Commencez à taper pour rechercher
connexion
  • Halloween Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.20h00, 17.3°C
    76%, 1016.3hPa
    Vent de direction SO25 km/h (raf. 43)

Bulletin spécial N°348 • TempÍte CIARA

CarteÉpisode pluvieuxTempête/coup de ventAutres
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Prévisions du phénomène

2020/02/11-2105|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 21h05 :

    VENT : Violente tempête hivernale demandant une vigilance particulière. VAGUES-SUBMERSION : Phénomène remarquable. Dans un contexte de grandes marées, la conjonction de niveaux marins particulièrement élevés et de très fortes vagues nécessite une attention toute particulière.
    Passage en vigilance jaune de la Corse. Prévisions confirmées pour le paramètre vagues-submersion
    VENT : En Corse, poursuite de la décroissance des rafales. Sur la Balagne, les rafales sont désormais de l'ordre de 100 à 115 km/h. Sur l'aéroport de Bastia, les vents sont faibles, de l'ordre de 20 km/h. Sur le relief et sur le sud de l'île, les rafales sont maintenant inférieures à 100 km/h. Le vent d'ouest sud-ouest souffle encore très fort autour du Cap Corse et du Cap Sagro avec des rafales de 140 à 165 km/h. VAGUES-SUBMERSION : Même si elles sont en atténuation, les vagues de secteur Ouest sont toujours fortes ce mardi soir sur l'est de la Manche.
    VENT : Au cours des prochaines heures, les vents vont continuer à baisser d'intensité. Sur la Balagne, les rafales atteignent encore localement 110 à 120 km/h puis faiblissent en seconde partie de nuit. Sur le nord de l'île, le vent d'ouest sud-ouest souffle encore très fort localement et essentiellement sur les caps exposés, au Cap Corse et vers Sagro avec des rafales de 120 à 150 km/h. Ces rafales diminuent progressivement en seconde partie de nuit . Le maintien en vigilance orange ne se justifie plus. VAGUES-SUBMERSION : Ces vagues d'Ouest restent soutenues la nuit prochaine. Dans ce contexte de grandes marées, le littoral du Pas-de-Calais et notamment le secteur de Wimereux reste en vigilance "vagues-submersion" de niveau orange pour la pleine mer de la nuit prochaine (coefficient 108, PM vers 02h locales). Les déferlements associés à ces vagues, combinés à un niveau élevé de la mer, peuvent en effet encore engendrer des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral du Pas-de-Calais. Cette vigilance de niveau orange s'étend le mercredi 12 février de 00h à 06h.
    Phénomènes de vagues-submersion remarquables sur le Pas de Calais.

    Suivi météo à 18:15

    La tempête Ciara s'est évacuée en Scandinavie en se comblant. À l'arrière, le flux d'ouest reste fort sur la moitié nord du pays, avec des rafales encore supérieures à 80 km/h sur les côtes bretonnes et normandes jusqu'au Pas de Calais. Dans l'intérieur, ces rafales peuvent atteindre les 60 à 70 km/h localement.

    Dans le sillage de la tempête, un creusement dynamique s'est mis en place dans la plaine du Pô. Celui-ci a généré un violent flux de nord-ouest sur les Alpes et d'ouest à sud-ouest en Corse. Météo-France relève ainsi 219 km/h au Cap Corse - Ersa, peu avant 10h ce matin, 172 km/h à l'Île Rousse ou encore 140.4 km/h à l'aéroport de Bastia Poretta vers la même heure.

    Sur le continent, l'Institution remarque les 165 km/h à Peone ou les 148 km/h à Caussols dans les Alpes-maritime. L'Italie a aussi été concernée avec 135 km/h à Casoni di Suvero de secteur sud-ouest en Ligurie orientale et 110 km/h à Vintimille, en Ligurie occidentale.

    Cette configuration à violent Jet d'altitude a contribué à favoriser des subsidences (l'air d'altitude descend vers la surface en se comprimant) et des rafales déferlentes. Ces compressions réchauffent et assèchent l'air. Le phénomène a été bien visible sous le vent des Alpes, notamment sur la Côte d'Azur, et sous le vent des montagnes Corse.

