connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.05h00, 14.4°C
    61%, 1025.8hPa
    Vent de direction NNE4 km/h (raf. 11)

Bulletin spécial N°339 • Succession d'épisodes hivernaux, tempête Gabriel.

CarteFroidÉpisode neigeuxPluies verglaçantesTempête/coup de vent
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Prévisions du phénomène

2019/02/03-1405|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 14h05 :

    Episode neigeux à basse altitude pouvant engendrer des cumuls significatifs sur le réseau routier primaire.
    Fin de la vigilance orange pour les 5 départements restants du Massif Central et des Alpes.
    L'activité de la perturbation pluvio-neigeuse a quasiment cessé. Elle ne donne plus que quelques flocons au-dessus de 400 m d'altitude. Près du relief toutefois les quantités sont un peu plus significatives par endroits, notamment sur Vercors, Pilat et Chartreuse. En revanche le vent de nord qui souffle en rafales proches de 60 km/h en plaine et 70 à 90 km/h sur les points les plus hauts peut encore provoquer la formation de congères localement.
    On peut encore avoir quelques flocons dès 400 m d altitude mais plus de couche significative. Plus près du relief (notamment sur Vercors, Pilat et Chartreuse) 1 à 5 cm sont encore possibles jusqu'en soirée avant l'arrêt définitif en cours de nuit prochaine. La vigilance orange est donc levée. En revanche poursuite du vent de nord soutenu avec donc encore des formations locales de congères.
    Tramontane et Mistral soufflent fort dans leurs domaines

    Suivi météo à 11:37

    Ce matin, les chutes de neige ne concernent plus qu'un grand quart sud est du pays, des Alpes au Jura et au Massif Central. Averses signalées il y a quelques minutes sur Levier (25), Fachin (58), Cours la Ville (69), Genève, La Ferrière (38), Teyssières (26), Le Puy, Mende, Aurillac, Dontreix (23), Clermont Ferrand....

    Ailleurs, la poussée anticyclonique se fait déjà sentir avec le retour d'un temps durablement ensoleillé que l'on avait pas connu depuis déjà pas mal de jours. Le ressèrement des isobares entre la dépression qui s'éloigne par le golf de Gênes et la hausse du champ de pression sur le proche atlantique engendre un net renforcement du vent de Nord, les rafales atteigannt tout à l'heure 191 km/h au Mont Aigoual et 160 km/h au Mont Ventoux ! Elles ont chassé le mauvais temps et les orages qui hier et cette nuit encore grondaient sur la Provence et la Côte d'Azur.

    Des photos nous arrivent pour illustrer ces conditions rudes qui hier ont reigné sur ces régions :

    A Marchastel (48) sur les plateaux de l'Aubrac (forum observation)

    A Saint Anthème dans le Puy de Dôme (forum observation)

    Orage sur la région d'Antibes (06)  (photolive-forum obervation)

    Une couche de grêle a recouvert la région de Nice y occasionnant des difficultés de circulation (page twitter Olivier Arlet)

    Et plusieurs trombes marines comme celle ci à Nice ont été observées le long du littoral azuréen (page FB severe weather europe)

    A Saint Jean de Sixt (74)

    Heureusement que les appareils du Centre d'Etude de la Neige au Col de Porte (38) sont équipés de système à pouli leurs permettant de ne pas être enseivellis.

    Prévisions du phénomène

    2019/02/03-1005|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h05 :

      Episode neigeux à basse altitude pouvant engendrer des cumuls significatifs sur le réseau routier primaire.
      Fin de vigilance orange pour la Lozère Haute-loire et Loire sont maintenues en vigilance orange jusqu'à ce matin 10 heures.
      Il neige encore, mais faiblement, sur Haute-Loire et Loire. Il neige encore également sur les départements nord-alpins. La couche de neige au sol est importante en Lozère, une trentaine de centimètres avec 40 à 50 localement.
      Les précipitations neigeuses se poursuivent dès 300 mètres d'altitude sur les secteurs déjà concernés, à savoir l'est de la Haute Loire et de la Loire, le nord de l'Isère et les avant-pays savoyards. La tendance est vers un affaiblissement des précipitations, mais il est très progressif et les chutes de neige peuvent rester modérées par moments dans les prochaines heures. Il faut attendre la mi-journée pour que les chutes de neige deviennent intermittentes en plaine, et la fin de journée pour qu'elles cessent complètement aux abords du relief. Les cumuls de neige sur l'épisode atteignent 5 à 20 cm à partir de 400 m. Au-dessus de 800-1000 m, les accumulations pourraient dépasser 30 à 40 cm sur le sud du Massif central, le Vercors et la Chartreuse. En plaine (en dessous de 300 m), la neige généralement très mouillée, pourrait blanchir les sols. Toutefois, risque de cumuls locaux plus importants comme sur Chambéry ou Annecy (3-7 cm). A noter un vent fort de nord à nord-ouest sur le Massif central en particulier pouvant entraîner la formation de congères.
      Episode neigeux à basse altitude se poursuivant sur une partie du Massif central et des Alpes du nord, rendant les conditions de circulation délicates.

      Prévisions du phénomène

      2019/02/03-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :

        Episode neigeux à basse altitude pouvant engendrer des cumuls significatifs sur le réseau routier primaire.
        Fin de vigilance orange pour la Lozère Haute-loire et Loire sont maintenues en vigilance orange jusqu'à ce matin 10 heures.
        Il neige encore, mais faiblement, sur Haute-Loire et Loire. Il neige encore également sur les départements nord-alpins. La couche de neige au sol est importante en Lozère, une trentaine de centimètres avec 40 à 50 localement.
        Les précipitations neigeuses se poursuivent dès 300 mètres d'altitude sur les secteurs déjà concernés, à savoir l'est de la Haute Loire et de la Loire, le nord de l'Isère et les avant-pays savoyards. La tendance est vers un affaiblissement des précipitations, mais il est très progressif et les chutes de neige peuvent rester modérées par moments dans les prochaines heures. Il faut attendre la mi-journée pour que les chutes de neige deviennent intermittentes en plaine, et la fin de journée pour qu'elles cessent complètement aux abords du relief. Les cumuls de neige sur l'épisode atteignent 5 à 20 cm à partir de 400 m. Au-dessus de 800-1000 m, les accumulations pourraient dépasser 30 à 40 cm sur le sud du Massif central, le Vercors et la Chartreuse. En plaine (en dessous de 300 m), la neige généralement très mouillée, pourrait blanchir les sols. Toutefois, risque de cumuls locaux plus importants comme sur Chambéry ou Annecy (3-7 cm). A noter un vent fort de nord à nord-ouest sur le Massif central en particulier pouvant entraîner la formation de congères.
        Episode neigeux à basse altitude se poursuivant sur une partie du Massif central et des Alpes du nord, rendant les conditions de circulation délicates.

        Prévisions du phénomène

        2019/02/02-2205|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 22h05 :

          Episode neigeux à basse altitude pouvant engendrer des cumuls significatifs sur le réseau routier primaire et les agglomérations du Puy et de Saint-Etienne.
          Fin de vigilance orange pour le Cantal. Haute-loire et Loire sont maintenues en vigilance orange jusqu'à demain matin 6 heures.
          Les chutes de neige faiblissent sur le Cantal. Il neige encore faiblement sur Haute-Loire et Loire. La couche de neige est importante en Lozère, 20 à 25 cm, localement 30 à 35 cm sur l'Aubrac, la Margeride et le Causse Méjean, ce qui justifie un maintien en vigilance orange.
          En début de nuit, la perturbation s'étend sur les départements alpins. Il neige fortement au-dessus de 400/500 m et de plus en plus bas vers la plaine. Annecy devrait ainsi être concerné puis Chambéry. Pendant ce temps, côté Massif central, les chutes de neiges sont faiblissantes mais peuvent encore apporter quelques centimètres au-dessus de 300-400 m. En-dessous, les sols peuvent blanchir par endroits. Demain en début de matinée, les chutes de neige bien que faiblissantes, sont encore significatives côté alpin. Côté Massif central, neige faible et intermittente. En fin de matinée/mi-journée, les chutes de neige deviennent partout faibles et intermittentes et se restreignent de plus en plus aux abords du relief. Les cumuls de neige sur l'épisode atteignent 5 à 20 cm à partir de 400 m. Au-dessus de 800-1000 m, les accumulations pourraient atteindre 30 à 40 cm sur le sud du Massif central, le vercors et la Chartreuse. En plaine (en dessous de 300 m), la neige généralement très mouillée, pourrait blanchir les sols. Toutefois, risque de cumuls locaux plus importants comme sur Chambéry (3-7 cm). Annecy qui se trouve à une altitude supérieure pourrait recevoir 5 à 10 cm de neige. A noter un vent fort de nord à nord-ouest sur le Massif central pouvant entraîner la formation de congères.
          Episode neigeux à basse altitude se poursuivant sur une partie du Massif central et des Alpes du nord, rendant les conditions de circulation délicates.

          Suivi météo à 18:41

          Prenons un peu d’altitude (5500m) pour analyser la situation générale : La France se retrouve soumise à 2 phénomènes : Une dépression centrée sur l’arc méditerranéen et un puissant talweg le long de la côte Atlantique. La corrélation de ces 2 phénomènes occasionne des descentes d’air polaire qui provoquent un abaissement de la limite pluie/neige expliquant ainsi les chutes de neige observées et prévue en altitude ainsi que la pluie dans les régions de basses altitudes. Image ZT500hPa Copyright Météo-France

          Les radiosondages de Trappes (78) et Nîmes (30) représentent bien la situation : la masse d’air est dans les 2 diagrammes relativement froides (courbes inclinées vers la gauche + surface entre la Theta’W et la Theta 10°C colorée en bleue) et humide (superposition des courbes de Température et Theta’W).

          Revenons maintenant au sol (à 2m plus précisément) et regardons la situation synoptique : La dépression centrée sur le pourtour méditerranéen donne en fin d’après-midi des précipitations sur le quart Sud-est du pays. Ces précipitations tombent sous forme de neige en altitude et de pluie en plaine. L’arrivée de l’air froid devrait abaisser la limite/pluie neige donnant ainsi de la neige même en plaine justifiant la vigilance orange en cours. Sur la côte basque, une cellule pluvio-orage localement grêligène semble se développer.

          Les chutes de neige ne présentent pas que des avantages. Ces dernières occasionnent des perturbations sur les réseaux routiers comme en témoigne cette photo prise dans le Cantal (15) sur l’A75 où la circulation est bloquée par la neige. Photo : Galaxy.M

          Cette dernière (la neige) donne cependant en altitude des paysages féériques comme ici en Haute-Savoie près d’Annecy, où les sols ont blanchit, l’hiver tant attendu est bel et bien présent ! Photo : Vanulus

           

          Prévisions du phénomène

          b21b3f4261aff0e784c9b1b7429be2d933b0bddb|||

          Les fortes pluies de ces derniers jours ont occasionnées des réactions hydrologique notables dans certaines localités notamment dans le Sud-ouest.


          Source : http://www.vigicrues.gouv.fr

          Prévisions du phénomène

          2019/02/02-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :





            Episode neigeux marqué touchant le massif central dès samedi, puis les Alpes du nord . Les conditions de circulation seront délicates.

            Suivi météo à 12:08

            Ce samedi matin, la dépression Helena a glissé du golfe de Gascogne à celui du Lion, provoquant des précipitations intenses sur le Sud du Massif Central.

            Après le radoucissement important d'hier, l'air froid revient par le Nord et la limite pluie-neige s'abaisse à 400/500 dans la région de St Etienne, environ 900 à 1000 m sur la les Cévennes et la Lozère.

            Conséquence, de fortes chutes de neige s'abattent sur les départements placés en vigilance orange, provoquant d'importantes perturbations sur la circulation sur l'A75 entre Clermont-Ferrand et Millau, dans la région de St-Etienne et sur les plateaux de l'Aveyron, de la Haute-Loire et de la Lozère. Météo-France relève par exemple 17 cm à Mende.

            Illustration dans les Cévennes gardoises vers 950 m d'altitude.

            https://www.infoclimat.fr/photolive-photos-meteo-239506-hameau-de-montjardin-causse-noir.html

            Prévisions du phénomène

            2019/02/02-1120|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 11h20 :
            • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Lozère (48).

            Episode neigeux à basse altitude pouvant engendrer des cumuls significatifs sur le réseau routier primaire et les agglomérations du Puy et de Saint-Etienne.
            Début de suivi pour la Lozère
            Des précipitations marquées remontent actuellement de Méditerranée sur le Lozère l'Ardèche, la Haute-Loire, le Cantal, la Loire, le Puy-de-Dôme et le Rhône. Au sud de cette zone, une douceur relative place la limite pluie-neige vers 1000 m. Cette limite pluie-neige est bien plus basse, vers 400-500 m, sur une large partie nord de la zone. De la neige est ainsi obsevée sur la ville de Saint-Etienne depuis 7-8h ce matin avec une intensité qui lui permet de tenir sur toutes les surfaces, y compris les chaussées.
            Ce matin et en début d'après-midi, des précipitations soutenues continuent de remonter sur le Massif central depuis la Méditerranée. La limite pluie-neige est stable autour de 400-500 m ou légèrement à la baisse sur les zones les plus au nord . Ces chutes de neige se font en continu avec des intensités pouvant donner quelques cm/h. En fin d'après-midi, les précipitations neigeuses se décalent progressivement à l'est du Rhône. Ce soir et cette nuit, les départements alpins (Isère, Savoie et Haute-Savoie) sont particulièrement exposés. Au-dessus de 400/500 m des intensités neigeuses supérieures à 3cm/h pourront être fréquemment observées. Les cumuls de neige sur l'épisode atteignent 5 à 10 localement 20 cm à partir de 400-500 m. Au-dessus de 800-1000 m, les accumulations pourraient atteindre 20 à 40 cm sur le sud du Massif central. Un vent de nord soufflant jusqu'à 50-70 km/h, localement 80 km/h sur les Cévennes à partir de ce soir pourra favoriser l'apparition de congères.
            Episode neigeux marqué touchant le massif central dès samedi matin, puis les Alpes du nord à partir de cet après midi. Les conditions de circulation seront délicates.

            Prévisions du phénomène

            2019/02/02-1001|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h01 :
            • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Savoie (73), Haute-Savoie (74), Loire (42), Isère (38), Haute-Loire (43), Cantal (15).





            Episode neigeux marqué touchant le massif central dès samedi matin, puis les Alpes du nord à partir de cet après midi. Les conditions de circulation seront délicates.

            Prévisions du phénomène

            2019/02/02-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :

              Vagues-Submersion : Episode de fortes vagues de secteur Sud, nécessitant une vigilance particulière.
              Sortie de la vigilance orange pour le paramètre vagues-submersion pour les départements du Var, des Alpes-Maritimes et de la Corse-du-Sud.
              Vagues-Submersion : Depuis vendredi, des vents de Sud-Ouest forts ont soufflé de la mer d'Alboran et le long des côtes du Maghreb, pour atteindre la Corse puis la Provence et la Côte d'Azur. Ils ont généré de fortes vagues de Sud à Sud-Ouest sur les littoraux du Var, des Alpes Maritimes ainsi que du sud-ouest de la Corse. La bouée Monaco a relevé 2.7m de hauteur moyenne de vagues ce vendredi à 22h30, pour une hauteur maximale de vagues atteignant 4.9m. A Porquerolles, il a été relevé 3.20m de hauteur moyenne de vagues à 00h30 cette nuit, tandis que la hauteur maximale de vagues était de 5.80m.
              Vagues-Submersion : Progressivement, les fortes vagues de Sud à Sud-Ouest s'atténuent. Avec l'atténuation progressive de l'état de la mer, la vigilance "vagues-submersion" de niveau orange n'est plus requise pour les départements du Var, des Alpes Maritimes et du sud-ouest de la Corse. Quelques déferlements peuvent toutefois encore occasionner en tout début de matinée des submersions sur les parties basses du littoral. Ainsi une vigilance "vagues-submersion" de niveau jaune est maintenue jusqu'à 09h ce samedi 2 février sur les trois départements. Littoral du Var, des Alpes-Maritimes, et de l'ouest de la Corse du Sud : Période à risque pour la vigilance vagues-submersion de niveau jaune : en cours jusqu'au samedi 2 février à 09h.

              Suivi météo à 00:50

              Cette journée de vendredi s'est à nouveau montrée très agitée, combinant fortes vagues sur le littoral nicois (où l'on a également relevé de fortes précipitations, comme à la station de Cipières), abondantes chutes de neige dans les Alpes (parfois jusqu'à basse altitude comme dans le bassin lémanique) et même orage sur la région toulousaine!

              https://www.infoclimat.fr/photolive-photos-meteo-239471-deferlement-sur-le-littoral-nicois.html

              https://www.infoclimat.fr/photolive-photos-meteo-239463-chutes-continues.html

               

              https://www.infoclimat.fr/photolive-photos-meteo-239495-orage-hors-saison.html

              Prévisions du phénomène

              2019/02/01-2205|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 22h05 :
              • Département passant de la vigilance orange pluie/inondation, vagues/submersion à la vigilance orange vagues/submersion : Corse du Sud (2A).
              • Département passant de la vigilance orange avalanche, vagues/submersion à la vigilance orange vagues/submersion : Alpes Maritimes (06).

