connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.19h00, 25.6°C
    34%, 1024.1hPa
    Vent de direction NNE7 km/h (raf. 25)

Bulletin spécial N°342 • Nouvelle vague de chaleur intense !

CarteChaleur / canicule
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Prévisions du phénomène

2019/07/27-0005|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 00h05 :
  • Départements passant de la vigilance orange orage, chaleur/canicule à la vigilance orange chaleur/canicule : Côte d'Or (21), Saône-et-Loire (71).

Vigilance orange canicule: épisode caniculaire nécessitant une vigilance particulière notamment pour les personnes sensibles ou exposées. Vigilance orange orages: situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.
Prévisions confirmées.
Une perturbation pluvio-orageuse est arrivée sur l'ouest du pays apportant de l'air plus frais. Ces orages ont donné ce soir quelques rafales très ponctuellement autour de 100 km/h et des précipitations localement intenses donnant ponctuellement 30 à 50mm en 1 heure, avec sur les Alpes quelques orages stationnaires occasionnant de très forts cumuls conduisant à des coulées de boue localisées.
Canicule La chaleur persiste sur l'est du pays en vigilance orange canicule. Il faudra attendre demain samedi pour voir la fin de cet épisode caniculaire en toutes régions. Orages: Les orages continuent de se développer tout en se décalant progressivement: Outre de très fortes intensités pluvieuses, ces orages s'accompagent localement de grêle, d'une forte activité électrique, et de violentes rafales de vent pouvant atteindre ou dépasser par endroits 100 km/h. Demain samedi, l'activité pluvieuse des orages sera plus forte et plus généralisée près des Alpes.
L'épisode caniculaire régresse vers l'est, et prendra fin demain matin.Un nouvel épisode orageux va se mettre en place sur l'est du pays demain samedi.

Prévisions du phénomène

2019/07/26-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
  • Départements passant de la vigilance orange chaleur/canicule à la vigilance orange orage, chaleur/canicule : Savoie (73), Haute-Savoie (74), Ain (01), Côte d'Or (21), Rhône (69), Isère (38), Drôme (26), Ardèche (07).
  • Département passant de la vigilance orange chaleur/canicule à la vigilance orange orage : Yonne (89).
  • Départements passant de la vigilance orange orage, chaleur/canicule à la vigilance orange orage : Nièvre (58), Loire (42), Allier (03), Puy-de-Dôme (63), Haute-Loire (43).

Vigilance orange canicule: épisode caniculaire nécessitant une vigilance particulière notamment pour les personnes sensibles ou exposées. Vigilance orange orages: situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.
L'épisode caniculaire régresse vers l'est du pays. Début de vigilance orange orage pour l'Yonne et la Côte d'Or, et Rhône-Alpes
Une perturbation pluvio-orageuse est arrivée sur l'ouest du pays apportant de l'air plus frais.Les premiers orages de forte activité abordent l'Auvergne.
Canicule La chaleur persiste sur l'est du pays en vigilance orange canicule. On prévoit encore des températures maximales entre 34 et 37 degrés. Il faudra attendre samedi pour voir la fin de cet épisode caniculaire en toutes régions. Orages: en fin d'après-midi, des orages violents se développent sur l'Auvergne, ils remontent vers la Loire et le sud de la Bourgogne. Outre de très fortes intensités pluvieuses, ces orages s'accompagent localement de grêle et de violentes rafales de vent pouvant atteindre ou dépasser 100 km/h. Sur les Alpes les orages isolés pourront être forts cet après-midi, mais demain samedi , l'activité sera plus forte et plus génaralisée.
L'épisode caniculaire régresse vers l'est du pays.Des orages violents se développent en fin d'après-midi sur l'Auvergne et remontent vers la Bourgogne et et gagne Rhône-Alpes.

Prévisions du phénomène

2019/07/26-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :
  • Départements passant de la vigilance orange chaleur/canicule à la vigilance orange orage, chaleur/canicule : Saône-et-Loire (71), Nièvre (58), Loire (42), Allier (03), Puy-de-Dôme (63), Haute-Loire (43).
  • Département passant de la vigilance orange chaleur/canicule à la vigilance orange orage : Cantal (15).