    Première illustration avec la station de Cannes (06) : dès que le vent s'est levé, l'air s'est aussitôt échauffé et l'humidité relative s'est abaissée, les deux phénomène étant liés. Ainsi, les variations de l'humidité se répercutent sur les températures et réciproquement.

    Seconde illustration avec Piedigriggio (2B) où le phénomène apparaît encore plus clairment :

    24°C à cette station en Tx, 25.6 °C à Bastia-Poretta, valeurs inhabituelles ces dernières semaines :

    Malheureusement, ce vent violent allié au couple température élevée et humidité basse a permis la propogation d'incendies.

    Prévisions du phénomène

    2020/02/11-1806|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 18h06 :

      VENT : Violente tempête hivernale demandant une vigilance particulière VAGUES-SUBMERSION : Phénomène remarquable. Dans un contexte de grandes marées, la conjonction de niveaux marins particulièrement élevés et de très fortes vagues nécessite une attention toute particulière.
      Passage en vigilance jaune de la Seine aval. Consultez le site Vigicrues: http://www.vigicrues.gouv.fr Prévisions confirmées pour les paramètres vent et vagues-submersion
      VENT : En Corse : Décroissance progressive des rafales. Le vent d'ouest sud-ouest souffle toujours violemment sur le nord de l'île avec des rafales de 130 à 160 km/h en Balagne, atteignant 170 km/h au Cap Corse. Sur l'aéroport de Bastia, les rafales avoisinnent maintenant les 100 à 110 km/h. Sur le sud de l'île, les rafales sont de l'ordre de 100 à 120 km/h. Alpes-Maritimes : Au cours des dernières heures, sur le relief, les rafales de nord-ouest ont atteint 120 à 140 km/h. Sur le proche arrière-pays, à Grasse, sur le plateau de Caussols et jusqu'à Levens les rafales s'échelonnent de 110 à 130 km/h. VAGUES-SUBMERSION : La tempête "CIARA" à l'origine de vents forts d'Ouest à Sud-Ouest sur la façade atlantique et la Manche, s'est évacuée vers le nord de la Norvège. De très fortes vagues se maintiennent sur le littoral atlantique et de la Manche. Ce mardi à 14h00 : il a été mesuré une hauteur significative de vagues de 3 m à la bouée "Penly" (Seine Maritime), 3 m à la bouée de "Flamanville, 5.3 m à la bouée "Bréhat", 4 m à la bouée "Pierres-Noires", 4.8 m à la bouée "Oléron" et 5 m vers Sain-Jean-de-Luz.
      VENT : Corse : Le nord de l'île reste la partie la plus concernée par la tempête. Au cours des prochaines heures, les vents d'ouest sud-ouest continuent de souffler violemment avec des rafales de 120 à 170 km/h de la Balagne au Cap Corse et vers Sagro. Sur la région bastiaise, le vent et les rafales se stabilisent. On pourrait toutefois encore dépasser les 130 km/h. Ces vents faiblissent progressivement, mais peuvent toujours rester ponctuellement et localement violents en soirée. Sur le relief de l'île, le vent d'ouest atteint toujours en rafales 100 à 130 km/h. Sur le littoral Est de l'île, de Porto-Vecchio au sud de Solenzara, de fortes rafales sont encore possibles avec jusqu'à 130 km/h. Ces vents faiblissent progressivement, mais peuvent toujours rester ponctuellement et localement violents en soirée. VAGUES-SUBMERSION : Le flux rapide et perturbé d'Ouest se maintient sur la Manche et autour de la Bretagne, entretenant de fortes vagues en provenance de l'Ouest. De plus, une houle puissante de Nord-Ouest s'est propagée jusqu'au fond du Golfe de Gascogne. Dans un contexte de coefficients de marée élevés (coefficient 108 pour mardi, et 107 pour mercredi matin), les forts déferlements associés à ces vagues, combinés à une surélévation encore importante du niveau de la mer (surcote), risquent d'engendrer des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements placés en vigilance "vagues-submersion". L'intensité du phénomène sera plus marquée au moment des pleines mers.
      Vents violents liés à la tempête CIARA sur la Corse, et phénomènes de vagues-submersion remarquables sur le Pas de Calais.

      Prévisions du phénomène

      2020/02/11-1601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h01 :
      • Département passant de la vigilance orange vagues/submersion, inondation à la vigilance orange inondation : Seine-Maritime (76).

