Montélimar, 27 degrés à Lyon, 26 degrés à Marseille et Narbonne, 25 degrés à Nîmes, Montpellier et Toulouse, 24 degrés à Bordeaux, 23 degrés à Blagnac, Dijon, Metz et Avord, 22 degrés à Strasbourg et Bourges, 19 à 21 degrés à Paris et petite couronne.
                    Cet après-midi, une faible baisse des températures maximales par rapport à samedi s'observera au nord d'une ligne Nantes-Metz. On atteindra encore tout de même 30 à 35 degrés du nord de la Loire à l'Alsace, excepté sur le littoral de Manche. Sur une grande partie sud du pays, les fortes chaleurs se maintiendront, avec des maximales de 35 à 38 degrés, localement 39 à 41 degrés. Ce fléchissement des températures maximales, qui sera observé ce dimanche sur une partie nord du pays, ne sera que temporaire avant une nouvelle remontée dès lundi. Les nuits suivantes resteront très chaudes, particulièrement en milieu urbain. Cet épisode de canicule, durable, persistera jusqu'en milieu de semaine prochaine. Le pic de canicule devrait se situer lundi sur les régions du Sud-Ouest, mardi sur celles du Nord-Est.
                    Poursuite de l'épisode caniculaire concernant une grande partie du pays.

                    Suivi météo à 18:46

                    Les maximales ont déjà été atteintes sur plusieurs stations, le mercure amorce lentement sa baisse sur de plus en plus de station. Il fait encore très chaud sur le pays à 18h puisqu'on relève : 

                    • 35,3°C à Agen (47)
                    • 35,6°C à Mussidan (24)
                    • 35,8°C à Ferrals-lès-Corbières (11)
                    • 36,3°C à Rezonville (57)
                    • 36,4°C à Bergerac (24) et Bourg-Saint-Andéol (07)
                    • 36,6°C au Vigan (30)
                    • 37°C à Montélimar (26)
                    • 37,2°C à Saint-Hilaire-de-Brethmas (30)
                    • 37,8°C à Viviers (07)
                    • 37,9°C à Cabestany (66)
                    • 38,1°C à Saint-Nazaire-d'Aude (11)
                    • 38,2°C à Perpignan - Moulin à Vent (66)
                    • 38,4°C à Orange-Caritat (84)
                    • 38,8°C à Carpentras (84)

                    A noter que Leucate (11) officialise son nouveau record absolu qui s'élève à 39,1°C, soit 1,6°C au-dessus du précédent! 

                    Suivi météo à 16:47

                    Samedi est une journée exceptionnelle pour la climatologie française! La série des nouveaux records continue. Après avoir enregistré 6 nouveaux records de TN nocturnes élevées, voila que 3 nouveaux records absolus de chaleur viennent d'être enregistrés : 

                    • 39,1°C à Béziers-Vias (34) précédent record de 38,8°C le 04/08/2017
                    • 38,2°C à Torreilles (66) précédent record de 36,9°C le 04/08/2017
                    • 38,4°C à Leucate (11) précédent record de 37,5°C le 04/08/2017

                    On relève à 16h : 

                    • 32,8°C à Paris-Montsouris (75)
                    • 34,7°C à Sorcy-Bauthémont (88)
                    • 35,4°C à Brive-Souillac (46) et Oletta (2B)
                    • 35,6°C à Fougerolles (70)
                    • 35,9°C à Nonaville (16)
                    • 36,3°C à Bouliac (33)
                    • 36,9°C à Daglan (24)
                    • 37,1°C à Bourg-lès-Valence (26)
                    • 37,6°C à Annonay (07)
                    • 37,8°C à Saint-Paul-Trois-Châteaux (26)
                    • 38,1°C à Cabestany (66)
                    • 38,3°C à Saint-Nazaire-d'Aude (11)
                    • 38,4°C à Avignon (84)
                    • 38,8°C à Nimes-Coubessac (30) et Orange-Caritat (84)
                    • 38,9°C à Orange-Centre (84) et Perpignan - Moulin à Vent (66)
                    • 39°C à Carpentras (84)

                    Prévisions du phénomène

                    2018/08/04-1605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :

                      Canicule durable nécessitant une vigilance particulière, notamment pour les personnes sensibles ou exposées.
                      Prévisions confirmées. Extension de la vigilance jaune canicule au département de la Mayenne.
                      La nuit dernière a été très chaude, avec des valeurs remarquables sur les départements placés en vigilance. Des records de températures minimales ont même été battus comme à Mâcon avec 25,6°C ou à Perpignan avec 30,3°C. Il fait actuellement 32°C à Paris, 35°C à Chateauroux et Dijon, 36°C à Lyon et Périgueux, 37°C à Montélimar et aux Eyzies, 38°C à Avignon et Perpignan, 39°C à Nîmes et jusqu'à 41°C à Béziers.
                      Les températures maximales de la journée de samedi ne sont pas encore atteintes partout en France. Elles montreront un fléchissement sur les départements du Nord-Ouest. Ailleurs, elles seront stables, voire se renforceront, souvent comrises entre 35 et 38 degrés, localement 39 ou 41 degrés sur la moitié sud. La faible baisse des températures maximales devrait concerner demain dimanche une partie nord-est de la France. Il fera 30 à 35 degrés du nord de la Loire à l'Alsace, excepté sur le littoral de Manche. Sur une grande partie sud du pays, les fortes chaleurs se maintiendront, avec des maximales de 35 à 38 degrés, localement 39 ou 40 degrés. Ce fléchissement des températures maximales, qui sera observé ce week-end sur une partie nord du pays, ne sera que temporaire avant une nouvelle remontée dès lundi. Les nuits prochaines resteront très chaudes, particulièrement en milieu urbain. Cet épisode de canicule, durable, persistera jusqu'en milieu de semaine prochaine. Le pic de canicule devrait se situer lundi sur les régions du Sud-Ouest, mardi sur celles du Nord-Est.
                      Poursuite de l'épisode caniculaire concernant une grande partie du pays.

                      Suivi météo à 15:17

                      La carte rougit et devient même magenta une nouvelle fois. Les températures atteignent à 14h des niveaux relativement élevés! On observe à 14h : 

                      • 33,2°C à Figari (2A)
                      • 33,3°C à Ancey (21)
                      • 33,6°C à Réaumur (85)
                      • 34,1°C à Vichy-charmeil (03)
                      • 34,4°C à Calignac (47) et Oletta (2B)
                      • 34,5°C à Calvi (2B)
                      • 34,7°C à Alistro (2B)
                      • 35,1°C à Mussidan (24) et Bergerac-Roumanière (24)
                      • 35,4°C à Luc-sur-Orbieu (11)
                      • 35,5°C à Avignon (84)
                      • 35,6°C à Périgueux (24) et au Castellet (83)
                      • 35,9°C au Pertuis (84)
                      • 36,5°C à Belin-Béliet (33)
                      • 36,7°C à Thoiras (30)
                      • 36,9°C à Prades-sur-Vernazobre (34)
                      • 37°C à Leucatte (11)
                      • 37,4°C à Perpignan-Rivesaltes (66)
                      • 37,7°C à Nimes-Courbessac (30)
                      • 38,1°C à Bézier-StatIC (34)
                      • 38,5°C à  Perpignan - Moulin-à-Vent (66)

                      Suivi météo à 08:31

                      Commençons par une petite prévision. Le paroxysme de la canicule est attendu aujourd'hui sur la Péninsule Ibérique avec des températures prévues à 47°C. Avec les remontées de sable du Sahara, l'image sattelite MODIS d'hier est également éloquente. Les températures s'approcheront les différents records européens officieux et officiels (à suivre donc) :

                      +48.5°C le 10 août 1999 à Catenanuova (Italie - Officieux - Réseau Osservatorio delle Acque)
                      +48°C à Athènes le 10 juillet 1977 (Grèce - Record officiel de l'OMM)
                      +48.1°C à Paterno en juillet 2003 (Officieux - Sicile)
                      +48°C à Utrera le 23 juillet 1995 (Officieux - Espagne)
                      +48°C à Totana le 4 juillet 1994 (Officieux - Espagne)
                      +47.4°C à Amareleja le 8 août 2003 (Officiel - Portugal)
                      +47.3°C à Montoro le 13 juillet 2017 (Officieux - Espagne - Réseau AEMET)
                      +47,2°C à Murcie le 4 juillet 1994 (Officiel - Espagne)€‹

                      En France, c'est la douceur nocturne qui est d'actualité ! Les minimales sont encore provisoires (il faut attendre 18h UTC pour les confirmer). C'est certainement à Perpignan que la température est la plus incroyable ce matin : 30.3°C au lever du soleil. Si cette valeur se confirme, il s'agira de la deuxième nuit la plus chaude observée en France métropolitaine derrière les 30.5°C à Marignana (Corse du Sud) le 1er août 2017.