Vigilance orange canicule: épisode caniculaire nécessitant une vigilance particulière notamment pour les personnes sensibles ou exposées. Vigilance orange orages: situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.
L'épisode caniculaire régresse vers l'est du pays. Début de vigilance orange orage pour l'Auvergne et le sud de la Bourgogne.
Une perturbation pluvio-orageuse est arrivée sur l'ouest du pays apportant de l'air plus frais.
Canicule Ce vendredi matin, on note une tendance à la baisse des températures minimales sur une bonne moitié ouest du pays avec 17 à 22 degrés tandis que sur la moitié est, on garde de l'air très chaud avec des températures minimales qui sont restées trop élevées entre 22 et 26 degrés. Vendredi après-midi, du Centre à l'Ile-de-France et sur les Hauts-de-France, les températures maximales seront comprises entre 25 à 29 degrés soit 10 à 15 degrés en moins par rapport à celles records de jeudi après-midi. En revanche, la chaleur intense persistera sur l'est du pays en vigilance orange canicule. On prévoit encore des températures maximales entre 35 et 38 degrés voire 40 degrés en plaine d'Alsace. Il faudra attendre samedi pour voir la fin de cet épisode caniculaire en toutes régions. Orages: en fin d'après-midi, des orages violents se développent sur l'Auvergne, ils remontent vers la Loire et le sud de la Bourgogne. Outre de très fortes intensités pluvieuses, ces orages s'accompagent localement de grêle et de violentes rafales de vent pouvant atteindre ou dépasser 100 km/h.
L'épisode caniculaire régresse vers l'est du pays.Des orages violents se développent en fin d'après-midi sur l'Auvergne et remontent vers la Bourgogne.

Suivi météo à 00:08

On pourrait se lancer dans la liste des stations ayant battu (pulvérisé) leur record, ou celles ayant atteint et/ou dépassé (pulvérisé) le seuil des 40°C - mais finalement, une seule carte et une valeur de température suffiront à souligner la journée mémorable que nous venons de vivre.

La carte:

La valeur: il a fait 41,3°C à Dunkerque. A DUNKERQUE! https://www.infoclimat.fr/climatologie-mensuelle/07010/juillet/2019/dunkerque.html

Toutes les valeurs en cours et à venir dans l'évènement HistorIC : https://www.infoclimat.fr/historic-details-evenement-2773-archives.html

Suivi météo à 16:12

Des températures qu'on pensait impossibles il y a quelques mois de cela sont actuellement relevées sur tout le nord de la France.
Çà et là, les records absolus sont pulvérisés de plusieurs degrés. 

C'est le cas de la station principale de notre capitale, située au parc Montsouris à Paris, qui vient d'atteindre 42,4°C, écrasant le précédent record de 40,4°C datant d'il y a 72 ans, en 1947.

La région parisienne est l'une des principales touchées par les plus fortes chaleurs durant cette canicule. On y relève sur le réseau principal :

- 41,9°C à Orly (94) - nouveau record absolu battant les 40,0°C de 2003
- 41,8°C au Bourget (93), battant les 40,2°C de 2003
- 41,7°C à Melun (77), battant les 39,8°C de 2015
- 41,5°C à Pontoise (95), battant les 39,2°C de 2003
- 41,3°C à Roissy (95), battant les 39,0°C de 2003
- 40,8°C à Toussus-le-Noble (78), battant les 39,3°C de 2003
- 40,4°C à Trappes (78), battant les 39,1°C de 2003
- 40,2°C à Vélizy-Villacoublay (78), battant les 38,5°C de 2003

Sur le réseau secondaire de MF, on relève 43,1°C à Saint-Maur-des-Fossés (94), 42,9°C à La Brosse-Montceaux (77), 42,4°C à Nogent-sur-Seine (77) et Achères (78) et 42,1°C à Prunay-le-Temple (78)
Sur le réseau StatIC d'Infoclimat, Cernay-la-Ville (42,0°C), Asnières-sur-Oise (41,9°C), Combs-la-Ville (41,8°C) et Asnières-sur-Oise (41,8°C) se démarquent.