      VENT : Violente tempête hivernale demandant une vigilance particulière VAGUES-SUBMERSION : Phénomène remarquable. Dans un contexte de grandes marées, la conjonction de niveaux marins particulièrement élevés et de très fortes vagues nécessite une attention toute particulière.
      Fin de suivi vagues submersion lle-et-Vilaine (35), Manche (50), Seine-Maritime (76) et Somme (80) Fin de suivi vent pour les Alpes-Maritimes
      VENT : En Corse : Décroissance progressive des rafales. Le vent d'ouest sud-ouest souffle toujours violemment sur le nord de l'île avec des rafales de 130 à 160 km/h en Balagne, atteignant 170 km/h au Cap Corse. Sur l'aéroport de Bastia, les rafales avoisinnent maintenant les 100 à 110 km/h. Sur le sud de l'île, les rafales sont de l'ordre de 100 à 120 km/h. Alpes-Maritimes : Au cours des dernières heures, sur le relief, les rafales de nord-ouest ont atteint 120 à 140 km/h. Sur le proche arrière-pays, à Grasse, sur le plateau de Caussols et jusqu'à Levens les rafales s'échelonnent de 110 à 130 km/h. VAGUES-SUBMERSION : La tempête "CIARA" à l'origine de vents forts d'Ouest à Sud-Ouest sur la façade atlantique et la Manche, s'est évacuée vers le nord de la Norvège. De très fortes vagues se maintiennent sur le littoral atlantique et de la Manche. Ce mardi à 14h00 : il a été mesuré une hauteur significative de vagues de 3 m à la bouée "Penly" (Seine Maritime), 3 m à la bouée de "Flamanville, 5.3 m à la bouée "Bréhat", 4 m à la bouée "Pierres-Noires", 4.8 m à la bouée "Oléron" et 5 m vers Sain-Jean-de-Luz. INONDATION : Vigilance orange sur la Seine aval : Consultez le site Vigicrues: http://www.vigicrues.gouv.fr
      VENT : Corse : Le nord de l'île reste la partie la plus concernée par la tempête. Au cours des prochaines heures, les vents d'ouest sud-ouest continuent de souffler violemment avec des rafales de 120 à 170 km/h de la Balagne au Cap Corse et vers Sagro. Sur la région bastiaise, le vent et les rafales se stabilisent. On pourrait toutefois encore dépasser les 130 km/h. Ces vents faiblissent progressivement, mais peuvent toujours rester ponctuellement et localement violents en soirée. Sur le relief de l'île, le vent d'ouest atteint toujours en rafales 100 à 130 km/h. Sur le littoral Est de l'île, de Porto-Vecchio au sud de Solenzara, de fortes rafales sont encore possibles avec jusqu'à 130 km/h. Ces vents faiblissent progressivement, mais peuvent toujours rester ponctuellement et localement violents en soirée. VAGUES-SUBMERSION : Le flux rapide et perturbé d'Ouest se maintient sur la Manche et autour de la Bretagne, entretenant de fortes vagues en provenance de l'Ouest. De plus, une houle puissante de Nord-Ouest s'est propagée jusqu'au fond du Golfe de Gascogne. Dans un contexte de coefficients de marée élevés (coefficient 108 pour mardi, et 107 pour mercredi matin), les forts déferlements associés à ces vagues, combinés à une surélévation encore importante du niveau de la mer (surcote), risquent d'engendrer des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements placés en vigilance "vagues-submersion". L'intensité du phénomène sera plus marquée au moment des pleines mers.
      Vents violents liés à la tempête CIARA sur la Corse, et phénomènes de vagues-submersion remarquables sur le Pas de Calais. Crue modérée à forte sur la Seine aval.

