connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.23h00, 22.6°C
    53%, 1023.3hPa
    Vent de direction NE9 km/h (raf. 15)

Bulletin spécial N°341 • Vague de chaleur intense pour au moins une semaine suivie d'une dégradation orageuse marquée sur l'Est

CarteChaleur / caniculeOrages
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Prévisions du phénomène

2019/07/03-0045|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 00h45 :

    Orages : Situation orageuse nécessitant une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque important (une forte probabilité) de phénomènes violents.
    Fin de vigilance orange.
    Sur les Alpes du Nord, l'activité orageuse s'estompe progressivement, Des orages faibles se produisent encore mais la vigilance orange ne se justifie plus. Retour à une vigilance de niveau jaune.
    L'activité orageuse va persister encore un peu sur les Alpes du Nord, mais avec une activité qui va aller en diminuant. Une situation plus calme s'affirmera en fin de nuit.

    Prévisions du phénomène

    2019/07/02-2230|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 22h30 :

      Orages : Situation orageuse nécessitant une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque important (une forte probabilité) de phénomènes violents.
      Fin de vigilance orange pour le Massif Central.
      Sur le massif central l'activité orageuse s'estompe rapidement, la vigilance orange peut être levée. Sur les Alpes les orages sont encore nombreux. Ils donnent de fortes précipitations en peu de temps, on relève ponctuellement de 40 à 70 mm, un peu de grêle et des rafales de vent voisines de 80 km/h.
      L'activité orageuse enclenchée cet après-midi va se poursuivre en première partie de nuit sur les Alpes. Dans les départements en vigilance orange, les orages sont encore assez forts et s'accompagnent de grêle, de fortes rafales de vent jusqu'à 80 à 100 km/h ainsi que de fortes pluies en peu de temps (localement 40 mm en moins d'une heure). Quelques fortes averses orageuses peuvent également affecter les départements en vigilance jaune orage en périphérie de la zone orange.
      L'activité orageuse persiste encore sur les Alpes du Nord. Fortes chaleurs dans la basse vallée du Rhône et l'est Languedoc.

      Prévisions du phénomène

      2019/07/02-2135|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 21h35 :

        Orages : Situation orageuse nécessitant une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque important (une forte probabilité) de phénomènes violents.
        Néant.
        Sur massif central et Alpes les orages sont nombreux. Ils donnent de fortes précipitations en peu de temps, on relève ponctuellement de 40 à 70 mm, un peu de grêle et des rafales de vent voisines de 80 km/h.
        L'activité orageuse enclenchée cet après-midi va se poursuivre dans la soirée et en première partie de nuit. Dans les départements en vigilance orange, les orages sont souvent forts et s'accompagnent de grêle, de fortes rafales de vent jusqu'à 80 à 100 km/h ainsi que de fortes pluies en peu de temps (localement 40 mm en moins d'une heure). Quelques fortes averses orageuses peuvent également affecter les départements en vigilance jaune orage en périphérie de la zone orange.
        L'activité orageuse persiste encore sur les Alpes.Fortes chaleurs dans la basse vallée du Rhône et l'est Languedoc.

        Prévisions du phénomène

        2019/07/02-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
        • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange orage : Alpes de Haute-Provence (04), Hautes-Alpes (05), Savoie (73), Haute-Savoie (74), Ain (01), Isère (38).

        Orages : Situation orageuse nécessitant une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque important (une forte probabilité) de phénomènes violents.
        Extension de la vigilance orange sur les Alpes avec un début d'évènement plus tardif.
        A 16 heures, des orages ont démarré sur la Lozère et le Mercantour, prémices d'une évolution orageuse plus généralisée dans les heures à venir.
        En cours d'après-midi de mardi, des orages commencent à bourgeonner sur le sud du Massif-Central. Ces orages finissent par se rassembler pour former un vaste système pluvio-orageux qui se déplacera vers l'est. Un autre système orageux initié sur le Mercantour remontera en fin d'après-midi vers les Alpes-de-Haute-Provence et les Hautes-Alpes puis en début de nuit vers les Alpes du Nord. Dans les départements en vigilance orange, les orages sont souvent forts et s'accompagnent de grêle, de fortes rafales de vent jusqu'à 90 à 100 km/h ainsi que de fortes pluies en peu de temps (localement 40 mm en moins d'une heure). Quelques fortes averses orageuse peuvent également affecter les départements en vigilance jaune orage en phériphérie de la zone orange.
        Épisode orageux fort se mettant en place ce mardi après-midi sur le Massif Central puis en soirée sur les Alpes.Fortes chaleurs dans la basse vallée du Rhône et l'est Languedoc.

        Suivi météo à 15:06

        Les premiers orages éclatent sur les reliefs cevenol et alpins en ce début d'après-midi. Ces orages pour l'instant de taille raisonnable grossissent rapidement et devraient d'ici 1h devenir d'imposants systèmes. On note la naissance des permiers foyers grêligènes distinguables sur l'imagerie radar par les échos magenta. 

        Prévisions du phénomène

        2019/07/02-0606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h06 :
        • Départements passant de la vigilance orange chaleur/canicule à la vigilance orange orage : Gard (30), Ardèche (07).
        • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange orage : Haute-Loire (43), Cantal (15), Lozère (48).





        Épisode orageux fort se mettant en place ce mardi après-midi sur le Massif Central.

        Prévisions du phénomène

        2019/07/02-0005|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 00h05 :
        • Départements passant de la vigilance orange orage, chaleur/canicule à la vigilance orange chaleur/canicule : Savoie (73), Haute-Savoie (74), Ain (01), Isère (38).

        Canicule : Épisode caniculaire se prolongeant sur une partie sud et est du pays. Orages : Situation orageuse nécessitant une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque important (une forte probabilité) de phénomènes violents.
        Les départements de l'Isère, de l'Ain, des deux Savoies sortent de la vigilance orange ORAGE. Nota : ils demeurent cependant tous en vigilance orange pour le risque CANICULE.
        CANICULE: Dans l'après-midi de lundi, les températures pnt atteint des niveaux encore très élevés du Midi méditerranéen à la vallée du Rhône en remontant jusqu'au Lac Léman. On a relevé lundi après-midi (en °C) : APT (84) : 38,3 MONTCLUS (30) : 38,4 PEYROLLES (13) : 37,7 SABLONS (38) : 37,7 ST GENIS-LAVAL (69) : 36,1 LYON (69) : 35,4 CONTAMINE (74) : 35,7 FONTANNES (43) : 35.9 BALBIGNY (42) : 37.1 BUGEY (01) : 35.0 ORAGES : Les violents orages qui ont traversé le nord du Dauphiné s'évacuent actuellement sur la Suisse et l'Italie. Toutefois, les pluies n'ont pas encore tout à fait quitté la région et vont perdurer pour une heure au moins sur l'Est des Savoies ; un coup de tonnerre n'est pas à exclure. Mais il n'est plus question ni de grêle, ni de violentes rafales. Au cours de cet épisode, des rafales de vent particulièrement fortes ont été relevées: 122 km/h à Chambéry, 126 km/h à Reventin (38), 117 km/h à St geoirs (38), 105 km/h à St Chamond (42), 105 km/h à Bonneville (74), 131 km/h au Tour (74), 106 km/h à Ste Marie de Cuine (73) De la grêle a également été signalée, ainsi que des intensités fortes jusqu'à 20,3 mm en 12 mn comme à St Michel de Maurienne (73).
        CANICULE: Aujourd'hui lundi, dernier jour de l'épisode caniculaire exceptionnel qui vient de sévir sur la France. Les températures maximales atteindront encore des niveaux très élevés des régions méditerranéennes au Léman. Des valeurs de l'ordre de 39°C sont encore attendues dans l'arrière pays méditerranéen par exemple. Demain Mardi, on ne parlera plus de canicule en France, bien que les températures resteront généralement supérieures aux valeurs moyennes de saison. On dépassera les 30°C seulement sur le Midi méditerranéen où il fera tout de même souvent entre 34 et 36°C voire même un peu plus ponctuellement. Les orages de la veille ont bien arrosé le Dauphiné et contribué à faire chuter les températures de la nuit. En conséquence, la vigilance orange canicule sera levée demain matin à la carte de 6 H. N.B: Vous trouverez dans les bulletins régionaux des valeurs plus détaillées quant aux températures prévues région par région.
        La canicule est maintenue cette finde nuit de lundi à mardi de la Méditerranée au Léman.

        Suivi météo à 22:11

        Commençons par cette photolive qui montre bien la violence des orage qui ont sévit sur le Centre-est ce soir. Cette photo prise à Verrières (48) par laurent528 nous laisse imaginer par la taille des grêlons la puissance des courants ascendants et subsidents qui ont transformé les cristaux de glace miscroscopiques en véritables projectiles de glaces au fil de leur ascension dans le nuage.

        Les orages se situent maintenant à cheval entre l'Isère (38) et l'Ain (01) où ils sévissent avec la même intensité que tout à l'heure même s'ils devraient d'ici peu commencer à regresser. La couleur magenta des échos nous indiquent la position des foyers grêligène de la supercellule. 

        En progressant vers l'Isère et la Savoie, ces orages donnent de violentes rafales, avec par exemple 123 km/h à Coublevie, 120 km/h à Reventin , 117 km/h à St-Geoirs , 122 km/h à Chambéry-Aix les Bains.

        Prévisions du phénomène

        2019/07/01-2210|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 22h10 :
        • Département passant de la vigilance orange orage, chaleur/canicule à la vigilance orange chaleur/canicule : Rhône (69).

        Canicule : Épisode caniculaire se prolongeant sur une partie sud et est du pays. Orages : Situation orageuse nécessitant une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque important (une forte probabilité) de phénomènes violents.
        Les départements de la loire et du Rhône sortent de la vigilance orange ORAGE. Nota : Le Rhône reste en orange pour CANICULE.
        CANICULE: Cet après-midi les températures atteignent des niveaux encore très élevés du Midi méditerranéen à la vallée du Rhône en remontant jusqu'au Lac Léman. On relève par exemple autour de 15 heures légales (en °C) : APT (84) : 37,9 MONTCLUS (30) : 37,8 PEYROLLES (13) : 37,7 SABLONS (38) : 36,6 ST GENIS-LAVAL (69) : 35,1 LYON (69) : 34,9 GAILLARD (74) : 34,6 ORAGES: Les orages concernent actuellement les départements situés à l'Est du Rhône. Des rafales de vent particulièrement fortes ont été relevées: 122 km/h à Chambéry, 126 km/h à Reventin (38), 117 km/h à St geoirs (38), 105 km/h à St Chamond (42). De la grêle a également été signalée, ainsi que des intensités fortes de pluie jusqu'à 20 mm en 12 mn, et 40 mn en moins d'une heure.
        CANICULE: Aujourd'hui lundi, dernier jour de l'épisode caniculaire exceptionnel qui vient de sévir sur la France. Les températures maximales atteindront encore des niveaux très élevés des régions méditerranéennes au Léman. Des valeurs de l'ordre de 39°C sont encore attendues dans l'arrière pays méditerranéen par exemple. Demain Mardi, on ne parlera plus de canicule en France avec des températures qui resteront toutefois généralement supérieures aux valeurs moyennes de saison. On ne dépassera plus les 30°C que sur le Midi méditerranéen où il fera tout de même souvent entre 34 et 36°C peut-être même un peu plus ponctuellement. En conséquence, la vigilance orange canicule sera levée demain matin à la carte de 6 H. N.B: Vous trouverez dans les bulletins régionaux des valeurs plus détaillées quant aux températures prévues région par région. ORAGES: A noter que cette fin de canicule s'accompagne d'une évolution orageuse marquée du Massif Central aux Alpes du Nord ce soir. Ces orages sont violents. Ils peuvent s'accompagner ponctuellement de grêle et de fortes pluies (typiquement les intensités attendues sont de l'ordre de 40 mm en une heure) et de fortes rafales de vent pouvant ponctuellement dépasser 100 à 120 km/h. Dans les départements placés en vigilance orange pour le paramètre "orages" il convient donc d'être très attentif à la situation.
        La canicule est maintenue ce lundi de la Méditerranée au Léman. Épisode fortement orageux en cours sur les Savoies, avec de violentes rafales de vent.