L'ancienne région Nord-Pas-de-Calais a atteint les 40°C pour la première fois de son histoire météorologique, avec 41,2°C à Lille (59), qui efface de plus de 3°C son ancien record absolu de 37,6°C datant de... l'année dernière.
Sur le réseau principal, on relève : 

- 40,4°C à Dunkerque (59), battant les 38,3°C de 2006
- 39,3°C au Touquet (62), battant les 36,4°C de 2003
- 36,4°C à Boulogne (62), battant les 35,4°C de 2015

Sur les autres région du Nord de la France, la chaleur n'est pas moins présente. On relève notamment sur les différents réseaux, du Sud-Ouest au Nord-Est de la France : 

- 42,7°C à Montgivray (36)
- 42,6°C à Muids (27)
- 42,4°C à Pressagny-l'Orgueilleux (27) StatIC et à Salbris (41) Réseau Météo-Centre
- 42,3°C à Montrieux-en-Sologne (41)
- 42,2°C à Sommesous (51) et Cerisiers (89) StatIC
- 42,1°C à Chablis (89), Orval (18) et Châtillon-sur-Seine (21)
- 41,9°C au Plessis-Belleville (60), qui écrase son précédent record de 38,5°C en 2003, et à Romilly-sur-Aigre (28) StatIC
- 41,8°C à Aubréville (55) 
- 41,4°C à Amiens - Dury (80) StatIC
- 41,3°C à Daglan (24) et Colombé-le-Sec (10)
- 41,2°C au Grand-Pressigny (37) et Orçay (41)
- 41,1°C à Rouen-Boos (76), écrasant le précédant record de 38,1°C en 2003
- 41°C à Vichy (03), Châteauroux (36), et Abbeville (80), qui écrase son précédent record de 37,8°C en 2003
- 40,6°C à Cernay (86) et Eu (76)
- 40,9°C à Sorcy-Bauthémont (08) StatIC
- 40,1°C à Boulaincourt (88) StatIC et Auvers-le-Hamon (72) StatIC

Suivi météo à 11:42

Comme si le cortège de records absolus ne suffisait pas en jounée, c'est à présent au tour des nuits d'apporter leurs contribution au plamarès des records.

Et cette nuit a été généreuse. Voyez donc ces valeurs enregsitrées au plus "frais" :

Castres (81) : 26.6°C (Réseau StatIC)

Vouillé (79) : 26.3°C (Réseau StatIC)

La Chapelle-Saint-Florent (49) : 25.1°C (Réseau StatIC)

Lyon Sait Exupéry (69) : 25.2°C

Basses sur le Rupt (88) : 25.8°C à 900m d'alt. à la Croix des Moinats (Réseau StatIC)

Lemberg (57) : 26.0°C (Réseau StatIC)

Obernai (67) : 24.6°C (Réseau StatIC)

Lille (59) : 23.2°C record absolu

Langres (52) : 25.0°C record absolu

Auch (32) : 23.5°C record absolu

Orly (94) : 24.4°C record absolu

Phalsbourg (55) : 25.0°C record absolu

 

Et déjà en fin de matinée, la carte des températures prend des teintes de plus en plus violacées, signe que cette journée devrait tenir toutes ses promesses; A savoir d'être la plus chaude de la série avec des valeurs de 41 à 42° sur une partie très conséuqente du territoire. En attendant pour se donner un ordre d'idée, à 11h on relevait (en valeurs arrondies) 38° à Colombé le Sec et Cerisiers, 37° à Gambais, Néris les BAins, Nogentel et pressagny l'Orgueuilleux, 36° à Plaisir, Brassy et Combs la Ville.

 

Suivi météo à 21:19

Pour la première fois depuis la mise en place de ce système de vigilance, le rouge est lancé à grande échelle. Pas moins de 20 départements représentant 20 millions d'habitants sont concernés par cette vigilance. 60 autres départements restent en vigilance orange.

Il faut dire que cette seconde journée est une nouvelle fournaise sur une grande partie du territoire, et que demain sera proablement encore pire qu'aujourd'hui en intensité et en superficie.

Les premiers 30° ont été franchis dès le milieu de matinée puis d'heure en heure, le mercure n'a cessé son ascencion pour atteindre les sommets des confins du Massif Central au Nord Est du pays pulvérisnat au passage moulte records.