      Prévisions du phénomène

      2020/02/11-1005|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h05 :

        VENT : Violente tempête hivernale demandant une vigilance particulière VAGUES-SUBMERSION : Phénomène remarquable. Dans un contexte de grandes marées, la conjonction de niveaux marins particulièrement élevés et de très fortes vagues nécessite une attention toute particulière.
        Fin de suivi vagues submersion pour le Morbihan, le Finistère et les Côte-d'Armor. Sortie de l'orange vent violent pour les Alpes-Maritimes repouusée à 16h
        VENT : En Corse : au cours des dernières heures, le vent d'ouest sud-ouest souffle toujours violemment sur le nord de l'île avec des rafales de 160 km/h en Balagne et dépassant les 200 km/h au Cap Corse (202 au Cap Corse, 206 à Cagnano). Sur l'aéroport de Bastia, les rafales atteignent 110 à 140 km/h (139 mesurés). Sur le sud de l'île, les rafales sont de l'ordre de 90 à 110 km/h, ponctuellement jusqu'à 135 km/h dans la région de Conca et dans les Bouches de Bonifaccio. Alpes-Maritimes : au cours des dernières heures, sur le relief, les rafales de nord-ouest ont atteint 120 à 140 km/h (135 à Péone à 1700m d'altitude). Sur le proche arrière-pays, à Grasse, sur le plateau de Caussols et jusqu'à Levens les rafales sont de 110 à 140 km/h (143 à St Cézaire). VAGUES-SUBMERSION : Le flux rapide et perturbé d'Ouest se maintient sur la Manche et autour de la Bretagne, entretenant de fortes vagues en provenance de l'Ouest. Dans un contexte de coefficients de marée élevés (coefficient 108 pour mardi, et 107 pour mercredi matin), les forts déferlements associés à ces vagues, combinés à une surélévation encore importante du niveau de la mer (surcote), risquent d'engendrer des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements placés en vigilance "vagues-submersion". L'intensité du phénomène sera plus marquée au moment des pleines mer. INONDATION : Vigilance orange sur la Seine aval : Consultez le site Vigicrues: http://www.vigicrues.gouv.fr
        VENT : Corse : Le nord de l'île reste la partie de l'île la plus concernée par la tempête. Au cours des prochaines heures, les vents d'ouest sud-ouest continuent de souffler violemment avec des rafales de 150 à 210 km/h de la Balagne au Cap Corse et vers Sagro. Sur la région bastiaise, le vent continue de se renforcer et les rafales ponctuelles atteignent en fin de matinée 130 à 160 km/h. Ces vents faiblissent progressivement mardi en cours d'après-midi. Sur le nord de l'île, cette tempête est au moins aussi violente sinon plus que la récente tempête du mardi 4 février. Sur le relief de l'île : le vent d'ouest se renforce, atteignant en rafales 100 à 130 km/h, jusqu'à 160 km/h en ce milieu de matinée. Les fortes rafales s'étendent temporairement au littoral Est de l'île, de Porto-Vecchio au sud de Solenzara avec des rafales de 120 à 140 km/h. Ces vents faiblissent progressivement mardi après-midi. Sur la plaine orientale, cette tempête s'annonce moins violente que la récente tempête du mardi 4 février. Alpes-Maritimes : Sur l'arrière-pays, les préalpes de Grasse, le plateau de Caussol, la région de Levens, en montagne et sur les crêtes exposées, le vent de nord-ouest reste rafaleux atteignant par moments 130 à 150 km/h. Sur le littoral, de l'Estérel au cap d'Antibes, les rafales atteignent 90 à 110 km/h. Le vent baisse d'intensité mardi en milieu d'après-midi. VAGUES-SUBMERSION : Après le passage de la tempête "CIARA", un flux rapide et perturbé d'ouest se maintient sur la Manche et autour de la Bretagne. Les forts vents associés entretiennent de très fortes vagues en provenance de l'Ouest. Dans un contexte de forts coefficients de marée (coefficient 108 pour mardi, et 107 pour mercredi matin), les forts déferlements associés à ces très fortes vagues, combinés à une surélévation du niveau de la mer (surcote), risquent d'engendrer des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements placés en vigilance "vagues-submersion". L'intensité du phénomène sera plus marquée au moment des pleines mer.
        Vents violents liés à la tempête CIARA dans l'extrême sud-est et Corse, et phénomènes de vagues-submersion remarquables sur côtes sud-Bretagne et Manche. Crue modérée à forte sur la Seine aval.