        Suivi météo à 18:45

        Les cellules qui ont éclaté aux alentours de 16h cet après-midi se sont vite développées grâce aux fortes chaleurs pour donner une supercellule virulente qui sévit actuellement entre le Puy-de-Dome (63) et la Loire (42). Cette dernière s'accompagne de fortes pluies (14,5mm en 1h à la station INRA de Saint-Genes-Champanelle (63) à 17h) , de fortes rafales localement (78km/h à Ambert (63)) et d'une activité électrique assez intense. 

        Sous les foyers les plus violents, des grêlons de plus de 4cm de diamètres ont été observés et témoignent de la violence des orages sur la zone. Une grande prudence s'impose donc.

        Suivi météo à 16:42

        Comme évoqué dans le précédent suivi, le mercure a continué de grimper et affiche à 16h des valeurs une nouvelle fois caniculaires : 

        • 33,8°C au Triadou (34)
        • 34,4°C à Saint-Etienne (42)
        • 34,9°C à Pelussin (42)
        • 35,5°C à Bourg-lès-Valence (26)
        • 35,8°C à Trets (13)
        • 35,9°C à Montélimar-Ancone (26)
        • 36°C à Aubenas (07)
        • 37,1°C à Bourg-Saint-Andéol (07)
        • 37,4°C à Cotignac (83)
        • 38,1°C à Carpentras (84)

        On notera également que les premières cellules orageuses ont éclaté sur les reliefs du Puy-de-Dome (63). Ces dernières vont se développer progressivement et se décaler sur la région Rhône-Alpes. 

        Prévisions du phénomène

        2019/07/01-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :

          Canicule: Épisode caniculaire se prolongeant sur une partie sud et est du pays. Orages: Situation orageuse nécessitant une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque important (une forte probabilité) de phénomènes violents.
          Néant.
          CANICULE: Cet après-midi les températures atteignent des niveaux encore très élevés du Midi méditerranéen à la vallée du Rhône en remontant jusqu'au Lac Léman. On relève par exemple autour de 15 heures légales (en °C) : APT (84) : 37,9 MONTCLUS (30) : 37,8 PEYROLLES (13) : 37,7 SABLONS (38) : 36,6 ST GENIS-LAVAL (69) : 35,1 LYON (69) : 34,9 GAILLARD (74) : 34,6 ORAGES: A l'heure de rédaction du bulletin, les orages démarrent à l'ouest du Massif Central. Dans le Centre-Est, la masse d'air est particulièrement chaude et lourde.
          CANICULE: Aujourd'hui lundi, dernier jour de l'épisode caniculaire exceptionnel qui vient de sévir sur la France. Les températures maximales atteindront encore des niveaux très élevés des régions méditerranéennes au Léman. Des valeurs de l'ordre de 39°C sont encore attendues dans l'arrière pays méditerranéen par exemple. Demain Mardi, on ne parlera plus de canicule en France avec des températures qui resteront toutefois généralement supérieures aux valeurs moyennes de saison. On ne dépassera plus les 30°C que sur le Midi méditerranéen où il fera tout de même souvent entre 34 et 36°C peut-être même un peu plus ponctuellement. En conséquence, la vigilance orange canicule sera levée demain matin à la carte de 6 H. N.B: Vous trouverez dans les bulletins régionaux des valeurs plus détaillées quant aux températures prévues région par région. ORAGES: A noter que cette fin de canicule s'accompagne d'une évolution orageuse assez marquée sur le Massif Central et les Alpes cet après-midi et ce soir. Certains orages s'annoncent violents. Ils pourront s'accompagner ponctuellement de grêle (parfois assez grosse), de fortes pluies (typiquement les intensités attendues sont de 30 à 40 mm en une heure) et de fortes rafales de vent (celles-ci pourront ponctuellement dépasser 100 km/h). Dans les départements placés en vigilance orange pour le paramètre "orages" il convient donc d'être très attentif à la situation. En soirée Bourgogne et Franche-Comté pourraient également connaître de puissants orages (en vigilance jaune).
          La canicule persiste encore aujourd'hui de la Méditerranée au Léman. Orages violents ce soir et cette nuit du nord-est du Massif Central aux Alpes du Nord.

          Suivi météo à 14:31

          La canicule continue de reculer et se situe maintenant uniquement sur le Sud-est en particulier dans la vallée du Rhône où on relève en ce début d'après-midi des températures proches des 35°C. Ces températures devraient évoluer dans les prochaines heures et donner lieu à des bourgeonnements nuageux qui évolueront en orages en cours d'après-midi. Températures relevées à 13h : 

          •  31,1°C à Montret (71)
          • 32,4°C à Charnas (26)
          • 33,2°C à Lyon-Bron (69)
          • 33,5°C à Trept (01)
          • 33,8°C à Tournon-sur-Rhône (26)
          • 34,1°C à Viviers (07)
          • 34,3°C à Avignon (84)
          • 35,1°C à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume - Saint-Mitre (83)
          • 36,1°C à Aix-en-Provence (13)

          A 13h loc seul le Sud-est est sous un temps clair. Le Sud-ouest se retrouve sous des entrées maritimes venant de l'Atlantique qui tamisent le soleil. Entre la Vienne (86) et la Marne (51) ainsi qu'en Mayenne ce sont des averses localement orageuses qui rythment le début d'après-midi. Les premiers bourgeonnements sont néanmoins visibles sur les reliefs du Massif-Central avec quelques petits cumulus qui devraient évoluer en Cumulus Congestus puis Cumulonimbus cet après-midi. Image visible 13h loc d'après Eumetsat. 

          Hier soir un phénomène aussi spectaculaire que rare s'est produit sur la Saône-et-Loire (71) : un Heat-Burst. Ce phénomène se produit lorsqu'un orage disparait. L'air contenue dans l'orage est violemment précipité vers le sol et se réchauffe par compression adiabatique tout en descendant de manière rapide. Sous ce courant descendant les rafales augmentent rapidement et l'humidité baisse rapidement comme le montrent les relevés de la StatIC de Saint-Marcel (71) où en l'espace de 30min entre 23h30 et 00h l'humidité a baissée de 28% ! 

          Prévisions du phénomène

          2019/07/01-1101|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 11h01 :
          • Départements passant de la vigilance orange chaleur/canicule à la vigilance orange orage, chaleur/canicule : Savoie (73), Haute-Savoie (74), Ain (01), Rhône (69), Isère (38).
          • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange orage : Loire (42).

          Canicule: Épisode caniculaire se prolongeant sur une partie sud et est du pays. Orages: Situation orageuse nécessitant une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque important (une forte probabilité) de phénomènes violents.
          Canicule: Prévisions confirmées. Orages: Mise en vigilance pour un début d'évènement cet après-midi à 16 H.
          Hier dimanche, les maximales ont encore atteint ponctuellement les 40 ou 41°C sur le Vaucluse et le Gard. Plus généralement, elles étaient de l'ordre de 37 à 39°C en Basse vallée du Rhône, en Provence, en Alsace aussi (le record absolu a été battu à Strasbourg avec 38,8°C). Et de l'ordre de 34 à 37°C de l'Occitanie à l'Auvergne et à la Bourgogne, et plus à l'Est de ces régions. Ce lundi matin, les températures minimales étaient encore de l'ordre de 20 à 24°C de la vallée du Rhône aux régions méditerranéennes. A 10 heures les 30°C sont souvent déjà dépassés sur les départements méditerranéens. Au niveau des orages la situation est calme ce matin.
          L'épisode caniculaire va continuer à régresser. Aujourd'hui lundi 1er juillet, la baisse des températures va se poursuivre par l'ouest et le nord. Seules les régions autour de la vallée du Rhône et l'arrière pays méditerranéen connaîtront encore des valeurs caniculaires l'après-midi avec de 34 à 38°C. Ces régions sont donc maintenues en vigilance orange "canicule" pour cette journée de lundi. Demain Mardi, on ne parlera plus de canicule en France avec des températures qui resteront toutefois généralement supérieures aux valeurs moyennes de saison. Vous trouverez dans les bulletins régionaux des valeurs plus détaillées quant aux températures prévues région par région. A noter que cette fin de canicule s'accompagne d'une évolution orageuse assez marquée sur le Massif Central et les Alpes cet après-midi et ce soir. Certains orages s'annoncent violents. Ils pourront s'accompagner ponctuellement de grêle, de fortes pluies et de fortes rafales de vent. Dans les départements placés en vigilance orange pour le paramètre "orages" il convient d'être très attentif à la situation. En soirée Bourgogne et Franche-Comté pourraient également connaître de puissants orages.
          La canicule persiste encore aujourd'hui de la Méditerranée au Léman.Orages violents ce soir et cette nuit du nord-est du Massif Central aux Alpes du Nord.

          Prévisions du phénomène

          2019/07/01-0631|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h31 :

            Épisode caniculaire se prolongeant sur une partie sud et est du pays.
            Prévisions confirmées.
            Hier dimanche, les maximales ont encore atteint ponctuellement les 40 ou 41°C sur le Vaucluse et le Gard. Plus généralement, elles étaient de l'ordre de 37 à 39°C en Basse vallée du Rhône, en Provence, en Alsace aussi. Et d l'ordre de 34 à 37°C de l'Occitanie à l'Auvergne et à la Bourgogne, et plus à l'Est de ces régions. Ce lundi matin, les températures sont encore de l'ordre de 20 à 24°C de la vallée du Rhône aux régions méditerranéennes. Ailleurs elles sont en général inférieures à 20°C sauf ponctuellement sur le Centre, l'Alsace et l'Occitanie.
            L'épisode caniculaire va continuer à régresser. Aujourd'hui lundi 1er juillet, la baisse des températures va se poursuivre par l'Ouest et le Nord. Seules les régions autour de la vallée du Rhône et l'arrière pays méditerranéen connaitront encore des valeurs caniculaires l'après-midi avec de 34 à 38°C. Ces régions sont donc maintenues en vigilance orange "canicule". Mardi, on ne parlera plus de canicule en France avec des températures qui resteront toutefois généralement supérieures aux valeurs moyennes de saison. Vous trouverez dans les bulletins régionaux des valeurs plus détaillées quant aux températures prévues région par région. A noter que cette fin de canicule s'accompagne d'une évolution orageuse assez marquée sur le Massif Central et les Alpes l'après-midi, puis la Bourgogne et la Franche-Comté en soirée. Certains orages s'annoncent violents. Ils pourront s'accompagner ponctuellement de grêle, de fortes pluies et de rafales de vent. Dans les départements placés en vigilance jaune pour le paramètre "orages" il convient d'être très attentif à la situation.
            Températures encore élevées aujourd'hui lundi du Languedoc à la vallée du Rhône, la Provence et une partie du Dauphiné. L'épisode caniculaire persiste encore temporairement sur ces régions.

            Suivi météo à 22:41

            La bulle anticyclonique centrée ces derniers jours sur le pays commence à se décaler progressivement vers l'Italie signant ainsi la fin de la canicule sur la moitié Ouest du pays. Ce décalage vers l'Est devrait persister dans les prochains jours entrainant avec lui les fortes chaleurs et donc la canicule. 