Daglan (24) : 41.5°C

Vieillevie (15) : 40.6°C

Clermont Ferrand (63) : 40.0°C

Vichy (03) :  41.3°C  record absolu

Saint Martinien (03) : 42.5°C

Bonnat (23) : 40.7°C

Bourges (18) : 40.2°C record absolu

Avord (18) : 40.2°C record absolu

Auxerre (89) : 40.4°C

Colombé le Sec (10) : 42.3°C

Gambais (78) : 40.6°C

Fontainebleau (77) : 40.6°C

Saint Maur (94) : 40.3°C

Saint Dizier (52) : 40.6°C record absolu

Nancy Essey (54) : 40.1°C record absolu

Vassincourt (55) : 41.7°C

Bar le Duc (55) : 41.4°C

Chateauvilain (52) : 42.1°C

Jarny (54) : 40.6°C

Charolles (71) : 40.3°C

Lyon 7ème (69) : 41.1°C

Tournon sur Rhône (07) : 41.2°C

Carpentras (84) : 40.0°C

Ailleurs on relève également 30.3°C à Saint Martin aux Chartrains (14), 38.4°C à Plaisir (78), 34.2°C à Pleslin Trigavou (22), 38.1°C à Veretz (37), 38.5°C à Bordeaux (33), 38.2°C à Bras (83), 37.5°C à Figari (2A), 31.7°C à Mende (48), 38.6°C à Sallanches (74), 27.0°C à Maljasset (04) et 22.8°C au Mont Ventoux (84) mais à 1900 m d'altitude!

 

Nos amis belges qui n'avaient jamais franchi le seuil des 40° viennent d'y remédier de façon radicale avec toutes ces stations (liste non exaustive)

40.9°C à Oupeye (Liège) 

40.0°C à Thier-à-Liège (Liège) 

40.7°C à Jodoigne (Brabant Wallon) 

40.7°C à Andenne (Namur) 

40.3°C à Herhet (Namur) 

40.3°C à Vaux sous Chevremeont (Liège) 

Suivi météo à 17:46

Alors que 20 départements ont été placés en vigilance rouge (dont Paris), la canicule continue de s'étendre sur la France. Cette fois-ci c'est dans le quart nord-est que les valeurs au dessus de 40°C sont observées. On relève par exemple un exceptionnel 42.3°C à Colombé le Sec (10), une station dont Infoclimat est propriétaire. De nouveau, une valeur exceptionnelle de 41.5°C à Daglan (Dordogne), également du réseau Infoclimat. Vichy bats également son record absolu avec 41.3°C. Les grandes villes ne sont pas épargnées avec 40.0°C à Lyon-Bron.

La zone des 40°C s'étend très au nord, puisqu'on atteint à l'instant pres de 40°C à... Nancy (54), 40.1°C à Saint-Dizier (52) et Jarny (54) ! Les températures maximales devraient être observées d'ici 30 minutes.

Prévisions du phénomène

2019/07/24-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
  • Départements passant de la vigilance orange chaleur/canicule à la vigilance rouge chaleur/canicule : Nord (59), Pas-de-Calais (62), Somme (80), Aisne (02), Oise (60), Seine-Maritime (76), Marne (51), Eure (27), Aube (10), Yonne (89), Loiret (45), Eure-et-Loir (28), Seine-et-Marne (77), Val d'Oise (95), Yvelines (78), Essonne (91), Paris (75).

Vigilance rouge: pic de chaleur exceptionnel jeudi sur les régions du nord de la France s'inscrivant dans l'épisode de canicule en cours. Vigilance orange: épisode caniculaire nécessitant une vigilance particulière notamment pour les personnes sensibles ou exposées. Il épargnera peu de régions.
Passage en vigilance canicule rouge pour la Haute-Normandie, les Hauts-de-France, l'Ile-de-France, l'Eure-et-Loir, le Loiret, l'Yonne, l'Aube et la Marne.
Ce matin, les températures observées étaient particulièrement élevées dans les départements en vigilance orange, comprises entre 20 et 26 degrés. Plusieurs stations de mesure du nord du pays ont même connu leur nuit la plus chaude depuis le début des mesures. A 15 heures, on observe des températures très élevées sur les départements en vigilance orange et rouge, généralement comprises entre 35 et 40 degrés avec même quelques valeurs jusqu'à 41 degrés dans le Centre, en Bourgogne et en Champagne.
Cet après-midi les températures maximales seront généralement semblables à celles d'hier avec des valeurs souvent entre 36 et 42 degrés. A noter qu'elles seront en hausse par rapport à mardi sur le flanc nord-est du pays. Jeudi sera la journée la plus chaude de l'épisode sur le nord du pays avec dès le matin des températures minimales encore plus chaudes que mercredi tandis que des températures maximales supérieures à 40°C seront observées encore sur un grand quart nord-est du pays. Par ailleurs sur les départements en vigilance rouge canicule, on pourra même battre des records absolus avec des valeurs de 42 à 43 degrés du Centre vers l'Ile-de-France et la Champagne et 40 à 41 degrés plus au nord. Sur la moitié sud du pays, les valeurs maximales seront plutôt stationnaires ou en légère baisse par rapport à mercredi dans une fourchette de 36 à 40 degrés. La moyenne des températures à l'échelle de la France pour cette journée pourrait alors égaler la valeur la plus haute atteinte lors de la canicule de 2003. Vendredi, les températures chuteront de façon spectaculaire sur l'ouest de la France, en liaison avec une dégradation orageuse, tandis que la chaleur résistera à l'est. Il faudra attendre samedi pour voir la fin de cet épisode caniculaire en toute région. On peut noter que cette situation est associée également à une forte sécheresse et à une pollution à l'ozone.
Pic de chaleur exceptionnel jeudi sur le nord du pays dans un épisode caniculaire en cours sur une très grande partie de la France.