                      On relevait également ce matin : 30.7°C à Cabestany (réseau Infoclimat statIC - record officieux), 30.1°C à Vives (66), 29.9°C à Perpignan - Moulin à Vent (66), 28.5°C au Cap Béar (66), 27.9°C à Gruissan (11), 25.8°C à Sète, 25.6°C à Macon (71) au encore 25.2°C à Nice. De nombreuses villes relevaient déjà plus de 20°C au lever du soleil.

                      Prévisions du phénomène

                      2018/08/04-0605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :





                        Poursuite de l'épisode caniculaire concernant une grande partie du pays.

                        Suivi météo à 01:00

                        Les températures maximales de la journée ont encore été remarquablement élevées sur la majeure partie du territoire, avec le seuil des très fortes chaleurs (>35°C) dépassé dans de nombreuses régions, en témoigne la carte des Tx à 20h loc (18h UTC).

                        Les 38°C ont été atteints dans le centre de l'Hérault (Aniane, Gignac) et de l'Aude (Lagrasse, Luc-sur-Orbieu), ainsi qu'en Gironde (Belin-Béliet) et Dordogne (Daglan). 

                        En Espagne, les T°C maximales ont approché les 45°C à Séville notamment.

                        A minuit, on relève encore des valeurs >30°C dans les Pyrénées orientales, avec notamment 31,6°C à Perpignan-Rivesaltes ! Avec un jet de basse couche au NW et un léger effet de foehn, le modèle Arome de Météo-France envisage que la T°C ne descende pas sous les 30°C d'ici la fin de nuit.

                        Le record national de Tn (30,5°C enregistré en aout 2017 à Marignana en Corse) pourrait donc être approché...voire battu?

                        Suivi météo à 17:05

                        La température ralentit sa hausse dans le Sud-est grâce à la brise qui se met en place progressivement. Cela n'empêche pas que ces dernières restent caniculaires tout comme dans le reste de la France. On observe à 16h : 

                        • 34,6°C à Paris-Montsouris (75) ainsi que sur l'Ile d'Yeu (85) où la température se rapproche dangereusement du record qui est de 35,2°C, à suivre...
                        • 34,8°C à Romilly-sur-Aigre (28)
                        • 35°C à Reims (51)
                        • 35,2°C à Sandillon (45)
                        • 35,4°C à Ambès (33) et Agen (47)
                        • 35,8°C à  Genac (16) et Alistro (2B)
                        • 36°C à Albi (81)
                        • 36,5°C à Annonay (07)
                        • 37,6°C à Orange-Centre (84)
                        • 37,8°C à Daglan (24)
                        • 38°C à Viviers (07), Luc-sur-Orbieu (11), Rieux-Minervois (11)
                        • 38,1°C à Lagrasse (11)
                        • 38,3°C à Aniane
                        • 38,5°C à Saint-André-de-Sagonis (34)
                        • 38,8°C à Béziers (34) à 15h
                        • 38,9°C à Montclus (30) à 15h

                        Plus en altitude on relève : 

                        • 18°C au Mont-Ventoux (84) à 1911m
                        • 20,8°C au Mont-Dore - Puy-de-Sancy (63) à 1660m
                        • 22,5°C au Mont-Aigoual (30) à 1567m

                        Les premiers orages se développent actuellement entre le Var (83) et le massif des Alpes, quelques cellule semblent aussi naitres sur les reliefs corses. 

                        Prévisions du phénomène

                        2018/08/03-1605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :
                        • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Charente-Maritime (17).

                        Canicule durable nécessitant une vigilance particulière, notamment pour les personnes sensibles ou exposées.
                        Prévisions confirmées. Extension de la vigilance orange au département Charente Maritime.
                        Les températures relevées peu avant 16 heures sont supérieures à 31 degrés en France, excepté sur les départements voisins de la Manche ainsi qu'en altitude. Les 35 degrés sont même très souvent déjà dépassés sur les départements placés en vigilance orange.
                        Aujourd'hui vendredi, les températures maximales sont souvent en hausse par rapport à hier. Elles seront comprises entre 35 et 39 degrés sur une grande partie du pays, et il pourrait faire localement 40 à 41. La nuit prochaine sera très chaude. Dans les départements placés en vigilance orange, les températures ne baisseront généralement pas sous les 20 à 22 degrés dans les villes, par endroits elles resteront même supérieures à 23 degrés, notamment de la basse vallée du Rhône aux côtes méditerranéennes. Les nuits suivantes resteront très chaudes, particulièrement en milieu urbain. Quant aux températures de la journée, elles fléchiront un peu samedi sur le Nord-Ouest puis ce fléchissement devrait s'étendre dimanche à une moitié Nord, mais il ne sera que temporaire avant une nouvelle remontée dès lundi. Cet épisode de canicule est donc durable et devrait persister jusqu'en milieu de de semaine prochaine.
                        Pousuite de l'épisode caniculaire concernant une grande partie du pays.

                        Suivi météo à 14:55

                        Le début d'après-midi est brulant sur la métropole. La chaleur est généralisée à l'ensemble du pays où on relève des températures sur les 3/4 des stations du réseau. On relève à 14h : 

                        • 31,5°C à Aurillac (15)
                        • 32,1°C à Sainte-Feyre (23)
                        • 33°C à Paris-Montsouris (75)
                        • 33,4°C à Corny-sur-Moselle (57)
                        • 33,9°C à Arnas (69)
                        • 34,1°C à Auvers-le-Hamon (72)
                        • 34,7°C à Mortagne-sur-Sèvre (85)
                        • 35,6°C à Baladou (46)
                        • 35,9°C à Calvi (2B)
                        • 36,1°C à Viviers (07)
                        • 36,2°C à Nimes-Coubessac (30)
                        • 36,5°C à Gignac (34)
                        • 36,7°C à Daglan (24)
                        • 37,3°C à Rieux-Minervois (11) et Luc-sur-Orbieu (11)
                        • 37,5°C à Lagrasse (11)

                        Prévisions du phénomène

                        Attention : De fortes chaleurs sont prévues sur le territoire français. Pensez à vous hydrater, rester à l'abri aux heures chaudes et prendre des nouvelles des personnes vulnérables. Vigilance et conseils de comportements sur http://vigilance.meteofrance.com/ 

                        Cet après-midi (03/08/2017) : 

                        Le temps devrait rester beau et chaud toute la journée permettant la hausse rapide des températures. On attend 34 à 36°C des frontières belges jusqu'au littoral vendéen, 35 à 38°C voire 39°C localement de Poitou-Charentes jusqu'au Lauragais, 36 à 39°C voire 40°C localement sur la côte méditerranéenne. Comptez 35 à 37°C sur les stations corses. 

                        Le chauffage dirune permet l'apparition en cours d'après-midi de cumulus qui se développent sur les reliefs en cumulonimbus offrant des orages orographiques en soirée sur le massif alpin. 

                         

                        Samedi 04 : 

                        La situation reste stable avec toujours ce puissant anticyclone qui protège la France du mauvais temps et qui fait remonter la masse d'air brulante sur le pays limitant la baisse des températures nocturnes et favorisant la hausse des températures diurnes. 

                        Plus en altitude, la situation reste stable également avec aucune anomalie de PVU et aucun jet sur le pays.

                        A l'aube, le mercure revêt déjà une teinte estivale avec des minimales au-dessus de 20°C sur toute la zone concernée par la canicule. On attend 20 à 24°C du littoral Atlantique jusqu'en Alsace avec localement 25°C. Sur la Corse les minimales seront de l'ordre de 23 à 26 voire 27°C localement sur le littoral. Le Pourtour méditerranéen quant à lui relèvera des minimales flirtant avec les 28 à 30°C localement notamment sur les littoraux de l'Hérault (34) jusqu'aux Pyrénées-Orientales. 

                        En journée le scénario des jours précédents se répète : le mercure monte en flèche tout au long de la journée et affiche des valeurs caniculaires l'après-midi. On attend au plus chaud 34 à 36°C sur la moitié Nord, 35 à 38°C avec localement 39 à 40°C sur les fôrets landaises ainsi que sur le Tarn-et-Garonne (82), 37 à 40°C voire 41°C localement sur le Sud-est. A noter qu'en soirée des orages orographiques se développent sur le Sud des Alpes. 

                         

                        Dimanche 05 : 

                        Même scénario que les jours précédents. 

                        Même scénario que les jours précédents. 

                        Les températures minimales restent une nouvelle fois relativement douces. On attend 18 à 21°C sur la moitié Nord, 21 à 24°C sur la moitié Sud avec un maximum de 26 à 28°C sur le littoral gardois, marseillais et de l'Ile de Porquerolles. Le temps sera clair sauf sur les reliefs corses et alpins où des averses pourront se déclencher en cours de matinée. 

                        L'après-midi le scénario se répète, on relève des maximales variant entre 28 et 31°C des Ardennes jusqu'en Vendée (85) en passant par Paris (75), 34 à 38°C avec localement 40°C sur le Gard (30) et les Landes (40). En soirée, une dégradation orageuse marquée semble se profiler sur le Sud-est, à confirmer dans les prochaines sorties de modèles. 