            Le décalage de la bulle anticyclonique se traduit au sol par un maintiens de la canicule uniquement sur les régions Est du pays où il a fait aujourd'hui encore très chaud. Nombreuses sont les stations qui ont dépassées les 35°C aujourd'hui! On relève donc au plus chaud : 

            • 31,4°C à Sandillon (45)
            • 32°C à Xonrupt-Longemer (88)
            • 33,1°C à Marseille-Saména (13)
            • 33,4°C à Saint-Dizier (52)
            • 33,6°C à Langres (52)
            • 33,9°C à Meillers (03)
            • 34,4°C à Auxerre (89)
            • 35,1°C à Oletta (2B)
            • 35,5°C à Saint-Antonin-du-Var (83)
            • 36,1°C à Salon-de-Provence (13)
            • 36,6°C à Annonay (07)
            • 36,7°C à Soultzeren (68)
            • 37,1°C à Sauteyrargues (34)
            • 37,4°C à Saint-Martin-d'Hères (38)
            • 37,8°C à Aniane (34)
            • 37,9°C à Obernai (67)
            • 38,1°C à Bourg-Saint-Andéol (07)
            • 38,8°C à Strasbourg (67)
            • 39,5°C au Pertuis (84)
            • 39,7°C à Carpentras (84)

            Prévisions du phénomène

            2019/06/30-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :

              Épisode caniculaire se prolongeant sur une partie sud et est du pays.
              Prévisions confirmées.
              Ce matin les températures minimales ont encore affiché de 22 à 27°C autour du Rhône et sur la Côte d'Azur. Ailleurs elles étaient en général inférieures à 20°C sauf ponctuellement (à Paris par exemple). Cet après-midi les températures demeurent particulièrement élevées de l'est de l'Occitanie à l'Alsace et sur les régions méditerranéennes où l'on relève enore près de 40°C au maximum dans le Gard. Quelques valeurs relvées autour de 15 heures locales: Strasbourg: 37,8 Lyon: 35,8 Valence: 37,2 Carpentras: 38,8 Narbonne: 35
              L'épisode caniculaire va continuer à régresser. Demain lundi 1er juillet la baisse des températures va se poursuivre. Les températures minimales afficheront encore de 20 à 25°C autour du Rhône et sur la Côte d'Azur. Ailleurs elles seront généralement inférieures à 20°C sauf ponctuellement. Seules les régions autour de la vallée du Rhône et l'arrière pays méditerranéen connaitront encore des valeurs caniculaires l'après-midi avec de 34 à 38°C. Ces régions seront donc maintenues en vigilance orange "canicule" demain lundi. Mardi, on ne parlera plus de canicule en France avec des températures qui resteront toutefois généralement supérieures aux valeurs moyennes de saison. Vous trouverez dans les bulletins régionaux des valeurs plus détaillées quant aux températures prévues région par région. A noter que cette fin de canicule s'accompagne d'une évolution orageuse assez marquée sur le Massif Central et les Alpes en ce dimanche après-midi et dans la soirée. Certains orages s'annoncent virulents. Ils pourront s'accompagner ponctuellement de grêle, de fortes pluies et de rafales de vent. Dans les départements placés en vigilance jaune pour le paramètre "orages" il convient d'être très attentif à la situation.
              Températures encore très élevées aujourd'hui dimanche de l'est de l'Occitanie à l'Alsace et sur les régions méditerranéennes. L'épisode caniculaire persistera demain lundi sur une petite portion sud-est du pays avant de prendre fin mardi.

              Prévisions du phénomène

              2019/06/30-0625|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h25 :

                Épisode caniculaire en cours sur une grande partie du pays, se prolongeant sur le Sud et l'Est jusqu'en début de semaine prochaine.
                Prévisions confirmées, sortie par l'ouest d'un grand nombre de département de la vigilance Orange Canicule.
                Episode de canicule toujours en cours, lié à des remontées d'air très chaud d'Afrique du Nord, mais se limitant maintenant à une grande partie est du pays Le rafraichissement s'est bien amorcé sur le nord et sur une grande moitié ouest du pays. La nuit a été, comme prévu, plus fraiche sur ces régions. On y a relevé à 5 heures des températures comprises entre 14 et 19 degrés. Sur le reste du pays, par contre, les températures sont restées très élevées ne descendant pas en dessous de 20 à 26 degrés, notamment dans les grandes agglomérations urbaines.
                L'arrivée d'une masse d'air plus fraiche et plus nuageuse par le nord-ouest du pays, va marquer la fin de cet épisode caniculaire sur l'ouest et une grande partie nord du pays. Sur les départements qui repassent en vert les températures maximales vont être en nette baisse par rapport à la veille, perdant par endroit jusqu'à 8 à 10 degrés. A Paris on passera de 37 à 30 degrés, à Angers de 39 à 29 degrés, à Poitiers de 38 à 30 degrés, à Bourges de 39 à 34 degrés et à Agen de 39 à 33 degrés. Sur les départements maintenus en vigilance orange canicule, les températures maximales seront supérieures à 35 degrés. Sur l'Alsace elles seront en nette hausse, proches de 39 degrés. En moyenne et basse vallée du Rhône, les températures monteront encore jusqu'à 38 à 40 degrés. A noter que des orages sont attendus en fin d'après-midi de dimanche, principalement sur Auvergne et Rhône-Alpes, avec un risque de phénomènes violents mais locaux qui nécessitera une attention particulière. Lundi, la baisse des températures se poursuivra par le nord et l'ouest. Il faudra attendre mardi pour voir l'ensemble du pays retrouver des températures moins élevées, mais qui devraient rester au dessus des normales de saison sur la moitié sud du pays. Vous trouverez dans les bulletins régionaux des valeurs plus détaillées quant aux températures prévues région par région.
                Rafraichissement en cours par l'ouest. Épisode caniculaire se limitant maintenant à une grande partie est du pays: de l'Alsace au centre-est et au sud-est du pays.

                Suivi météo à 18:00

                Après avoir atteint son paroxysme hier sur le sud est du pays, la chaleur gagne maintenant vers le nord et le sud ouest du pays avec des valeurs exceptionnellement élevées pour ces régions.

                A nouveau, de nombreux records de chaleur sont en train de tomber.

                Parmi les valeurs les plus remarquables recueillies cet après midi (maximales provisoires), notons :

                32.7°C à Boulogne sur Mer (62)

                31.2°C à Cherbourg (50)

                42.0°C à Saumur (49)

                41.2°C à Savigny (37)

                41.1°C à Loundun (86)

                40.9°C à Montgivray (36)

                40.6°C à Montluçon (03)

                40.2°C à Ondes (31)

                40.7°C à la cité de l'Espace à Toulouse (31)

                40.7°C à Carpentras (84)

                40.7°C à Saint Paul Trois Chateaux (26)

                40.4°C à Saint Julien Peyrolas (30)

                40.6°C à Néris les Bains (03)

                40.2°C à Massiac (15)

                40.0°C à Toulouse Blagnac (31)

                35.3°C à Dieppe (76)

                33.7°C à Dunkerque (59)

                35.2°C à Saint Jean de la Haize (50)

                39.0°C à Chateauroux (36)

                40.8°C à Fontannes (43)

                39.9°C à Issoire (63)

                37.6°C à Pressagny l'Orgueuilleux (27)

                35.3°C au Havre (76)

                38.7°C à Vauchette (42)

                 

                Et dans le même temps, il n'a fait que 16.3°C à Ouessant (29) contre 34.4°C à Hédé-Bazouges dans le 35.

                Enfin pour clore cette journée des orages éclatent sur les préalpes sud et le massif du Ventoux.

                Prévisions du phénomène

                2019/06/29-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :

                  Épisode caniculaire en cours sur une grande partie du pays, se prolongeant sur le Sud et l'Est jusqu'en début de semaine prochaine.
                  Prévisions confirmées. Les départements de la Loire-Atlantique, de la Vendée, de la Charente et de la Dordogne descendent du niveau orange au niveau jaune.
                  Episode de canicule toujours en cours, lié à des remontées d'air très chaud d'Afrique du Nord. Ce samedi après-midi vers 15 heures on relevait des températures maximales autour de 35 degrés en région parisienne, et entre 35 et 40 voire 41 degrés en pointe du Sud-Est au Centre-Ouest, jusque sur l'Occitanie. Ces températures vont pouvoir encore gagner par endroits quelques degrés d'ici la fin de la journée.
                  Dans la nuit de samedi à dimanche les températures seront encore très élevées. En fin de nuit des valeurs le plus souvent comprises entre 20 et 25 degrés sont prévues dans les grandes agglomérations urbaines. Dimanche, on attend une évolution favorable qui va donner un net rafraîchissement par le nord-ouest du pays. Cette accalmie au niveau de la canicule permettra donc de sortir de nombreuses régions de la vigilance canicule, sur l'ouest ainsi que la moitié nord du pays, pour la carte de demain dimanche matin. A noter que des orages sont attendus en fin d'après-midi de dimanche, principalement sur Auvergne et Rhône-Alpes, avec un risque de phénomènes violents mais locaux qui nécessitera une attention particulière. Il faudra attendre jusqu'à mardi pour voir l'ensemble du pays retrouver des températures moins élevées, mais qui devraient rester au dessus des normales de saison sur la moitié sud du pays. Vous trouverez dans les bulletins régionaux des valeurs plus détaillées quant aux températures prévues région par région.
                  Épisode caniculaire en cours sur l'ensemble du pays.

                  Suivi météo à 11:45

                  La nuit derniere a été très douce sur un axe Laval (53) - Cannes (06) + Ile-de-France. sur ces zones la les minimales ont localement dépassées les 25°C notamment sur la Côte-d'Azur. On relève au plus "frais" ce matin : 

                  • 21°C à Paris-Montsouris (75)
                  • 23,4°C à Paris - St-Germain-des-Près (75)
                  • 19,6°C à Laval (53)
                  • 21,6°C à Mirebeau (86)
                  • 23,3°C à Limoges (87)
                  • 20,6°C à Firmi (12)
                  • 25,2°C à Béziers (34)
                  • 26,1°C à Rochegude (26)
                  • 27,6°C à Gruissan (11)
                  • 28,6°C à Sète (34)

                  En cette fin de matinée le mercure s'affole déjà sur plus des 3/4 du pays. Certaines stations méditerranéennes dépassent déjà les 35°C à 11h! Voici quelques mesures prises sur la carte temps réel : 

                  • 29,8°C à Laillé (35)
                  • 30,1°C à Paris-Montsouris (75)
                  • 31,7°C à Cerisiers (89)
                  • 32,3°C au Grand-Pressigny (37)
                  • 33°C à Mortagne-sur-Sèvre (85)
                  • 34,5°C à Toulon (83)
                  • 35,5°C à Simiane-Collongue (13)
                  • 35,7°C à Piedigriggio (2B)
                  • 36°C au Triadou (34)
                  • 36,5°C à Salon-de-Provence (13)
                  • 36,9°C à Nimes-Courbessac (30)

                  Prévisions du phénomène

                  2019/06/29-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :

                    Épisode caniculaire en cours sur une grande partie du pays, se prolongeant sur le Sud et l'Est jusqu'en début de semaine prochaine.
                    Prévisions confirmées : fin de la vigilance rouge sur les départements concernés du sud de la France.
                    Poursuite de l'épisode de canicule lié à des remontées d'air très chaud d'Afrique du Nord. Ce samedi matin, on relève des températures encore supérieures à 20°C sur une large bande allant des Pays de la Loire au Limousin et à l'Occitanie, et en Corse. Elles atteignent encore 24 à 26°C sur le littoral de Méditerranée ainsi qu'en basse vallée du Rhône. Ailleurs, de l'Aquitaine au Centre à la Bourgogne, le Dauphiné et l'Auvergne, elles sont de l'ordre de 18 à 20°C. Hier vendredi, les températures maximales ont atteint des records en de nombreuses régions. On a enregistré des valeurs de l'ordre de 41 à 45°C sur le Roussillon, le Languedoc, la Provence, la basse vallée du Rhône ; de l'ordre de 38 à 40°C sur le Massif Central, le Centre, l'ouest des Pays de la Loire ; des valeurs supérieures à 35 °C du Dauphiné à la Bourgogne, à la Beauce et le Perche ; ailleurs, elles étaient au dessus des 30°C hormis en Bretagne et sur le littoral océanique.
                    Samedi sera encore une journée très chaude sur une large bande centrale du pays. Dans l'après-midi, les maximales atteindront 31 à 35 degrés sur le littoral méditerranéen, 35 à 39 degrés, localement 40 dans l'arrière-pays. En région parisienne, ce sera la journée la plus chaude de l'épisode avec 36 à 38 degrés au maximum de la journée. Sur le reste du pays, les températures atteindront 35 à 39 degrés sur la plupart des régions, dépassant localement les 40 degrés dans le Centre. En revanche les maximales iront de 24 à 30 degrés sur le littoral atlantique, l'ouest de la Bretagne et du Cotentin, de 30 à 35 degrés près de la Manche, des frontières du nord et en plaine d'Alsace. Dimanche, on attend une évolution favorable qui devrait permettre un net rafraîchissement par le nord-ouest du pays. Il faudra attendre jusqu'à mardi pour voir l'ensemble du pays retrouver des températures moins élevées, mais qui devraient rester au dessus des normales de saison sur la moitié sud du pays. Vous trouverez dans les bulletins régionaux des valeurs plus détaillées quant aux températures prévues région par région.
                    Épisode caniculaire en cours sur l'ensemble du pays.