              Neige: Episode de neige sur les Hautes-Alpes et la Haute-Savoie nécessitant une vigilance particulière compte tenu des cumuls attendus. Avalanches: L'activité avalancheuse au cours de cette journée dans les Alpes est observée en moyenne une fois par hiver. Pluie-Inondation: Episode de fortes pluies nécessitant une vigilance particulière compte tenu des forts cumuls attendus. Vagues-Submersion : Episode de fortes vagues de secteur Sud, nécessitant une vigilance particulière.
              Mise en vigilance du département de Haute-Savoie pour le paramètre "Avalanches".
              Neige : Des chutes de neige modérées se produisent actuellement sur les Hautes-Alpes au dessus de 900 mètres environ. Il est tombé depuis cette nuit entre 30 et 40 cm vers Briançon. En Haute-Savoie, les chutes de neige sont également modérées avec une limite pluie-neige à très basse altitude, la vigilance est donc de mise. Avalanches : La perturbation active sur l'ensemble des Alpes s'est déjà traduite par 30 à 60 cm de neige au dessus de 2000 m. Les précipitations les plus intenses sont en cours en cette fin d?après-midi. Au total, cet épisode se traduira par des cumuls de neige fraîche compris entre 50 cm et près d?un mètre par endroit. Les limites pluie-neige, hétérogènes et fluctuantes, ont plutôt tendance à baisser en soirée; elles ne dépassent guère 1000 m dans les Alpes du Sud, et il neige souvent jusqu'en vallée dans les massifs intérieurs savoyards. Pluie-Inondation : les pluies se sont intensifiées sur la Corse-du Sud avec des intensités horaires qui atteignent localement 05 à 10 mm/h. Depuis la soirée de jeudi, il est tombé : 6 à 13 mm sur les zones littorales, 30 à 90 mm sur le relief. On a mesuré 87 mm à Quenza, 45 à Sampolo, 74 à Albertace. Vagues-Submersion : Un flux de Sud à Sud-Ouest se met en place, avec des vents forts soufflant depuis la mer d'Alboran et le long des côtes du Maghreb, pour atteindre la Corse puis la Provence et la Côte d'Azur vendredi.
              Neige : Hautes-Alpes: Les précipitations vont perdurer jusqu'en première partie de nuit de vendredi à samedi. La limite pluie-neige reste basse toute la journée de vendredi à l'est d'Embrun, voisine de 1000/1100 mètres. On attend 10 à 20 cm supplémentaires de neige. Haute-Savoie: La neige s'abaisse au niveau du bassin genevois. D'ici ce soir, les cumuls de neige devraient atteindre 10 cm localement 15 cm en plaine rendant les conditions de circulation difficiles. Avalanches : Les risques d'avalanches spontanées sont très forts ce vendredi, de niveau 5 sur 5 sur les massifs du Sud des Alpes, les massifs isérois les plus élevés, ceux de Savoie et les Aravis en Haute-Savoie. Sur tous les autres massifs, les accumulations de neige se traduisent aussi par un risque fort, de niveau 4. En conséquence, de nombreuses avalanches sont susceptibles d'atteindre des routes de montagne, parfois même à des altitudes assez peu habituelles. L'accès aux stations et l'exploitation des domaines skiables sont perturbés. Avec la fin prévue avant 22h des précipitations les plus intenses, ce risque d'avalanche actuellement maximal va faiblir progressivement en soirée; mais il restera fort de niveau 4 pour la journée de samedi sur la majorité des massifs de l'arc alpin. Pluie-Inondation: Toute la journée de vendredi, des pluies vont se produire sur la Corse-du-Sud. Ces pluies sont modérées sur les zones littorales mais continues et assez fortes sur le relief (particulièrement sur la chaine centrale et les versants ouest du relief). Les pluies commencent à baissser d'intensité en seconde partie de nuit de vendredi à samedi. Sur l'ensemble de l'épisode, les cumuls seront de l'ordre de 80 à 120 mm, localement 150 mm. Vagues-Submersion : Les vents génèrent des vagues de Sud à Sud-Ouest depuis vendredi matin, atteignant la Corse, la Provence et la Côte d'Azur. Les déferlements associés aux fortes vagues ainsi que la surélévation du niveau de la mer (surcote) risquent d'engendrer des submersions sur les parties basses ou vulnérables du littoral des départements placés en vigilance orange vagues-submersion. Période à risque pour le littoral du Var et des Alpes-Maritimes : vendredi 1er février de 15h au samedi 2 février à 06h. Période à risque pour le littoral de l'ouest de la Corse du Sud : vendredi 1er février de 16h à 22 h.
              Fortes vagues et risque de submersion sur PACA et en Corse.Fort risque d'avalanches sur les Alpes.

              Prévisions du phénomène

              2019/02/01-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
              • Département passant de la vigilance orange neige à la vigilance orange neige, avalanche : Haute-Savoie (74).





              Sur les Alpes, risque d'avalanches fort à très fort. Hautes-Alpes et Haute-Savoie, neige à basse altitude. Fortes vagues et risque de submersion ce vendredi sur PACA, et en Corse avec également de fortes pluies.

              Prévisions du phénomène

              2019/02/01-1256|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 12h56 :
              • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Haute-Savoie (74).





              Sur les Alpes, risque d'avalanches fort à très fort. Hautes-Alpes et Haute-Savoie, neige à basse altitude. Fortes vagues et risque de submersion ce vendredi sur PACA, et en Corse avec également de fortes pluies.

              Prévisions du phénomène

              2019/02/01-1015|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h15 :
              • Département passant de la vigilance orange avalanche à la vigilance orange neige, avalanche : Hautes-Alpes (05).

              Neige: Episode de neige sur les Hautes-Alpes nécessitant une vigilance particulière compte tenu des cumuls attendus. Avalanches: L'activité avalancheuse attendue au cours de la journée dans les Alpes est observée en moyenne une fois par hiver. Pluie-Inondation: Episode de fortes pluies nécessitant une vigilance particulière compte tenu des forts cumuls attendus. Vagues-Submersion : Episode de fortes vagues de secteur Sud, nécessitant une vigilance particulière. Neige: Nouvel épisode neigeux qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où ce type de phénomène est très perturbant pour de nombreuses activités économiques.
              Fin de vigilance orange "neige" pour le nord du Pays. Mise en vigilance du département des Hautes-Alpes pour la "neige" dans le Briançonnais.
              Neige : Sur les Hauts de France le redoux s'est opéré. Fin de vigilance orange "neige-verglas". Des chutes de neige modérées se produisent actuellement sur les Hautes-Alpes au dessus de 900 mètres. Il est tombé cette nuit entre 20 et 30 cm vers Briançon. Avalanches : Une perturbation active concerne l'ensemble des Alpes. Il est déjà tombé 20 à 40 cm de neige depuis la nuit dernière.Les précipitations restent intenses journée de vendredi. Au dessus de 2000m d'altitude, le total de cet épisode se traduira par des cumuls de neige fraîche compris entre 50 cm et un mètre. Les limites pluie-neige sont très hétérogènes et fluctuantes: elles s'élévent progressivement sur les massifs au sud et à l'ouest des Alpes, mais demeurent souvent au niveau des vallées sur les massifs intérieurs savoyards ou des Hautes-Alpes. Pluie-Inondation : des pluies faibles continuent de se produire sur la Corse-du Sud. Depuis la soirée de jeudi, il est tombé : 3 à 10 mm sur les zones littorales, 15 à 30 mm localement 40mm sur le relief (44mm à Quenza) Vagues-Submersion : Un flux de Sud à Sud-Ouest se met en place, avec des vents forts soufflant depuis la mer d'Alboran et le long des côtes du Maghreb, pour atteindre la Corse puis la Provence et la Côte d'Azur vendredi.
              Neige : Les précipitations vont perdurer jusqu'en première partie de nuit de vendredi à samedi. La limite pluie-neige reste basse toute la journée de vendredi à l'est d'Embrun, voisine de 1000/1100 mètres. On attend 30 à 40 cm supplémentaires de neige. Avalanches : Les risques d'avalanches spontanées sont très forts ce vendredi, de niveau 5 sur 5 sur la majorité des massifs du Sud des Alpes et les massifs les plus élevés de l'Isère. Dans massifs internes de Savoie, où la limite pluie-neige est plus basse, les accumulations de neige entrainent aussi une hausse des risques d'avalanches, avec un risque qui devient maximal cet après-midi. Même s'il ne sont pas concernés par cette vigilance orange, les massifs de Haute-Savoie présentent également un risque fort, de niveau 4. En conséquence pour l'ensemble des massifs alpins, des avalanches sont susceptibles d'atteindre des routes de montagne; l'accès aux stations et l'exploitation des domaines skiables seront probablement perturbés. Pluie-Inondation: Toute la journée de vendredi, des pluies vont se produire sur la Corse-du-Sud. Ces pluies sont modérées sur les zones littorales mais continues et assez fortes sur le relief (particulièrement sur la chaine centrale et les versants ouest du relief). Les pluies commencent à baissser d'intensité en seconde partie de nuit de vendredi à samedi. Sur l'ensemble de l'épisode, les cumuls seront de l'ordre de 80 à 120 mm, localement 150 mm. Vagues-Submersion : Les vents génèrent des vagues de Sud à Sud-Ouest, atteignant la Corse, la Provence et la Côte d'Azur vendredi matin. Elles vont s'amplifier en cours de journée de vendredi. Les déferlements associés aux fortes vagues ainsi que la surélévation du niveau de la mer (surcote) risquent d'engendrer des submersions sur les parties basses ou vulnérables du littoral des départements placés en vigilance orange vagues-submersion. Période à risque pour le littoral du Var et des Alpes-Maritimes : vendredi 1er février de 15h au samedi 2 février à 06h. Période à risque pour le littoral de l'ouest de la Corse du Sud : vendredi 1er février de 16h à 22 h.
              Sur les Alpes, risque d'avalanches devenant fort à très fort. Neige en altitude dans les Hautes-Alpes. Fortes vagues et risque de submersion ce vendredi sur PACA, et en Corse avec également de fortes pluies sur cette dernière.

              Prévisions du phénomène

              2019/02/01-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :
              • Département passant de la vigilance orange pluie/inondation à la vigilance orange pluie/inondation, vagues/submersion : Corse du Sud (2A).
              • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vagues/submersion : Var (83).
              • Département passant de la vigilance orange avalanche à la vigilance orange avalanche, vagues/submersion : Alpes Maritimes (06).

              Neige: Nouvel épisode neigeux qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où ce type de phénomène est très perturbant pour de nombreuses activités économiques. Avalanches: L'activité avalancheuse attendue au cours des prochaines 24h dans les Alpes est observée en moyenne une fois par hiver. Pluie-Inondation: Episode de fortes pluies nécessitant une vigilance particulière compte tenu des forts cumuls attendus. Vagues-Submersion : Episode de fortes vagues de secteur Sud, nécessitant une vigilance particulière.
              Mise en vigilance "Vagues-Submersion" en Corse du sud, sur le Var et les Alpes maritimes.
              Neige : L'activité neigeuse a évacué les Hauts-de-France. Les températures restent généralement froides : -1 à 2°C. Avalanches : Une perturbation active concerne l'ensemble des Alpes. Il est déjà tombé 10 à 20 cm de neige en seconde partie de nuit. Pluie-Inondation : Il pleut en Corse ; on observe des cumuls hétérogènes, atteignant 25 à 30 mm en 6 heures sur le relief. Vagues-Submersion : Un flux de Sud à Sud-Ouest se met en place, avec des vents forts soufflant depuis la mer d'Alboran et le long des côtes du Maghreb, pour atteindre la Corse puis la Provence et la Côte d'Azur vendredi.
              Neige : Le redoux est progressif par le sud en matinée mais peine à gagner le nord des Hauts-de-France notamment le nord de la Somme, le Nord et le Pas-de-Calais. Ces départements ayant été les plus touchés par l'épisode, la vigilance orange neige/verglas est maintenue jusqu'à 10 heures, la fonte attendue en journée y est plus limitée. Les températures attendues en cours de matinée sont de 0 à 2°C généralement, avoisinant 3 à 4°C dans l'Oise et l'Aisne. Avalanches : Nette augmentation du risque d'avalanches spontanées en cours sur les massifs du Sud des Alpes, de l'Isère, puis sur Maurienne et Bauges. Les risques deviennent très forts, de niveau 5 sur 5, dès ce matin pour la majorité de ces massifs. Au niveau des massifs internes de Savoie, avec une limite pluie-neige plus basse, l'accumulation de neige entraine une hausse des risques d'avalanches un peu moins rapide: le risque deviendra très fort surtout à partir de cette mi-journée de vendredi. Même s'il ne sont pas concernés par cette vigilance orange, les massifs de Haute-Savoie présentent également un risque qui devient fort, de niveau 4. En conséquence pour l'ensemble des massifs alpins, des avalanches sont susceptibles d'atteindre des routes de montagne; l'accès aux stations et l'exploitation des domaines skiables seront probablement perturbés. Pluie-Inondation: Toute la journée de vendredi, des pluies vont se produire sur la Corse-du-Sud. Ces pluies sont modérées sur les zones littorales mais continues et assez fortes sur le relief (particulièrement sur la chaine centrale et les versants ouest du relief). Les pluies commencent à baissser d'intensité en seconde partie de nuit de vendredi à samedi. Sur l'ensemble de l'épisode, les cumuls seront de l'ordre de 80 à 120 mm, localement 150 mm. Facteurs aggravants: D'une part, la Corse du Sud est placée en vigilance jaune puis orange pour le paramètre Vagues-Submersion pour le littoral occidental en raison de fortes puis très fortes vagues de sud-ouest, l'état de la mer pourrait gêner l'écoulement des cours d'eau. D'autre part, le processus de fonte d'une grande partie du manteau neigeux présent se produira dès la matinée de vendredi. Vagues-Submersion : Les vents génèrent des vagues de Sud à Sud-Ouest, atteignant la Corse, la Provence et la Côte d'Azur vendredi matin. Elles vont s'amplifier en cours de journée de vendredi. Les déferlements associés aux fortes vagues ainsi que la surélévation du niveau de la mer (surcote) risquent d'engendrer des submersions sur les parties basses ou vulnérables du littoral des départements placés en vigilance orange vagues-submersion. Période à risque pour le littoral du Var et des Alpes-Maritimes : vendredi 1er février de 15h au samedi 2 février à 06h. Période à risque pour le littoral de l'ouest de la Corse du Sud : vendredi 1er février de 16h à 22 h.
              Au Nord après la neige et avant le redoux, les sols sont glissants. Sur les Alpes, risque d'avalanches devenant fort à très fort. Fortes vagues et risque de submersion ce vendredi sur PACA, et en Corse avec également de fortes pluies.

              Prévisions du phénomène

              2019/02/01-0317|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 03h17 :

                Neige: Nouvel épisode neigeux qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où ce type de phénomène est très perturbant pour de nombreuses activités économiques. Avalanches: L'activité avalancheuse attendue au cours des prochaines 24h dans les Alpes est observée en moyenne une fois par hiver. Pluie-Inondation: Episode de fortes pluies nécessitant une vigilance particulière compte tenu des forts cumuls attendus.
                Vigilance orange "Neige" : fin de suivi pour l'Oise. Le redoux par le sud est plus marqué.
                L'activité neigeuse principale a évacué les Hauts-de-France par le nord. Quelques flocons résiduels tombent dans le Pas-de-Calais et le long des frontières belges. Les températures restent généralement froides : -1 à 1°C des côtes de Mer du Nord à Beauvais. Plus au sud, le redoux gagnant, on relève 2 à 3°C dans l'Oise et l'Aisne. Sur l'épisode, les hauteurs de neige fraîches observées vont jusqu'à 6cm dans la Somme, le Pas-de-Calais et le Nord. On relève plus généralement 2 à 5cm (4cm à Lille notamment).
                Neige : Les quelques flocons subsistant sur le Nord et le Pas-de-Calais finissent de s'évacuer en fin de nuit. Le redoux est progressif par le sud en fin de nuit puis matinée mais peine à gagner le nord des Hauts-de-France notamment le nord de la Somme, le Nord et le Pas-de-Calais. Ces départements ayant été les plus touchés par l'épisode, la vigilance orange neige/verglas est maintenue jusqu'en milieu de matinée de vendredi, la fonte attendue en journée y est plus limitée. Les températures attendues en cours de matinée sont de 0 à 2°C généralement, avoisinant 3°C dans l'Oise et l'Aisne. Avalanches : Les chutes de neige abondantes s'accompagnent d' une hausse progressive des limites pluie-neige. Elles viennent alourdir un manteau neigeux souvent peu stabilisé. Nette augmentation du risque d'avalanches spontanées à partir de la seconde partie de la nuit sur les massifs du Sud des Alpes, de l'Isère, puis sur Maurienne et Bauges. Les risques deviennent progressivement très forts, de niveau 5 sur 5 dès le matin pour la majorité de ces massifs. Au niveau des massifs internes de Savoie, avec une limite pluie-neige qui reste plus basse, l'accumulation de neige entrainera une hausse des risques d'avalanches un peu moins rapide: le risque deviendra très fort surtout à partir de la mi-journée de vendredi. Même s'il ne sont pas concernés par cette vigilance orange, les massifs de Haute-Savoie présentent également un risque qui devient fort, de niveau 4. En conséquence pour l'ensemble des massifs alpins, des avalanches sont susceptibles d'atteindre des routes de montagne; l'accès aux stations et l'exploitation des domaines skiables seront probablement perturbés. Pluie-Inondation: En cours de nuit de jeudi à vendredi, les pluies vont se généraliser sur la Corse du Sud et s'accentuer en cours de matinée de vendredi. Les pluies se renforcent encore l'après-midi et deviennent abondantes particulièrement sur la chaine centrale et les versants ouest du relief. Les pluies commenceront à baissser d'intensité en seconde partie de nuit de vendredi à samedi. Sur l'ensemble de l'épisode, les cumuls seront de l'ordre de 80 à 120 mm, localement 150 mm. Facteurs aggravants: D'une part, la Corse du Sud est placée à partir de vendredi 6 heures en vigilance jaune Vagues-Submersion pour le littoral occidental en raison de fortes vagues de sud-ouest, l'état de la mer pourrait gêner l'écoulement des cours d'eau. D'autre part, le processus de fonte d'une grande partie du manteau neigeux présent se produira dès la matinée de vendredi.
                Au nord du pays, après les chutes de neige et avant le redoux, les sols sont glissants. Sur les Alpes, risque d'avalanches devenant fort à très fort. Fortes pluies attendues ce vendredi en Méditerranée, notamment en Corse.