Suivi météo à 10:04

La nuit aura été la bienvenue pour retrouver un air un peu plus respirable même si à minuit, nombres de thermomètres flirtaient toujours autour des 30°. En fin de nuit, les minimales se sont souvent abaissées autour des 20°, mais ponctuellement la nuit a été difficile au vu de certaines températures comme à Boulogne (62) où il a fait 23.9°, 24.8° à Roissy (95), 27.2° dans la quartier Saint Germain des Prés à Paris, 22.4° au Mans (49), 26.1° à Meillers (03), 24.7° à Lyon (69), 24.4° à Clermont Ferrand, 24.5° à Marseille Corniche (1) et 26.6° à Nice (06). Ce répit ne sera que de courte durée car avec l'effet du soleil, le mercure repart déjà à la hausse.

Avec les fortes chaleurs accentuant encore la séchéresse, on assiste à une recrudescence des feux de récolte, notaament dans les Hauts de France comme hier dasn l'Oise à Lormaison(60), comme le montre la photo impressionnante accompagnant ce tweet :

Prévisions du phénomène

2019/07/24-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :

    Episode caniculaire nécessitant une vigilance particulière notamment pour les personnes sensibles ou exposées. Il épargnera peu de régions.
    Prévisions confirmées.
    Les températures maximales pour hier mardi ont été généralement en hausse par rapport à la veille. Quelques valeurs parmi les plus élevées relevées à 17 heures hier, avec beaucoup de records absolus battus, ont donné ainsi : 42.1 Brive 41.2 Bordeaux 40.7 Angers 40.4 Blois 40.1 Rennes. En cette fin de nuit, on relève ce mercredi des températures souvent comprises entre 20 et 25 degrés dans les départements en vigilance orange, avec même quelques valeurs remarquables à 5 heures ce matin comme 28.4 degrés à Boulogne, 26.8 à Lyon-Saint-Exupéry, 26.5 à Nice, 24.3 degrés à Montsouris.
    Aujourd'hui mercredi les températures maximales seront généralement du même ordre que hier, avec donc des valeurs souvent entre 36 et 42 degrés. Jeudi sera la journée la plus chaude de l'épisode avec des températures maximales prévues supérieures à 40°C sur un grand quart nord-est du pays en particulier. La moyenne des températures à l'échelle de la France pour cette journée pourrait alors égaler la valeur la plus haute atteinte lors de la canicule de 2003. Vendredi, les températures chuteront de façon spectaculaire sur l'ouest de la France, en liaison avec une dégradation orageuse, tandis que la chaleur résistera à l'est. Il faudra attendre samedi pour voir la fin de cet épisode caniculaire en toute région. On peut noter comme facteurs aggravants la sécheresse, et la pollution à l'ozone.
    Episode caniculaire en cours sur une très grande partie de la France.

    Suivi météo à 22:10

    Feus ces étés qui faisaient référence jusqu'à cette année 2019.

    Comme celle du mois de juin, cette vague de chaleur entre dans l'histoire de la météo. Elle aura fait tomber avec une facilité déconcertante les records absolus des stations qui disposent des séries les plus longues comme Bordeaux, Rennes, Tours, Chateauroux.....

    Deux symboles pour illustrer le caractère plus qu'exceptionnel de cet épisode : 80 départements sur 95 en vigilance orange. A l'exception du pourtour médietrranéen et de la pointe bretonne, c'est tout le pays qui est concerné !

    L'autre symbole, c'est Chateauroux qui avec 41.2°C pulvérise son ancien record absolu vieux de 113 ans. Il datait du 2 août 1906 avec 40.5° alors que la station dispose de séries fiables et ininterrompues depuis 1893 !

    La liste des températures remarquables serait bien trop longues à énumérer. 108 stations réparties sur 25 départements dépassent la barre symbolique des 40°!