                    Suivi météo à 20:56

                    Nous commençons à dresser un premier bilan de cette journée inqualifiable. 104 stations (au moins) du réseau Météo-France ont dépassé les 40°C. 12 stations ont battu le record national de chaleur (établi officiellement dorénavant à 45.9°C à Gallargues le Montueux).

                    Il a fait jusqu'à 46,1°C à Le Triadou et Montpellier a battu son record absolu de près de 6°C !

                    Bien que les températures maximales ne soient pas encore répertoriées, les graphiques sont monstrueux !!

                    La carte des températures maximales est... INCROYABLE !

                    Suivi météo à 17:42

                    Alors que Villevieille (30) semblait être le nouveau record absolu national voila que la station Météo-France de Gallargues-le-Montueux (30) relève à 17h une maximale de 45,9°C

                    Cette valeur de 45,9°C est comparable aux mesures faites dans le Sahara où on relève des températures comprises entre 42 et 48°C!

                    Au total ce n'est pas moins de 12 stations qui ont battu ou égalé l'ancien record national de 44,1°C : 

                    • GALLARGUES LE MONTUEUX (30) 45,9°C
                    • VILLEVIEILLE (30) 45,4°C
                    • MARSILLARGUES (34) 45,1°C
                    • ST CHAMAS (13) 44,6°C
                    • VARAGES (83) 44,5°C
                    • PEYROLLES EN PROVENCE (13) 44,4°C
                    • PRADES LE LEZ (34) 44,4°C
                    • CARPENTRAS (84) 44,3°C
                    • VINON SUR VERDON (83) 44,3°C
                    • CADENET (84) 44,3°C
                    • MOULES-ET-BAUCELS (34) 44,3°C 
                    • NIMES-GARONS (30) 44,1°C 

                    Suivi météo à 16:56

                    Les températures ne cessent de grimper. Ainsi la station de Villevieille (30) qui avait enregistrée le nouveau record absolu qui était de 45,1°C a enregistrée une nouvelle valeur de l'ordre de 45,4°C ! 

                    De nombreuses stations voient leur record tomber  (la liste sera complétée ultiérieurement) : 

                    • Villevieille (30) avec 45,4°C
                    • Nimes-Garon (30) avec 44,1°C
                    • Nimes-Courbessac (30) avec 43,6°C
                    • Salon-de-Provence (13) avec 43,4°C
                    • Istres (13) avec 42,3°C
                    • Le-Luc - Cannet-des-Maurres (83) avec 41,1°C
                    • Leucate (11) avec 39,9°C
                    • Mont-Aigoual avec 29,9°C

                    Sur le réseau StatIC les valeurs sont tout autant remarquable avec : 

                    • 42,6°C à Prades-sur-Vernazobre (34)
                    • 44,3°C à Aniane (34)
                    • 45,6°C au Triadou (34)
                    • 44°C à Sauteyrargues (34)
                    • 43,6°C à Nimes (30)
                    • 42,6°C à Thoiras (30)
                    • 42,4°C à Montaren-et-Saint-Mediers (30)
                    • 41,9°C à Simiane-Collongue (13)
                    • 41,6°C à Cabannes (13)
                    • 42,4°C à Saint-Saturnin-les-Apt (84)
                    • 42,7°C à Grambois (84)
                    • 41,7°C à Trets (83)
                    • 42,8°C à St-Maximin-la-Sainte-Baume - Saint-Mitre (83)

                    L'air devient également plus sec avec des taux d'humidité de l'ordre de 9% à Sauteyrargues (34), 13% à Nimes (30), 19% à Salon-de-Provence (13),...

                    L'humidex affiche des valeurs tout juste réelles proches des 50! On observe des humidex de l'ordre de : 

                    • 51,6 à St-Jean-de-Védas (34)
                    •  49,3 à Gignac (34)
                    • 47,2 au Triadou (34)
                    •  46,2 à Gallargues-le-Montueux (30)
                    •  48,3 à Marignane (13)
                    •  49,7 à Istres (13)
                    •  50,1 à Aix-en-Provence (13)
                    •  47,8 à Trets (13)
                    • 46,2 à Bras (83)

                    Ces conditions mettent la végétation à mal qui devient très vulnérable comme ici dans le Gard à Vauvert (30) où un feu de végétation assez violent s'est déclenché cet après-midi. Photo ; Forum Infoclimat d'après un post de Mt Eden.

                    Prévisions du phénomène

                    2019/06/28-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :





                      Pic de chaleur exceptionnel ce vendredi pour le Gard, le Vaucluse, l'Hérault et les Bouches-du-Rhône dans un épisode de canicule intense en cours.

                      Suivi météo à 15:24

                      Alors que le record national absolu venait juste d'être dépassé à Capentras (84) avec 44,3°C voila que ce dernier vient de nouveau d'être battu par la station gardoise de Villevieille qui affiche 45,1°C! Cette valeur est historique en France, jamais une telle température avait été mesurée depuis le début de la météorologie moderne! 

                      Une autre station a également battu son record absolu : celle du Mont-Aigoual (30) située à 1567m! Météo-France y a relevé à 14h une maximale de 29,9°C soit 0,5°C au-dessus du précédent record! 

                      Les températures sont à 15h plus que caniculaires sur l'ensemble du Sud-est. On relève : 

                      • 44,8°C à Bras (83)
                      • 44,7°C au Triadou (34)
                      • 44,2°C à Aniane (34)
                      • 43,9°C à Gallargues-le-Montueux (30)
                      • 42,8°C à Thoiras (30)
                      • 41,9°C à Trets (13)
                      • 41,1°C à Istres (13)
                      • 40°C à Pomérols (34)
                      • 38,2°C à Besse-sur-Issole (83)
                      • 39,2°C à Collobrières (83)
                      • 37,6°C à Corte (2B)
                      • 37,7°C à Piedigriggio (2B)
                      • 38,4°C à Calvi (2B)

                      ​

                      Suivi météo à 14:20

                      44.3°C !
                      C'est le nouveau record national de chaleur en France métropolitaine (et pour l'instant provisoire) établit par Carpentras à 13h48, probablement à l'occasion d'un effet de foehn.
                      C'est tout simplement HISTORIQUE !

                      Pour mémoire, il datait de la célèbre canicule de 2003 avec 44.1°C!
                      Cela donne la dimension historique de cette vague de chaleur.

                      Et pour l'anecdote il fait plus chaud à Carpentras quà Doha au Quatar!

                      Suivi météo à 13:51

                      Les thermomètres s'affolent à la mi journée et particulièrement sur les départements placés en vigilance rouge.

                      De mémoire de météorologue, il y a fort à parier que c'est la première fois que l'on peut voir une aussi vaste étendue de températures supérieures à 40°C aussi tôt en jornée. Songez qu'il est 13h et qu'on relève déjà

                      40.0° à Peprignan (66)

                      41.5°C à Gignac (34)

                      40.6°C à Nimes (30)

                      40.1°C à Avignon (84)

                      41.3°C à Entrechaux (84)

                      40.8°C à Aix en Provence (13)

                      42.3°C à Saint Maximim la Sainte Baume (83)

                      La plus forte valeur étant pour l'instant réservée à la station du Triadou (34) avec 42.7°C !

                       

                      Sur l'ouest du pays, la chaleur est en net recul avec 22.0° à Angoulême (16) vs 32° hier à la même heure, 27.4°C à la cité de l'Espace à Toulouse (31) vs 36° hier. Partout ailleurs elle se maintient à un haut niveau avec 31.8°C à Pleslin-Trivagou (22), 34.0°C à La Chapelle Saint Florent (49), 36.9°C à Saint Martinien (03), 35.5°C à Artonne (63), 34.2°C à Lyon intra-muros (69), 32.6°C à Sallanches (74).

                      Suivi météo à 10:49

                      Ce matin, toutes les attentions seront portées sur les régions du sud est qui sera la plus accablée par la chaleur et où le nouvau record national de chaleur tous mois confondus pourrait bien tomber.

                      Il faut dire que la nuit est restée chaude sur ces régions avec

                      27.9°C à Sète (34)

                      28.4°C à Malbosc (07)

                      28.8°C à La Roquebrussanne (83)

                      26.7° à Cipières (06) à 823 m d'alt.

                      Et déjà les thermomètres s'envolent avec à 10h 34.8°C à Saint Clément de Rivière (34), 35.1°C à Nimes Courbessac (30), 35.4°C à Nans les Pins (83) et 35.2°C à Saint Vallier de Thiey (06) à 723 m, 35.1°C à Calvi (2B).

                       

                      La vallée du Rhône et les régions Centre Val de Loire et Sud Bretagne sont celles qui ont aussi connu la nuit la plus chaude avec 23.8°C à Bourges (18), 25.9°C aux Herbiers (85), 24.2°C à Ploeren (56) et Quimperlé (29).

                      Là aussi la température monte rapidement avec à 10h  29.2°C à Nantes (44), 28.2°C à Plumergat (56) et 26.2°C à Saint Jean de la Haize (50).

                       

                      Les autres régions qui hier avaient connu la nuit la plus chaude ont bien baissé ce matin avec 17.8°C à Lagarrigue (81), 13.1°C à Saint Angel (19) et 14.6°C à Manglieu (63). Puisque nous sommes dans le massif central attardons nous un instant sur le cas de la station de Saint Alban sur Limagnole en Lozère qui est la seule à retrouver une fraicheur marquée (7.2°C le 26, 7.1°C le 27 et 7.4°C ce matin) pendant que les autres battent leurs record de douceur nocturne. Et avec une amplitude de 29.4°, elle a battu son propre record absolu hier avec 36.7°C.

                      Mais là aussi, les thermomères s'envolent ce matin avec déjà 31.0°C au Puy de Sancy à 1660m d'alt. Une valeur que l'on croyait tout simplement inatteignable dans ce massif à cette altitude! Il fait également 29.7°C à Cheylade (15) à 1000m d'alt., 29.0°C à Brive Souillac (19) et 29.8° à Vichy (03).

                       

                      Suivi météo à 01:27

                      Les températures restent à 1h encore très chaudes sur l'ensemble des départements. Certaines stations dépassent encore les 30°C. On relève à 1h : 

                      • 30,7°C à Vouillé (79)
                      • 29,9°C à Grobreuil (85)
                      • 28,6°C à Bouliac (33)
                      • 27,3°C à Rennes (35)
                      • 26,4°C à Marseille-Corniche (13)
                      • 25,1°C à L'Ile-Rousse (2B)
                      • 24,2°C à Figari (2A)
                      • 23,2°C à Paris-Montouris (75) et Agen (47)
                      • 22,1°C à Auch (32)
                      • 21,9°C à Boulaincourt (88)
                      • 20,2°C à Senlis (60)

                      Les minimales nocturnes amèneront un peu d'exotisme sur le pays...