                Prévisions du phénomène

                2019/02/01-0317|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 03h17 :

                  Neige: Nouvel épisode neigeux qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où ce type de phénomène est très perturbant pour de nombreuses activités économiques. Avalanches: L'activité avalancheuse attendue au cours des prochaines 24h dans les Alpes est observée en moyenne une fois par hiver. Pluie-Inondation: Episode de fortes pluies nécessitant une vigilance particulière compte tenu des forts cumuls attendus.
                  Vigilance orange "Neige" : fin de suivi pour l'Oise. Le redoux par le sud est plus marqué.
                  L'activité neigeuse principale a évacué les Hauts-de-France par le nord. Quelques flocons résiduels tombent dans le Pas-de-Calais et le long des frontières belges. Les températures restent généralement froides : -1 à 1°C des côtes de Mer du Nord à Beauvais. Plus au sud, le redoux gagnant, on relève 2 à 3°C dans l'Oise et l'Aisne. Sur l'épisode, les hauteurs de neige fraîches observées vont jusqu'à 6cm dans la Somme, le Pas-de-Calais et le Nord. On relève plus généralement 2 à 5cm (4cm à Lille notamment).
                  Neige : Les quelques flocons subsistant sur le Nord et le Pas-de-Calais finissent de s'évacuer en fin de nuit. Le redoux est progressif par le sud en fin de nuit puis matinée mais peine à gagner le nord des Hauts-de-France notamment le nord de la Somme, le Nord et le Pas-de-Calais. Ces départements ayant été les plus touchés par l'épisode, la vigilance orange neige/verglas est maintenue jusqu'en milieu de matinée de vendredi, la fonte attendue en journée y est plus limitée. Les températures attendues en cours de matinée sont de 0 à 2°C généralement, avoisinant 3°C dans l'Oise et l'Aisne. Avalanches : Les chutes de neige abondantes s'accompagnent d' une hausse progressive des limites pluie-neige. Elles viennent alourdir un manteau neigeux souvent peu stabilisé. Nette augmentation du risque d'avalanches spontanées à partir de la seconde partie de la nuit sur les massifs du Sud des Alpes, de l'Isère, puis sur Maurienne et Bauges. Les risques deviennent progressivement très forts, de niveau 5 sur 5 dès le matin pour la majorité de ces massifs. Au niveau des massifs internes de Savoie, avec une limite pluie-neige qui reste plus basse, l'accumulation de neige entrainera une hausse des risques d'avalanches un peu moins rapide: le risque deviendra très fort surtout à partir de la mi-journée de vendredi. Même s'il ne sont pas concernés par cette vigilance orange, les massifs de Haute-Savoie présentent également un risque qui devient fort, de niveau 4. En conséquence pour l'ensemble des massifs alpins, des avalanches sont susceptibles d'atteindre des routes de montagne; l'accès aux stations et l'exploitation des domaines skiables seront probablement perturbés. Pluie-Inondation: En cours de nuit de jeudi à vendredi, les pluies vont se généraliser sur la Corse du Sud et s'accentuer en cours de matinée de vendredi. Les pluies se renforcent encore l'après-midi et deviennent abondantes particulièrement sur la chaine centrale et les versants ouest du relief. Les pluies commenceront à baissser d'intensité en seconde partie de nuit de vendredi à samedi. Sur l'ensemble de l'épisode, les cumuls seront de l'ordre de 80 à 120 mm, localement 150 mm. Facteurs aggravants: D'une part, la Corse du Sud est placée à partir de vendredi 6 heures en vigilance jaune Vagues-Submersion pour le littoral occidental en raison de fortes vagues de sud-ouest, l'état de la mer pourrait gêner l'écoulement des cours d'eau. D'autre part, le processus de fonte d'une grande partie du manteau neigeux présent se produira dès la matinée de vendredi.
                  Au nord du pays, après les chutes de neige et avant le redoux, les sols sont glissants. Sur les Alpes, risque d'avalanches devenant fort à très fort. Fortes pluies attendues ce vendredi en Méditerranée, notamment en Corse.

                  Prévisions du phénomène

                  2019/02/01-0011|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 00h11 :

                    Neige: Nouvel épisode neigeux qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où ce type de phénomène est très perturbant pour de nombreuses activités économiques. Avalanches: L'activité avalancheuse attendue au cours des prochaines 24h dans les Alpes est observée en moyenne une fois par hiver. Pluie-Inondation: Episode de fortes pluies nécessitant une vigilance particulière compte tenu des forts cumuls attendus.
                    Vigilance orange "Neige" : fin de suivi pour la Haute-Normandie.
                    La perturbation neigeuse progresse vers le nord-est, les derniers flocons évacuent les départements de l'Oise et de la Seine-Maritime. La Somme, le Pas-de-Calais et le Nord sont sous des chutes de neige généralisées, d'intensité modérée, temporairement forte associé à des rafales de vents avoisinant 50km/h à la côte. Le nord de l'Aisne est également concernée dans une moindre mesure. Sur le court épisode, on relève 3 à 5cm du nord de l'Eure à l'ensemble de la Seine-Maritime, le nord de la Seine ayant été plus touché. La partie sud de l'Eure a été moins impactée. Les températures vont de 0 à 2°C du nord au sud. Les températures sont froides -1 à 1°C dans le Nord, le Pas-de-Calais, la Somme, le nord de l'Oise et de l'Aisne. Dans les parties sud de ces deux derniers départements on se rapproche de 2°C. On relève généralement 3 à 5cm.
                    Neige : Les chutes de neige vont perdurer en seconde partie de nuit, la neige tombant sur des sols froids et parfois déjà enneigés. La perturbation neigeuse quittera les Hauts-de-France complètement en seconde partie de nuit. Les visibilités sont réduites sous ces chutes de neige. Elle dépose une couche de neige fraîche de 3 à 5 cm, très localement 7 à 8 cm, plus particulièrement sur la moitié ouest de la région Hauts de France, notamment le nord de la Somme et le Pas-de-Calais. Des rafales de vent de 40/50 km/h accompagnent ces chutes de neige. Le redoux à l'arrière est lent et les températures restent proches de 0°C en fin de nuit et dans la matinée de vendredi, notamment sur les trois quarts nord de la région. Avalanches : Les chutes de neige abondantes s'accompagnent d' une hausse progressive des limites pluie-neige. Elles viennent alourdir un manteau neigeux souvent peu stabilisé. Nette augmentation du risque d'avalanches spontanées à partir de la seconde partie de la nuit sur les massifs du Sud des Alpes, de l'Isère, puis sur Maurienne et Bauges. Les risques deviennent progressivement très forts, de niveau 5 sur 5 dès le matin pour la majorité de ces massifs. Au niveau des massifs internes de Savoie, avec une limite pluie-neige qui reste plus basse, l'accumulation de neige entrainera une hausse des risques d'avalanches un peu moins rapide: le risque deviendra très fort surtout à partir de la mi-journée de vendredi. Même s'il ne sont pas concernés par cette vigilance orange, les massifs de Haute-Savoie présentent également un risque qui devient fort, de niveau 4. En conséquence pour l'ensemble des massifs alpins, des avalanches sont susceptibles d'atteindre des routes de montagne; l'accès aux stations et l'exploitation des domaines skiables seront probablement perturbés. Pluie-Inondation: En cours de nuit de jeudi à vendredi, les pluies vont se généraliser sur la Corse du Sud et s'accentuer en cours de matinée de vendredi. Les pluies se renforcent encore l'après-midi et deviennent abondantes particulièrement sur la chaine centrale et les versants ouest du relief. Les pluies commenceront à baissser d'intensité en seconde partie de nuit de vendredi à samedi. Sur l'ensemble de l'épisode, les cumuls seront de l'ordre de 80 à 120 mm, localement 150 mm. Facteurs aggravants: D'une part, la Corse du Sud est placée à partir de vendredi 6 heures en vigilance jaune Vagues-Submersion pour le littoral occidental en raison de fortes vagues de sud-ouest, l'état de la mer pourrait gêner l'écoulement des cours d'eau. D'autre part, le processus de fonte d'une grande partie du manteau neigeux présent se produira dès la matinée de vendredi.
                    Sur le nord du Pays, épisode neigeux cette nuit avant le redoux. Sur les Alpes, risque d'avalanches devenant fort à très fort cette nuit et en journée de vendredi. Fortes pluies attendues vendredi en Méditerranée, notamment en Corse.

                    Prévisions du phénomène

                    2019/01/31-2125|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 21h25 :

                      Neige: Nouvel épisode neigeux qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où ce type de phénomène est très perturbant pour de nombreuses activités économiques. Avalanches: L'activité avalancheuse attendue au cours des prochaines 24h dans les Alpes est observée en moyenne une fois par hiver. Pluie-Inondation: Episode de fortes pluies nécessitant une vigilance particulière compte tenu des forts cumuls attendus.
                      Vigilance orange "avalanches" sur la plupart des massifs alpins. Vigilance orange "Pluie-Inondation" sur la Corse. Fin de vigilance orange "avalanches" pour les Pyrénées.
                      Les températures sont restées négatives sur le nord du pays avec un sol enneigé rendant les chaussées glissantes. La perturbation arrivant par l'ouest commence à donner de la neige sur la Normandie et Centre.
                      Neige : La perturbation neigeuse va se décaler progressivement vers l'est et le nord. La couche de neige attendue est comprise entre 3 à 5 cm localement 7 à 8 cm sur une partie de la Normandie et des Hauts de France, 1 à 3 cm sur l'ouest et le nord de l'Ile de France. C'est aussi ce qu'on pourra observer sur les départements limitrophes en vigilance jaune "neige-verglas". Avalanches : Sur les massifs du Sud des Alpes et de l'Isère, les chutes de neige abondantes s'accompagnent d' une hausse progressive par l'ouest des limites pluie-neige, jusqu'à 1500 m, voire même 2000 demain après-midi. Elles viennent alourdir un manteau neigeux souvent peu stabilisé. Il faut anticiper une nette augmentation du risque d'avalanches spontanées dès la seconde partie de la nuit prochaine sur ces massifs du Sud des Alpes, de l'Isère, puis sur Maurienne et Bauges. Les risques deviennent très forts, de niveau 5 sur la majorité de ces massifs. Au niveau des massifs internes de Savoie, la limite pluie-neige reste plus basse.Mais l'accumulation de neige progressive entrainera aussi une hausse des risques d'avalanches, qui deviendront très forts à partir de vendredi mi-journée. Non concernés par cette vigilance, les massifs de Haute Savoie présentent aussi un risque fort de niveau 4. Pluie-Inondation: Un épisode de fortes de pluies débutera sur la Corse demain matin et se prolongera jusque dans la nuit de vendredi à samedi. Il donnera des cumuls de l'ordre de 80 à 120 mm localement jusque 150 mm sont possibles. Facteur aggravant, un apport supplémentaire lié à la fonte de la neige en moyenne montagne est attendu.
                      Sur le nord du Pays, épisode neigeux cette nuit avant le redoux. Sur les Alpes, risque d'avalanches devenant fort à très fort cette nuit et demain. Fortes pluies attendues demain en Méditerranée, notamment en Corse.

                      Suivi météo à 18:09

                      Une dépression bapstisée PIRMIN centrée au large de l'Irlande cette mi journée se dirige vers la France. A son approche, elle occasionne un renforcement des vents sur la Bretagne.

                      Le front chaud qui a abordé le pays par le Golfe de Gascogne ce matin s'est dirigé en cours de journée vers le Nord-Est en s'accompagnant de pluie et d'un léger radoucissement. Les pluies qui le matin arrosaient le Sud-Ouest formaient à la mi-journée un cordon raliant la Bretagne au Massif Central. Avant le radoucissement, la neige tombait dès les premières hauteurs du Massif Central (Aurillac, Mende) et le Morvan (Les Buteaux) un peu plus tard dans l'après midi.

                      Mende (48) et Valuéjols (15) ce matin

                      En fin d'après midi, le front chaud a fini par gagner les Alpes alors que le front occlus gagne les régions depuis la Normandie au Nord et au Bassin Parisien. Sur ces régions où le froid subsiste, de nouvelles chutes de neige parfois modérées se produisent.

                      Elles ont conduit à la mise en place d'une vigilance orange neige pour 8 département de la Basse-Normandie aux portes de l'IDF et au Nord. Vers 18h, il neigeait sur Cherbourg, Caen, Le Havre, Ruglas (27), Issou (78), Senlis (60); Neige forte sur Evreux, Cernay la Ville (78), Mouy (60).

                      La neige commence à tenir à Fresquiennes au nord immédiat de Rouen,

                       

                       

                       

                       

                       

                      Prévisions du phénomène

                      2019/01/31-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
                      • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange pluie/inondation : Corse du Sud (2A).
                      • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange avalanche : Alpes Maritimes (06), Alpes de Haute-Provence (04), Hautes-Alpes (05), Savoie (73), Isère (38).





                      Sur le nord du Pays, épisode neigeux ce soir et cette nuit avant le redoux. Sur les Alpes, risque d'avalanches devenant fort à très fort cette nuit et demain. Fortes pluies attendues demain en Méditerranée en commençant par la Corse.

                      Suivi météo à 10:21

                      Les dernières averses neigeuses ont évacué nos frontières. Peu mobiles, elles ont apporté cette nuit une couche supplémentaire de l'ordre de 1 à 5 cm, loc plus. Le regel a été généralisé, mais la nébulosité associée a empêché une réelle chute du thermomètre. A noter tout de même des minimales bien basses là ou des éclaircies ont eu lieu : 

                      -7,5°C relevé par la StatIC d'Amiens

                      -6,7°C à Charleville-Mézières (Météo-France)

                      -6,3°C à Beauvais (Météo-France)

                      -6°C à Lille (Météo-France)€‹

                      Une accalme se dessine actuellement, mais elle sera de courte durée. En effet, une nouvelle zone pluvieuse aborde actuellement le sud ouest du pays. Venant buter sur de l'air froid, la pluie devrait se transformer en neige en abordant la Normandie, le nord de l'Ile de France, la région Haut de France. Ce pourquoi, Météo-France émet une nouvelle vigilance orange, et ce à compter de 18h : 

                       

                      D'autres chutes de neige devraient également concerner la Champagne et la Lorraine mais dans une moindre mesure. 

                      Prévisions du phénomène

                      2019/01/31-1001|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h01 :
                      • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Oise (60), Eure (27), Val d'Oise (95), Yvelines (78).





                      Très fort risque d'avalanche ce jeudi sur les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées. Nouvel épisode neigeux en soirée et nuit prochaine sur le nord du pays.

                      Prévisions du phénomène

                      2019/01/31-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :
                      • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Nord (59), Pas-de-Calais (62), Somme (80), Seine-Maritime (76).

                      Nouvel épisode neigeux qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où ce type de phénomène est très perturbant pour de nombreuses activités économiques. L'activité avalancheuse attendue au cours des prochaines 24h est observée en moyenne deux fois par an.
                      Néant.
                      Les températures sont négatives sur le nord du pays avec un sol enneigé rendant les chaussées glissantes. Du brouillard givrant peut localement déposer une couche de glace supplémentaire. Pour les avalanches : une nouvelle perturbation accompagnée d'un net redoux a abordé l'ouest des Pyrénées en fin de nuit. Les pluies associées ont commencé à humidifier le manteau neigeux jusqu'à une altitude de 2000m. Actuellement, les quantités de neige mobilisables sont de l'ordre de 40 à 60 cm au dessus de 1600 m.
                      Neige : Une perturbation neigeuse aborde les départements en vigilance orange par le sud, sur des sols froids et enneigés. Elle est active et circule rapidement vers le nord dans la nuit. Elle dépose une couche de neige fraîche de 3 à 5 cm, localement 8 cm. Des rafales de vent de 40/50 km/h au moment des chutes de neige sèche à humide peuvent favoriser une certaine accumulation localement. Le redoux à l'arrière est lent et les températures restent proches de 0°C dans la matinée. Les départements limitrophes en jaune neige/verglas peuvent être concernés par une couche plus faible de 1 à 3 cm. Avalanches : Les précipitations qui ont débuté ce matin sur les départements de l'ouest de la chaîne pyrénéenne ( Pyrénées-Atlantiques et Hautes-Pyrénées) vont se poursuivre au cours de la matinée avec une limite pluie-neige qui se situera entre 2000 m et 2200 m. Les quantités attendues sont de l 'ordre de 15 à 20 mm en moyenne et un peu plus (30 mm) sur les crêtes frontalières. Ces précipitations vont provoquer une activité avalancheuse de neige humide là où la neige est mobilisable. Le niveau de risque avalanches est fort (4 sur 5) et il va se prolonger en tout début d'après-midi avec une limite pluie-neige à 2400m. Dès le début de matinée, de nombreuses avalanches de taille moyenne vont se produire. Le départ de quelques avalanches de grande taille qui pourraient atteindre des routes de montagne exposées, est également possible. Ensuite au cours de l'après-midi, les précipitations vont cesser et le risque va s'atténuer ne justifiant plus une vigilance orange.
                      Très fort risque d'avalanche ce jeudi sur les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées.Nouvel épisode neigeux en soirée et nuit prochaine sur le nord du pays.