    On s'attardera à donner quelques exemples de valeurs par grandes régions.

    Sur la moitié nord du pays

    37.1° au Bourget (95)

    36.5° au Havre (76) - Record absolu

    37.3° à Trelly (50)

    25.8° sur l'île d'Ouessant (29)

    40.1° à Rennes (35) - Record absolu

    41.9° à Saumur (49)

    41.1° à,Angers (49) - Record absolu

    40.4° à Blois (41) - Record absolu

    40.5° à Romorantin (41)

    42.5° à Montgivray (36)

    41.9° au Grand Pressigny (37)

    40.2° à Tours (37) - Record absolu

    41.1° à Amboise (37) et Montluçon (03)

    40.6° à Vichy (03)

    38.1° à Nogentel (02)

    36.1° à Sérémange-Erzange (54)

    38.4° à Cerisiers (89)

    38.3° à Nevers (58)

    37.5° à Macon (71)

     

    Dans la moitié sud :

    39.3° à L'Isle d'Abeau (38)

    40.9° à Sablons (38)

    38.6° à Carpentras (84)

    40.7° à Montclus (30)

    38.6° à Massiac (15)

    40.0° à Niort (79) - Record absolu

    40.0° à Poitiers (86)

    40.3° à Limoges-ville (87) - Record absolu

    40.3° à Boussac (23)

    42.2° à Bretenoux (46)

    41.1° à Prudhomat Castelnau (46)

    42.1° à Brive (19) - Record absolu

    42.0° à Terrasson (24)

    41.2° à Bordeaux (33) - Record absolu

    41.8° à Argentat (19)

    40.4° à Castelsarrasin (82)

    40.2° à Agen (47)

    39.6° à Auch (32)

    39.5° à La Test de Buch (33) et à Biarritz (64)

    En Corse, au mieux on aura eu 35.1° à Pieddigriggio (2B).

     

    Prévisions du phénomène

    2019/07/23-2205|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 22h05 :
    • Départements passant de la vigilance orange orage, chaleur/canicule à la vigilance orange chaleur/canicule : Calvados (14), Orne (61), Mayenne (53), Sarthe (72).

    Episode caniculaire nécessitant une vigilance particulière notamment pour les personnes sensibles ou exposées. Il épargnera peu de régions.
    Prévisions confirmées pour le paramètre canicule. Sortie anticipée de la vigilance orange pour le paramètre orages sur le Nord-Ouest du pays.
    Les températures maximales pour ce mardi ont été généralement en hausse par rapport à la veille. Quelques valeurs parmi les plus élevées relevées à 17 heures, avec beaucoup de records absolus battus, ont donné ainsi : 42.1 Brive 41.2 Bordeaux 40.7 Angers 40.4 Blois 40.1 Rennes 39.1 Cholet 37.9 Limoges Orages: les orages attendus ont circulé plus nord que prévu vers les iles Anglo-Normandes, avec quelques impacts en mer et des averses sur la Bretagne, mais plus rien ne justifie le maintien en orange pour le paramètre orage.
    Canicule: Demain les températures maximales seront généralement du même ordre que ce mardi. Les températures minimales en fin de nuit afficheront souvent des niveaux élevés entre 19 et 24°C. Jeudi sera la journée la plus chaude de l'épisode avec des températures maximales prévues supérieures à 40°C sur un grand quart nord-est du pays en particulier. La moyenne des températures à l'échelle de la France pour cette journée pourrait alors égaler la valeur la plus haute atteinte lors de la canicule de 2003. Vendredi, les températures chuteront de façon spectaculaire sur l'ouest de la France, en liaison avec une dégradation orageuse, tandis que la chaleur résistera à l'est. Il faudra attendre samedi pour voir la fin de cet épisode caniculaire en toute région.
    Episode caniculaire en cours sur une très grande partie de la France.

    Suivi météo à 17:18

    C'est affolant de voir cette facilité qu'a la vague de chaleur de juillet 2019 pour battre les records absolus de chaleur. Les 40°C sont atteints jusqu'... en Bretagne ! D'ailleurs, pour la première fois de l'histoire, de nombreuses villes de l'ouest atteignent les 40°C. Les limites de notre climat sont encore repoussées. Jusqu'où ira-ton ? Les records tombent un par un et ce n'est que des valeurs provisoires :

    - 42.3°C à Belin-Béliet (33) (station Infoclimat)

    - 42°C à Brive - Larache (19) (record absolu)

    - 41.9°C à Le Grand Pressigny (37) (station Infoclimat)

    - 41.6°C à Daglan (24) (station Infoclimat)

    - 40.9°C à Bordeaux (33) (record absolu) qui a à priori déjà battu son record absolu ce matin avec 24.8°C !