        Prévisions du phénomène

        2020/02/11-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :

          VENT : Violente tempête hivernale demandant une vigilance particulière VAGUES-SUBMERSION : Phénomène remarquable. Dans un contexte de grandes marées, la conjonction de niveaux marins particulièrement élevés et de très fortes vagues nécessite une attention toute particulière.
          Néant.
          VENT : Rafales observées ces dernières heures en Corse et dans les Alpes-Maritimes: 219 km/h au Cap Corse (le record est 225 km/h datant de janvier 2018), 206 à Cagnano, 121 à Bastia, 161 à Ile Rousse, 113 à Peille, 121 aux Caussols, 106 à Levens. * VAGUES-SUBMERSION : Ce mardi à 05h00 : il a été mesuré une hauteur significative de vagues de 2.8 m à la bouée "Penly" (Seine Maritime), 5.5 m à la bouée "Bréhat", 3.2 m à la bouée de "Flamanville, de 6.5 m à la bouée "Pierres-Noires". * INONDATION : Vigilance orange sur la Seine aval : Consultez le site Vigicrues: http://www.vigicrues.gouv.fr
          VENT : Vents tempétueux en Corse aujourd'hui un peu à l'image de l'épisode des 3 et 4 février derniers. Toutefois sur la Balagne, Cap Corse, et région bastiaise en particulier, les rafales seront un peu plus fortes. Sur la plaine orientale en revanche elles le seront moins. Les rafales attendues seront généralement comprises entre 120 et 160 km/h, avec des valeurs ponctuellement bien plus élevées en zone d'altitude et sur les caps. Concernant les Alpes-Maritimes, sur l'arrière-pays, les préalpes de Grasse, le plateau de Caussol, la région de Levens, en montagne et sur les crêtes exposées, le vent de nord-ouest reste rafaleux atteignant par moments 100 à 130 km/h. En fin de nuit et en début de journée de ce mardi, ce vent se renforce encore avec des rafales atteignant 130 à 150 km/h. Sur le littoral, de l'Estérel au cap d'Antibes, les rafales atteignent alors 90 à 110 km/h. Le vent baisse d'intensité mardi après-midi. A noter, de fortes rafales persistantes sous des averses à caractère orageux sur les côtes de Manche et près des frontières du nord et du nord-est du pays en vigilance jaune pour le paramètre vent. * VAGUES-SUBMERSION : Après le passage de la tempête "CIARA", un flux rapide et perturbé d'ouest se maintient sur la Manche et autour de la Bretagne. Les forts vents associés entretiennent de très fortes vagues en provenance de l'Ouest. Dans un contexte de forts coefficients de marée (coefficient 108 pour mardi, et 107 pour mercredi matin), les forts déferlements associés à ces très fortes vagues, combinés à une surélévation du niveau de la mer (surcote), risquent d'engendrer des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements placés en vigilance "vagues-submersion". L'intensité du phénomène sera plus marquée au moment des pleines mer.
          Vents violents liés à la tempête CIARA dans l'extrême sud-est et Corse, et phénomènes de vagues-submersion remarquables sur côtes sud-Bretagne et Manche. Crue modérée à forte sur la Seine aval.

          Prévisions du phénomène

          2020/02/10-2210|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 22h10 :