                      Prévisions du phénomène

                      2019/01/31-0005|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 00h05 :

                        Épisode neigeux pouvant rendre les conditions de circulation difficiles. L'activité avalancheuse attendue au cours des prochaines 24h est observée en moyenne deux fois par an.
                        Prévisions confirmées.
                        Les précipitations se poursuivent, d'intensité parfois modérée comme à Entraygues sur Truyère à 300m. Elles tombent encore sous forme de neige sur une grande partie du département, principalement de l'Aubrac au Larzac méridional où la température varie entre 0 à -3 degrés. Au cours des deux dernières heures, les apports sont toutefois assez faibles. La couche atteint 9 cm à Millau où l'on signale du brouillard.
                        Neige : l'épisode neigeux assez actif durant cette journée de mercredi se poursuit jusqu'en milieu de nuit. Les cumuls de neige attendus atteignent 2 à 5 cm en-dessous de 500 m d'altitude, une dizaine assez généralisée au dessus et localement 15 cm en allant sur l'Aubrac. Les précipitations s'atténuent en seconde partie de nuit. Malgré une hausse progressive de la température par l'ouest, la présence de neige au sol et un vent faible peuvent maintenir un air suffisamment froid au sol pour une formation de plaques de glace jusqu'en début de matinée journée de jeudi. Avalanches : La perturbation qui aborde les Pyrénées dans la nuit de mercredi à jeudi, commence à faire remonter la limite pluie-neige dès la fin de journée de mercredi à 1200 m. Jeudi matin, avec l'arrivée des précipitations (quantités de l'ordre de 10 et 20 mm,voire 30 mm sur les crêtes frontalières) sur les départements des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées, la limite pluie-neige évoluera vers 2000 m d'altitude. En conséquence, le manteau neigeux va s'humidifier jusqu'à 2000m voire 2200m, et l'activité avalancheuse de neige humide va se renforcer compte tenu des quantités de neige mobilisables sur les massifs de ces deux départements. Le risque d'avalanche va devenir fort (4 sur 5) durant les précipitations et se prolongera encore en début d'après-midi avec une limite pluie-neige qui pourrait monter jusqu'à 2400 m mais avec des précipitations en baisse.
                        Très fort risque d'avalanche ce jeudi sur les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées.

                        Suivi météo à 18:27

                        Après le passage hier de la dépression GABRIEL, les conditions se sont apaisées aujourd'hui sur le pays. Pour autant, on ne peut pas dire que nous avons renoué avec le beau temps. Des éclaircies se sont développées du Nord ouest au nord du pays et Mistral et Tramontane ont bien dégagé le pourtour méditerraéen. Partout ailleurs, les nuages sont restés légion dans un régime d'averses qui ce matin abordait le pays par les côtes atlantiques tandis que les restes de GABRIEL évacuaient le pays par les frontières de l'Est.

                        Après son passage on relevait ce matin 9 cm de neige à Roissy, 15 cm à roussillon en Morvan (71), 10 cm à Ugine (73) et Charleville Mézières, 8 cm à Saint Jean des Bois (61). Une quinzaine de cm recouvre le village de Monjardin près de Lanuéjols (30) et le vent a eu raison de quelques arbres comme ici à Besson (03). A noter que le vent a été particulièrement violent sur les hauteurs du massif Central avec une rafale de 169 km/h à Prat de Bouc dans le Cantal.

                        Cet après midi et ce soir, une zone de précipitations plus compacte et plus active traverse le sud ouest et le Massif Central avec son cortège de pluie vers Garlin (64), Valence (82), Salles de Castillon (33), Carcassonne...elle donne de la neige dès les premiers contreforts du Massif Central, à Limoges, Guéret, Ceyrat (63), Aurillac, Firmi et Rodez (12), Noalhac (48)... Un autre axe de précipitations soutenues mais plus étroit circule de la basse Normandie vers le Val de Loire avec là aussi un peu de neige observée vers Dinard, La Lucerne d'Outremer (50), Laval et Le Mans (neige suivi d'orage sur cette ville). La photo prise à Folligny (50) donne une idée des averses qui se déclenchent sous cette ligne.

                        Prévisions du phénomène

                        2019/01/30-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
                        • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange avalanche : Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65).

                        Épisode neigeux pouvant rendre les conditions de circulation difficiles. L'activité avalancheuse attendue au cours des prochaines 24h est observée en moyenne deux fois par an.
                        début de suivi pour les avalanches Hautes-pyrénées et Pyrénées-Atlantiques
                        Il neige à moyenne altitude sur le sud-ouest du pays.
                        Neige :Sur l'Aveyron, les chutes de neige vont reprendre en début d'après-midi, se poursuivant la nuit prochaine ; et on attend à nouveau de l'ordre de 2 à 5 cm sous les 500 m d'altitude et 10 cm au dessus, voire localement plus au dessus de 700 m. Avalanches : La perturbation qui aborde les Pyrénées dès la soirée de mercredi commence à faire remonter la limite pluie-neige dès la fin de journée de mercredi à 1200 m. Demain matin jeudi,avec l'arrivée des précipitations (quantités de l'ordre de 10 et 20 mm,voire 30 mm sur les crêtes frontières) sur les départements des pyrénées Atlantiques et des Hautes Pyrénées, la limite pluie-neige évoluera vers 2000 m d'altitude. En conséquences, le manteau neigeux va s'humidifier jusqu'à 2000m voire 2200m et l'activité avalancheuse de neige humide va se renforcer compte tenu des quantités de neige mobilisables sur les massifs de ces deux départements. Le risque d'avalanches va devenir fort (4 sur 5) durant les précipitations et se prolongera encore en début d'après-midi avec un limite pluie-neige qui pourrait monter jusqu'à 2400 m mais avec des précipitations en baisse.
                        Averses de neige sur l'Aveyron ce soir.Demain jeudi, très fort risque d'avalanche sur les Pyrénées Atlantiques et les Hautes-Pyrénées.

                        Prévisions du phénomène

                        2019/01/30-1406|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 14h06 :

                          Épisode neigeux conséquent pouvant rendre les conditions de circulation difficiles.
                          fin de suivi pour Nord, Aisne, Ardennes, Haute-Marne
                          La dépression GABRIEL quitte le pays et atteint l'Allemagne. Les neiges continuent à se décaler vers l'est en faiblissant. 12 cm ont été mesurés à Lille Lesquin, 11 cm à Charlesville, 6 cm à Reims.
                          Concernant les chutes de neige, elles se poursuivent encore quelques heures en Lorraine.5 à 10cm sont atendues sur la Meuse pour cet épisode. Plus au sud, sur l'Aveyron, une nette accalmie se met en place ce mercredi matin, mais les températures vont rester négatives à des altitudes basses; puis les chutes de neige vont reprendre en début d'après-midi, se poursuivant la nuit prochaine ; et on attend à nouveau de l'ordre de 2 à 5 cm sous les 500 m d'altitude et 10 cm au dessus, voire localement plus au dessus de 700 m.
                          Chutes de neige sur l'Aveyron cet après-midi et ce soir.

                          Prévisions du phénomène

                          2019/01/30-1205|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 12h05 :

                            Épisode neigeux conséquent pouvant rendre les conditions de circulation difficiles.
                            fin de suivi pour Nord, Aisne, Ardennes, Haute-Marne
                            La dépression GABRIEL quitte le pays et atteint l'Allemagne. Les neiges continuent à se décaler vers l'est en faiblissant. 12 cm ont été mesurés à Lille Lesquin, 11 cm à Charlesville, 6 cm à Reims.
                            Concernant les chutes de neige, elles se poursuivent encore quelques heures en Lorraine.5 à 10cm sont atendues sur la Meuse pour cet épisode. Plus au sud, sur l'Aveyron, une nette accalmie se met en place ce mercredi matin, mais les températures vont rester négatives à des altitudes basses; puis les chutes de neige vont reprendre en début d'après-midi, se poursuivant la nuit prochaine ; et on attend à nouveau de l'ordre de 2 à 5 cm sous les 500 m d'altitude et 10 cm au dessus, voire localement plus au dessus de 700 m.
                            Dépression GABRIEL : poursuite des chutes de neige conséquentes en Lorraine pour quelques heures encore, puis de nouveau sur le sud du Massif Central.

                            Suivi météo à 12:04

                            Gabriel a fini d'évacuer le pays en s'évacuant vers l'Allemagne via la Lorraine. En Picardie on relève localement jusqu'à 15 cm, comme le monte la photo suivante, prise entre Amiens et Arras:

                            https://www.infoclimat.fr/photolive-photos-meteo-239314-paysages-enneiges-sur-le-nord-de-la-somme.html

                            Météo-France relève 12 cm sur l'aéroport de Lille-Lesquin, 11 cm à Charleville-Mézieres. Au petite matin, on relevait également 9 cm à Roissy.

                            Sur les massifs de l'Est, Vosges et Jura notamment, la nuit a été très agitée, apportant localement plus de 30 cm en altitude et formant d'importantes congères.

                            A l'arrière, le redoux et les éclaircies concernent l'Ile de France et la région Centre-Val de Loire - mais déjà une traine active se manifeste sur la façade ouest, sous la forme d'averses de pluie ou neige.

                             

                            Prévisions du phénomène

                            2019/01/30-1005|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h05 :

                              Épisode neigeux conséquent pouvant rendre les conditions de circulation difficiles.
                              fin de suivi pour Aube , Côte-d'Or, Marne, Nièvre, Oise, Pas-de-Calais, Saône-et-Loire , Somme et Yonne.
                              Ce mercredi matin, la dépression GABRIEL quitte le pays et atteint l'Allemagne. Les neiges continuent à se décaler vers l'est en faiblissant. 12 cm ont été mesurés à Lille Lesquin, 11 cm à Charlesville, 6 cm à Reims.
                              Concernant les chutes de neige, elles se poursuivront encore ce matin sur l Avesnois, l'est de l'Aisne, les Ardennes, la Lorraine et la Haute-Marne. Sur les départements encore placés en vigilance orange, les cumuls finalement attendus seront généralement de l?ordre de 5 à 10 cm notamment sur les Hauts de France, avec ponctuellement 15 cm. Plus au sud, sur l'Aveyron, une nette accalmie se met en place ce mercredi matin, mais les températures vont rester négatives à des altitudes basses; puis les chutes de neige vont reprendre en début d'après-midi, se poursuivant la nuit prochaine ; et on attend à nouveau de l'ordre de 2 à 5 cm sous les 500 m d'altitude et 10 cm au dessus, voire localement plus au dessus de 700 m.
                              Dépression GABRIEL : ce matin, poursuite des chutes de neige conséquentes en plaine sur les départements du nord-est du Pays, puis de nouveau sur le sud du Massif Central.

                              Prévisions du phénomène

                              2019/01/30-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :





                                Dépression GABRIEL : ce matin, poursuite des chutes de neige conséquentes en plaine sur les départements du quart nord-est du Pays, puis de nouveau sur le Massif Central.

                                Suivi météo à 01:24

                                Le centre dépressionnaire de Gabriel se situe désormais vers le Morvan, et pointe autour des 987 hPa, en comblement assez lent.

                                L'enroulement des précipitations reste toujours marqué, avec un retour d'occlusion ramenant l'air froid du Bénélux jusqu'au bassin parisien. La traine se montre également active de la Bretagne au quart Sud Ouest, et il neige sur l'ensemble des massifs.

                                A 1h du matin, Météo France relève 3 cm à Montsouris, 4 cm à Roissy et Pontoise, 5 cm à Orly et jusqu'à 9 cm à Toussus le Noble. D'après les différents observateurs de la région parisienne, la tenue de la neige est en effet délicate dans le centre de Paris (la T°C évoluant entre 0.5 et 1°C environ), alors que les cumuls sont plus significatifs en forêt de Meudon, plateau de Vélizy, forêt de Fontainebleau où l'on approche localement les 10 cm.

                                Prévisions du phénomène

                                2019/01/30-0011|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 00h11 :

                                  Vent : Forte tempête hivernale mais d?extension géographique limitée. Neige : Épisode neigeux conséquent pouvant rendre les conditions de circulation difficiles.
                                  VENT : Fin d'événement, sortie de tous les départements en vigilance orange VENT. NEIGE : sortie des départements des Pays de la Loire et de la Basse-Normandie.
                                  La dépression GABRIEL se situe à minuit sur la Bourgogne et poursuit son décalage vers l'est. VENT : Des rafales de vent de l'ordre de 120 à 134 km/h ont été enregistrées sur le littoral atlantique (132 km/h à la Pointe du Raz, au Cap Ferret, à St Clément des Baleines, 134 km/h à Messanges dans les Landes) ; dans l'intérieur des terres, on relève plusieurs rafales dépassant les 100 km/h (104 km/h à Cognac, 100 km/h à Mauroux dans le Tarn et Garonne, 102 km/h à Scille dans les deux sèvres, 109 km/h à Chateauroux dans l'Indre par exemple). NEIGE : Les chutes de neige modérées sont observées de l'Île de France à la Haute-Normandie et les Hauts de France, et de la Champagne à la Bourgogne ; ainsi que sur le sud du Massif Central plus au sud du pays. L'épisode neigeux régresse actuellement sur les régions de l'ouest. On relève généralement de l'ordre de 3 à 5 cm en plaine, et localement jusqu'à 10 cm au dessus de 500 m d'altitude sur ces régions. Par exemple, on relevait à 23 heures 7 cm à Toussus, 6 cm à Chartres et à Rouen, 3 cm au centre de Paris.
                                  La dépression GABRIEL circulera cette fin de nuit de la Bourgogne vers la Lorraine puis l'Allemagne. Au sud et à l'ouest de ce système dépressionnaire, les rafales de vent resteront soutenues sur le littoral atlantique et sur le littoral en entrée de Manche, de l'ordre de 100 km/h, ne justifiant pas le maintien de la vigilance orange. De même, dans l'intérieur des terres, les rafales attendues ne dépasseront plus les 100 km/h, hormis ponctuellement sur les hauteurs du Massif Central. Concernant les chutes de neige, elles se poursuivront jusqu'en fin de nuit sur l'Est parisien, la Picardie, la Champagne et la Bourgogne. Sur les départements encore placés en vigilance orange, les cumuls attendus seront généralement de l?ordre de 5 à 10 cm notamment en Ile-de-France et en Picardie, ponctuellement 15 cm.
                                  Dépression GABRIEL : cette nuit, poursuite des chutes de neige conséquentes en plaine sur la moitié nord du Pays.

                                  Suivi météo à 23:36

                                  Nous entrons dans une nouvelle phase de cet évènement climatique. Gabriel est dorénavant bien dans les terres. On a relevé une remarquable 109 km/h à Chateauroux sur la dernière heure. Avec cette avancée dans les terres, les précipitations ont tendance à s'affaiblir sur l'ensemble des régions (sauf dans les régions de Bourges, Nevers et Melun qui sont au plus proche du coeur du système).

                                  Mais attention ! Ce n'est pas parce qu'elles s'affaiblissent que l'évènement est terminé. Il devrait encore neiger faiblement à modérément jusqu'à 3h du matin sur l'ouest de la région parisienne et 5h sur l'est. Les cumuls vont continuer de monter. Les chutes de neige s'étendent maintenant dans un triangle délimité par Chartres-Lille-Reims. Quelques flocons sont tout de même observé plus localement jusqu'au sud de la région Centre (descente d'air froid venue de Normandie), sur la Bourgogne, les Alpes et les hauteurs de provence et du Languedoc.

                                  Les valeurs officielles de Météo-France sont de 2 cm à Paris Montouris, Melun et Orléans, 3 cm à Pontoise, 4 cm à Rouen et Orly, 5 cm à Chartres et 7 cm à Toussus le Noble.

                                  ​

                                  Suivi météo à 21:52

                                  Notre ami Gabriel continue sa progression vers le centre de la France. Le conflit de masse d'air s'accentue nettement sur la région parisienne, région la plus touchée jusqu'à présent. L'isothermie (descente d'air froid entrainée par les précipitations intenses) permet à la température de continuer sa baisse. Le zéro est proche sur toute la Normandie et l'ouest de la région parisienne. L'intensité des précipitations permet à la neige de tenir au sol malgré les températures encore positives. La neige, qui déjà tenait bien au sol sur les points les plus élevés d'Ile de France, commence à tenir sur les points les plus bas (hors Seine et Marne). Plusieurs centimètres sont déjà relevés sur le sud de Yvelines et l'Essonne. Cette zone neigeuse va concerner l'Ile de France jusqu'en milieu de nuit. Elle va continuer à se décaler vers l'est et le nord-est.

                                  ​

                                  Suivi météo à 20:27

                                  Vous l'attendiez ? Ce fameux "front occlus neigeux", qui pourrait mettre à genou n'importe quel passionné de météorologie, est devenu réalité de la Normandie à la région parisienne ! Aspiré par la dépression depuis l'Allemagne, l'air froid a permis le passage de la pluie à la neige. Les reports de neige sur nos cartes et sur le forum se font de plus en plus nombreux de la Normandie à la région parisienne. C'est là où le conflit thermique a lieu ! Les températures sont cependant légèrement positives, mais cette neige tient et va cumuler. Pourquoi ? Pour deux raisons : la première est que l'intensité de précipitations est importante. L'arrivée de nouveaux éléments solides est donc plus importante que leur fonte. La deuxième est l'arrivée d'air froid en altitude entrainé par ces précipitations : c'est l'effet d'isothermie. La température devrait ainsi progressivement baisser et se rapprocher de zéro. Les 10 cm pourraient être dépassés sur la région parisienne d'ici demain matin. Une belle nuit "blanche" en vue pour les passionnés de météorologie.