                         

                        Lundi 06 : 

                        Même situation à la seule différence que l'anticyclone se décale vers l'Est permettant une nouvelle remontée des fortes chaleurs vers le Nord-est. 

                        Même situation que les jours précédents. 

                        Les minimales sont similaires à la veille excepté sur l'Alsace et la Lorraine où elles baisseront un peu. On relèvera au plus "frais" 14 à 16°C sur le Nord-est, 18 à 21°C sur l'Ile-de-France jusqu'aux régions centrales. 21 à 24°C sur la moitié Sud et 26 à 28°C sur les littoraux corse et méditerranéen. 

                        La journée s'annonce belle, le temps est ensoleillé et le mercure grimpe rapidement une nouvelle fois. Comptez au plus chaud 30 à 35°C de la Lorraine à la région Centre respectivement, 34 à 38°C en vallée du Rhône et sur le Sud-ouest où les 40°C pourront être atteint localement. Les cumulus qui seront apparu en journée sur les reliefs se développent en cumulonimbus offrant sur les massifs pyrénéen et alpin des orages orographiques. 

                         

                         

                         

                        Suivi météo à 11:32

                        Les températures maximales d'hier confirment bien la nécessité d'étendre la vigilance orange de Météo-France, chose qui a été faite à 16h hier. On relève des pointes comprises entre 33 et 36°C du Nord-est au Sud-ouest avec même 38,1°C à Daglan (24), station réputée pour ses valeurs extrêmes. Le Sud-est n'a pas été épargné par les fortes chaleurs qui ont atteints des valeurs brulantes. On relève au plus chaud 37,1°C à Piedigriggio (2B),37,5°C à St-Nazaire-d'Aude (11), 37,7°C à Figari (2A), 37,8°C à Besse-sur-Issole (83), 38,3°C à Aniane (34), 38,5°C à Nimes-Coubessac et Nimes-Garon (30) contre 38,7°C à seulement quelques kilomètres à la StatIC de Nimes (30)! 38,8°C au Triadou (34) avec un maximum de 39,5°C à Peyrolles-en-Provence ((13) voir forum)!

                        Les fortes chaleurs d'hier ont limitées la baisse du thermomètre offrant aux français une nuit quasi-tropicale avec des TN dépassant les 20°C sur de nombreuses stations. On note 20°C à Canéjan (33), 21,6°C à Bourges (18), 22,4°C à Fontenay-le-Compte, 23,1°C à Cognac (16), 23,7°C à Fleury (69) ainsi qu'à Pélussin (42), 24,8°C à Alistro (2B), 25°C à L'Ile-Rousse (2B), 25,3°C à Bourg-Saint-Andéol (07), 25,5°C au Cap-Corse (2B), 25,8°C à Nimes-StatIC (30), 27,2°C à Cabestany (66), 27,7°C à Gruissan (11) voir 27,9°C à Sète (34)! 

                        En cette fin de matinée il fait déjà chaud sur la France. De nombreuses stations se rapprochent ou dépassent la barre des 30°C.

                        On relève à 11h : 

                        • 29,9°C à Troyes (10)
                        • 30,3°C au Vigan (30)
                        • 30,6°C à Périgueux (24)
                        • 31°C à Colombé-le-Sec (10)
                        • 31,6°C à Lhospitalet (46)
                        • 32°C à Grosbreuil (85)
                        • 32,3°C à Bézier (34)
                        • 32,6°C à Oletta (2B)
                        • 33°C à Nimes-StatIC (30)
                        • 33,3°C à Figari (2A)
                        • 33,8°C à Alistro (2B)
                        • 34,1°C à Aniane (34)
                        • 35,3°C à Calvi (2B)
                        • 35,6°C au Castellet (83)

                         

                         

                        Suivi météo à 17:13

                        L'atmosphère étant relativement chaude, des cumulus bourgeonnent sur les reliefs et évoluent en cumulonimbus au fil des heures. Ainsi à 16h30 on observe quelques cellules pour l'instant encore petites et pas très actives mais à surveiller tout de même sur les Alpes-de-Haute-Provence (04) ainsi que sur l'Est de l'Ain (01). 

                        Les maximales de la journée se dessinent lentement. En effet la Brise se met en place sur le Sud-est et ralentie voir stoppe la hausse des températures par endroit. 

                         

                        Dans le Nord-est :                                                                

                        • 32,6°C à Besançon-StatIC (25)                        
                        • 33,2°C à Jarny (54)                                          
                        • 33,6°C à Saint-Dizier (52)

                         

                        Dans le Nord-ouest :

                        • 33,2°C à Blois (41)
                        • 36,1°C à Frontenay-Rohan-Rohan (79)

                         

                        Dans le Sud-ouest + Centre-Ouest : 

                        • 32,4°C à Saramon (32)
                        • 33,7°C à Agen (47)
                        • 34,4°C à Molières (82)
                        • 34,7°C à Jonzac (17)
                        • 35,2°C à Gujan-Mestras (33)
                        • 36,5°C à Perpignan (66)
                        • 37°C à Daglan (24)
                        • 37,6°C à Rieux-Minervois (11)

                         

                        Dans le Sud-est + Centre-Est + Corse : 

                        • 32,6°C au Cap-Corse (2B)
                        • 33,6°C à Oletta (2B)
                        • 35,6°C à Viviers (07)
                        • 36°C à Sisteron (04)
                        • 36,6°C à Figari (2A)
                        • 37,1°C à Trets (13)
                        • 37,6°C au Pertuis (84) et à Nimes-Garon (30)
                        • 37,9°C à Istres (13)
                        • 38,1°C à Nimes-Coubessac (30)
                        • 38,2°C au Triadou (34)

                         

                        En Altitude : 

                        • 19,3°C au Mont-Ventoux (84) à 1911m
                        • 22,4°C au Mont-Aigoual (30) à 1567m

                         

                         

                        Prévisions du phénomène

                        2018/08/02-1605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :
                        • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Landes (40), Aube (10), Yonne (89), Loiret (45), Eure-et-Loir (28), Loir-et-Cher (41), Seine-et-Marne (77), Val d'Oise (95), Yvelines (78), Essonne (91), Paris (75), Nièvre (58), Cher (18), Loire (42), Deux-Sèvres (79), Vienne (86), Indre-et-Loire (37), Indre (36), Allier (03), Creuse (23), Haute-Vienne (87), Charente (16), Dordogne (24), Corrèze (19), Puy-de-Dôme (63), Cantal (15), Lot (46), Gers (32), Aveyron (12).

                        Canicule durable nécessitant une vigilance particulière, notamment pour les personnes sensibles ou exposées.
                        32 nouveaux départements passent en vigilance Orance canicule.
                        Cette nuit en température minimale, on a relevé: 19°C à Strasbourg (67) , 21.1°C à Lyon-Bron (69), 23.3°C à Marignane (13), 24.8°C à Donzere (26), 25.8°C à Leucate (11), 26.°C à Antibes (06) et 26.9°C à Perpignan (66) A 15h, on relève déjà: 38,3°C à Aix (13), 37°C à Prades-Le-Lez (34), 34°C à Chambéry et Montélimar, et 33°C à Grenoble
                        Aujourd'hui jeudi, une nette hausse des températures se met en place par le Sud-Ouest et gagne d'ici vendredi tout le pays. Seule la bordure nord-ouest de l'hexagone devrait conserver des températures maximales inférieures à 35 degrés. On devrait atteindre voire dépasser les 40 degrés par endroits dans le sud. Les nuits seront très chaudes. Cet épisode de canicule sera donc très étendu et fort pour le week-end. Ces températures caniculaires devraient persister jusqu'en milieu de semaine prochaine.
                        Episode caniculaire s'étendant vers l'ouest et le nord et concernant maintenant une grande partie du pays.

                        Suivi météo à 15:53

                        L'après-midi est caniculaire sur quasiment tout le pays. On relève à 15h :

                        • 31,3°C dans le 6ème arrondissement de Paris
                        • 32,9°C à Châteauroux (36)
                        •  33,2°C à Valence (82)
                        •  34,9°C au Baladou (46)
                        •  36,2°C à Daglan (24)
                        •  37,1°C à Lagrasse (11)
                        •  37,9°C au Triadou (34) et à Istres (13)
                        •  38,2°C à Vergeze (30)
                        • 38,3°C à Aigues-Mortes (30), cette TX est un record mensuel pour la station, le précédent datait du 4 août 2017 et était fixé à 37,3°C!
                        • Le maximum national à 15h se situe à Gallargues-le-Montueux (30) avec 38,4°C!