            VENT : Violente tempête hivernale demandant une vigilance particulière VAGUES-SUBMERSION : Phénomène remarquable. Dans un contexte de grandes marées, la conjonction de niveaux marins particulièrement élevés et de très fortes vagues nécessite une attention toute particulière.
            Loire-Atlantique (44) redescend en vigilance jaune pour le paramètre Vagues-Submersion.
            VENT : Rafales observées ces 3 dernières heures: 116 km/h à Bastia, 162 km/h à Ile-Rousse, 183 km/h à Cagnano, 180 km/h à Cap Sagro, 114 km/h à Caussols. * VAGUES-SUBMERSION : Ce lundi à 21 heures : il a été mesuré une hauteur significative de vagues de 3,00 m à la bouée "Penly " (Seine Maritime), 6,10 m à la bouée "Bréhat", de 6,80 m à la bouée "Pierres-Noires", et 5,90 m à la bouée "Belle-île " * INONDATION : Vigilance orange sur la Seine aval : Consultez le site Vigicrues: http://www.vigicrues.gouv.fr
            VENT : Vents tempétueux en Corse cette nuit et demain un peu à l'image de l'épisode des 3 et 4 février derniers. Toutefois sur la Balagne, les rafales seront un peu plus fortes. Sur la côte orientale elles le seront moins. Les rafales attendues seront généralement comprises entre 120 et 150 km/h, plus en zone d'altitude et sur les caps. Concernant les Alpes-Maritimes, sur l'arrière-pays, les préalpes de Grasse, le plateau de Caussol, la région de Levens, en montagne et sur les crêtes exposées, le vent de nord-ouest reste rafaleux atteignant par moments 100 à 130 km/h. En fin de nuit et en début de journée de mardi, ce vent se renforce encore avec des rafales atteignant 130 à 150 km/h. Sur le littoral, de l'Estérel au cap d'Antibes, les rafales atteignent alors 90 à 110 km/h. Le vent baisse d'intensité mardi après-midi. A noter, en cette première partie de nuit de lundi à mardi, les rafales restent ponctuellement très fortes sur le nord du pays sous des "grains" parfois orageux. Cette situation relève d'un niveau de vigilance jaune pour le paramètre vent, mais il convient d'y être très attentif. * VAGUES-SUBMERSION : Après le passage de la tempête "CIARA", un flux rapide et perturbé d'ouest se maintient sur la Manche et autour de la Bretagne. Les forts vents associés entretiennent de très fortes vagues en provenance de l'Ouest. Dans un contexte de forts coefficients de marée (coefficient 106 pour lundi soir, 108 pour mardi), les forts déferlements associés à ces très fortes vagues, combinés à une surélévation du niveau de la mer (surcote), risquent d'engendrer des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements placés en vigilance "vagues-submersion". L'intensité du phénomène sera plus marquée au moment des pleines mer.
            Vents violents liés à la tempête CIARA dans l'extrême sud-est et phénomènes de vagues-submersion remarquables côtes sud-Bretagne et Manche. Crue modérée à forte sur la Seine aval.

            Suivi météo à 20:36

            Dans la journée, Météo-France a publié un article synthétisant le bilan de cette tempête,et donnant également une liste de valeurs de vent significatives:

             

            • Crête du Markstein (68) 177 km/h ;
            • Gatteville-le-Phare (50) 165 km/ h ;
            • Vagney (88, 805 m) 164 km/h ;
            • Granville (50) 139 km/h ;
            • Cap Gris-Nez (62) 139 km/h ;
            • Houdelaincourt (55, 390 m) 135 km/h ;
            • Saint-Vaast-la-Hougue (50) 134 km/h ;
            • Buhl-Lorraine (57, 258 m) 131 km/h ;
            • Scheibenhard (67) 130 km/h ;
            • Carspach (68, 332 m) 130 km/h ;
            • Muids (27) 129 km/h ;
            • Cherbourg (50) 126 km/h ;
            • Rouvres-en-Woevre (55, 226 m) 126 km/h ;
            • Arras(62) 126 km/h ;
            • Batz (29) 126 km/h ;
            • Waltenheim-sur-Zorn (67, 252 m) 125 km/h ;
            • Dieppe (76) 125 km/h ;
            • Bernaville (80) 122 km/h ;
            • Cambrai (62) 122 km/h ;
            • Nancy (54, 336 m) 122 km/h ;
            • Strasbourg (67) 121 km/h ;
            • Chouilly (51, 172 m) 121 km/h ;
            • Dorans (90, 401 m) 120 km/h ;
            • Calais (62) 120 km/h ;
            • Selestat (67) 120 km/h ;
            • Gouville (50) 119 km/h ;
            • Wy-Dit (95) 119 km/h ;
            • Vinnemerville (76) 118 km/h ;
            • Caen (14) 118 km/h ;
            • Douzy (08) 117 km/h ;
            • Blécourt (52) 117 km/h ;
            • Abbeville (80) 117 km/h ;
            • Troyes (10) 116 km/h ;
            • Lille (59) 115 km/h ;
            • Auxerre (89) 111 km/h ;
            • Meaux (77) 104 km/h ;
            • Paris (75) 104 km/h.

             

             

            Plus tard dans la journée, on a enregistré jusqu'à 201 km/h au Cap Corse, tandis que Bastia battait à nouveau un record mensuel de douceur avec 24.8°C favorisé par un coup de "Libecciu".