                                  Avec cette neige, on en oublierait presque le vent fort au sud-ouest du coeur de la dépression ! Avec ses 142 km/h, le chateau d'eau d'Aigrefeuille (station du réseau Infoclimat, 42m au dessus du sol). On relève également 117 km/h à Montroy, 116 km/h à Saint Médard d'Aunis, 113 km/h aux Sables d'Olonnes et 107 km/h à La Roche sur Yon !

                                  ​

                                  Suivi météo à 17:56

                                   

                                  Le centre dépressionnaire "Gabriel" vient d'aborder les terres au niveau de Nantes. Sa pression est mesurée à 985 hPa ce qui génère de fortes rafales de vent sur toute la côte atlantique avec des valeurs supérieures à 100Km/h de la pointe Bretonne à l'embouchure de la Loire

                                  On a relevé notamment :

                                  • 122Km/h à l'Ile de Groix
                                  • 120Km/h à la pointe du Raz
                                  • 118 Km/h à Ouessant
                                  • 117 Km/h à Belle Ile

                                  Ces valeurs devraient continuer à augmenter en glissant plus au sud.

                                  Quant aux précipitations elles se font à l'heure actuelle majoritairement sous forme de pluie en s'étirant du nord Bretagne en passant par la Basse6Normandie jusqu'aux Pyrénées occidentales. A noter que quelques reports de neige ou pluie/neige sont reportés à l'avant du front de la Normandie au Bassin Parisien accompagnées de températures comprises entre 1 et 3°C. La bascule vers des précipitations neigeuses devraient se faire dans les heures qui suivent.
                                  A noter que des précipitations sous forme de neige ont eu lieu et sont en cours sur le nord Bretagne, en laissant parfois une faible épaisseur de neige comme nous le montre cette photographie issue de Photolive.

                                  La carte des températures à 17h00 montre bien le conflit de masses d'air important qui s'opère avec  cette dépression "Gabriel", entre  l'air doux d'origine subtropical du Pays Nantais à l'Aquitaine et l'air froid d'origine arctique rabattu au nord de la dépression avec des températures proches de 0°C pas effet d'isothermie dans  le retour d'occlusion situé sur l'est du Finistère et les Côtes d'Armor, expliquant les chutes de neige observées dans ce secteur .

                                  Prévisions du phénomène

                                  2019/01/29-1001|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h01 :
                                  • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Meuse (55), Haute-Marne (52), Côte d'Or (21), Saône-et-Loire (71), Nièvre (58).
                                  • Département passant de la vigilance orange vent, avalanche à la vigilance orange vent : Pyrénées-Atlantiques (64).

                                  Vent : Forte tempête hivernale mais d?extension géographique limitée. Neige : Épisode neigeux conséquent pouvant rendre les conditions de circulation très difficiles.
                                  Fin de suivi pour les avalanches sur les départements pyrénéens. Extention de la vigilnace orange neige pour la Côte-d'Or, la Haute-Marne, la Meuse, la Nièvre et Saône-et-Loire .
                                  La dépression GABRIEL se situe actuellement au sud de l?Irlande avec une pression au centre voisine de 995 hPa. Elle est en phase de creusement.
                                  La dépression GABRIEL circulera ce soir et cette nuit du Val de Loire à la Bourgogne. Au sud de ce système les vents seront tempétueux sur le littoral atlantique et autour d?un axe en direction des départements Vienne/Charente. À la côte les rafales seront voisines de 130 km/h, peut-être un peu plus sur les Caps exposés et Îles proches de Vendée et Charente-Maritime en particulier. Dans l?intérieur des terres les rafales seront voisines de 100 à 110 km/h. Le vent commencera à se renforcer nettement dès 16 h cet après midi. Les rafales les plus fortes sont attendues entre 18h et 21h. Au nord de ce système, des chutes de neige assez conséquentes sont attendues sur une partie assez vaste du nord du Pays. Les premières chutes de neige devraient être observées dès 16 h cet après-midi sur la partie la plus à l?ouest. Les intensités se renforceront en soirée et dans la nuit avec le décalage vers l?est des précipitations. Sur les départements placés en vigilance orange les cumuls attendus seront généralement de l?ordre de 5 à 10 cm ponctuellement 15 cm. C?est ce qu?on attend en particulier sur l?Ile de France.
                                  Tempête GABRIEL: ce soir, violentes rafales sur la côte atlantique et chutes de neige conséquentes en plaine sur la moitié nord du Pays.

                                  Prévisions du phénomène

                                  2019/01/29-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :
                                  • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Nord (59), Aisne (02), Ardennes (08), Marne (51), Aube (10), Yonne (89), Corrèze (19), Cantal (15), Aveyron (12).
                                  • Départements passant de la vigilance vert à la vigilance orange neige : Pas-de-Calais (62), Somme (80), Oise (60), Seine-Maritime (76), Eure (27), Orne (61), Mayenne (53), Sarthe (72), Loiret (45), Eure-et-Loir (28), Loir-et-Cher (41), Seine-et-Marne (77), Val d'Oise (95), Yvelines (78), Essonne (91), Paris (75), Cher (18).
                                  • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vent : Loire-Atlantique (44), Vendée (85), Charente-Maritime (17), Gironde (33), Landes (40), Deux-Sèvres (79), Vienne (86), Charente (16).
                                  • Département passant de la vigilance orange avalanche à la vigilance orange vent, avalanche : Pyrénées-Atlantiques (64).





                                  Tempête GABRIEL: ce soir, violentes rafales sur la côte atlantique et chutes de neige conséquentes en plaine sur la moitié nord du Pays.Ce matin, risque d'avalanches encore présent sur les Pyrénées.

                                  Prévisions du phénomène

                                  A l'instar de la semaine dernière, un nouvel épisode hivernal va progressivement se mettre en place à partir de demain mardi. 

                                  Entre l'air polaire dégoulinant entre Islande et Grande-Bretagne et de l'air beaucoup plus doux issu des hautes pressions ancrées sur les Açores, une dépression nommée "Gabriel" va se creuser demain, pointant à 991 hPa à la mi-journée au sud de la Bretagne. En effet, le creusement de la dépression devrait s'opérer cette nuit avec l'arrivée d'une anomalie de basse tropopause (anomalie d'altitude peu marquée) à l'arrière de l'onde barocline de surface. Du fait du manque de structure dans l'anomalie d'altitude, le creusement devrait être assez limité jusqu'en matinée de Mardi. Avec l'arrivée d'une branche de courant jet dynamique, l'anomalie d'altitude devrait se structurer et se conjuguer avec l'anomalie de surface. La cyclogenèse serait donc bien entamée dans le courant de la matinée de Mardi, et le creusement deviendrait plus important quand la dépression arrivera à nos portes d'ici la fin de matinée voir début d'après-midi.

                                                                        â€

                                  Elle devrait aborder la Vendée et la Charentes maritime avant de transiter vers Poitou, sud de la région Centre et Limousin tout en commençant sa phase de comblement. Elle devrait pointer entre Bourgogne et les frontières allemandes et luxembourgeoises en matinée de mercredi.

                                  A son passage, les rafales pourraient se montrer intenses notamment le long des côtes atlantiques avec le long des caps exposés des valeurs pouvant atteindre les 130 km/h. Entre midi-Pyrénées, Aquitaine, Poitou et Limousin, les 100 km/h devraient être atteints avec localement des valeurs un peu plus élevées. Ailleurs, le comblement rapide de Gabriel devrait limiter le potentiel venteux, tout au plus 70 ou 80km/h en périphérie de ces régions.

                                                                         â€‹

                                  Dans le même temps, l'appel d'air froid associé au passage de Gabriel va permettre la mise en place d'une vaste zone tampon, entre l'air doux et l'air froid et autorisant dès lors, des chutes de neiges parfois fortes et durable. La zone est encore, à l'heure de l'écriture de ces quelques lignes, empreinte d'une vaste incertitude. En effet, la trajectoire que pourrait prendre Gabriel demain varie, et les derniers réglages de micro-échelles seront prépondérants quant aux zones géographiques les plus touchées. En effet, la vitesse de comblement de la dépression varie encore, tant est si bien que la dynamique associée et donc de la pouvoir précipitant fluctue inévitablement. 

                                  Cepandant, nous pouvons tout de même pu établir un trait grossier de ces zones géographiques : 

                                  Cette carte issue de Thib91 sur le forum infoclimat NORD EST,  illustre assez bien les dernières sorties des modèles météorologiques, à savoir : à l'intérieur du trait rouge, forte probabilité d'avoir une couche >5cm voire 10cm. Une zone "rougie" s'étirant du sud de L'Ile de France, en passant par la Champagne et les Côtes de Meuse avec la probabilité de connaître des cumuls encore plus important (>10/15cm). Entre les pointillées, les secteurs pour lesquels l'incertitude est plus grande, possible couche > à 5cm mais probabilité moindre qu'à l'intérieur du trait rouge.

                                  Prévisions météo du phénomène

                                  Mis à jour le lundi 28 janvier 2019 à 22:50

                                  A l'instar de la semaine dernière, un nouvel épisode hivernal va progressivement se mettre en place à partir de demain mardi. 

                                  Entre l'air polaire dégoulinant entre Islande et Grande-Bretagne et de l'air beaucoup plus doux issu des hautes pressions ancrées sur les Açores, une dépression nommée "Gabriel" va se creuser demain, pointant à 991 hPa à la mi-journée au sud de la Bretagne. En effet, le creusement de la dépression devrait s'opérer cette nuit avec l'arrivée d'une anomalie de basse tropopause (anomalie d'altitude peu marquée) à l'arrière de l'onde barocline de surface. Du fait du manque de structure dans l'anomalie d'altitude, le creusement devrait être assez limité jusqu'en matinée de Mardi. Avec l'arrivée d'une branche de courant jet dynamique, l'anomalie d'altitude devrait se structurer et se conjuguer avec l'anomalie de surface. La cyclogenèse serait donc bien entamée dans le courant de la matinée de Mardi, et le creusement deviendrait plus important quand la dépression arrivera à nos portes d'ici la fin de matinée voir début d'après-midi.

                                                                        â€

                                  Elle devrait aborder la Vendée et la Charentes maritime avant de transiter vers Poitou, sud de la région Centre et Limousin tout en commençant sa phase de comblement. Elle devrait pointer entre Bourgogne et les frontières allemandes et luxembourgeoises en matinée de mercredi.

                                  A son passage, les rafales pourraient se montrer intenses notamment le long des côtes atlantiques avec le long des caps exposés des valeurs pouvant atteindre les 130 km/h. Entre midi-Pyrénées, Aquitaine, Poitou et Limousin, les 100 km/h devraient être atteints avec localement des valeurs un peu plus élevées. Ailleurs, le comblement rapide de Gabriel devrait limiter le potentiel venteux, tout au plus 70 ou 80km/h en périphérie de ces régions.

                                                                         â€‹

                                  Dans le même temps, l'appel d'air froid associé au passage de Gabriel va permettre la mise en place d'une vaste zone tampon, entre l'air doux et l'air froid et autorisant dès lors, des chutes de neiges parfois fortes et durable. La zone est encore, à l'heure de l'écriture de ces quelques lignes, empreinte d'une vaste incertitude. En effet, la trajectoire que pourrait prendre Gabriel demain varie, et les derniers réglages de micro-échelles seront prépondérants quant aux zones géographiques les plus touchées. En effet, la vitesse de comblement de la dépression varie encore, tant est si bien que la dynamique associée et donc de la pouvoir précipitant fluctue inévitablement. 

                                  Cepandant, nous pouvons tout de même pu établir un trait grossier de ces zones géographiques : 

                                  Cette carte issue de Thib91 sur le forum infoclimat NORD EST,  illustre assez bien les dernières sorties des modèles météorologiques, à savoir : à l'intérieur du trait rouge, forte probabilité d'avoir une couche >5cm voire 10cm. Une zone "rougie" s'étirant du sud de L'Ile de France, en passant par la Champagne et les Côtes de Meuse avec la probabilité de connaître des cumuls encore plus important (>10/15cm). Entre les pointillées, les secteurs pour lesquels l'incertitude est plus grande, possible couche > à 5cm mais probabilité moindre qu'à l'intérieur du trait rouge.

                                  Prévisions du phénomène

                                  2019/01/28-1810|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 18h10 :

                                    L'activité avalancheuse attendue au cours des prochaines 18 prochaines heures, est observée en moyenne deux fois par an.
                                    La vigilance jaune vague-submersion est levée.
                                    L'épisode neigeux, qui a débuté dimanche matin, a déjà donné 30 à 50 cm de neige sur la moitié ouest des Pyrénées et 20 à 35 cm, plus à l'est. La limite pluie-neige est remontée dans l'ouest des Pyrénées jusque vers 1500 m et se situe vers 1100 ou 1200 m plus à l'est.
                                    AVALANCHES Le risque d'avalanches spontanées est fort (niveau 4 sur 5) dans tous les massifs des Pyrénées-Atlantiques, des Hautes-Pyrénées, de la Haute-Garonne et de l'Ariège. Mais l'activité avalancheuse se maintient d'abord dans les massifs de la Haute-Garonne et de l'Ariège. Dans les massifs des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées, cette activité concerne principalement les altitudes supérieures à 1700 m environ, car elle aura déjà tendance à diminuer à moyenne altitude dans la partie piémont des massifs des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées (du fait du redoux de ce matin et le refroidissement qui suit). De grandes avalanches pourront se produire et toucher quelques secteurs routiers et infrastructures d'altitude habituellement exposés. C'est en soirée ou début de nuit que les départs seront les plus nombreux, en lien avec des chutes de neige encore soutenues. On attend encore, d'ici mardi matin, 30 à 50 cm de neige fraîche supplémentaires sur une grande moitié ouest de la chaîne, à peine moins sur la moitié est. La limite pluie-neige s'abaissera progressivement jusque vers 800 m au cours de la nuit. Par ailleurs, un très fort vent de nord-ouest continuera à provoquer des accumulations, qui pourront être à l'origine d'une grande avalanche. L'activité avalancheuse baissera en seconde partie de nuit, avec le faiblissement des précipitations. Les Pyrénées-Orientales et l'Andorre, bien qu'également en risque 4, ne font pas partie de cette Vigilance avalanches orange.
                                    Pyrénées : épisode neigeux conduisant à un fort risque avalancheux.Arrivée mardi de la dépression GABRIEL : tempête sur le Golfe de Gascogne, et notables chutes de neige dans l'intérieur du pays.

                                    Prévisions du phénomène

                                    2019/01/28-1606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h06 :

                                      L'activité avalancheuse attendue au cours des prochaines 18 prochaines heures, est observée en moyenne deux fois par an.
                                      La vigilance jaune vague-submersion est levée.
                                      L'épisode neigeux, qui a débuté dimanche matin, a déjà donné 30 à 50 cm de neige sur la moitié ouest des Pyrénées et 20 à 35 cm, plus à l'est. La limite pluie-neige est remontée dans l'ouest des Pyrénées jusque vers 1500 m et se situe vers 1100 ou 1200 m plus à l'est.
                                      AVALANCHES Le risque d'avalanches spontanées est fort (niveau 4 sur 5) dans tous les massifs des Pyrénées-Atlantiques, des Hautes-Pyrénées, de la Haute-Garonne et de l'Ariège. Mais l'activité avalancheuse se maintient d'abord dans les massifs de la Haute-Garonne et de l'Ariège. Dans les massifs des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées, cette activité concerne principalement les altitudes supérieures à 1700 m environ, car elle aura déjà tendance à diminuer à moyenne altitude dans la partie piémont des massifs des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées (du fait du redoux de ce matin et le refroidissement qui suit). De grandes avalanches pourront se produire et toucher quelques secteurs routiers et infrastructures d'altitude habituellement exposés. C'est en soirée ou début de nuit que les départs seront les plus nombreux, en lien avec des chutes de neige encore soutenues. On attend encore, d'ici mardi matin, 30 à 50 cm de neige fraîche supplémentaires sur une grande moitié ouest de la chaîne, à peine moins sur la moitié est. La limite pluie-neige s'abaissera progressivement jusque vers 800 m au cours de la nuit. Par ailleurs, un très fort vent de nord-ouest continuera à provoquer des accumulations, qui pourront être à l'origine d'une grande avalanche. L'activité avalancheuse baissera en seconde partie de nuit, avec le faiblissement des précipitations. Les Pyrénées-Orientales et l'Andorre, bien qu'également en risque 4, ne font pas partie de cette Vigilance avalanches orange.
                                      Pyrénées : épisode de forte neige en montagne conduisant à un fort risque avalancheux. Arrivée mardi de la dépression GABRIEL engendrant une tempête sur le Golfe de Gascogne, et de notables chutes de neige dans l'intérieur du pays.

                                      Prévisions du phénomène

                                      2019/01/28-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :





                                        Sur le massif Pyrénéen, épisode de pluie et de forte neige en montagne se mettant en place et conduisant à un fort risque avalancheux. Maintien de fortes vagues sur la côte Aquitaine, puis sur la Corse.

                                        Prévisions du phénomène

                                        2019/01/27-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
                                        • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange avalanche : Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65), Haute-Garonne (31), Ariège (09).