                      Prévisions du phénomène

                      La bulle anticyclonique qui s'est mise en place sur le pays la nuit dernière se maintient demain encore. Cette dernière va nous protéger des offensives nuageuses liées à la dépression centrée sur l'Atlantique. Cette bulle anticyclonique se caractérise par un air relativement chaud en altitude qui va cette nuit limiter la baisse des températures qui regrimperont de plus belle demain notamment sur le Sud-est ce qui a poussé les autorités sanitaires et Météo-France à déclencher la vigilance ROUGE sur 4 départements.

                      Image : Arpege 12Z pour le 28/06/2019 8h loc sur le paramètre Z500. 

                      Les minimales demain matin seront extrêmement douces et certains records sont même menacés. Dans certaine commune les minimales pourraient ne pas descendre en-dessous des 25°C! On relèvera au plus "frais" 20 à 23°C le long de la Garonne ainsi que sur une ligne Ile-et-Vilaine (35) - Doubs (25). Entre la Loire-Atlantique (44) et l'Aveyron (12) les minimales flirteront avec les 24 à 27°C . Sur le pourtour méditerranéen et dans la vallée du Rhône ainsi qu'en Corse il fera encore plus chaud avec des minimales de l'ordre de 25 à 28°C notamment sur les littoraux varois et des Alpes-Maritimes (06). 

                      Les conditions anticyloniques se caractériseront par un ciel bleu azur sur la quasi-totalité du territoire métropolitain. Quelques nuages pourront tamiser les rayons de l'astre solaire à la mi-journée en Normandie ainsi que sur le Nord de Poitou-Charentes mais ces derniers n'altèreront l'impression de beau temps. Cette absence de couche nuageuse provoque la hausse rapide du mercure qui devient rapidement brulant... Simulation satellite IR d'AROME 12Z pour le 28/06/2019 13h loc.

                      Les fortes chaleurs vont s'accompagner d'une humidité très basse notamment sur les départements méditerranéens et entre le Limousin et la Bourgogne. Sur ces zones là les valeurs d'humidité pourront passer sous la barre des 10% notamment sur le Gard (30) où l'humidité pourrait descendre jusqu'à 5% ! Ces taux ne sont pas sans incidences sur la végétation locale...

                      L'après-midi le thermomètre grimpe rapidement et affiche des valeur tout simplement incroyables sur de nombreux départements. On attend 31 à 35°C sur l'Aquitaine, l'Ile-de-France, la Corse et le Grand-Est. Entre les Pays-de-la-Loire, la région Centre et la Bourgogne les maximales avoisineront les 37 à 40°C voire 41°C localement.

                      Sur le Sud-Est ce seront des températures tout juste réalistes qui seront observées avec des maximales comprises entre 39 et 44°C voire 45°C localement! Ces températures extrêmes vont faire tomber de nombreux record dont peut être le record national absolu... Il faudra rester prudent et à l'ombre, penser à s'hydrater! Prévision des températures maximales par AROME 12Z pour le 28/06/2019 (image HD issue des cartes dynamiques Infoclimat, seuillée à 40°C)

                       

                      Prévisions météo du phénomène

                      Mis à jour le vendredi 28 juin 2019 à 00:14

                      La bulle anticyclonique qui s'est mise en place sur le pays la nuit dernière se maintient demain encore. Cette dernière va nous protéger des offensives nuageuses liées à la dépression centrée sur l'Atlantique. Cette bulle anticyclonique se caractérise par un air relativement chaud en altitude qui va cette nuit limiter la baisse des températures qui regrimperont de plus belle demain notamment sur le Sud-est ce qui a poussé les autorités sanitaires et Météo-France à déclencher la vigilance ROUGE sur 4 départements.

                      Image : Arpege 12Z pour le 28/06/2019 8h loc sur le paramètre Z500. 

                      Les minimales demain matin seront extrêmement douces et certains records sont même menacés. Dans certaine commune les minimales pourraient ne pas descendre en-dessous des 25°C! On relèvera au plus "frais" 20 à 23°C le long de la Garonne ainsi que sur une ligne Ile-et-Vilaine (35) - Doubs (25). Entre la Loire-Atlantique (44) et l'Aveyron (12) les minimales flirteront avec les 24 à 27°C . Sur le pourtour méditerranéen et dans la vallée du Rhône ainsi qu'en Corse il fera encore plus chaud avec des minimales de l'ordre de 25 à 28°C notamment sur les littoraux varois et des Alpes-Maritimes (06). 

                      Les conditions anticyloniques se caractériseront par un ciel bleu azur sur la quasi-totalité du territoire métropolitain. Quelques nuages pourront tamiser les rayons de l'astre solaire à la mi-journée en Normandie ainsi que sur le Nord de Poitou-Charentes mais ces derniers n'altèreront l'impression de beau temps. Cette absence de couche nuageuse provoque la hausse rapide du mercure qui devient rapidement brulant... Simulation satellite IR d'AROME 12Z pour le 28/06/2019 13h loc.

                      Les fortes chaleurs vont s'accompagner d'une humidité très basse notamment sur les départements méditerranéens et entre le Limousin et la Bourgogne. Sur ces zones là les valeurs d'humidité pourront passer sous la barre des 10% notamment sur le Gard (30) où l'humidité pourrait descendre jusqu'à 5% ! Ces taux ne sont pas sans incidences sur la végétation locale...

                      L'après-midi le thermomètre grimpe rapidement et affiche des valeur tout simplement incroyables sur de nombreux départements. On attend 31 à 35°C sur l'Aquitaine, l'Ile-de-France, la Corse et le Grand-Est. Entre les Pays-de-la-Loire, la région Centre et la Bourgogne les maximales avoisineront les 37 à 40°C voire 41°C localement.

                      Sur le Sud-Est ce seront des températures tout juste réalistes qui seront observées avec des maximales comprises entre 39 et 44°C voire 45°C localement! Ces températures extrêmes vont faire tomber de nombreux record dont peut être le record national absolu... Il faudra rester prudent et à l'ombre, penser à s'hydrater! Prévision des températures maximales par AROME 12Z pour le 28/06/2019 (image HD issue des cartes dynamiques Infoclimat, seuillée à 40°C)

                       

                      Suivi météo à 16:57

                      Les températures continuent de monter un peu partout sur l'ensemble du territoires et se rapprochent des 40°C sur plusieurs stations! 

                      A 16h30 on relève : 

                      • 31,5°C à Plaisir (78)
                      • 36,2°C à Cerisiers (89)
                      • 38,1°C à Aizenay (85)
                      • 38,8°C à Valence (82) et Oletta (2B)
                      • 39,2°C à Montroy (17)
                      • 39,5°C à Toulouse-Blagnac (31)
                      • 40,1°C à Néris-les-Bains (03)
                      • 40,3°C à Cotignac (83)
                      • 40,4°C à Orange-Centre (84) et Carpentras (84)

                       

                      En altitude l'air est également très chauid avec 

                      • 24,4°C au Mont-Ventoux (84) à 1911m
                      • 27,6°C au Mont-Aigoual (30) à 1567m et au Mont-Dore (63) à 1660m).

                      Plusieurs records sont donc tombés depuis le début d'après-midi : 

                      • Montclus (30) avec  43,5°C
                      • Montélimar-Ancone (26) avec 39,2°C
                      • Nimes-Courbessac (30) avec 39,5°C
                      • Mende-Chabrit (48) avec 36,8°C
                      • Albi-Le-Sequestre avec 40,2°C
                      • Aubenas-Lans (07) avec 39°C
                      • Trets (13) avec 40,5°C
                      • La-Roche-Sur-Yon (85) avec 38,3°C
                      • Aurillac (15) avec 37,1°C
                      • Lyon-Bron (69) record égalé avec 38,4°C
                      • Saint-Martin-d'Hères (38) avec 37,9°C

                      Prévisions du phénomène

                      2019/06/27-1606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h06 :
                      • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Orne (61), Pyrénées-Orientales (66).
                      • Départements passant de la vigilance orange chaleur/canicule à la vigilance rouge chaleur/canicule : Hérault (34), Gard (30), Bouches du Rhône (13), Vaucluse (84).

                      Vigilance rouge: pic de chaleur exceptionnel vendredi 28/06 pour le Gard, le Vaucluse, l'Hérault et les Bouches-du-Rhône dans un épisode de canicule intense en cours. Vigilance orange: épisode caniculaire en cours sur une grande partie du pays, se prolongeant au moins jusqu'en début de semaine prochaine
                      Début de suivi en vigilance rouge canicule pour le Gard, le Vaucluse, l'Hérault et les Bouches-du-Rhône sur la période vendredi 10 heures à samedi 06 heures. Début de suivi en vigilance orange canicule pour l'Orne et les Pyrénées-Orientales.
                      Poursuite de l'épisode de canicule lié à des remontées d'air très chaud d'Afrique du Nord. A 15 heures cet après-midi, on a relevé des températures supérieures à 35 degrés au sud d'une ligne Saint-Nazaire Saint Dizier. Les températures les plus élevées avec 38 à 40 degrés s'observent sur l'est de l'Occianie (38,4 degrés à Toulouse-Blagnac, 39,2 degrés à Albi), sur le Centre et l'Auvergne (38 degrés à Bourges, 39,3 degrés à Montluçon) et sur le sud de la vallée du Rhône et l'intérieur de la Provence (38,6 degrés à Carpentras, 39,6 degrés à Entrecasteaux).
                      Cet après-midi, les températures maximales atteindront 36 à 40 degrés au sud d'une ligne Saint-Nazaire Saint- Dizier, 36 à 38 degrés sur l'est de la Bretagne, 33 à 36 degrés de l'Ile-de-France à la Champagne, Lorraine et Alsace. La nuit de jeudi à vendredi sera particulièrement chaude avec des températures minimales au lever du jour souvent comprises entre 20 et 24 degrés. Vendredi après-midi, sur le Gard, le Vaucluse, l'Hérault et le nord des Bouches-du-Rhône en vigilance rouge canicule, la chaleur sera exceptionnelle: on atteindra fréquemment 42 à 45 degrés et des records absolus de températures maximales pourraient être battus. Sur les autres départements en vigilance orange canicule, les températures maximales resteront élevés le plus souvent entre 34 et 39 degrés, localement 40 degrés sur le Centre, l'Auvergne et la vallée du Rhône. Une baisse des températures maximales s'opère sur l'ouest de la Bretagne et de l'Aquitaine. Pour samedi, si les températures baissent un peu dans le Sud-Est, ce sera par contre la journée la plus chaude de l'Auvergne au Centre avec des maximales comprises entre 38 et 40 degrés et sur le Bassin parisien avec 37 à 39 degrés. La baisse des températures s'amorcera dès vendredi après-midi sur le littoral atlantique pour gagner dimanche, l'ouest et le nord-ouest du pays. Il faudra attendre jusqu'à mardi pour voir l'ensemble du pays retrouver des températures moins élevées, mais qui devraient rester au dessus des normales de saison sur la moitié sud du pays. Vous trouverez dans les bulletins régionaux des valeurs plus détaillées quant aux températures prévues région par région.
                      Pic de chaleur exceptionnel vendredi 28/06 pour le Gard, le Vaucluse, l'hérault et les Bouches-du-Rhône dans un épisode de canicule intense en cours.

                      Suivi météo à 15:35

                      En ce début d'après-midi les températures sont déjà caniculaires sur une bonne partie du pays. Les records mensuels commencent à tomber comme à Montélimar-Ancone où on relève à 15h 38,2°C (précédent record à 38,1°C du 14/06/2003). A noter que le record mensuel national sur le réseau Météo-France vient de tomber avec 41,8°C à Montclus (30). On relève à 15h : 

                      • 35,6°C à Colombé-le-Sec (10)
                      • 38,2°C à La-Marche (58)
                      • 37,8°C à Mouilleront-le-Captif (85)
                      • 38,1°C à Rodez (12)
                      • 38,6°C à Piedigriggio (2B)
                      • 39,1°C à Vieillevie (15)
                      • 39,8°C à Daglan (24)

                      Dans le Sud-est, les températures sont tout simplement impresionnantes par leurs valeurs. On relève sur le réseau StatIC : 

                      39,1°C à Sauteyragues (34) 

                      39,9°C à Saint-Antonin-du-Var (83)

                      40,1°C à Châteauvert (83)

                      42°C à Cotignac (station Météo-Varoise devenant ainsi le record absolu national de StatIC devant les 41.9°C à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume - Saint-Mitre en août 2017)!