    - 40.7°C à Angers (49) (record absolu battant les 39.8°C du 28/07/1947)

    - 40.4°C à Blois (41) (record absolu battant les 39.5°C du 10/08/2003)

    - 40.1°C Rennes Saint Jacques (record absolu battant les 39.5°C du 05/08/2003)

    - 40.1°C à Tours (37) (record absolu battant les 39.8°C du 10/08/2003)

    - 38.7°C à Laval (53) (record absolu)

    - 37.4°C à Limoges (record absolu)

    ​

    Prévisions du phénomène

    2019/07/23-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
    • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Nord (59), Pas-de-Calais (62), Somme (80), Aisne (02), Oise (60), Seine-Maritime (76), Ardennes (08), Bas-Rhin (67), Moselle (57), Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Marne (51), Eure (27), Ille-et-Vilaine (35), Loire-Atlantique (44), Vendée (85), Alpes Maritimes (06), Haut-Rhin (68), Vosges (88).
    • Départements passant de la vigilance orange orage à la vigilance orange orage, chaleur/canicule : Calvados (14), Orne (61).

    Nouvel épisode caniculaire nécessitant une vigilance particulière notamment pour les personnes sensibles ou exposées. Il épargnera peu de régions. Orages: Situation fortement orageuse nécessitant une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomènes violents.
    Canicule : Extension de la vigilance à 19 départements listés précédemment. Orages : prévisions confirmées.
    La chaleur s'accentue. Les températures maximales ce mardi seront généralement en hausse par rapport à la journée d'hier. Quelques valeurs parmi les plus élevées en °C relevées jusqu'à 15 h 30 locales: 41,3 à Brive, 40,1 à Bordeaux, 39,8 à Poitiers et Blois, 39,4 à Agen, 39,3 à Cognac, 39,2 à Montauban et Niort, 38,8 à Nantes. La situation orageuse n'a pas encore débutée.
    Canicule: Demain les températures maximales seront généralement du même ordre que cet après-midi. Les températures minimales (mercredi matin) afficheront souvent des niveaux élevés entre 19 et 24°C. Jeudi sera la journée la plus chaude de l'épisode avec des températures maximales prévues supérieures à 40°C sur un grand quart nord-est du pays en particulier. La moyenne des températures à l'échelle de la France pour cette journée pourrait alors égaler la valeur la plus haute atteinte lors de la canicule de 2003. Vendredi, les températures chuteront de façon spectaculaire sur l'ouest de la France en liaison avec une dégradation orageuse tandis que la chaleur résistera à l'est. Il faudra attendre samedi pour voir la fin de cet épisode caniculaire en toute région. Orages: Ce soir sur les cinq départements placés en vigilance orange, des orages sont prévus. Ils pourront être ponctuellement violents avec de fortes rafales de vent (de l'ordre de 100 km/h), de la grêle (parfois assez grosse), de fortes intensités de précipitations (de l'ordre de 20 à 30 mm/h) et une forte activité électrique.
    Episode caniculaire en cours sur la plus grande partie de la France. Ce soir, sur la Normandie, risque d'orages violents.

    Suivi météo à 14:12

    Partis de bien haut ce matin, les thermomètres n'ont cessé de gravir les degrés les uns après les autres tout au long de la matinée. A la mi-journée, la chaleur devient écrasante et on approche petit à petit la barre des 40° du sud ouest au centre ouest et au centre.

    Ailleurs et dans le même temps, on relève (en valeurs arrondies) 35° à Petitville (76) et Rennes (35), 34° à Mairy sur Marne (51), 38° à La Chapelle Saint Florent (49), Leigné les bois (86), Moncoutié (46), 36° à Orange (84) et Cotignac (83).

    Prévisions du phénomène

    2019/07/23-1001|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h01 :
    • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange orage : Calvados (14), Manche (50), Orne (61).
    • Départements passant de la vigilance orange chaleur/canicule à la vigilance orange orage, chaleur/canicule : Mayenne (53), Sarthe (72).





    Episode caniculaire en cours sur la plus grande partie de la France.Ce soir, sur la Normandie, risque d'orages violents.