                                        Sur le massif Pyrénéen, épisode de pluie et de forte neige en montagne se mettant en place et conduisant à un fort risque avalancheux.Maintien de fortes vagues sur la côte Aquitaine.

                                        Suivi météo à 11:09

                                        Le front froid se situe en cette fin de matinée du sud ouest au nord est du pays. Il s'accompagne d epluies soutenues, la neige n'étant pour l'instant réservées qu'aux terres supérieures à 1000 m environ. A 11 heures, il pleuvait sur Nay (64), Belin-Beliet (33), Limoges (87), Vinon (18), pluie et neige mêlées sur Salins et Polminhac (15), Nancy (54).

                                        A son passage, le vent souffle fortement, ila même soufflé en tempête le long des côtes atlantiques, jusqu'à

                                        140 km/h à Ouessant

                                        133 km/h à la Pointe du raz

                                        128 km/h à Brignogan et à la pointe de Penmarc'h

                                        122 km/h à Groix

                                        115 km/h sur Belle-Ile

                                        118 km/h à Lège Cap Ferret

                                        A l'arrière du front, le temps est très instable avec de nombreuses et soudaines averses parfois de grêle comme à Garlin (64) ou d'orage comme à Heugas (40).

                                         

                                         

                                        Suivi météo à 21:42

                                        Comme prévu, un nouveau front vient d'aborder le pays par la Bretagne. Déjà les rafales de vent atteignent ou dépassent les 100 km:h (104 km/h sur l'île de Groix et sur Ouessant) et de nombreuses averses se mettent en place sur le littoral finistérien. La zone pluvieuse s'étire actuellement de la baie de Somme à l'embouchure de la Loire. Elle est assez étroite, mais à l'intérieur les pluies sont assez soutenues.

                                        Après le passage du front chaud cette nuit, et avant l'arrivée de ce front froid, les températures maximales ont bien progressé. Partout (hormis en haute altitude) les températures sont repassées dans le positif avec 4.1° à Renwez (08), 5.8° à Hohrod (68), 4.4° à Brassy (58), 10.1° à Mussidan (24), 16.7° à Saint Cyprien (66), 14.3° à Digna (04).

                                        Suivi météo à 14:48

                                        Le front chaud arrivé hier soir par le Nord Ouest du pays s'est dirigé cette nuit et ce matin vers les régions du Nord Est où les températures ont fortement chuté avant son arrivée (-13.1° aux Fourgs dans le Doubs). Résultat, quelques faibles chutes de neige se sont produites dès les premieres hauters (Luxeuil,  Paray le Monial) et surtout des zones de pluies verglaçàantes avant le radoucissement généralisé véhiculé par ladite perturbation notamment dans la région d'Epinal et de Dole.

                                        Ailleurs, le pays reste sous une chappe nuages bien dense avec peu de chance d'apercevoir le soleil, exception faite du piemont pyrénéen jusqu'au bassin méditerranéen et aux pays de Savoie ou le soleil s'impose généreusement.

                                        Déjà les premières rafales de vent soufflent sur la Bretagne, elles annoncent l'arrivée d'une dépression et d'un front froid qui demain balaiera la pays suivi d'un net refroidissement et de nouvelles chutes de neige à basse altitude.

                                        Sur cette analyse prévisionnelle, on voit bien le tobogan de nord ouest dans lequel est pris la dépression et dans lequel circuleront d'autres systèmes, et qui va ramener l'air froid en provenance du Groënland et de l'Islande jusqu'à nos contrées au cours de la semaine prochaine.

                                        Prévisions du phénomène

                                        2019/01/26-1105|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 11h05 :

                                          Episode de pluies verglaçantes associé à un redoux nécessitant une vigilance particulière. Le verglas, même en faible quantité, peut perturber de nombreuses activités économiques et est particulièrement gênant pour la circulation routière.
                                          Les prévisions sont confirmées : fin de la vigilance orange
                                          Le redoux a gagné la plupart des zones : quelques poches d'air froid subsistent encore très localement vers le Territoire-de-Belfort et le département des Vosges. Une perturbation faiblement active continue de concerner l'ensemble des régions du nord-est avec des précipitations intermittentes. La limite pluie-neige se situe actuellement vers 600-700m.
                                          La perturbation poursuit sa progression vers les frontières allemandes et suisses. Les températures positives et la pluie prennent le relais partout, avec une limite pluie-neige remontant progressivement vers 600-800 mètres d'altitude sur le relief de l'est.

                                          Prévisions du phénomène

                                          2019/01/26-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :

                                            Episode de pluies verglaçantes associé à un redoux nécessitant une vigilance particulière. Le verglas, même en faible quantité, peut perturber de nombreuses activités économiques et est particulièrement gênant pour la circulation routière.
                                            Prévisions confirmées.
                                            De l'air froid résiste toujours de la Franche-Comté à l'est de la Moselle, relief des Vosges inclus, ainsi que du plateau de Langres à l'ouest du département vosgien. Sur ces secteurs, les températures proches du sol sont le plus souvent négatives, comprises entre -2 et 1°C en-dessous de 400 mètres d'altitude, entre -4 et -2°C au-dessus de 400 mètres sur les massifs vosgien et jurassien. Partout ailleurs le redoux s'installe, avec des températures qui sont positives, parfois encore proches de 0°C (sud Val de Saône). La perturbation faiblement active continue de concerner l'ensemble des régions du nord-est avec des précipitations intermittentes. A l'avant de cette perturbation, au contact de l'air froid, les précipitations sont neigeuses entre l'arc jurassien et le massif vosgien et potentiellement verglaçantes de l'est mosellan à la moitié ouest du département des Vosges, au pays de Gray et pays de Vesoul selon de récentes observations ; la circulation routière est parfois délicate sur ces secteurs. A l'arrière, en Champagne-Ardenne, sur la Bourgogne, l'ouest Lorraine ainsi qu'en plaine d'Alsace, il s'agit simplement de pluies.
                                            Ce matin, la perturbation poursuit sa progression vers les frontières allemandes et suisses. Toujours au contact de l'air froid, cette perturbation va apporter encore quelques chutes de neige pouvant blanchir les sols, ainsi qu'un épisode transitoire de pluies verglaçantes ou de pluies sur sols gelés sur les départements placés en vigilance orange. Si les précipitations ne sont pas très importantes, elles pourront tout de même rendre les sols et les chaussées très glissants. C'est dans les vallées vosgiennes et les combes jurassiennes que l'air froid résistera le plus longtemps, et que le verglas sera le plus durable et le plus impactant. Le risque peut ainsi durer jusqu'à samedi en milieu de matinée. Sur les départements placés en vigilance jaune, se situant du plateau de Langres à l'est de la Moselle et en Alsace Bossue, le risque de pluies verglaçantes existe jusqu'en tout début de matinée mais il semble peu durable et plus localisé que sur les départements en orange. Les températures positives et la pluie prendront progressivement le relais en cours de matinée de samedi, avec une limite pluie-neige remontant progressivement vers 600 à 800 mètres d'altitude sur le relief de l'est.
                                            Pluies verglaçantes sur la Franche-Comté et les Vosges, jusqu'en matinée de ce samedi.

                                            Prévisions du phénomène

                                            2019/01/25-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :

                                              Episode de pluies verglaçante associé à un redoux nécessitant une vigilance particulière. Le verglas, même en faible quantité, peut perturber de nombreuses activités économiques et est particulièrement gênant pour la circulation routière.
                                              Prévision confirmée
                                              Le temps reste très froid dans l'Est de la France. Ce matin Meteo-France a relvé -11 degrés à Besançon.
                                              Le temps est sec cet après-midi et ce soir avec des températures qui vont redevenir négatives peu après la nuit tombée, et même très négatives aux endroits bénéficiant d'éclaircies nocturnes. Sur cet air froid, une perturbation faiblement pluvieuse va apporter un redoux, avec une transition présentant un fort risque de pluies verglaçantes ou de pluies sur sols gelés. Si les précipitations ne sont pas très importantes, elles rendront les sols et les chaussées très glissants. Ces pluies arrivent par l'ouest à partir de 22h, et viendront englober les massifs des Vosges et du Jura à partir de minuit. C'est dans les vallées vosgiennes et les combes jurassiennes que l'air froid résistera le plus longtemps, et que le verglas sera le plus durable et le plus impactant. Le risque peut ainsi durer jusqu'à samedi matin. Ailleurs, le redoux gagne rapidement et l'épisode verglaçant disparait en moins d'une heure.
                                              Episode de pluie verglaçante sur la Franche-Comté et les Vosges, la nuit prochaine et samedi matin.

                                              Prévisions du phénomène

                                              2019/01/25-1436|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 14h36 :
                                              • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Jura (39), Doubs (25), Territoire de Belfort (90), Vosges (88), Haute-Saône (70).

                                              Episode de pluies verglaçante associé à un redoux nécessitant une vigilance particulière. Le verglas, même en faible quantité, peut perturber de nombreuses activités économiques et est particulièrement gênant pour la circulation routière.
                                              Début de suivi
                                              Le temps reste très froid dans l'Est de la France. Ce matin Meteo-France a relvé -11 degrés à Besançon.
                                              Le temps est sec cet après-midi et ce soir avec des températures qui vont redevenir négatives peu après la nuit tombée, et même très négatives aux endroits bénéficiant d'éclaircies nocturnes. Sur cet air froid, une perturbation faiblement pluvieuse va apporter un redoux, avec une transition présentant un fort risque de pluies verglaçantes ou de pluies sur sols gelés. Si les précipitations ne sont pas très importantes, elles rendront les sols et les chaussées très glissants. Ces pluies arrivent par l'ouest à partir de 22h, et viendront englober les massifs des Vosges et du Jura à partir de minuit. C'est dans les vallées vosgiennes et les combes jurassiennes que l'air froid résistera le plus longtemps, et que le verglas sera le plus durable et le plus impactant. Le risque peut ainsi durer jusqu'à samedi matin. Ailleurs, le redoux gagne rapidement et l'épisode verglaçant disparait en moins d'une heure.
                                              Episode de pluie verglaçante sur la Franche-Comté et les Vosges, la nuit prochaine et samedi matin.

                                              Suivi météo à 11:32

                                              La perturbation faiblemet active arrivée hier soir par le nord ouest du pays a progressé cette nuit vers l'intérieur. A son passage, elle a donné de faibles chutes de neige sur Villacoublay, Troyes, Strasbourg, Chateauroux, Limoges, Paray le Monial, pluie et neige mêlées à Bergerac ou Paris intarmuros (parc Montsouris).

                                              Ce matin, on retrouve trace de ces faibles précipitations aux abord du Massif Central en descendant vers le Sud ouest avec de faibles chutes de neige à Salins (15), Brive, Gourdon, Rodez, Saint Affrique (12), Albi, Septfonds (82)... A l'arrière de cette zone faiblement perturbée, les brouillards ont pris place et dissimulent les paysages de Preux au Bois (59), Petitville (76), Alençon (61), La Chapelle saint Mesmin (45), Le poinçonnet (36), Mareuil (16).

                                              A l'avant, où le ciel est resté clair toute ou partie de la nuit sur des régions enneigées, les températures ont fortement chuté pour afficher au plus bas de la nuit -10.3° à Xonrupt Longemer (88), -14.2° à Arc sous Cicon (25), -18.8° à Chapelle des Bois (25), -12.1° à Echallon (01), -15.6° à Chamonix, -16.8° à Méaudre (38), -12.3° à Pérols sur Vézère (12), -13.5° à Cheylade (15).  Sur l'Ouest et le pourtour méditerranéen, les températures sont restées positives toute la nuit avec 6.2° à Ploeren (56), 2.4° à Poitiers, 5.3° à Lacanau-Océan (33), 2.2° à Marseille-Saména et 3.8° à Nice. L'exception sur ces régions littorales étant Montpellier avec -0.5° et Cannes avec -0.1°.

                                              Suivi météo à 22:06

                                              La dépression s'est à présent isolée en méditerranée laissant derrière elle un ciel très nuageux sur le pays, même si quelques éclaircies ont réussi à s'imposer de ci de là. Les précipitations se sont considérablement estompées, ne persistant plus que sur le sud de la Corse jusqu'à la mi journée. Elles ont d'ailleurs laissé derrière elle une belle couche de neige sur l'île de Beauté de 6 cm à Bocognano (670 m d'alt.), 21 cm à Bastilica (820 m), 20 cm à Asco (1400 m), 35 cm à Ghisoni (1600 m) et jusqu'à 65 cm sur le massif de la Maniccia à 2360 m d'alt.

                                              Cette dépression canalise un vent de nord sensible sur l'ensemble du pays, Mistral et Tramontane prenant place sur leurs domaines respectifs avec des rafales de 97 km/h à Istres, 137 km/h au Mont Aigoual, 122 km/h à Leucate et 151 km/h au Cap Béar.

                                              Elle a aussi contribué au maintien d'un temps froid du Nord Est au Centre Est et au Massif Central où les thermomètres sont restés bloqués à 0.1° à saint Quentin (02), -2.4° à Vieux Moulin (88), -4.5° à Laqueuille (63), -5.0° à Saint Amans (48), -1.7° à Chélieu (38), -7.9° à Val d'Isère(73 à 1850 m d'alt.). A l'arrière un certain redoux s'est installé, jsuq'à 9.8° à Quimper (29), 6.2° à Vouillé (79), 6.4° à Bergerac (24) et 7.3° à Pau (64).

                                              En soirée, une nouvelle perturbation aborde le pays par le nord ouest et va progresser dans la nuit vers le sud et l'Est. A son passage, et en arrivant sur l'air froid, elle donne de petites chutes de neige sur le bassin parisien et la Picardie. Neige siganlée à La Chapelle sur Chézy (02), à Toussus le Noble (77) et Beauvais (60), pluie et neige mêlées à Roissy (95).

                                              Prévisions du phénomène

                                              2019/01/24-1210|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 12h10 :

                                                Sur la Corse, épisode neigeux nécessitant une vigilance particulière compte tenu de son intensité.
                                                Fin de vigilance orange en Corse.
                                                Quelques faibles chutes de neige se produisent encore en montagne et sur les contreforts sud-est de l'île, mais ne justifient plus une vigilance orange. On a relevé 21 cm de neige à Bastelica, 15/20 cm au col de Verghio, 25 cm vers le Rotondo, 5/10 cm dans la vallée du Niolu, 10/15 cm à la station d'Asco.
                                                L'activité pluvio-neigeuse marquée s'est décalée vers la Sardaigne. Quelques chutes de neige affectent encore les sommets de la chaine centrale et les contreforts Sud-est de l'île mais sont en voie d'atténuation et vont s'estomper dans l'après-midi. Cependant les températures restent froides et la neige tient au sol.

                                                Prévisions du phénomène

                                                2019/01/24-1020|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h20 :

                                                  Sur la Corse, épisode neigeux nécessitant une vigilance particulière compte tenu de son intensité. Avalanche: Episode observé en moyenne une à deux fois par an.
                                                  Fin de vigilance orange avalanches sur les Pyrénées, mais avec un risque qui reste fort (niveau 4 sur 5) sur la plupart des massifs de la chaine. En Corse, altitude de la limite pluie/neige revue un peu à la hausse par rapport aux prévisions précédentes.
                                                  Il neige encore faiblement sur les Pyrénées à basse altitude. Le cumul des chutes de neige a été de 50 cm à 1 m en 48 heures sur plus des trois quarts ouest de la chaîne, moins (25 à 60 cm) dans les Pyrénées-Orientales et le sud de l'Andorre. Elles ont été accompagnées d'un très fort vent d'ouest-nord-ouest puis nord-nord-ouest, qui a créé de grosses accumulations de neige. Il neige actuellement sur les différents massifs Corse à partir de 600/700 m environ.
                                                  Suite à l'épisode neigeux de ces deux derniers jours: En cette fin de nuit, les gelées généralisées sur l'ensemble des départements du nord de la France et du Massif central à Rhône-Alpes entrainent un risque de plaques de glace par regel des chaussées mouillées. Episode neigeux en Corse: Les précipitations neigeuses perdurent jusqu'en fin de matinée de jeudi. Les contreforts orientaux de la chaine centrale et la Castagniccia seront les plus impactés. La neige sera lourde et collante. L'épisode se terminera vers le milieu de journée jeudi. Entre 500 m et 600 m, dans les vallées intérieures seulement, on attend 1 à 5 cm, de 600 m à 800 m, 5 à 15 cm de 800 m à 1000 m, de 15 à 30 cm de 1000 m à 1500 m , 25 à 30 cm et sur les plus hauts sommets, 40 à 50 cm. Vagues submersion: De fortes vagues générées par des vents forts concerneront le littoral nord-ouest de la Corse, plus particulièrement le secteur de Calvi, l'Ile-Rousse, jeudi matin dans la matinée. Elles sont associées à un niveau de mer élevé. Avalanches: La période de très fort risque d'avalanche sur les Pyrénées est terminée, mais le risque d'avalanche sera encore fort (de niveau 4 sur 5) en cette journée de jeudi 24 janvier dans l'ensemble des massifs pyrénéens et l'Andorre, sauf dans le massif de Cerdagne-Canigou à l'extrême est de la chaîne (risque 3).
                                                  Episode neigeux à basse altitude en Corse ce matin. Risque d'avalanche restant fort sur les Pyrénées aujourd'hui.