                      Suivi météo à 09:31

                      Ce jeudi 27 juin 2019 s'annonce être une journée historique pour la météorologie française repoussant encore plus les limites connues de notre climat.

                       

                      La nuit a été chaude, très chaude... Ce matin, en faisant le bilan, nous sommes tombés sur cette valeur juste incroyable : la température n'est pas descendue en-dessous de 31.7°C à Dourgnes(81) cette nuit à cause de la présence du vent d'Autan ! La température est cependant passée à 28,8°C en matinée. Pour rappel, les records nationaux : 30,5 °C le 1er août 2017 à Marignana (Corse-du-Sud), 30,3 °C le 4 août 2018 à Perpignan (Pyrénées orientales) ou 29,8 °C le 14 août 2003 Calvi (Haute-Corse). Autant vous dire tout de suite que c'est incroyable.

                      Tout aussi incroyable sont les 26°C de température minimle nocturne relevé la station du reseau StatIC du Puy de Sancy(63) à 1660 m, il a même été mesuré 29°C au sommet pendant la nuit 

                      Nous nous attardons sur cette première valeur, mais en réalité ce sont de très nombreux records absolus qui sont tombés cette nuit alors que nous sommes seulement encore en juin, voici quelques valeurs issues du réseau de Météo France :

                      • Limoges(87)  25.7°C, précédent record 24°C le 07/08/2003
                      • Toulouse-Blagnac(31) 24.2°C, précédent record  24.1°C le 25/08/2000
                      • Nantes-Bouguenais(44)  24.2°C, précédent record 23.8°C le 09/08/2003
                      • Gourdon( 46) 24°C , précédent record 23.8°C le 05/08/2003
                      • Savigny-Veron( 37) 23°C, précédent record 22.7°C le 05/08/2003
                      • Maurs (15) 26.2°C, précédent record 24.9°C le 19/08/2012
                      • Montemboeuf(16) 27.5°C , précédent record 26.6°C le 05/08/2003

                       

                      Les records pleuvent en montagne également , en voici quelques uns :

                      • Saint-Nicolas(03,1022m) 24.7°C , précédent record 23.8°C du 12/08/2003
                      • Chastreix(63, 1385m) 23.7°C , précédent record 20.2°C du 19/08/2012 * A noter l'écart de 3.5°C !!
                      • Superbesse(63, 1287m) 22.6°C , précédent record 20.6°C du 04/08/2018 * Qui n'aura donc pas tenu longtemps !!
                      • Mont-Cenis (63, 2032m ) 14.8°C , précedent record 14°c le 28/07/2013
                      • Mont-Arbois(74, 1833m) 21.6°C, précédent record 19.6°C le 13/08/2003
                      • Peira Cava(06, 1443) 21.6°C égale le record du 03/08/2017

                      Nous vous rappelons que vous trouvez une liste complète de tous ces records ( et u en aura d'autres dans la rubrique HistoRIC en allant sur le lien suivant :

                      https://www.infoclimat.fr/historic-details-evenement-2769-archives.html

                      â€

                      A l'heure où nous écrivons, il est 9h30, il fait déjà plus de 30°C dans la région Lyonnaise, autour de la côte d'Azur et dans le Tarn., la goutte froide stationnaire sur le proche Atlantique continue de générer de l'instabilté sur la Bretagne, ainsi tôt ce matin , l'orage a éclaté sur le Finistère , les nuages convectifs maintenant situés en Manche au nord de ce département étant bien visibles au dessus de la couche de stratus présente en Manche et qui recouvre la pointe du Cotentin, le vent de nord-est souflle fort également en Manche expliquant la fraîcheur qui règne le long des côtes contrastant avec la fournaise du reste de la France .

                      Des nuages bas recouvrent également l'Aquitaine au sud de la Garonne

                      Enfin pour illustrer les valeurs incroyables de température, y compris en altitude, rien de tel que le radiosondage de Bordeaux de cette nuit à 00hUTC montrant une température de 28°C à 850 hPa( vers 1500m) et allant jusqu'à 33°C à 900hPa (vers 1000m) :

                      Ce jeudi 27 juin 2019 s'annonce être une journée historique pour la météorologie française repoussant encore plus les limites connues de notre climat.

                      Suivi météo à 01:11

                      Les températures restent encore chaudes pour la saison notamment sur l'Ouest du pays où certaines stations dépassent encore les 30°C. On relève à 00h : 26,8°C à Laval (52), 27,1°C à Corny-sur-Moselle (57), 28,2°C à Bourges (18), 30,1°C à Réaumur (85), 30,4°C à Vouillé (79), 30,7°C à Prudhomat-Castelnaud (46). En altitude les températures sont également chaudes avec 23°C au Mont-Ventoux (84) à 1911m, 20,7°C au Mont-Aigoual (30) à 1567m et 25,8°C au Mont-Dore-Puy-de-Sancy (63) à 1660m (nouveau record de TX le 26/06/2019 avec 28,1°C) !

                      L'Humidex reste élevé sur une bonne partie des départements concernés par la vigilance Canicule en cours. Les valeurs sont comprises entre 33 et 37 en moyenne avec quelques extrêmes comme à Dax (40) où l'humidex est de 38,2 ou encore à Arces (17) où il est à 37,9!

                      Depuis le début de canicule, c'est au total 21 records mensuels qui ont été battu sur le réseau de Météo-France dont 1 record absolu : Clermont-Ferrand (63) avec une maximale absolue de 40,9°C enregistrée le 26/06/2019. C'est du jamais vu depuis l'ouverture de la station qui remonte à 1922! Carte : Dorian Dziadula sur la base des données du réseau Météo-France.

                      Prévisions du phénomène

                      L'analyse du run 12h UTC du modèle Arpège montre bien ce puissant flux de Sud piloté par une dépression au large du Portugal et un jet d'altitude orienté sur la pointe bretonne. Ce flux occasionne des remontées d'air subtropical venant d'Afrique à l'origine des températures caniculaires. La France reste donc protégée de cette dépression par une bulle anticyclonique centrée entre l'Est de la France, la Suisse et le Nord de l'Italie. Analyse Z et vent 1,5PVU + Z500 (isolignes) Arpège12Z.

                      Demain matin la bulle anticyclonique se sera décalée sur le centre du pays repoussant légèrement la dépression vers l'Ouest. Le flux de Sud faiblira donc voire disparaitra par endroit. Prévision modèle Arpège pour le 27/06/2019 06h UTC sur les paramètres Z et Vent 1,5PVU + Z500 (isolignes).

                      Les minimales seront atteintes aux alentours de 6/7h loc. Ces dernières seront tropicales sur une bonne partie du pays. On attend 20 à 25°C de la Lorraine jusqu'en Nouvelle-Aquitaine. En zone urbaine ou habritée du vent, les minimales pourront atteindre les 27°C! Le pourtour méditerranéen devrait quant à lui connaitre des minimales de l'ordre de 25 à 27°C voire 30°C localement.  

                      Le Radiosondage pris sur le Vaucluse pour le 27/06/2019 07h loc montre bien la masse d'air de type Cinématique divergente (Kd) caractéristique des fortes bulles anticycloniques. Le pied du profil montre bien la douceur de la masse d'air avec des températures proches des 30°C!

                      A la mi-journée le ciel sera clair sur la quasi-totalité du pays. Quelques nuages d'altitude pourront être observés sur les côtes ainsi que sur le Sud-ouest mais seront sans incidences sur le beau temps. Ce temps clair facilite la hausse rapide des températures qui deviennent rapidement caniculaires.

                      L'après-midi l'air devient brulant avec des maximales qui atteingnent 33 à 36°C sur le Grand-Est et l'Ile de France. Des Pays-de-la-Loire jusqu'en Occitanie les maximales seront de l'ordre de 37 à 40°C les 41°C pourront localement être dépassés. Ces températures menacent une nouvelle fois bon nombre de record!

                       

                       

                      Suivi météo à 20:52

                      Depuis plusieurs jours, tous les modèles (et nous communiquions là dessus) voyaient ce mercredi comme le premier jour de la véritable fournaise qui s'installe pour quelques jours.

                      Et cette journée a tenu ses promesses avec une multitudes de records qui ont été battus. Après les records de la nuit, faisons un petit inventaire des valeurs observées cet après midi.

                       

                      LES 40°C ET PLUS

                      Comme on s'y attendait, elles se situent sur le Sud Est, la plaine de LImagne et le Sud Ouest :

                      41.2°C à Charmes (03)

                      41.1°C à Montclus (30)

                      40.9°C à Clermont-Ferrand (63)

                      40.6°C à Peyrolles-en-Provence (13)

                      40.4°C à Apt-Viton (84)

                      40.4°C à Trets (13)

                      40.3°C à Issoire (63)

                      40.1°C à Montignac (24)

                       

                      LES STATIONS DU RESEAU STATIC d'Infoclimat ont également atteint de sommets avec  36.9°C à Jarny (54), 38.2° à Cerisiers (89), 36.4° à Saint Philbert de Grand Lieu (44), 39.4° à Saint Martinien (03), 37.8° à Sain Bel (69), 34.4° au Falgoux (15) à 978 m d'alt., 39.6° à Daglan (24), 38.1° à Luz Saint Sauveur (65), 39.5° à Tulette (26), 31.2° à Maljasset (04) à 1900 m d'alt. 37.3° à Oletta (2B).

                       

                      LES RECORDS MENSUELS

                      La liste des records mensuels est donc ce soir très longues; Parmi ceux ci, on retiendra :

                      Issoire (63) : 40.3°C

                      Fontannes (43) : 39.6°C

                      Carpentras (84) : 39.2°C

                      Argentat (19) : 39.1°C

                      Castelsarrazin (82) : 39.0°C

                      Lurcy Levis (03) : 38.4°C

                      Aix en Provence : 38.1°C

                      Sens (89) : 37.6°C

                      Luxeuil (70) : 37.3°C

                      Saint Auban (04) : 37.0°C

                      Nancy (54) : 36.9°C

                      Limoges (87) : 36.1°C

                      Bastia (2B) : 35.7°C

                       

                      EN ALTITUDE

                      Embrun (05) à 871 m : 35.8°C

                      Villard de Lans (38) : 33.6°C

                      Peira Cava (06) : 29.2°C

                      Val d'Isère (73) à 1850 m : 28.7°C

                      27.2°C au sommet de la Dole dans le Jura à 1670 m d'altitude.

                      Pic du Midi de Bigorre à 2880 m d'altitude (65) : 19.3°C (il n'y avait jamais fait aussi chaud en juin depuis 1881)

                      Aiguille du Midi à 3845 m (74) : 16.5°C

                       

                      LES RECORDS ABSOLUS TOUS MOIS CONFONDUS

                      Clermont Ferrand (63) : 40.9°C. (Jamis il n'avait fait aussi chaud depuis près d'un siècle; les premiers relevés ont débutés en 1929).

                      La Bastide des Jourdans (84) : 38.8°

                      Super-Besse (63) : 33.7°C

                      Le Tour (74) : 31.1°C

                      Prévisions du phénomène

                      2019/06/26-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
                      • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Ille-et-Vilaine (35), Loire-Atlantique (44), Vendée (85), Charente-Maritime (17), Ariège (09), Corse du Sud (2A), Haute Corse (2B), Hérault (34), Gard (30), Bouches du Rhône (13), Var (83), Gers (32).
                      • Département passant de la vigilance vert à la vigilance orange chaleur/canicule : Aude (11).