                        Suivi météo à 13:18

                        A la mi-journée le soleil tape déjà de manière forte sur le pays et réchauffe l'atmosphère. Les thermomètres frôlent ou dépassent les 30°C du Nord-est au Sud-ouest. On relève 30,1°C à Avord (18), 31,3°C à Cerisiers (89), 32,8°C à Daglan (24) et 33,7°C à Lhospitalet (46). La Corse aussi relève des valeurs chaudes avec 33,2°C à Solenzara (2A), 35°C à Oletta (2B) voir 36,3°C à Piedigriggio (2B). Le littoral méditerranéen affiche quant à lui des valeurs similaires à celles relevées en Corse avec 33 à 36°C sur l'ensemble des stations. Les stations d'altitude relèvent  aussi des valeurs remarquables à 20,4°C au Mont-Aigoual (30) à 1567m et 19,9°C au Mont-Ventoux (84) à 1911m.  Il faut aller plus au Nord pour trouver la fraicheur, plus précisément sur les côtes la Manche jusqu'en Bretagne où il fait meilleur avec 20,4°C à Cherbourg (50), 21,9°C observé à Lanveoc (29) et 23,3°C à Saint-Glen (22). 

                        Suivi météo à 07:43

                        Au lever du jour, les températures sont déjà élevées autour de la Méditerranée ansi qu'en vallée du Rhône, avec des valeurs supérieures à 20°c tout au long de la nuit et même entre 25 et 28°c sur le Roussillon ainsi que sur la Côte d'Azur et la Corse. Plus en détails, à 7h, on relève :

                        • 27.9°c à Port-Vendres / Cap Béar (66) et Ersa / Cap Corse (2B)
                        • 27.5°c à Nice Côte d'Azur (06)
                        • 27.3)c à Cannes (06) [réseau StatIC]
                        • 27.2°c à Sète (34)
                        • 27.0°c à Perpignan-Rivesaltes (66)
                        • 26.8°c à Gruissan (11) [réseau StatIC]
                        • 26.9°c à l'Île Rousse (2B)
                        • 26.5° à Ile de Porquerolles (83)

                        Cette douceur matinale affecte également la vallée de la Garonne ainsi qu'en Bourgogne où les thermomètres affichent 19 à 22°c.

                        Prévisions du phénomène

                        2018/08/02-0605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :

                          Canicule durable nécessitant une vigilance particulière, notamment pour les personnes sensibles ou exposées.
                          Prévisions confirmées
                          A 5 heures on relevait : 25°C à Nîmes. 25°C à Orange. 27.5 °C à Nice. 23.5°C à Montpellier. 26°C à Narbonne. 28°C à Perpignan. 26°C à Solenzara 24,7°C à Montelimar 22,9°C à Lyon-Bron 20°C à Strasbourg
                          Aujourd'hui jeudi, une hausse plus nette des températures se mettra en place par le Sud-Ouest et gagnera d'ici vendredi tout le pays. Seule la bordure nord-ouest de l'hexagone devrait conserver des températures maximales inférieures à 35 degrés. On devrait atteindre voire dépasser les 40 degrés par endroits dans le sud. Les nuits seront très chaudes. Cet épisode de canicule sera donc très étendu et fort pour le week-end. Ces températures caniculaires devraient persister au moins jusqu'en début de semaine prochaine.
                          Episode de canicule allant du Nord-Est du pays aux régions méditerranéennes et à la vallée de la Garonne.

                          Suivi météo à 23:52

                          Ce soir il fait toujours bien chaud dans les zones concernées par la canicule, les 30°C résistent dans le Sud-Est avec encore 30,2°C à Perpignan (66), 30,6°C à Gruissan (11) et même 30,2°C à l'aéroport de Marseille-Marignane à 23h !
                          De belles températures minimales sont également en préparation dans la vallée du Rhône et la cuvette grenobloise, il fait encore 29,3°C à Bourg-Saint-Andéol (07) et 27,8°C à Saint-Martin-d'Hères (38).
                          Dans le reste des terres, la fraîcheur nocturne peine à tomber avec 28,7°C à la cité de l'Espace de Toulouse, 27,3°C à Paris 6ème avec l'effet d'îlot de chaleur urbaine, 26,1°C à Brive-Souillac (46) et 24,2°C à la base aérienne d'Avord (18).
                          De même en Corse : 27,6°C au Cap Corse et à Bastia, 26,5°C à Ajaccio. La côte Atlantique est cependant plus agréable avec 21,9°C à Biarritz (64), 19,2°C à Lacanau-Océan (33) comme à La Rochelle (17).

                          Seul le Nord-Ouest et les massifs se démarquent avec 13,3°C à Plounéventer (29), 15,8°C à Almenêches (61),16,8°C à Bergues (59) comme à Brassy (58), 12,2°C à Saint-Véran (05).



                          Le point de rosée est particulièrement élevé sur l'Est pourtour méditerranéen avec par exemple 24,9°C à Cannes (06), 24,4°C à Cavalaire-sur-Mer (83) ou 23,3°C à Marseille-Corniche (13).



                          De violents orages ont perturbé cet après-midi les grosses chaleurs dans le Massif central et dans les Alpes avec 25,6 mm en 1h et des grêlons atteignant 5 cm à Saint-Amans (48), 22,8 mm en 1h à Malbosc (07) où la température est passée de 30,8°C à 18,3°C en 20 minutes et une rafale de 103 km/h mesurée à Sainte-Etienne-Vallée-Française (30) par Météo-France. 

                          Les orages ont concerné également la Lorraine et l'Alsace dans une moindre mesure, photolive de selestat67600 à Epfig (67) :

                          Des mammatus ont été observés en Haute-Savoie comme on peut le voir sur cette Photolive de Traker19 à Cervens :

                          Prévisions du phénomène

                          Attention : De fortes chaleurs sont prévues sur le territoire français. Pensez à vous hydrater, rester à l'abri aux heures chaudes et prendre des nouvelles des personnes vulnérables. Vigilance et conseils de comportements sur http://vigilance.meteofrance.com/ 

                          Jeudi 02 : 

                          Lanticyclone arrive progressivement sur le pays et amène une nouvelle masse d'air plus chaude mais stable généralisant les subsidences. Le front qui avait la veille amené des averses orageuses sur le Nord-est s'évacue progressivement pour laisser la place à l'air plus chaud et plus stable. 

                          A 850hPa, la masse d'air plus chaude arrive par le Sud-est et se matérialise par des températures supérieures à 20°C à plus de 1500m! 

                          Au petit matin, les minimales sont comprises entre 18 et 21°C de la Lorraine à l'Occitanie. Sur le littoral de la Manche, le mercure est plus frais et affiche 11 à 14°C. La vallée du Rhône jusqu'en PACA et Languedoc-Roussillon est quant à elle sous des températures chaudes variant entre 21 et 25°C avec localement 27 à 28°C sur la limite Gard/Bouches-du-Rhône. 

                          A l'heure du déjeuner, les 30°C sont dépassés sur un axe allant de la Champagne-Ardennes jusqu'en Poitou-Charentes. Sur le Sud-est le mercure est déjà très chaud et flirte avec les 33 à 35°C. 

                          L'après-midi les températures sont généreuses avec 30°C généralisés sur l'ensemble du territoire sauf reliefs et littoral de la Manche. On relève des pointes locales à 35°C dans le Nord du pays, 36 à 38°C localement dans le Sud-ouest voire 40°C dans le Sud-est. 

                           

                          Vendredi 03 : 

                          L'anticyclone qui la veille avait commencé à s'installer sur le pays termine son installation vendredi et commence à renforcer son apport en air chaud. Les subsidences matérialisées ici par des flèches rouge se généralisent signe d'une atmosphère stable synoptiquement.

                          En basses couches, la masse d'air plus chaude advecte le Sud du pays des Alpes-Maritimes (06) jusqu'en Gironde (33). 

                          Dès l'aube le mercure revêtira une teinte estivale avec des minimales flirtant au-dessus des 20°C du grand Sud-ouest jusqu'au Nord-est en passant par l'Ile-de-France. Sur la côte d'Azur la masse d'air brulante à 850 hPa permettra d'afficher dès 8h  des minimales dépassant par endroit les 25°C! 

                          A la mi-journée, les 30°C seront généralisés en plaine. On relèvera même dans le Sud-ouest des pointes à 35°C localement. 

                          L'après-midi le mercure continue sa hausse et dépasse localement sur le Sud les 40°C. Il faudra compter 31 à 35°C de maximales.  En soirée des averses orageuses se déclenchent sur les reliefs notamment sur le secteur des Alpes. 

                           

                           

                          Samedi 04 : 

                          L'anticyclone est bel et bien installé et renforce son apport en air très chaud en altitude. Seul bémol : quelques anomalies d'altitude générants de l'instabilité sur les Pays-de-la-Loire ainsi que sur les Alpes-Maritimes (06).

                          A 1500m (presque 2000m) les 20°C sont généralisés de la Belgique à l'Espagne limitant ainsi la baisse des températures nocturnes...