    Suivi météo à 09:29

    Entre jaune orangé et rouge, ce matin, la carte des températures minimales présente des couleurs qui tendent vers le chaud. Et pour cause, la nuit est partout restée très douce, voire par endroit difficile à passer tant la chaleur est restée prégnante. La plage des 15 à 20° domine largement avec 15.6°C à Morlaix (29), 16.0°C à Berguex (59), 18.3°C à Langres (52) et au Falgoux (15) à près de 1000m d'alt., 17.9°C à Corte (2B). Sur le sud ouest, en vallée du Rhône jusqu'au lyonnais et en Ile de France, la nuit a parfois été difficile puisque les thermomètres ne sont pas descendus sous les 23.3°C à Sète (34), 25.3°C à Nice (06), 22.7°C à Saint Bonnet le Troncy (69), 24.8°C à Bordeaux (33), 24.5°C à Saint Hilaire (31), 23.1°C à Limoges (87), 23.3°C à la Porte de Vincennes dans le 20ème arrondissement de Paris. En partant d'un tel niveau ce matin, les valeurs de cet après midi ont toutes les chances d'atteindre des sommets, avec 36 à 41°prévus du sud ouest au centre. Raison pour laquelle 59 départements sont en vigilance pour cette forte chaleur.

    ​

    Prévisions du phénomène

    2019/07/23-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :





      Nouvel épisode caniculaire s'étendant à de nombreuses régions du Sud-Ouest à l'Ile-de-France et du Centre-Est au Nord-Est.

      Suivi météo à 21:22

      Nous en sommes au premier jour de cette seconde canicule 2019 et déjà certaines stations du sud est ont enregistré des températures de 40°C. Tout le pays à l'exception des zones côtières et de la Bretagne ont franchi le seuil de la forte chaleur (>30°C) et un bon tiers a connu la très forte chaleur (>35°).

      Dans le détail, on a relevé jusqu'à

      • 40.2°C à Salindres (30)
      • 40.6°C à Lapalud (84)
      • 39.9°C à Saint Paul Trois Chateaux (26)
      • 39.6°C à Carpentras (84)
      • 38.9°C à Daglan (24) et Lhospitalet (46)
      • 37.1°C à Néris les Bains et Villebret (03)
      • 34.4°C à Vern d'Anjou( 49)
      • 33.1°C à Orly (94)

       

      Prévisions du phénomène

      2019/07/22-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
      • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange chaleur/canicule : Mayenne (53), Sarthe (72), Maine-et-Loire (49), Savoie (73), Haute-Savoie (74), Ain (01), Jura (39), Doubs (25), Territoire de Belfort (90), Haute-Saône (70), Haute-Marne (52), Aube (10), Yonne (89), Loiret (45), Eure-et-Loir (28), Loir-et-Cher (41), Seine-et-Marne (77), Val d'Oise (95), Yvelines (78), Essonne (91), Paris (75), Côte d'Or (21), Saône-et-Loire (71), Nièvre (58), Cher (18), Loire (42), Deux-Sèvres (79), Vienne (86), Indre-et-Loire (37), Indre (36), Allier (03), Creuse (23), Puy-de-Dôme (63), Haute-Loire (43), Cantal (15).

      Nouvel épisode caniculaire nécessitant une vigilance particulière notamment pour les personnes sensibles ou exposées. Il épargnera peu de régions.
      Extension de la vigilance à 38 nouveaux départements.
      Conditions anticycloniques sur la France. Les températures à 15 heure les températures sont comprises entre 28 et 32 degrés au nord de la Loire et de 32 à 38 au sud .
      Ce lundi, les températures maximales ont gagné une dizaine de degrés par rapport à la veille sur le Sud-Ouest. La masse d'air chaude et séche à l'origine de cette hausse spectaculaire gagne peu à peu vers le nord et l'est. La vigilance orange canicule est donc étendue à de nombreuses régions. Dès mardi les minimales seront le plus souvent comprises entre 20 et 25 degrés, tandis que les maximales s'étageront entre 37 et 41 degrés. Quelques pointes à 42 voire 43 degrés pourront être observées par endroit. Globalement la journée la plus chaude de la semaine est prévue pour jeudi. Les températures commenceront à baisser significativement vendredi par l'ouest du pays, avec la progression d'une degradation orageuse.
      Nouvel épisode caniculaire s'étendant à de nombreuses régions du Sud-Ouest à l'Ile-de-France et du Centre-Est au Nord-Est.

      Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
      Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.


      L'observation météo en directparticiper » sync...
      ↑ nouveaux éléments ↑