                      Épisode caniculaire d'intensité exceptionnelle pour la fin du mois de juin.
                      Extension de la vigilance orange à 13 départements vers le sud et l'ouest.
                      On retrouve sur la France des conditions anticycloniques avec de très fortes chaleurs liées à des remontées d'air très chaud d'Afrique du Nord. à 15 heures cet après-midi, on a relevé les températures suivantes : 40.3 degrés à Peyrolles-en-Provence, 38.2 degrés à Clermont-Ferrand, 38 degrés à Brive, 36 degrés à Lyon Bron et 33,2 degrés à Paris-Montsouris.
                      Ce mercredi, les températures maximales seront atteintes en fin d'après-midi et on attend des températures fréquemment comprises entre 38 et 40 degrés du Sud-Ouest vers le Massif central, et vers la Provence. La nuit de mercredi à jeudi sera particulièrement chaude avec des températures minimales au lever du jour souvent comprises entre 20 et 24 degrés. Dans l'après-midi de jeudi, on atteindra 38 à 41 degrés sur les régions au sud de la Loire, 33 à 37 degrés plus au nord sur les départements en vigilance orange et un peu moins sur les côtes méditerranéennes. Après une nuit de jeudi à vendredi encore très chaude, les températures deviendront exceptionnelles vendredi après-midi en basse vallée du Rhône, souvent comprises entre 42 et 44 degrés. Pour samedi,si les températures baissent un peu dans le sud-est, ce sera par contre la journée la plus chaude sur le Bassin parisien avec des maximales comprises entre 38 et 40 degrés. La baisse des températures s'amorcera dès vendredi après-midi sur le littoral atlantique pour gagner dimanche, l'ouest et le nord-ouest du pays. Il faudra attendre au minimum jusqu'à mardi pour voir l'ensemble du pays retrouver des températures moins élevées, mais qui devraient rester au dessus des normales de saison. Vous trouverez dans les bulletins régionaux des valeurs plus détaillées quant aux températures prévues région par région.
                      Épisode caniculaire en cours sur une grande partie du pays se prolongeant au moins jusqu'en début de semaine prochaine.

                      Suivi météo à 11:23

                      La langue subtropicale surchauffée advectée  par la goutte froide stationnaire, centrée entre lees Açores et le Portugal,  traverse la quasi-totalité du pays pour retomber ensuite vers l'Europe Centrale, la Bretagne et la Normandie au plus près du minimum dépressionnaire lié à cette goutte froide, peuvent encore goûter à un air plus respirable, mais aussi avec la présence de nuages et parfois de quelques ondées à caractère orageux .

                       

                       

                      Illustration de cette bouffée brûlante sur la France avec la carte des températures à 850 hPa(vers 1500m) où les températures s'échelonnnent de 14°C du Finistère à plus de 28°C en région ex Midi-Pyrénées ;

                       

                      Dans ces conditions pas étonnant de voir des températures minimales adoptant de plus en plus des valeurs tropicales, les valeurs plus raisonnables en plaine se retrouvant essentiellement le long des côtes de la Manche.

                      Ainsi de nombreux records mensuels de chaleur nocturne ont été battus, voici quelques records  communiqués par Météo France :

                      • NICE (6, 2m), ouverte en 1942, 26°C, ancien record 25.2°C le18/06/2017

                      • ALISTRO (20, 65m), ouverte en 1990, 25.6°C, ancien record 24.7°C du 28/06/2003

                      • MENDE (48, 932m), ouverte en 1985, 20.1°C, ancien record 18.8°C du 26/06/2003

                      • ILE DU LEVANT (83, 118m), ouverte en 1968,  24.9°C, ancien record  24°C du 18/06/2017

                      • RODEZ-AVEYRON (12, 578m), ouverte en 1972,  22.9°C, ancien record 21.2°C du 26/06/1986

                      • TOULOUSE-BLAGNAC (31, 151m), ouverte en 1947, 23.3°C, ancien record 22.1°C du 19/06/2017

                      • PIC DU MIDI - OBSERVATOIRE (65, 2880m), ouverte en 1881, 12.3°C, ancien record 12.1°C du 30/06/1968

                      • JAMERICOURT (60, 113m), ouverte en 1990, 18.2°C, égalant les 18.2°C du 28/06/2011

                      • ACHERES (78, 29m), ouverte en 1990, 19.8°C, ancien record 19.7°C du 28/06/2005

                      • COURDIMANCHE (91, 71m), ouverte en 1989,  20.7°C, ancien record 19.8°C du 28/06/2005

                      • MAURS (15, 480m), ouverte en 1992, 23.1°C, ancien record 21°C du 28/06/2012

                      • CHASTREIX (63, 1385m), ouverte en 1990, 19.2°C, ancien record 17.3°C du 28/06/2012

                      • SUPERBESSE (63, 1287m), ouverte en 1976, 18.8°C, ancien record 18.5°C du 28/06/1986

                      • LE PLENAY (74, 1515m), ouverte en 1995, 20.2°C, ancien record 18.9°C du 23/06/2017

                      • MONT ARBOIS (74, 1833m), ouverte en 1992, 19°C, ancien record 17.1°C du 17/06/2002

                      A noter également au niveau des recors absolus :

                      • LE TOUR (74, 1500m), ouverte en 1987,  17.9°C, ancien record 17.7°C du 07/07/2015

                      • DOURGNE (81, 234m), ouverte en 1959,  26.4°C, égalant les 26.4°C du 25/08/2000

                      Sur le réseau StatIC on a relévé 26°C à Lagarrigue(81),  22.4°C à Fontenay-le-Comte(85), 22.3°C à Moncoutie(46), 22.2°C à Lemberg(57)21.6°C à Paris-Porte-de-Vincennes(75020), 21.3°C à Renwez(08), 20.4°C à Voiron-Centre-Ville(38),

                       

                       

                      Prévisions du phénomène

                      2019/06/26-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :

                        Épisode caniculaire d'intensité exceptionnelle pour la fin du mois de juin.
                        Néant
                        Quelques températures remarquables en °C relevées ce matin à 5 heures locales: Paris 21.6 Bourges 22.4 Toulouse 23.8 Langres 20.4 Tours 21.4 Besançon 19.7 Mulhouse 19.7
                        Aujourd'hui mercredi, la chaleur va s'accentuer par rapport à hier. Sur les 2/3 sud et est du pays les températures maximales cet après-midi seront généralement comprises entre 35 et 39 °C. Des pics à 40°C seront probablement atteints ponctuellement et des records mensuels voire absolus seront possiblement battus. En région parisienne les températures devraient afficher entre 34 et 37 °C. Demain jeudi, sur une partie centrale et sud du pays, les températures pourront être encore plus élevées. Cette journée sera alors sans doute la plus chaude de l'épisode. Les nuits seront également chaudes, avec des températures minimales qui ne descendront pas sous les 19 à 23 degrés, voire 25 degrés dans certaines grandes agglomérations. Cette canicule se prolongera au moins jusqu'en fin de semaine. Vous trouverez dans les bulletins régionaux des valeurs plus détaillées quant aux températures prévues région par région. A noter que cette canicule se double de pollution à l'ozone dans certaines agglomérations ce qui constitue un facteur aggravant.
                        Episode caniculaire en cours sur une grande partie du pays se prolongeant au moins jusqu'en fin de semaine. La chaleur s'accentue aujourd'hui mercredi. Températures souvent encore plus élevées attendues demain dans le centre et le sud.

                        Suivi météo à 23:39

                        Avec l'effet de l'urbanisation, on observait à 22h encore des températures jusqu'à +30°c en banlieue Parisienne, avec encore 31°c à Paris 6ème - Saint-Germain-der-Près, 30.8°c à Parsi 20ème - Porte de Vincennes, 30°c à Paris 5ème, et encore entre 25 et 27°c autour de la petite couronne.

                        Hormis les régions Normandes, les Hauts-de-France, la Bretagne et une partie des Pays-de-la-Loire ( où l'on a entre 16-18°c, voir localement +20°c à l'Ouest des PDLL ) , les températures avoisinent encore les 26-28°c sur la plupart des autres régions. On observe encore 29.7°c à Lyon-Bron (69), 29.5°c à Nice (06), 28.1°c à Sisteron (04), 28.7°c à Sandillon (45), 28.4°c à Bourges (18) et 28°c à Montélimar (26).

                        En milieu de nuit, les températures pourraient ne pas descendre en-dessous de 22-23°c sur les régions concernées. Dés le matin, il pourrait déjà faire plus de 20°c à certains endroits comme le Centre, le Nord-Est ou encore entre les Cévennes et le Sud-Est du pays ( région Lyonnaise et Parisienne comprises ). 

                        C'est à partir de demain que ça va commencer à devenir sérieux avec la barre des 40°c qui peut-être localement atteinte, et jusqu'à 38-39°c jusque dans les régions centrales, le Sud-Ouest et le Nord-Est.

                         

                        Suivi météo à 21:04

                        Aujourd'hui, malgré la chaleur sur l'ensemble du pays, les records se sont concentrés en altitude. Trois records absolus de jeunes stations ont été battus ou égalés dans les Alpes :

                        Mont-Arbois (74, 1833m) avec 28.0°C, battant les 26.3°C du 19/08/2012, ouverte en 1991.

                        Col-des-Saisies (73, 1614m) avec 29.2°C, battant les 28.3°C du 07/07/2015, ouverte en 1992.

                        Val d'Isère  (73, 1850m) avec 28.3°C, égalant les 28.3°C du 19/08/2012, ouverte en 1992.

                        Le Grand Bornand (74, 1430m) avec 30.4°C, égalant les 30.4°C du 07/07/2015, ouverte en 2005.

                        Le Tour (74, 1500m) avec 31.4°C, battant les 30.6°C du 07/07/2015, ouverte en 1987.

                        Mont-Arbois (74, 1833m) avec 28.0°C, battant les 26.3°C du 19/08/2012, ouverte en 1991.

                        D'autres records ont été battus comme à Villar d'Arene (05, 1665m) avec 30.3°C ou Le Plenay (74, 1515m) avec 29.9°C. 

                        D'autres records mensuels ont également été battus comme (la liste n'est pas exhaustive) :

                        - Embrun avec 34.4°C (précédent 33.9°C, le 28 juin 2005).

                        - Selonnet-Village avec 32.7°C (précédent 31.7°C, le 28 juin 2005).

                        - Saint-Saturnin-lés-Apt avec 36.2°C (précédent 35.8°C, le 23 juin 2017).

                        - Gap avec 35°C

                        - Carpentras avec 38.9°C

                        Bien entendu, ces records risquent d'être battus à nouveau dans les prochains jours... Il fallait être en Bretagne et Normandie pour profiter d'un peu de fraicheur comme on peut le voir sur la carte des températures maximales ci-dessous.

                        ​

                        Prévisions du phénomène

                        2019/06/25-1605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h05 :
                        • Départements passant de la vigilance vert à la vigilance orange chaleur/canicule : Mayenne (53), Lozère (48).
                        • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Sarthe (72), Maine-et-Loire (49), Haute-Garonne (31), Alpes Maritimes (06), Alpes de Haute-Provence (04), Hautes-Alpes (05), Ardèche (07), Vaucluse (84), Lot-et-Garonne (47), Aveyron (12).

                        Épisode caniculaire d'intensité exceptionnelle pour la fin du mois de juin.
                        extention de la vigilance orange canicule vers le sud et vers l'ouest.
                        A 15 heures mardi les températures observées sont : 33 degrés à Strasbourg 32 degrés à Paris 32 degrés à Avord 35 degrés à Lyon
                        Les remontées d'air chaud et de plus en plus sec, en provenance du Sahara, vont affecter une grande partie du pays cette semaine. Ainsi, les températures vont gagner quotidiennement plusieurs degrés. Les températures maximales, sur une grande partie du pays, s'éleveront d'abord entre 35 et 40 degrés mercredi, puis atteindront 38 à 41 degrés au plus chaud de l'épisode de jeudi à vendredi. Les nuits seront également chaudes, avec des températures qui ne descendront pas sous les 19 à 23 degrés, voire 25 degrés dans certaines grandes agglomérations. Se référer aux bulletins régionaux pour le détail des températures prévues région par région.
                        L'épisode de forte canicule pour une fin juin s'intensifie progressivement. Les températures les plus élevées seront observées jeudi et vendredi.