                          Ainsi dès les premières lueurs du jour, l'atmosphère est douce voir chaude sur la côte méditerranéennne. Les 20°C sont une fois de plus dépassés de l'Alsace à l'Aquitaine. La Corse ne sera pas exclue non plus puisqu'elle connaitra des minimales de l'ordre de 24 à 28°C. A la mi-journée quelques averses éclatent sur le Nord-est ainsi que sur les reliefs. 

                          L'après-midi le scénario des jours précédents se répète : le thermomètre grimpe et les 35°C se généralisent jusqu'à la région Centre. Sur le Sud-est et Sud-ouest, les 40°C pourront une nouvelle fois être dépassés. Les averses qui à la mi-journée s'étaient déclenchées sur les reliefs ainsi que sur l'Alsace se renforcent l'après-midi par chauffage diurne et prennent un caractère orageux et sont fortes localement. 

                           

                          Dimanche 05 : 

                          L'antiyclone perd un peu de sa puissance mais reste tout de même présent malgré un (pseudo?-)front qui s'étend de l'Alsace aux Pyrénées-Atlantiques (64) apportant quelques nuages qui se dissiperont en cours de matinée. 

                          La masse d'air à 850 hPa reste relativement chaude sur les 3/4 du pays ce qui permettra de répéter une nouvelle fois le scénario des jours précédents. 

                          Les minimales sont similaires à celles de la veille avec 20 à 25°C de l'Alsace jusqu'au Midi. Sur le littoral Sud-est et Corse, les minimales seront encore chaudes avec 26 à 28°C voire 30°C localement. Quelques résidus pluvieux stagneront sur les reliefs et pourront s'étendre jusqu'au Vaucluse (84). 

                          L'après-midi la chaleur s'étend encore un peu plus au Nord. On relève 31 à 35°C de l'Ile-de-Franceau Limousin, 35 à 38°C voir 40°C localement sur le Sud. En fin d'après-midi de nouvelles averses orageuses se déclenchent sur les reliefs. 

                           

                           

                          Suivi météo à 17:41

                          Comme prévu, le mercure monte et affiche des valeurs toujours plus élevées. Les 30°C se sont progressivement généralisés des Ardennes aux Pyrénées puisqu'on observe à 17h 31,3°C à Variscourt (02), 32,2°C à Cerisiers (89), 33,6°C à Daglan (24). 

                          Dans le Sud-est, l'air est caniculaire et frôle les 40°C qui ont à 16h été atteint sur la station de Nimes-Courbessac (30). On note à 17h 37,4°C à Gignac (34), 37,8°C à Orange-Caritat (84) ainsi qu'à Salon-de-Provence (13), 38,2°C à Carpentras (84), 38,5°C à Aniane (34).  

                           

                          Voici une liste des Tx provisoires à 16h15 : 

                          40.2°C à Nîmes Courbessac

                          39.4°C à Montclus 

                          38.7°C à Bagnols/Cèze 

                          38.0°C à Uzès

                          37.9°C à Chusclan

                          37.7°C à Verfeuil 

                          37.4°C à Tresques 

                          37.0°C à Laval St Roman

                          36.6°C à Orange Ouest

                          36.3°C à Bollène

                          36.1°C à St Paul 3 Châteaux

                          34.0°C à Montjoyer

                          33.6°C à Teyssières

                          30.0°C à Taulignan -Serre Pelé (600m d'altitude)

                           

                          L'indice humidex est relativement fort dans de nombreuses stations du pourtour méditerranéen. On observe des humidex supérieurs à 40 sur de nombreux départements : 43,1 à Nimes-Garon (30), 42,4 à Salon-de-Provence (13), 44,4 à St-Jean-de-Védas (34), 45,4 à Gignac (34) et  46,7 à Aniane (34)

                          Prévisions du phénomène

                          2018/08/01-1605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :
                          • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Moselle (57), Meurthe-et-Moselle (54), Haute-Garonne (31), Savoie (73), Haute-Savoie (74), Ain (01), Jura (39), Doubs (25), Vosges (88), Haute-Saône (70), Haute-Marne (52), Tarn-et-Garonne (82), Tarn (81).
                          • Départements passant de la vigilance vert à la vigilance orange chaleur/canicule : Gironde (33), Lot-et-Garonne (47).

                          Canicule durable nécessitant une vigilance particulière, notamment pour les personnes sensibles ou exposées.
                          Début de suivi pour la Meurthe-et-Moselle, la Moselle, les Vosges, la Haute-Sâone, le Doubs, le Jura, la Haute-Marne, l'Ain, la Haute-Savoie, la Savoie, le Tarn, la Haute-Garonne, le Tarn-et-Garonne, le Lot-et-Garonne, la Gironde.
                          Cet après-midi, les températures en Alsace sont voisines de 30 à 32 degrés. Dans la vallée du Rhône les températures maximales iront de 33 à 38 degrés du nord au sud. Dans l'intérieur des départements méditerrannéens, elles sont très élevées, 37 à 39 degrés. Sur la côte, elles seront comprises entre 31 et 34 degrés.
                          Jeudi, une hausse plus nette des températures se mettra en place par le Sud-Ouest et gagnera d'ici vendredi tout le pays. Seule la bordure nord-ouest de l'hexagone devrait conserver des températures maximales inférieures à 35 degrés. On devrait atteindre voire dépasser les 40 degrés par endroits dans le sud. Les nuits seront très chaudes. Cet épisode de canicule sera donc très étendu et fort pour le week-end. Ces températures caniculaires devraient persister au moins jusqu'en début de semaine prochaine. A noter que, ce soir en Franche-comté et en Alsace, à la faveur de ces températures élevées, un épisode orageux bref mais localement fort (rafales de vent, grêle) va se produire. Ces régions sont en vigilance jaune orage.
                          Episode de canicule allant du Nord-Est du pays aux régions méditerranéennes et à la vallée de la Garonne.

                          Suivi météo à 15:34

                          Les températures en ce début d'après-midi sont chaudes mais encore raisonnables de l'Ile-de-France jusqu'au Sud-ouest. On observe des températures assez homogènes entre 27 et 29°C avec quelques pointes locales à 30°C voir plus comme à Daglan (24) où on relève 32,2°C ou encore 32,9°C à Lhospitalet (46). Sur le Sud-est et la Corse c'est une autre ambiance qui règne avec à 14h 35°C à Figari (2A), 36,7°C à Piedigriggio (2B), 37,6°C à Nimes-Courbessac (30) voir 37,8°C à Aniane (34). 

                          L'Alsace et la Lorraine restent quant à elles sous des températures plus fraiches grâce à un orage qui depuis ce matin circule vers l'Est raffraichissant sur son passage les terres. Il a plu depuis ce matin pas moins de 46mm sur la station de Nancy-Essey (54). Quelques cellules orageuses commencent à exploser sur les reliefs du Cantal (15) et des Alpes. 

                          Les minimales cette nuit sont restées relativement douces sur un axe Nord-est - Sud-ouest puisque le thermomètre n'est pas descendue en-dessous de la barre des 16°C sauf sur les reliefs. On a ainsi pu relever 18,9°C à Saint-Dizier (52), 19,9°C à Nevers (58), 20,7°C à Montauban (82), 21,2°C à Soultzeren (68), 21,6°C à Ancey (21) ou encore 21,7°C à Monswiller (67). Sur la côte d'Azur il a également fait très chaud cette nuit puisqu'on a observé des TN de l'ordre de 24,3°C à Marseille-Corniche (13), 25,9°C à Sète (34), 26,5°C à Leucate (11) voir même 27,2°C au Cap-Béar (66). 

                          Les maximales d'hier ont frôlées certains records et ont atteints des valeurs extrêmes notamment dans le Sud-est et le Nord-est. On a ainsi pu relever 35,3°C à Wintersbourg (57), 35,9°C à Stutzheim-Offenheim (67), 37,1°C à Prades-sur-Vernazobre (34), 37,8°C à Aniane (34), 38,4°C à Avignon (84), 38,6°C à Orange-Caritat (84), 39,1°C au Triadou (34), 39,2°C à Carpentras (84) et jusqu'à 40,2°C à Montclus (30)

                          Prévisions du phénomène

                          2018/08/01-0605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :

                            Canicule durable nécessitant une vigilance particulière, notamment pour les personnes sensibles ou exposées.
                            Prévisions confirmées.
                            Ce mercredi au lever du jour, les températures sont le plus souvent comprises entre 20 et 25 degrés en vallée du Rhône et en Alsace, 22 et 26 degrés sur les côtes méditerranéennes, avec même pour Nice dans les alpes-Maritimes et Perpignan dans les Pyrénées-Orientales encore 27 degrés mesurés en fin de nuit. Hier mardi après-midi les températures maximales ont atteint des valeurs déjà élevées par endroits, avec 40,2 degrés à Montclus et 38,4 degrés à Nîmes dans le Gard, 39,2 degrés à Carpentras et 38,6 degrés à Orange dans le Vaucluse, 38,3 degrés à Grospierres dans la Drôme, et aussi 36,1 degrés à Mulhouse en Alsace.
                            Aujourd'ui mercredi, les températures cet après-midi, souvent stationnaires au nord, seront encore en légère hausse dans le sud. On attend ainsi encore souvent plus de 35 degrés en maintes régions, et jusqu'à 39 degrés localement en pointe à l'intérieur des terres sur le Sud-Est. A partir de jeudi, une hausse plus nette des températures devrait se mettre en place par le Sud-Ouest et gagner d'ici vendredi tout le pays. Seule la bordure nord-ouest de l'hexagone devrait conserver des températures maximales inférieures à 35 degrés. On devrait atteindre voire dépasser les 40 degrés par endroits dans le sud. Les nuits seront très chaudes. Cet épisode de canicule sera donc très étendu et intense pour le week-end. A noter comme facteur aggravant la pollution à l'ozone. Ces températures caniculaires devraient persister au moins jusqu'en début de semaine prochaine.
                            Episode de canicule concernant la plaine d'Alsace, l'est de la Bourgogne, la vallée du Rhône et le pourtour méditerranéen.