                                                  Prévisions du phénomène

                                                  2019/01/24-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :

                                                    Episode neigeux nécessitant une vigilance particulière compte tenu de son intensité.
                                                    neant
                                                    Il neige modérement sur la chaine centrale, particuliérement sur les versant EST, et en Castagniccia au dessus de 700 m.
                                                    --Episode de Neige Les précipitations neigeuses perdurent jusqu'en matinée de jeudi. Les contreforts orientaux de la chaine centrale et la Castagniccia seront les plus impactés. La neige sera lourde et collante. L'épisode se termine en milieu de journée jeudi. Entre 500 m et 600 m, dans les vallées intérieures seulement, on attend 1 à 5 cm, de 600 m à 800 m, 5 à 15 cm de 800 m à 1000 m, de 15 à 30 cm de 1000 m à 1500 m , 25 à 30 cm et sur les plus hauts sommets, 40 à 50 cm. --Vigilance vagues submersion: De fortes vagues générées par des vents forts de nord nord-est concerneront le littoral nord-ouest de la Corse, plus particulièrement le secteur de Calvi, l'Ile-Rousse, dés jeudi matin.Elles sont associées à un niveau de mer élevé.
                                                    Episode neigeux à basse altitude en Corse ce matin.Risque d'avalanche restant fort sur les Pyrénées aujourd'hui.

                                                    Suivi météo à 17:12

                                                    La carte MétéoAlerte de 16h50 est relativement chargée avec de nombreux reports de neige de la Normandie aux Bouches-du-Rhône. Plus à l'Ouest les giboulées amènent du grésil et de la grêle notamment entre Poitou-Charentes et Midi-Pyrénées. 

                                                     

                                                    Pour la soirée et la nuit prochaine, Météo-France prévoit encore quelques chutes de neige en plaine notamment du Nord jusqu'au Massif-Central avec une couche plus épaisse dépassant les 5 cm par endroit sur les reliefs voire même 80 à 100cm en altitude au-dessus de 1000m! Cette nouvelle couche aura pour effet de destabiliser encore un peu plus le manteau neigeux ce qui a motivé la mise en vigilance orange des départements pyrénéens. 

                                                    Prévisions du phénomène

                                                    2019/01/23-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
                                                    • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange avalanche : Andorre (99).

                                                    Episode neigeux nécessitant une vigilance particulière compte tenu de son intensité.
                                                    Vigilance jaune vagues-submersion pour demain matin.
                                                    Il neige faiblement actuellement sur les massifs de l'île.
                                                    --Episode de Neige L'épisode de neige plus intense commence en début de soirée. La neige sera collante.L'épisode se termine en milieu de journée jeudi. Toute la façade est de l'île sera concernée de façon privilégiée, notamment la Castagniccia. Dès 400 m, on attend 1 à 5 cm, de 500 m à 800 m, 5 à 15 cm de 800 m à 1000 m, de 15 à 20 cm de 1000 m à 1500 m , 25 à 30 cm et sur les plus hauts sommets, 50 à 60 cm. --Vigilance vagues submersion: De fortes vagues générées par des vents forts concerneront le littoral nord-ouest de la Corse, plus particulièrement le secteur de Calvi, l'Ile-Rousse, jeudi matin dans la matinée. Elles sont associées à un niveau de mer élevé.
                                                    Le risque d'avalanche devient très fort sur les Pyrénées.Episode neigeux actif à basse altitude sur Corse dans la nuit de mercredi à jeudi jusqu'à jeudi mi-journée.

                                                    Suivi météo à 15:36

                                                    En ce début d'après-midi, la France se retrouve sous un flux de Nord provoquant des descentes d'air d'origine polaire qui occasionnent de gros écarts de températures à la verticale.

                                                    Ces écarts de températures sont à l'origine des giboulées observés sur le Sud-ouest cet après-midi. Plus au Nord, sur les régions Centre et IDF des chutes de neige persistent encore cet après-midi. Ces dernières peuvent être mêlées à quelques averses pluvieuses comme à Orléans (45). Sur le pourtour méditerranéen, des pluies verglaçantes accompagnées de neige sont signalées notamment sur l'Hérault (Castelnau-le-Lez) et le Gard (Congénies).

                                                    Terminons enfin par cette photolive prise à Besson (03) par Besson03 qui témoigne du passage actif de la perturbation neigeuse qui donne à la France des airs scandinaves...

                                                    Prévisions du phénomène

                                                    2019/01/23-1410|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 14h10 :

                                                      Episode neigeux suffisamment notable pour rendre les conditions de circulation difficiles. Sur la Corse, épisode neigeux nécessitant une vigilance particulière compte tenu de son intensité. Avalanche: L'activité avalancheuse attendue au cours des prochaines 24 heures est observée en moyenne une à deux fois par an.
                                                      Fin de vigilance orange pour la Picardie et le Nord-Pas-de-Calais Début de vigilance orange neige pour la Corse avec un début d'événement à 20 heures la nuit prochaine
                                                      Une perturbation neigeuse concerne à 12 heures une large zone sur le flanc est du pays depuis Champagne-Lorraine vers la Bourgogne, Franche-Comté, Rhône-Alpes, Limousin, Massif central. Il neige de plus en plus faiblement dans cette perturbation et on relève en général entre 2 et 7 cm de neige et localement jusqu'à 10cm au dessus de 500-600m. Par ailleurs, une autre zone neigeuse descend de la Picardie vers l'Ile-de-France et le Centre. Sur les Hauts de France, on observe 3 à 10 cm en moyenne jusqu'à 13 cm relevés à Lille. Il subsiste actuellement des précipitations neigeuses sur l'ouest de l'Oise et la moitié nord-est de l'Aisne et l'Avesnois. Sur l'Ile-de-France et le Centre, la perturbation neigeuse a apporté quelques centimètres de neige supplémentaires: +1 cm à Roissy, +1 à 2 cm à Toussus le Noble (78), + 2 à 3 cm sur Pontoise (95), +1 cm à Melun (77). Sur la Corse, Il neige faiblement actuellement sur les massifs de l'île.
                                                      Episode neigeux Sur les Hauts de France Dans l'après-midi, 1 à 3 centimètres supplémentaires s'ajouteront sur l'ouest de l'Oise. On conservera également quelques rares flocons sur l'ensemble des Hauts-de-France dans l'après-midi, s'évacuant par le sud, mais ne justifiant pas de rester en vigilance orange pour le risque neige/verglas. Les températures maximales de l'après-midi resteront froides, entre 0 et 1°C dans l'intérieur des terres, limitant la fonte de la neige. Avec des températures minimales de -2 à -3°C dans l'intérieur, des regels généralisés sont attendus dans la nuit de mercredi à jeudi. Sur l'Ile-de-France et le Centre Une ligne d'averses de neige assez active descend de l'Île-de-France vers le Centre. On attend une couche de neige fraîche supplémentaire plutôt disparate au gré des averses, en général de 1 à 3 cm. Le dégel est en place partout cet après-midi mais on attend de nouvelles gelées pour la nuit prochaine, de -1 à -3 localement -4 °C sous abri d'ici jeudi à l'aube. Ces conditions restent très propices à des phénomènes glissants par regel au sol de l'eau ou de plaques de neige durcie. Du Nord-Est à Rhône Alpes : Les chutes de neige faiblissent peu à peu. On attend jusqu'en début d'après-midi 2 à 5 centimètres de neige supplémentaires sur les Ardennes et sur le nord-est marnais, 1 à 2 centimètres ailleurs, localement 3 centimètres sous une averse un peu plus forte. Corse L'épisode de neige plus intense commence en début de soirée. Cette neige sera souvent lourde et collante. Toute la façade est de l'île sera concernée de façon privilégiée, notamment la Castagniccia. Dès 400 m, on attend 1 à 5 cm, de 500 m à 800 m, 5 à 15 cm de 800 m à 1000 m, de 15 à 20 cm de 1000 m à 1500 m , 25 à 30 cm et sur les plus hauts sommets, 50 à 60 cm. Avalanche Le risque d'avalanche va augmenter progressivement aujourd'hui mercredi 23 janvier. Il va devenir fort, de niveau 4 (sur 5) : - à partir du milieu de la matinée dans les massifs des Pyrénées-Atlantiques (Pays Basque et Aspe-Ossau) et dans la partie ouest des Hautes-Pyrénées (Haute-Bigorre), - à partir du début de l'après-midi dans la partie est des Hautes-Pyrénées (Aure-Louron) et dans les massifs de la Haute-Garonne (Luchonnais) et de l'ouest de l'Ariège (Couserans). Le risque d'avalanche devrait ensuite encore augmenter, pour atteindre le niveau 5 vers la fin de la journée et s'y maintenir durant la nuit de mercredi à jeudi. L'activité avalancheuse atteindrait alors un pic durant cette fin de journée du 23 et la nuit suivante. De nombreuses avalanches, d'abord moyennes puis grandes, parfois très grandes, pourront se produire et toucher des secteurs routiers ou infrastructures exposés, y compris à moyenne altitude. En effet, les chutes de neige vont perdurer toute la journée de mercredi, en s'intensifiant. On attend, d'ici jeudi 24 matin, 70 cm à 1 m de neige fraîche supplémentaire (vers 1800 m d'altitude) sur la majeure partie des Pyrénées. Elles seront accompagnées d'un fort vent de nord-ouest. Les chutes de neige devraient s'arrêter jeudi en mi-journée. Les massifs des Pyrénées-Orientales et de l'Andorre recevront des quantités de neige nettement moins importantes. Durant cet épisode neigeux, la limite pluie-neige remontera temporairement jusque vers 1100/1200 m d'altitude durant la matinée de mercredi, avant de redescendre à nouveau entre 400 et 600 m.
                                                      L'episode neigeux en cours sur la France décline cet après-midi. Le risque d'avalanche devient très fort sur les Pyrénées. Episode neigeux actif à basse altitude sur Corse dans la nuit de mercredi à jeudi jusquà jeudi mi-journée.

                                                      Prévisions du phénomène

                                                      2019/01/23-1215|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 12h15 :
                                                      • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Corse du Sud (2A), Haute Corse (2B).





                                                      L'episode neigeux en cours va progressivement se terminer ce mercredi après-midi. Le risque d'avalanche devient très fort sur les Pyrénées.

                                                      Prévisions du phénomène

                                                      2019/01/23-1030|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h30 :

                                                        Episode neigeux suffisamment notable pour rendre les conditions de circulation difficiles.
                                                        Prolongation jusqu'à 10 heures pour l'Ile de France et le Centre
                                                        La seconde perturbation neigeuse est axée à 6 heures des Ardennes Luxembourg vers Rhone-Alpes. Il neige de plus en plus faiblement dans la partie nord de cette perturbation et on relève en général entre 2 et 5 cm de neige et localement un peu plus sur les hauteurs. Un retour neigeux s'organise actuellement sur l'ouest du Pas-de-Calais et de la Somme. On observe 3 à 6 cm de neige supplémentaires sur la région en moyenne cependant la couche de neige atteint localement 10 cm sur l'ouest du Pas-de-Calais. Cette neige tient sur les routes avec des températures proches de 0°C et même faiblement négatives sur une large partie nord-est de la région.
                                                        Episode neigeux Sur les hauts de France : Des averses de neige se développent dans le flux de nord sur l'ouest du Nord-Pas-de-Calais et de la Somme. Elles apportent localement quelques cm supplémentaires. Ces averses perdurent dans l'après-midi en s'atténuant. Les cumuls attendus pour ce deuxième épisode sont entre 4 et 7 cm sur la somme et le Pas-de-Calais, voire localement plus de 10 cm sur l'ouest du Pas-de-Calais, 2 à 5 cm sur l'Oise et l'Aisne.. Des regels généralisés sont attendus dans la nuit de mercredi à jeudi. Sur l'Ile de France et le Centre : Durant les premières heures de la matinée quelques averses son encore possibles amenant un petit soupoudrage supplémentaire. Avec des températures qui sont encore négatives par endroit les chaussées peuvent çetre glissantes par phénomène de regel, en particulier sur le réseau secondaire. Du Nord-Est à Rhône Alpes : Le corps de la perturbation progresse très lentement, et les chutes de neige faiblissent peu à peu. Sur les prochaines 12 h viendront s'ajouter à la couche déjà existante 1 à 3 loc 5 cm Avalanche Le risque d'avalanche va augmenter progressivement aujourd'hui mercredi 23 janvier. Il va devenir fort, de niveau 4 (sur 5) : - à partir du milieu de la matinée dans les massifs des Pyrénées-Atlantiques (Pays Basque et Aspe-Ossau) et dans la partie ouest des Hautes-Pyrénées (Haute-Bigorre), - à partir du début de l'après-midi dans la partie est des Hautes-Pyrénées (Aure-Louron) et dans les massifs de la Haute-Garonne (Luchonnais) et de l'ouest de l'Ariège (Couserans). Le risque d'avalanche devrait ensuite encore augmenter, pour atteindre le niveau 5 vers la fin de la journée et s'y maintenir durant la nuit de mercredi à jeudi. L'activité avalancheuse atteindrait alors un pic durant cette fin de journée du 23 et la nuit suivante. De nombreuses avalanches, d'abord moyennes puis grandes, parfois très grandes, pourront se produire et toucher des secteurs routiers ou infrastructures exposés, y compris à moyenne altitude. En effet, les chutes de neige vont perdurer toute la journée de mercredi, en s'intensifiant. On attend, d'ici jeudi 24 matin, 70 cm à 1 m de neige fraîche supplémentaire (vers 1800 m d'altitude) sur la majeure partie des Pyrénées. Elles seront accompagnées d'un fort vent de nord-ouest. Les chutes de neige devraient s'arrêter jeudi en mi-journée. Les massifs des Pyrénées-Orientales et de l'Andorre recevront des quantités de neige nettement moins importantes. Durant cet épisode neigeux, la limite pluie-neige remontera temporairement jusque vers 1100/1200 m d'altitude durant la matinée de mercredi, avant de redescendre à nouveau entre 400 et 600 m.
                                                        L'episode neigeux en cours va progressivement se terminer de mercredi après-midi. Le risque d'avalanche devient très fort sur les Pyrénées.

                                                        Suivi météo à 07:11

                                                        Ce matin, la dépression est à présent centrée à même le pays. Dans son sillage, une perturbation s'étend du nord au sud sur un axe central du pays.

                                                        Sur ces régions, les températures se situent autour de 0° à -2°C. Les précipitations y sont donc souvent neigeuse apportant quelques centimètre supplémentaires à ceux tombés hier, ou de pluie et neige mêlées comme en région parisienne (Le Bourget).

                                                        Vers 6 heures, Il neigeait sur Lille, Abbeville, Charleville Mézières, Chalons, Paray le Monial, Clermont Ferrand, Aurillac, Rodez, Le Puy. L'épaisseur atteint

                                                        13 cm à Lille

                                                        7 cm à Charleville Mézières et Troyes

                                                        5 cm sur le tarmac de l'aéroport de Roissy

                                                        4 cm à Melun

                                                        3 cm dans Paris intramuros (au parc Montsouris)

                                                        8 cm à Aurillac

                                                        3 cm à Macon

                                                        1 cm à Oullins.

                                                        Dans les heures à venir, cet axe neigeux va toucher les régions Rhône Alpes et la Bourgogne où les températures là aussi sont proches de 0°.

                                                        A l'arrière, le temps est instable avec de nombreuses averses accompagnée d'un vent sensible principalement sur la Bretagne et la Normandie . Quant à la denière zone de précipitations, elle aborde le pays par le golf de Gascogne. Ici, les températures sont suffisamment positives (4 à 7°) pour éviter tout risque de neige en plaine. Il pleut sur Bordeaux, Mont de Marsan, Auch, Agen, Toulouse.... Canalisée par un vent de nord Ouest, cette zone vient déjà se bloquer sur les Pyrénées. Elle va y déverser d'importantes quantités de neige en montagne tout au long de la journée, de quoi rattraper le retard d'enneigement chronique depuis le début de la saison sur ce massif.