                        Suivi météo à 10:07

                         L'air surchauffé d'origine subtropical venant d'Afrique se génaralise sur la France, les 20°C à 850hPa ( vers 1500m) ayant déjà envahi partiquement toute la moitié est du pays, la Bretagne résiste encore à cette advection d'air surchauffé avec des températures sous le 12°C à cette même altitude .

                        Avant d'en venir aux températures minimales de la nuit, à signaler en fin de soirée et début de nuit sur la zone de conflit entre ces deux  masses d'air, et avec un contraste encore accentué avec le réchuffement diurne,le développement d'orages forts à partir de la Mayenne et qui se sont  étendus à la Normandie pour s'évacuer ensuite vers la Manche .

                        On note des lames d'eau dépassant les 50 mm sur le Bocage Normand  déjà durement touchés par les orages supercellulaires de la semaine dernière et le pays d'Auge, et 60 mm sur le Pays de Caux, ainsi la statIC de Flers(61) a relevé 53  mm de précipitations comme dans le bocage Domfrontais .

                        D'ailleurs ce matin le traffic SNCF est interrompu entre Caen et Lisieux suite à des coulées de boue sur les voies .

                        D'ailleurs coulée de boue qui ont durement touché le village de Saint-Désir(14) près de Lisieux , photo de Eveil de Lisieux :

                        Ouest-France dans cet article fait une synthèse de cette nuit cauchemardesque qu'ont vécu les habitants de Lisieux et de ces environs :

                        https://www.ouest-france.fr/normandie/caen-14000/orages-dans-le-calvados-inondations-coulees-de-boue-trafic-snc-interrompu-entre-caen-et-paris-6415360

                        La ville de Bolbec(76) a également été durement touchée avec le centre ville inondé, photo Nuage Normand :

                        Même si elles restent plus supportables sur le Nord-Ouest , le thermomètre est resté à des niveaux élevés pendant la nuit notamment dans les départements déjà en vigilance orange canicule , on a relévé au minimum 25.9°C à Toulon-le-Baou(83), 25.2°C à Nice-Côte-d'Azur(06),   24.5°C à l'Ile-Rousse(2B), 21.7°C à Paris-Montsouris (75014), 21.2°C à Lyon-st-Exupéry(69), 20.8°C à Auxerre(89), 20.3°C à saint-Dizier(52) 20.0°C à Avord(18)

                        Ci dessous une liste  des records de chaleur nocturne mensuels déjà battus communiqués par Météo France :

                        • 25.2 °C à Nice (06) ; précédent  record  : 25.0 °C le 18 juin 2017

                        • 18.9 °C à Mende (48) ; précédent record  : 18.8 °C le 26 juin 2003 ;

                        • 18.7 °C au Puy-en-Velay (43) ; précédent record : 17.9 °C le 24 juin 2017.

                        Quelques records mensuels relevés également dans les stations Météo France d'altitude :

                        • 12.7 °C à Tignes (73, 2084 m d'altitude) ; précédent  record l : 11.9°C le 20 juin 2002 ;

                        • 6.3 °C à l'Aiguille du Midi (74, à 3845 m d'altitude) ; précédent record : 3.9 °C le 19 juin 2017 ( données manquantes en 2003)

                        Prévisions du phénomène

                        2019/06/25-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :

                          Épisode caniculaire d'intensité exceptionnelle pour la fin du mois de juin.
                          Prévisions confirmées.
                          Hier lundi les températures maximales ont été très souvent au-dessus des 30 degrés dans les départements placés en vigilance orange. On a ainsi relevé 31,4 degrés à Paris-Montsouris, 31,6 degrés à Lyon-Saint-Exupéry, 33,6 degrés à Grenoble et 35,3 degrés à Saint-Roman-Diois dans la Drôme. Ce mardi matin à 5 heures, on relevait des températures déjà élevées, comme 22 degrés sur l'agglomération lyonnaise et 22,6 degrés à Paris-Montsouris.
                          Les remontées d'air chaud et de plus en plus sec, en provenance du Sahara, vont affecter une grande partie du pays cette semaine. Ainsi, les températures vont gagner quotidiennement plusieurs degrés. Les températures maximales, sur une grande partie du pays, s'éleveront d'abord entre 35 et 38 degrés aujourd'hui mardi, puis atteindront 38 à 41 degrés au plus chaud de l'épisode de mercredi à vendredi. Les nuits seront également chaudes, avec des températures qui ne descendront pas sous les 19 à 23 degrés, voire 25 degrés dans certaines grandes agglomérations. Se référer aux bulletins régionaux pour le détail des températures prévues région par région.
                          L'épisode de forte canicule pour une fin juin se met progressivement en place.Les températures les plus élevées seront observées entre mercredi et vendredi.

                          Suivi météo à 20:59

                          Au fil des heures, l'apport d'air saharien s'est progressivement mis en place. Il est pour l'instant supportable avec cet après midi 28 à 32° sur la majorité des régions et autour de 20° de la Bretagne à la Normandie. Pêle mêle on a relevé

                          36.9°c à Carpentars - Vaucluse - (MF)

                          34.4° à Léré - Cher - (MF), Chatillon sur Seine - Côte d'Or - (MF) et Recoubeau Jonzac - Drôme - (IC)

                          33.4° à Cerisiers - Yonne - (IC) et Argentat - Corrèze - (MF)

                          30.7° à Lille - Nord - (MF)

                          30.2° à Saint Médard d'Aunis - Charente Maritime - (IC)

                          23.1° à Saint Jan de la Haize - Manche - (MF)

                           

                          A partir de maintenant, le flux étant à présent bien établi, il va maintenir l'apport d'air chaud de jour comme de nuit tant et si bien que dès la nuit prochaine, les minimales vont restées très élevées sur l'ensemble du pays. Au plus frais de la nuit, elles ne devraient pas redescendre sous les 20° du Val de Garonne aux frontières du Nord Est, mais même en altitude, elles resteront anormalement douces.

                          Prévisions du phénomène

                          2019/06/24-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
                          • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Ardennes (08), Bas-Rhin (67), Moselle (57), Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Marne (51), Savoie (73), Haute-Savoie (74), Ain (01), Jura (39), Doubs (25), Territoire de Belfort (90), Haut-Rhin (68), Vosges (88), Haute-Saône (70), Haute-Marne (52), Aube (10), Yonne (89), Loiret (45), Eure-et-Loir (28), Loir-et-Cher (41), Val d'Oise (95), Yvelines (78), Essonne (91), Côte d'Or (21), Saône-et-Loire (71), Nièvre (58), Cher (18), Rhône (69), Loire (42), Isère (38), Drôme (26), Deux-Sèvres (79), Vienne (86), Indre-et-Loire (37), Indre (36), Allier (03), Creuse (23), Haute-Vienne (87), Charente (16), Corrèze (19), Puy-de-Dôme (63), Haute-Loire (43), Cantal (15), Lot (46), Tarn-et-Garonne (82), Tarn (81).
                          • Département passant de la vigilance vert à la vigilance orange chaleur/canicule : Dordogne (24).

                          Épisode caniculaire d'intensité exceptionnelle pour la fin du mois de juin.
                          Large extention de la vigilance.
                          les températures actuelles sont trés souvent au dessus des 30 degrés de la Seine et Marne au Centre à l'Auvergne et la Bourgogne, mais également en basse et moyenne vallée du Rhône
                          Les remontées d'air chaud et de plus en plus sec ,en provenance du Sahara, vont affecter une grande partie du pays cette semaine. Ainsi, les températures vont ainsi gagner quotidiennement plusieurs degrés. Les températures maximales, sur une grande partie du pays, s'élevant d'abord entre 35 et 38 degrés mardi, puis atteindront 38 à 41 degrés, au plus chaud de l'épisode de mercredi à vendredi. Les nuits seront également chaudes avec des températures qui ne descendront pas sous les 19 à 23 degrés voir 25 degrés dans certaines grandes agglomérations. Se référer aux bulletins régionaux pour le détail des températures prévues région par région.
                          L'épisode de forte canicule pour une fin juin se met progressivement en place.Les températures les plus évelées seront observées entre mercredi et vendredi.

                          Suivi météo à 14:58

                          En ce début d'après-midi le cap des 30 °C a déjà été allégrement franchi en basse vallée du Rhône et en Corse, du département de la Girone à l'ouest du Massif Central et en remontant vers l'est des Hauts-de-France jusqu' aux régions du Nord-est en passant par le Centre et l'est de l'Ile de France, et ce malgré la présence de nuages élevés masquant parfois le ciel .

                          On relevait déjà à14h00 locale 35.1°C à l'Isle-sur-la-Sorgue (84, reséau StatIC), 34.0°C à Carpentras(84, station MéteoFrance),32.4°C à Auxerre(89, station Météo France), 31.3°C à Nogentel(02, réseau StatIC), 31.1°C à Viellevie (15, réseau StatIC), 30.8°C au Teich( réseau StatIC)30.3°C à Orly-Athis-Mons ( 91, station Méto France), 30.1°C à Hestrud (59, réseauStaIC) .

                          En fait pour fuir cette chaleur plutôt éprouvante et goûter à la fraîcheur il faut se réfugier dans le Nord-Ouest à l'ouest d'une ligne La Rochelle Dunkerque, mais il faut composer avec les nuages et les précipitations liés au front froid qui ondule sur cette région, bloqué par les hautes pressions du continent , on observe ainsi un rafraîchissant 15.2°C à Saint-Brieuc(22, station Méto France) et 15.5°C au Cap-de-la-Hague(50, station Météo France )

                          Suivi météo à 11:07

                          Les températures minimales nocturnes commencent à être d'un niveau élevé  sur une majorité des régions, notamment dans le Sud-Ouest, en Île de France et au nord de la Seine,  cette dernière étant sous une couverture nocturne nuageuse plus importante.

                          La station Météo France d'Abbeville(80) a d'ores et déjà battu son record mensuel de température minimale la plus élevée avec 19.2°C

                           Le thermomêtre n'est pas descendu sous les 23.2°C à la StatIC de Lagarrigue (81),  22.4°C à la StatIC de Saint-Germain-des-Près Paris XIème , 21.4°C à la station Météo France de Boulogne-sur-Mer(62) et la StatIC de Molières(82), 20.4°C à la station Météo France de Paris-Montsouris ( XIV ème), 20.0°C à la station Météo-France de Limoges-Bellegarde(87) .

                          En plaine il faut aller en Bretagne pour retrouver une sensation de fraîcheur et dans le Morvan avec 9.2°C à la StaIC de Brassy(58)

                          Côté ciel ce  matin la moitié ouest est sous l'infulence de la proximité de la goutte froide située sur le proche Atlantique, avec un ciel souvent couvert, et des préciptations parfois modérées et orageuses des Charente à l'est de la Bretagne et et la Normandie .

                          Prévisions du phénomène

                          2019/06/24-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :

                            Épisode caniculaire d'intensité remarquable en particulier pour un début d'été.
                            Neant
                            En cette fin de nuit la température est de 20 degrés à Paris.
                            Les remontées d'air chaud en provenance du Sahara vont affecter une grande partie du pays cette semaine. Ainsi, les températures vont gagner quotidiennement plusieurs degrés . Les températures maximales, sur une grande partie du pays, s'élevant d'abord entre 35 et 38 degrés mardi, atteindront 36 à 40 degrés, au plus chaud de l'épisode jeudi. Les nuits seront également chaudes avec des températures qui ne descendront pas sous les 19 à 23 degrés voir 25 degrés dans les grandes agglomérations.
                            Début aujourd'hui d'un épisode caniculaire important sur la France. Cette canicule va s'intensifier les jours prochains. Elle sera alors d'une intensité remarquable.

                            Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
                            Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


                            L'observation météo en directparticiper » sync...
                            ↑ nouveaux éléments ↑