                            Prévisions du phénomène

                            ​

                            Mercredi 1er aout :

                            La France se retrouvera pour son dernier jour sous un flux de Sud-ouest favorisant la remontée d'un antiyclone puissant sur le pays. Ainsi, on retrouvera de l'air chaud en altitude de l'Alsace à Midi-Pyrénées. A l'arrière, l'air sera plus frais avec une anomalie de tropopause marquée sur le Nord-ouest. Ce gradient de température, étant élevé, il provoquera de l'instabilité convective qui sera accentuée par des ascendances à l'avant de cette anomalie.

                            Dans les basses couches, de l'air plus chaud arrive par le Sud-est. Un front thermique sera présent des Ardennes jusqu'en Aquitaine et renforcera les intéractions à la verticale faisant ainsi naitre une menace orageuse...

                            Au petit matin, des averses orageuses sont effectivement présentes de la Lorraine jusqu'à la limite des régions Centre et Bourgogne. Ces orages permettent de faire baisser la température, baisse qui ne sera qu'éphémère compte tenu des fortes chaleurs prévues en journée. Les minimales  s'étallent entre 9 et 14°C sur les côtes bretonnes jusqu'en Seine-Maritime (76), 17 à 22°C de l'Ile-de-France au Sud-ouest et 22 à 25°C de l'Alsace jusqu'au Var (83) et jusqu'à 25 à 27°C de l'Hérault (34) aux Bouches-du-Rhônes (13).

                            A la mi-journée, le ciel est partagé entre nuages et éclaircies  sur l'ensemble du pays avec même une tendance couvert sous les averses orageuses sur la Lorraine qui ne tarderont pas à se tarir. 

                            L'après-midi le ciel se dégage progressivement, les averses orageuses disparaissent et c'est un temps ensoleillé et chaud qui s'installe. On relèvera 30 à 35°C de Champagne-Ardennes au grand Sud-ouest respectivement jusqu'en Corse, 32 à 35°C du Nord-est au Centre-est et de 34 à 38°C sur le Languedoc-Roussillon et PACA avec localement 40°C entre le Gard (30), le Vaucluse (84) et les Bouches-du-Rhône (13).

                            Jeudi 02  : 

                            Jeudi, l'Anticyclone se met en place sur le pays progressivement et renforce l'apport en air chaud en altitude. Quelques instabilités sont présentes sur le Jura ainsi que sur les Bouches-du-Rhône amenant un risque d'ondées résiduelles. 

                            En basse couche, une masse d'air plus chaude advecte le Sud-est et facilitera en journée la hausse des températures.

                            A l'aube, le pays se réveille sous des minimales de l'ordre de 16 à 20°C. Seul le Finistère connaitra des températures plus fraiches oscillants autour de 10 à 12°C. Sur le Sud-est, le mercure sera dès les premières lueurs affolant avec des pointes jusqu'à 26/28°C notamment sur le Var (83) et les Bouches-du-Rhône (13).

                            En journée, la masse d'air chaude progresse et la chaleur se généralise aux 3/4 du pays avec du 30°C généralisé allant même jusqu'à 38°C dans le Sud-ouest voire 40°C localement dans le Sud-est. Par soulèvement orographique et par réchauffement diurne de l'instabilité nait sur les reliefs et des averses orageuses se déclenchent en soirée. Ces dernières se tarissent en fin de soirée. 

                             

                            Vendredi 03 : 

                            Les jours se suivent et se ressemblent, voila comment la journée de vendredi pourrait être résumée. L'anticyclone finit de s'installer sur le pays et stabilise la masse d'air qui, la veille, avait été instabilisée notamment près des reliefs par des averses orageuses. 

                            La masse d'air chaude qui la veille avait advecté le Sud-est s'étend maintenant jusqu'au Centre-ouest et Centre-est. Plus au Nord, la température grimpe aussi progressivement...

                            Les minimales sont en hausse par rapport à la veille et affichent des valeurs estivales dès 6h du matin puisqu'on observe 13 à 17°C au Nord, 18 à 20°C sur la Corse, le Sud-ouest et la Lorraine jusqu'en Alsace avec un maximum compris entre 27 et 30°C sur le littoral méditerranéen. 

                            Le scénario de la veille se répète : le mercure monte rapidement en journée et offre aux français l'après-midi des maximales de l'ordre de 30 à 33°C sur la moitié Nord avec localement 36°C sur le secteur de Mulhouse (68), 35 à 38°C voire 40°C localement dans le Sud-ouest et 37 à 39°C dans le Sud-est. En soirée des averses orageuses éclatent sur les reliefs. 

                            Samedi 04 : 

                            Le puissant anticyclone se maintient sur le pays et favorise l'apport en air chaud d'origine subtropicale. Seul bémol : une anomalie qui traverse au petit matin le littoral de la Manche amenant une menace pluvieuse temporaire. 

                            L'air chaud qui les jours précédents remontait progressivement vers le Nord se généralise maintenant à l'ensemble du pays amenant dès l'aube des températures estivales. 

                            L'après-midi la canicule se généralise au pays et on relève de l'Ile de France à la vallée du Rhône des maximales de l'ordre de 31 à 35°C. Sur le Sud-ouest et la côte d'azur les maximales sont comprises entre 34 et 38°C avec localement 40°C. En soirée, il n'est pas exclu qu'une dégradation orageuse se mette en place mais il est encore trop tôt pour l'affirmer...

                            Suivi météo à 17:22

                            Il fait chaud, très chaud sur le pays en cette dernière après-midi de juillet 2018. Les températures affichent des valeurs caniculaires qui ont poussées Météo-France a étendre sa vigilance orange. L'arrière pays est quant à lui sous l'influence d'une masse d'air plus fraiche qui limite la hausse du thermomètre et offre ainsi aux habitants de ces régions un air respirable dans une ambiance agréable. Sur l'Est et la Corse, la situation n'est pas similaire. En effet les températures dépassent les 35°C localement comme à Belfort (90) ou Mulhouse (68). On relève dans le Sud-est au plus chaud : 37,5°C à Orange (84), 37,7°C à Viviers (07), 37,8°C à Saint-Paul-des-Trois-Châteaux (26), 38°C à l'Isle-sur-la-Sorgue (84) et 38,5°C à Carpentras (84)! En Corse, l'ambiance est similaire avec 34,7°C relevé à Piedigriggio (2B), 34,9°C à Alistro (2B) et 35,1°C à Figari (2A). 

                            L'humidex (indice faisant le rapport entre la température de l'air et la température du point de rosée) est relativement fort sur le pourtour méditerranéen avec des valeurs variant entre 40 et 46! On relève l'humidex le plus fort au Triadou (34) avec 46,4. 

                            Pour comprendre l'origine de cette forte chaleur il faut prendre un peu d'altitude et observer la masse d'air. Notre pays est encore soumis à un flux de Sud-ouest anticyclonique qui permet de faire remonter sur le Sud du pays jusqu'en Alsace une masse d'air relativement chaude qui occasionne en basse couche une montée des températures. 

                            Après avoir vu l'état de la masse d'air à la mi-troposphère, nous allons maintenant observer l'état de cette masse d'air sur la verticale avec les radiosondages de Nimes-Courbessac (à gauche) et de Stuttgart-Schnarren (à droite). Ces 2 radiosondages présentent une masse d'air chaude de type Cinématique divergente (Kd) signe de l'installation d'un anticyclone subtropical amenant ciel clair et chaleur. La CAPE présente des valeurs moyennes à Nimes et relativement faibles à Stuttgart. Les indices d'instabilité sont néanmoins marqués comme élevés par chauffage diurne de la masse d'air. Quelques cisaillements sont observés en basses couches mais sont sans incidences sur le beau temps. Radiosondages : Copyright Météo-France

                            Prévisions du phénomène

                            2018/07/31-1605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :
                            • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Bas-Rhin (67), Corse du Sud (2A), Haute Corse (2B), Aude (11), Bouches du Rhône (13), Var (83), Territoire de Belfort (90), Haut-Rhin (68), Côte d'Or (21), Saône-et-Loire (71).