                                                        Prévisions du phénomène

                                                        2019/01/23-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :

                                                          Episode neigeux suffisamment notable pour rendre les conditions de circulation difficiles.
                                                          Prolongation jusqu'à 10 heures pour l'Ile de France et le Centre
                                                          La seconde perturbation neigeuse est axée à 6 heures des Ardennes Luxembourg vers Rhone-Alpes. Il neige de plus en plus faiblement dans la partie nord de cette perturbation et on relève en général entre 2 et 5 cm de neige et localement un peu plus sur les hauteurs. Un retour neigeux s'organise actuellement sur l'ouest du Pas-de-Calais et de la Somme. On observe 3 à 6 cm de neige supplémentaires sur la région en moyenne cependant la couche de neige atteint localement 10 cm sur l'ouest du Pas-de-Calais. Cette neige tient sur les routes avec des températures proches de 0°C et même faiblement négatives sur une large partie nord-est de la région.
                                                          Episode neigeux Sur les hauts de France : Des averses de neige se développent dans le flux de nord sur l'ouest du Nord-Pas-de-Calais et de la Somme. Elles apportent localement quelques cm supplémentaires. Ces averses perdurent dans l'après-midi en s'atténuant. Les cumuls attendus pour ce deuxième épisode sont entre 4 et 7 cm sur la somme et le Pas-de-Calais, voire localement plus de 10 cm sur l'ouest du Pas-de-Calais, 2 à 5 cm sur l'Oise et l'Aisne.. Des regels généralisés sont attendus dans la nuit de mercredi à jeudi. Sur l'Ile de France et le Centre : Durant les premières heures de la matinée quelques averses son encore possibles amenant un petit soupoudrage supplémentaire. Avec des températures qui sont encore négatives par endroit les chaussées peuvent çetre glissantes par phénomène de regel, en particulier sur le réseau secondaire. Du Nord-Est à Rhône Alpes : Le corps de la perturbation progresse très lentement, et les chutes de neige faiblissent peu à peu. Sur les prochaines 12 h viendront s'ajouter à la couche déjà existante 1 à 3 loc 5 cm Avalanche Le risque d'avalanche va augmenter progressivement aujourd'hui mercredi 23 janvier. Il va devenir fort, de niveau 4 (sur 5) : - à partir du milieu de la matinée dans les massifs des Pyrénées-Atlantiques (Pays Basque et Aspe-Ossau) et dans la partie ouest des Hautes-Pyrénées (Haute-Bigorre), - à partir du début de l'après-midi dans la partie est des Hautes-Pyrénées (Aure-Louron) et dans les massifs de la Haute-Garonne (Luchonnais) et de l'ouest de l'Ariège (Couserans). Le risque d'avalanche devrait ensuite encore augmenter, pour atteindre le niveau 5 vers la fin de la journée et s'y maintenir durant la nuit de mercredi à jeudi. L'activité avalancheuse atteindrait alors un pic durant cette fin de journée du 23 et la nuit suivante. De nombreuses avalanches, d'abord moyennes puis grandes, parfois très grandes, pourront se produire et toucher des secteurs routiers ou infrastructures exposés, y compris à moyenne altitude. En effet, les chutes de neige vont perdurer toute la journée de mercredi, en s'intensifiant. On attend, d'ici jeudi 24 matin, 70 cm à 1 m de neige fraîche supplémentaire (vers 1800 m d'altitude) sur la majeure partie des Pyrénées. Elles seront accompagnées d'un fort vent de nord-ouest. Les chutes de neige devraient s'arrêter jeudi en mi-journée. Les massifs des Pyrénées-Orientales et de l'Andorre recevront des quantités de neige nettement moins importantes. (confirmer tout ce paragraphe) Durant cet épisode neigeux, la limite pluie-neige remontera temporairement jusque vers 1100/1200 m d'altitude durant la matinée de mercredi, avant de redescendre à nouveau entre 400 et 600 m.
                                                          L'episode neigeux va progressivement se terminer en matinée de mercredi. Le risque d'avalanche devient très fort sur les Pyrénées.

                                                          Suivi météo à 22:36

                                                          Les précipitations abordent maintenant la Saine et Marne. Les flocons ont eu beaucoup de mal à s'inviter à la fête dans un premier temps dans les Yvelines et dans le centre de Paris. Mais par effet d'isothermie, de plus en plus de reports de neige nous remontent du terrain. Il s'agit de chutes de neige issues d'un front secondaire avec de faibles convections et une température proche de 0°C. Cela se traduit par des flocons plus gros, plus humides et plus lourds. Notons qu'avec des températures légèrement positives, cette neige a plus de mal à tenir que ce matin. D'autres averses arrivent par le nord-ouest.

                                                          Ce front neigeux remonte jusqu'à l'extrême nord de la France. Il neige jusqu'aux rivages de la mer du Nord. D'ailleurs, le front étant beaucoup plus stationnaire sur le Nord-Pas-De-Calais, nous nous attendons à des chutes de neige durables dans la région de Calais. Nous ne serons pas étonné de dépasser le 10 cm dans la nuit dans ce secteur. Il s'agit dans le jargon météorologique d'un front occlus stationnaire : ces fameux front qui peuvent apporter d'importantes quantités de neige !

                                                          ​

                                                          Suivi météo à 19:54

                                                          Alors que le front de ce matin continue sa progression en s'affaiblissant, une nouvelle offensive neigeuse beaucoup plus désorganisée arrive par le nord-ouest. Cette zone d'averse a cependant une origine plus convective ce qui signifie des intensités beaucoup plus fortes et des flocons beaucoup plus gros. Les températures étant plus proche de 0°C, cette neige sera beaucoup plus humide que ce matin. Elle va progressivement aborder les Yvelines dans l'heure, puis Paris d'ici 20h30/21h. La station météorologique d'Evreux relève déjà des fortes chutes de neige. Les sols pourront de nouveau blanchir sous les intensités les plus fortes.
                                                          Vous pouvez suivre en direct l'évolution de cette zone neigeuse sur nos radars gratuits et ouverts à tous : €‹https://www.infoclimat.fr/cartes-meteo-temps-reel-images-satellites-infrarouge-visible-haute-resolution.html?i=radar

                                                          ​

                                                          Suivi météo à 16:42

                                                          A la mi-journée la perturbation neigeuse quitte l'Ile-de-France et se dirige vers le Grand-Est où elle commence déjà à blanchir les paysages. On relève 7cm à Reims (51) et de nombreux reports de chutes de neige modérées des Ardennes (08) jusqu'au Puy-de-Dôme (63). Plus au Sud, sur l'Occitainie les précipitations restent pluvieuses même si quelques flocons mêlés à la pluie sont possibles notamment sur la moitié Nord du Lot (46) et sur l'Aveyron (12).

                                                          Sur Paris, les chutes de neige de ce matin ont recouverts les sols d'une couche blanche qui donne à la capitale des airs féeriques comme l'atteste cette Photolive prise par Nico080 au-niveau de la station Météo-France du Parc Montsouris! 

                                                          Petit bilan des cumuls neigeux observés :

                                                          7cm à Reims (51) 

                                                          6 cm à Toussus-le-Noble (78)

                                                          5 cm à Paris-Montsouris (75)

                                                          4 cm à Orly (94)

                                                          4 cm au Bourget (93)

                                                          3 cm à Roissy-CDG (95)

                                                          3 cm à Pointoise (60)

                                                          3 cm à Melun (77)

                                                           

                                                          Prévisions du phénomène

                                                          2019/01/22-1615|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h15 :
                                                          • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Seine-Maritime (76), Côte d'Or (21), Saône-et-Loire (71).
                                                          • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange avalanche : Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65), Haute-Garonne (31), Ariège (09).

                                                          Episode neigeux suffisamment notable pour rendre les conditions de circulation difficiles.
                                                          Indre et Indre-et-Loire repassent en vigilance jaune du fait de l'arrêt des précipitations neigeuses et du redoux. Seine-Maritime, Saône-et-Loire et Côte-d'Or passent envigilance orange pour les chutes de neige à venir. Ariège, Haute-Garonne, Pyrénées-Atlantiques et Hautes-Pyrénées passent en vigilance orange avalanche.
                                                          La première perturbation pluvio-neigeuse est axée à 16 heures des Ardennes vers la Bourgogne et Midi-Pyrénées. Il neige de plus en plus faiblement dans la partie nord de cette perturbation depuis le Massif central vers Champagne-Ardenne. On relève en général entre 2 et 5 cm de neige et localement un peu plus sur les hauteurs.
                                                          Episode neigeux La première perturbation neigeuse continue de progresser vers l'est du pays en cours de nuit prochaine avec des chutes de neige jusqu'en plaine mais qui tendent à s'atténuer progressivement. Le premier épisode neigeux donne des cumuls de neige de l'ordre de 2 à 5 cm Il est suivi d'une accalmie temporaire avant la reprise d'averses de neige plus continues en soirée et dans la nuit de mardi à mercredi avec une nouvelle perturbation qui va circuler d'ouest en est sur une grande moitié nord-est du pays. A l'issue du second épisode neigeux, la couche de neige au sol atteint le plus souvent 3 à 5 cm, localement 5 à 8 cm sur les départements situés à l'est de l'Ile de France et sur l'ouest du Nord-Pas-de-Calais et Somme. Enfin, des Ardennes à l'ouest de la Bourgogne, les cumuls prévus sont de l'ordre de 5 à 10 cm, et localement jusqu'à 15 cm sur les hauteurs. Sur le Limousin, le Massif central, régions plus acclimatées, la vigilance neige reste jaune mais on attend tout de même 2 à 5 cm de neige entre 300 et 500m et jusqu'à 10 à 15 cm au dessus de 600/800m. De même sur la Lorraine, l'Alsace, Franche-Comté et les Alpes, la vigilance neige reste jaune avec une couche possible de 1 à 3 cm en plaine et de 5 à 10 cm au dessus de 500m et 10 à 20 cm au dessus de 800m. Avalanche Les chutes de neige sur les Pyrénées vont perdurer toute la nuit de mardi 22 à mercredi 23 puis également toute la journée du 23. Leur intensité, modérée durant la nuit, deviendra plus forte durant la journée de mercredi. Durant cet épisode neigeux, il neigera jusqu'à basse altitude, 400 à 600 m, mais la limite pluie-neige remontera temporairement jusque vers 1100/1200 m durant la matinée du 23. On attend, d'ici le 23 fin d'après-midi, un cumul de 70 cm à 1 m de neige fraîche, dès 1500 à 1800 m d'altitude, sur la majeure partie des Pyrénées. Les massifs des Pyrénées-Orientales recevront des quantités de neige nettement moins importantes. En conséquence, le risque d'avalanche augmentera progressivement, pour ne devenir fort, de niveau 4 (sur 5), qu'à partir du milieu de matinée du 23 dans les massifs des Pyrénées-Atlantiques (Pays Basque et Aspe-Ossau) et dans la partie ouest des Hautes-Pyrénées (Haute-Bigorre), à partir du début de l'après-midi dans la partie est des Hautes-Pyrénées (Aure-Louron) et dans les massifs de la Haute-Garonne (Luchonnais) et de l'ouest de l'Ariège (Couserans). Le risque d'avalanche devrait ensuite encore augmenter : les chutes de neige étant prévues se prolonger durant la nuit de mercredi 23 à jeudi 24, pour ne cesser que vers la mi-jounée du 24, l'instabilité du manteau neigeux devrait en conséquence encore augmenter et le niveau de risque atteindre le niveau 5 le 23 en fin de journée et durant la nuit suivante. L'activité avalancheuse atteindrait alors un pic durant la fin de journée du 23 et la nuit suivante. De nombreuses grandes avalanches, parfois très grandes, pourront se produire et toucher des secteurs routiers ou infrastructures, y compris à moyenne altitude.
                                                          Un nouvel épisode neigeux va se décaler progressivement en cours de nuit prochaine et mercredi matin de la Normandie, l'ile-de-France et le Nord vers l'est du pays.Le risque d'avalanche devient très fort sur les Pyrénées mercredi.

                                                          Suivi météo à 12:03

                                                          Les chutes de neige continuent sur la région parisienne, même si le plus gros se décale vers le Seine et Marne. Il s'agit de la région la plus touchée par ces chutes de neige, classiques et de saison. On relève jusqu'à 4cm à Paris Montsouris et Toussus le Noble, 3cm à Pontoise, 2cm à Orly et Le Bourget. Ces valeurs sont susceptibles d'évoluer dans la prochaine heure. Il neige également dans une moindre mesure sur le nord de la région Centre, sur la Picardie, l'ouest de la Champagne-Ardennes et l'est du Nord-Pas-De-Calais.
                                                          En début d'après-midi, les chutes de neige vont se calmer sur la région parisienne. La température devrait légèrement passer au-dessus de 0°C, la couche au sol devrait fondre lentement. On surveillera cependant l'arrivée d'un front secondaire instable en fin de soirée.
                                                          A Noisy-Le-Grand (93) : €‹https://www.infoclimat.fr/photolive-photos-meteo-238886-chute-de-neige-faible.html

                                                          ​PhotoLive, la météo en photos, en temps réel.​

                                                          Prévisions du phénomène

                                                          2019/01/22-1020|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h20 :

                                                            Episode neigeux suffisamment notable pour rendre les conditions de circulation difficiles.
                                                            Prévisions confirmées.
                                                            La perturbation pluvio-neigeuse est axée à10 h du Nord vers l'Aquitaine. Il neige depuis le Nord vers le Centre et un peu de pluie verglaçante est parfois observée au sud de l'Ile-de-France.
                                                            La perturbation neigeuse progresse vers l'est en cours de matinée pour atteindre Champagne-Ardenne , et l'ouest de la Bourgogne donnant des chutes de neige jusqu'en plaine. Ce premier passage neigeux dure quelques heures, puis est suivi d'une accalmie temporaire avant la reprise d'averses de neige plus continues en soirée et dans la nuit de mardi à mercredi, provenant à nouveau par l'ouest. Un peu de pluies verglaçantes pourraient être observées ce matin, temporairement, sur la région Centre ainsi que sur les Hauts-de-France et la Picardie. Le premier épisode neigeux donne des cumuls de neige de l'ordre de 2 à 5 cm. Cette première couche pourrait fondre partiellement du nord au Centre avant l'arrivée du second épisode de neige de la nuit prochaine. A l'issue du second épisode neigeux, la couche de neige au sol atteint le plus souvent 3 à 5 cm, localement 5 à 8 cm sur les départements situés à l'est de l'Ile de France. Enfin, des Ardennes à l'ouest de la Bourgogne, les cumuls prévus sont de l'ordre de 5 à 10 cm, et localement jusqu'à 15 cm. A noter que la Normandie reste en vigilance jaune, les cumuls attendus restant sous les seuils, mais on pourra atteindre localement 5 cm de neige sur la Seine Maritime et l'Orne. Le système neigeux va progresser lentement vers l'est d'une part la nuit prochaine, et surtout vers le Limousin dans un premier temps, puis tout l'ouest du Massif Central. Sur ces régions plus acclimatées, la vigilance neige reste jaune mais on attend tout de même 5 à 10 cm de neige entre 300 et 500m et jusqu'à 10 à 15 cm au dessus de 600/800m.
                                                            Episode de neige aujourd'hui mardi des Hauts-de-France à l'Ile-de-France au Centre et au Limousin, se décalant en journée sur Champagne et Bourgogne.

                                                            Suivi météo à 09:51

                                                             
                                                            Le front neigeux progresse lentement mais surement. Après quelques chutes de grésil / pluie verglaçante à l'avant du front, Paris blanchit sur toutes ces surfaces, routes comprises. La température est négative sur l'ensemble de l'Ile de France. Il devrait y avoir 1 à 3 cm sur Paris d'ici la fin de l'épisode. L'est de la petite couronne devrait être touché d'ici quelques minutes. La Seine et Marne d'ici le milieu et la fin de la matinée.
                                                            La Picardie et le Nord-Pas-De-Calais sont également touchées avec des intensités plus faibles. Là aussi, la tenue au sol est instantanée.

                                                            ​

                                                            Suivi météo à 08:20

                                                            On l'attendait (ou pas), la voici ! Le front neigeux s'étend actuellement de Chartres jusqu'au Nord-Pas-De-Calais. Il s'agit de la pluie plus au sud. Il devrait aborder Paris d'ici 8h30-9h (je vous vois déjà entrain de les surveiller à la fenêtre !). Les températures sont largement négatives sur l'ensemble de l'Ile de France. Cette neige devrait tenir au sol dès les premiers flocons !

                                                            La neige a blanchi la Normandie. On relève par exemple 1cm à Rouen. Avec l'arrivée d'un air plus marin, les températures repassent au dessus de 0°C. Cette neige devrait donc fondre rapidement sur la Normandie. Elle devrait mieux résister au sol plus à l'est en cours de journée.

                                                             

                                                            ​

                                                            ​

                                                            ​

                                                            Prévisions du phénomène

                                                            2019/01/22-0606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h06 :





                                                              Episode de neige aujourd'hui mardi des Hauts-de-France à l'Île-de-France et au Centre, se décalant en journée sur Champagne et Bourgogne.

                                                              Prévisions du phénomène

                                                              L'analyse du bulletin spécial a été mise à jour. Veuillez vous référer à l'onglet "Analyse et résumé". Bonne lecture !

                                                              Prévisions du phénomène

                                                              2019/01/21-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
                                                              • Départements passant de la vigilance vert à la vigilance orange neige : Nord (59), Pas-de-Calais (62), Somme (80).
                                                              • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Aisne (02), Oise (60), Ardennes (08), Marne (51), Aube (10), Yonne (89), Loiret (45), Eure-et-Loir (28), Loir-et-Cher (41), Seine-et-Marne (77), Val d'Oise (95), Yvelines (78), Essonne (91), Paris (75), Nièvre (58), Cher (18), Indre-et-Loire (37), Indre (36).

                                                              Episode neigeux suffisamment notable pour rendre les conditions de circulation difficiles.
                                                              Néant.
                                                              Le temps est calme sur le pays, souvent assez froid.
                                                              Une perturbation neigeuse aborde les départements placés en vigilance Orange dès la fin de nuit par l'ouest. Elle progressera ensuite vers l'est, donnant toujours des chutes de neige jusqu'en plaine. Ce premier passage neigeux durera quelques heures, puis sera suivi d'une accalmie temporaire avant la reprise des averses de neige dans la nuit de mardi à mercredi, à nouveau par l'ouest. Quelques pluies verglaçantes pourraient être observées en tout début d'épisode sur l'ouest de la région Centre ainsi que sur les Hauts-de-France. Le premier épisode neigeux donnera des cumuls de neige de l'ordre de 2 à 5 cm. Cette première couche pourrait fondre partiellement du nord au Centre avant l'arrivée des neiges de la nuit suivante. A l'issue du second épisode neigeux, la couche de neige au sol atteindra le plus souvent 3 à 5 cm, localement 5 à 8 cm sur les départements les plus à l'ouest. Des Ardennes à l'ouest de la Bourgogne, les cumuls prévus sont de l'ordre de 5 à 10 cm, avec localement jusqu'à 15 cm.
                                                              Episode de neige dès ce mardi matin des Hauts-de-France au Centre, se décalant en journée vers la Champagne et la Bourgogne.

                                                              Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
                                                              Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


                                                              L'observation météo en directparticiper » sync...
                                                              ↑ nouveaux éléments ↑