                            Canicule durable nécessitant une vigilance particulière, notamment pour les personnes sensibles ou exposées.
                            Extension de la vigilance orange Canicule à 10 nouveaux départements.
                            Ce mardi matin, les températures relevées au lever du jour étaient le plus souvent comprises entre 22 et 25 degrés sur les côtes méditerranéennes, 20 et 22 degrés en vallée du Rhône et en Alsace. On observe déjà cet après-midi à 15 heures, 33 à 36 degrés en Alsace et région lyonnaise, 35 à 39 degrés en vallée du Rhône ainsi que dans l'intérieur des départements méditerranéens. Le temps est le plus souvent calme et bien ensoleillé sur une moitié sud-est du pays. Quelques ondées orageuses éclatent ça et là sur les massifs.
                            Demain mercredi, les températures en fin de nuit seront chaudes, en légère hausse par rapport à ce mardi matin. L'après-midi, les températures, souvent stationnaires au nord, seront encore en légère hausse dans le sud. A partir de jeudi, une hausse plus nette des températures devrait se mettre en place par le sud-ouest et gagner d'ici vendredi tout le pays : seule la bordure nord-ouest de l'hexagone devrait conserver des températures maximales inférieures à 35 degrés. On devrait atteindre, voire dépasser les 40 degrés par endroits dans le sud. Les nuits seront très chaudes. Cet épisode de canicule sera donc très étendu et intense pour le week-end. Ces températures caniculaires devraient persister au moins jusqu'en début de semaine prochaine.
                            L'épisode de canicule s'étend progressivement et concerne maintenant la plaine d'Alsace, l'est de la Bourgogne, la vallée du Rhône et le pourtour méditerranéen.

                            Suivi météo à 12:52

                            A la mi-journée, 2 types de temps sont présents sur la France : le premier est plutôt nuageux et se trouve entre le Nord-Pas-de-Calais et les Pyrénées-Atlantiques (64). Ce dernier est dû à des entrées maritimes occasionnées par le passage de 2 fronts sans activité pluvieuse. Le second type de temps est ensoleillé et chaud et se situe sur la côte d'Azur jusqu'en Alsace en passant par la vallée du Rhône. On relève dans cette zone des températures comprises entre 30°C à Kogenheim (67) et 35°C au Luc (83) avec 32,2°C à Avignon (84). 

                            La température cette nuit est restée douce sur une bonne partie du territoire métropolitain. En plaine les minimales s'étalent entrre 15 et 20°C sauf sur PACA et Languedoc-Roussillon où on relève des minimales de l'ordre de 20 à 23°C. 

                            Phénomène présent depuis plusieurs soirs mais bien visible sur cette carte : L'Ilot de chaleur urbain. Ce phénomène s'explique par la réflexion de la chaleur par l'urbanisation des villes, ce dernier limite donc la baisse de la température la nuit et accentue la chaleur en journée. On a relevé au plus "frais" cette nuit sur l'Ile-de-France : 20,8°C à Paris-Montsouris, 20,9°C dans le 5ème arrondissement, 21,7°C dans le 6ème et presque 22°C dans le 20°C non loin de Vincennes! 

                            Prévisions du phénomène

                            2018/07/31-0605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :

                              Canicule durable nécessitant une vigilance particulière, notamment pour les personnes sensibles ou exposées.
                              Néant.
                              Au plus chaud de la journée d'hier lundi, les températures ont atteint généralement 34°C à 37°C dans l'intérieur des Pyrénées Orientales, du Gard, de l'Hérault, du Vaucluse et des Alpes Maritimes, 38°C autour de la basse vallée du Rhône et elles ont même localement dépassé 39°C dans le Gard. A 05 heures ce mardi, on mesurait 24°C à Perpignan, plus de 25°C sur la côte Vermeille et le Sud des Pyrénées-Orientales. Les températures sont comprises entre 20°C et 23°C dans les plaines du Gard et de l'Hérault. Dans le Vaucluse, elles sont un peu plus fraîches, comprises entre 19 et 22°C. Sur les Alpes-Maritimes, les températures restent supérieures à 22°C sur le littoral, parfois supérieures à 26°C comme à Nice et à Menton. Plus à l'intérieur des terres, les températures s'échelonnent de 20°C à 24°C. La température relevée est de 22,5°C à Lyon-Bron, 20,4°C à Grenoble-Le Versoud, et probablement quelques degrés supplémentaires dans les centres-villes. La chaleur persiste également dans de nombreux endroits sur les plaines de l'Ardèche et de la Drôme (en dessous de 500 m d'altitude) : 23°C à Peaugres, 21°C à Aubenas et Montélimar.
                              Aujourd'hui mardi, les températures maximales atteindront 31°C à 33°C en bord de mer, 34°C à 36°C dans l'intérieur des Pyrénées-Orientales et des Alpes-Maritimes. Sur le Vaucluse, l'intérieur du Gard et de l'Hérault, les températures maximales seront comprises entre 36°C et 39°C. Les températures maximales afficheront encore 35°C à Lyon et Grenoble, et jusqu'à 37°C en plaines de Drôme-Ardèche. Dans la nuit de mardi à mercredi, les températures minimales ne descendront généralement pas en dessous de 20 à 24 °C, et même guère en dessous de 25 °C sur le littoral des Alpes-Maritimes, le littoral de l'Hérault et dans la plaine autour de Perpignan. Au cours des jours suivants, après un palier en ce milieu de semaine, l'épisode caniculaire semble devoir s'amplifier en fin de semaine. Aussi la vigilance orange sera probalement étendue.
                              Episode caniculaire dans la vallée du Rhône, l'Hérault, les Pyrénées-Orientales et les Alpes Maritimes.

                              Suivi météo à 01:22

                              Les maximales d'aujourd'hui sont conformes aux prévisions qui avaient été faites. On a relevé au plus chaud 29,1°C à Paris-Montsouris (75), 31,6°C à Saint-Dizier (52), 31,7°C à Retjons (40), 32,9°C à Colombé-le-Sec (10), 33,7°C à Daglan (24), 34,6°C à Albi (81), 35,3°C au Vigan (30), 36,9°C à Luc-sur-Orbieu ainsi qu'à Saint-Nazaire-d'Aude (11), 37,2°C à Orange et Avignon (84), 38,1°C à Lagrasse (11), 38,4°C à Carpentras (84) et 38,7°C à Tulette (26)! 

                              Cette nuit, la température a du mal à baisser et reste douce voir chaude sur une bonne partie du pays. Le Sud-ouest enregistre des valeurs comprises entre 21 et 24°C, le Nord-est quant à lui est sous une ambiance quasi-similaire avec entre 18 et 23°C. En Ile-de-France, l'effet de chaleur urbaine est bien visible avec des températures supérieures de 4°C par rapport aux campagnes environnantes, on observe 24,7°C dans le 6ème arrondissement de Paris. Dans la vallée du Rhône, le mercure affiche des valeurs dignes d'un après-midi estival avec 24 à 28°C relevé le long du fleuve. Sur la côte d'azur, les températures sont de l'ordre de 23°C à Béziers (34) à 27,4°C à Perpignan (66) avec 25,1°C relevé sur la StatIC de Marseille-Corniche (13). 

                               

                              Suivi météo à 01:22

                              Les maximales d'aujourd'hui sont conformes aux prévisions qui avaient été faites. On a relevé au plus chaud 29,1°C à Paris-Montsouris (75), 31,6°C à Saint-Dizier (52), 31,7°C à Retjons (40), 32,9°C à Colombé-le-Sec (10), 33,7°C à Daglan (24), 34,6°C à Albi (81), 35,3°C au Vigan (30), 36,9°C à Luc-sur-Orbieu ainsi qu'à Saint-Nazaire-d'Aude (11), 37,2°C à Orange et Avignon (84), 38,1°C à Lagrasse (11), 38,4°C à Carpentras (84) et 38,7°C à Tulette (26)! 

                              Cette nuit, la température a du mal à baisser et reste douce voir chaude sur une bonne partie du pays. Le Sud-ouest enregistre des valeurs comprises entre 21 et 24°C, le Nord-est quant à lui est sous une ambiance quasi-similaire avec entre 18 et 23°C. En Ile-de-France, l'effet de chaleur urbaine est bien visible avec des températures supérieures de 4°C par rapport aux campagnes environnantes, on observe 24,7°C dans le 6ème arrondissement de Paris. Dans la vallée du Rhône, le mercure affiche des valeurs dignes d'un après-midi estival avec 24 à 28°C relevé le long du fleuve. Sur la côte d'azur, les températures sont de l'ordre de 23°C à Béziers (34) à 27,4°C à Perpignan (66) avec 25,1°C relevé sur la StatIC de Marseille-Corniche (13). 

                               

                              Prévisions du phénomène

                              Mardi 31 : 

                              Les conditions anticycloniques se maintiennent encore mardi et permettent en altitude d'apporter de l'air chaud qui facilitera dans les basses couches la hausse du thermomètre. Quelques forçages seront tout de même présents sur la pointe bretonne apportant quelques ondées.

                              Dans les basses couches, l'air est relativement chaud avec à 850hPa (1500m environ) une masse d'air comprises entre 14 et 20°C au plus chaud, prémices  d'une chaude journée...

                              A la mi-journée, le ciel s'annonce clair sur l'ensemble du pays et les températures dépassent déjà les 30°C sur l'Alsace, Languedoc-Roussillon et PACA où on relève 30 à 33°C. 

                              La chaleur restera demain concentrée sur l'Est et le Sud du pays avant de se généraliser dans les jours qui suivront. Les maximales seront comprises entre 30 et 33°C sur le Nord-est et le Sud-ouest, le plus fort est attendu sur le Sud-est avec 35 à 38°C et localement 40°C notamment sur le Vaucluse (84). A l'arrière, les maximales seront comprises entre 24 et 28°C

                               

                              Mercredi 1er aout : 

                              La situation sera similaire à celle de la veille. Seules différences : de petites anomalies de tropopause se mettent en place sur le Nord-ouest ainsi que sur la frontière belge et instabilise légèrement l'atmosphère. 

                              La chaleur progresse vers le Nord et concerne maintenant Poitou-Charentes ainsi que l'Ile-de-France. En fin d'après-midi, des orages éclatent sur le Massif-Central, les Alpes et les Pyrénées. Maximales comprises entre  31 et 35°C dans le Sud-ouest et l'Alsace, 34 à 40°C dans le Sud-est. 

                               

                              Jeudi 02 : 

                              Changement de flux, un anticyclone se met en place sur l'Espagne orientant le flux  au Nord-ouest sur le pays et en renforçant les remontées d'air chaud d'origine subtropicale. 

                              Les remontées subtropicales sont bien visibles sur cette carte. En effet c'est une masse d'air à plus de 20°C qui remonte et s'installe progressivement sur le Sud du pays. Cette dernière facilitera en journée la hausse des températures.

                              A la mi-journée, le mercure affiche déjà des valeurs bien estivales. On relève déjà 30 à 33°C en Alsace ainsi qu'en Aquitaine jusqu'en Midi-Pyrénées, 33 à 36°C sur le pourtour méditerranéen sont également observés, l'après-midi s'annonce caniculaire. A noter également que des averses se déclencheront sur les reliefs alpins. Même s'il est trop tôt pour affirmer qu'elles seront orageuses, nous pouvons d'ores et déjà affirmer que le risque orageux les accompagneront. 

                              L'après-midi, la canicule se généralise à l'ensemble du pays et le thermomètre explose. On observe 30 à 34°C dans le Nord-ouest, 34 à 38°C dans le Nord-est, 35 à 38°C dans le Sud-ouest et 35 à 40 voire 42°C localement dans le Sud-est! Sur les reliefs, des averses se déclencheront et pourront être accompagnées de coups de tonnerre. 

                               

                               

                              Vendredi 03 : 

                              La bulle anticyclonique continue de remonter et se situe maintenant sur le pays nous protégeant ainsi du mauvais temps. 

                              En basse couche, l'air chaud se généralise au pays facilitant encore plus la hausse du mercure, vendredi s'annonce plus que caniculaire localement et rappelle des airs de 2003...

                              En début d'après-midi on relève déjà des valeurs extrêmes avec 32 à 36°C sur le Nord-ouest, 36 à 38°C en Ile-de-France, 36 à 39 voire 40°C localement sur le Nord-est, 37 à 40 voire 42°C localement sur le Sud du pays. Cette chaleur limite la baisse des températures la nuit et favorise une accentuation la journée suivante, il faudra rester prudent et s'hydrater régulièrement.

                               

                              Suivi météo à 18:15

                              Au fil des heures, le mercure ne cesse de grimper et fait rougir encore plus la carte des températures qui devient même magenta sur une bonne moitié du pays. On relève 30,6°C à Calignac (47), 31,6°C à Ancey (21), 32,4°C à Boulaincourt (88), 33°C à Nancy-Essey (54), 35,5°C à Aniane (34), 36,8°C à Avignon (84), 37,7°C à Carpentras (84), 37,9°C à Lagrasse (11) et 38,2°C à Tulette (26)! Plus en altitude, on relève à 1567m 22,4°C au Mont-Aigoual (30) et 19,5°C au Mont-Ventoux à 1911m (84)! 

                              Le mois de juillet 2018 rentre dans les grands mois des archives puisqu'il devient le mois de juillet le plus chaud jamais enregistré depuis le début des mesures à Paris-Montsouris avec une température moyenne de 24,8°C soit 4,4°C au-dessus de la moyenne habituelle! 2006 se retrouve donc en seconde position avec une température moyenne de 24,6°C. 

                              Prévisions du phénomène

                              2018/07/30-1606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h06 :
                              • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Hérault (34), Gard (30), Alpes Maritimes (06), Isère (38), Vaucluse (84).

                              Canicule durable nécessitant une vigilance particulière, notamment pour les personnes sensibles ou exposées.
                              Début de suivi pour le Gard, le Vaucluse, l'Hérault, les Alpes-Maritimes et l'Isère.
                              A 15 heures, de la Vallée du Rhône aux départements méditerranéens, les températures sont comprises le plus souvent entre 32 à 36 degrés.
                              Demain mardi, les températures seront toujours en hausse. Dans la Vallée du Rhône les températures minimales seront voisines de 22 degrés. Sur les départements de la côte méditerranéenne les températures minimales seront souvent comprises entre 23 et 25 degrés. Les températures maximales seront très élevées dans le sud-est de la France. En dehors de la frange littorale où elles resteront voisines de 32 degrés, ces températures seront comprises entre 36 et 39 degrés plus à l'intérieur. Pour les jours suivants, la hausse des températures sur le quart sud-est du pays va se poursuivre. Aussi la vigilance orange y sera probalement encore étendue. .
                              Episode caniculaire dans la vallée du Rhône, l'Hérault, les Pyrénées-Orientales et les Alpes Maritimes.

                              Suivi météo à 16:03

                              En ce milieu d'après-midi, le mercure affiche déjà des valeurs relativement élevées entre l'Alsace et l'Aquitaine. On relève 28,8°C à Mont-de-Marsan (40), 30,2°C à Langres (46), 31,3°C à Charnas (07), 32,8°C à Rupt-sur-Moselle (88), 33,9°C à Niederbronn-les-Bains (67), 34,7°C à Bourg-lés-Valence (26). Sur le pourtour méditerranéen, l'ambiance est plutôt caniculaire avec des températures supérieures à 35°C sur de nombreuses stations. On relève au plus chaud 36,3°C à Nimes-Courbessac (30), 36,8°C à Lagrasse (11) et jusqu'à 37,6°C à Tulette (26)! Plus à l'Ouest les températures sont plus raisonnables avec des valeurs oscillant entre 23 et 28°C : 23,1°C à Réaumur (85), 25,6°C à Bussy (80), 27,6°C à Ciran (37), 28°C à Pontoise (95),... 

                              Les minimales nocture quant à elles se découpent en 3 zones : une première douce se situant entre Poitou-Charentes et le Nord-Pas-de-Calais où on relève des minimales comprises entre 16 et 19°C, une seconde zone plus fraiche entre la Lorraine et l'Aquitaine avec des minimales comprises entre 13 et 17°C, et enfin une troisième zone sur le Languedoc-Roussillon et PACA où on retrouve des températures relativement chaudes comprises entre 20 et 25°C

                              A 15h40, la carte de la situation était bien remplie : on observe un ciel nuageux à très nuageux sur le Nord-ouest avec même quelques ondées entre le Nord (59) et l'Oise (60). Sur le reste du pays le temps est ensoleillé et chaud! 

                               

                              Prévisions du phénomène

                              2018/07/30-0605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :

                                Canicule durable nécessitant une vigilance particulière, notamment pour les personnes sensibles ou exposées.
                                néant
                                A 5 heures il fait 21 degrés à Montélimar, 22 degrés à Lyon et 26 degrés à Perpignan
                                Aujourd'hui lundi les températures repartent à la hausse. Les températures minimales sont voisines de 21 degrés en vallée du Rhône, et de 24 degrés dans les Pyrénées-Orientales. Les températures maximales cet après-midi seront souvent comprises entre 34 et 36 degrés dans la vallée du Rhône et dans l'intérieur des régions méditerranéenes. Pour les jours suivants la hausse des températures sur le quart sud-est du pays va se poursuivre. Aussi la vigilance orange y sera probalement étendue. .
                                L'épisode caniculaire dans la vallée du Rhône et les Pyrénées-Orientales.

                                Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
                                Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


                                L'observation météo en directparticiper » sync...
                                ↑ nouveaux éléments ↑