            Sous les lignes de grain qui circulent depuis le milieu de journée, une probable tornade a également été observée en fin d'après-midi dans le département de la Somme, au Nord d'Amiens. Ce soir, une ligne d'averses évolue rapidement sur la région parisienne.

            Prévisions du phénomène

            2020/02/10-1101|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 11h01 :
            • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vagues/submersion : Loire-Atlantique (44).





            Vents violents liés à la tempête CIARA dans l'extrême sud-est et phénomènes de vagues-submersion remarquables côtes sud-Bretagne et Manche. Crue modérée à forte sur la Seine aval.

            Prévisions du phénomène

            2020/02/10-0905|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 09h05 :
            • Départements passant de la vigilance orange vent, vagues/submersion à la vigilance orange vagues/submersion : Pas-de-Calais (62), Somme (80), Manche (50).
            • Département passant de la vigilance orange vent, vagues/submersion, inondation à la vigilance orange vagues/submersion, inondation : Seine-Maritime (76).
            • Département passant de la vigilance orange vent, inondation à la vigilance orange inondation : Eure (27).

            VENT : Violente tempête hivernale d'une ampleur géographique et temporelle importante. VAGUES-SUBMERSION : Phénomène remarquable. Dans un contexte de grandes marées, la conjonction de niveaux marins particulièrement élevés et de très fortes vagues nécessite une attention toute particulière.
            Prévisions confirmées.
            VENT : Le vent a bien donné comme prévu des rafales de 100 à 120 km/h à l'intérieur des terres et plus sur le littoral. On a ainsi relevé en première partie de nuit 120 km/h à Cambrai et 115 Lille (Nord), 111 km/h à Cherbourg (Manche), 118 km/h à Caen (Calvados), 114 km/h à Kerpert (Côtes d'Armor), 104 km/h à Paris Montsouris et 139 km/h au Cap-Gris-Nez (Pas-de-Calais). Dans le Grand-Est on a relevé en deuxième partie de nuit 122 km/h à Strasbourg (Bas-Rhin) comme à Nancy (Meurthe-et-Moselle), 135 à Houdlaincourt (55) , 130km/h,Scheibenahrd(67) et Carspach(68) et 152 km/h sur le Ballon d'alsace (Vosges). VAGUES-SUBMERSION : La tempête "CIARA" à l'origine de vents forts d'Ouest à Sud-Ouest sur la façade atlantique et la Manche, s'est évacuée vers la Mer de Norvège. Ces vents forts ont généré de très fortes vagues sur le littoral de la Bretagne et de la Manche. Ce lundi à 00h30 : il a été mesuré une hauteur significative de vagues de 5.5 m à la bouée "Bréhat", de 5.5m à la bouée "Pierres-Noires", et 3.2m à la bouée "Penly " (Seine Maritime). INONDATION : Vigilance orange sur la Seine aval : http://www.vigicrues.gouv.fr
            VENT : Sur les départements encore placés en vigilance orange le vent en rafales soufflera entre 100 et 120 km/h à l'intérieur des terres pour quelques heures encore. Le vent commencera à faiblir par l'ouest en matinée de ce lundi. Il restera néanmoins soutenu en journée, avec près des côtes de Manche un renforcement probable en soirée pouvant donner ponctuellement autour de 100 km/h à l'interieur des départements côtiers. Sur les crêtes vosgiennes, les rafales pourront continuer d'atteindre voire dépasser en pointe les 160 km/h. Dans la journée de ce lundi, le vent va par contre se renforcer progressivement sur les Alpes ainsi qu'en Corse. Sur cette île, les rafales atteindront 130 à 160 km/h en fin d'après-midi sur le Cap Corse. Au plus fort de l'événement dans la nuit de lundi à mardi, on attend des rafales proches des 200 km/h au Cap Corse, ponctuellement jusqu'à 130 à 160 km/h sur le littoral Est de l'île ainsi que sur le relief. Sur les Alpes-Maritimes on attend 100 km/h sur le littoral et jusqu'à 140 km/h sur les hauteurs de Grasse. Phénomène aggravant : dans un contexte de sols détrempés, notamment suite aux récentes crues, des chutes d'arbres sont à craindre. En marge des départements placés en vigilance orange, le vent soufflera également très fort avec quelques rafales proches des 100 km/h localement. VAGUES-SUBMERSION : La tempête "CIARA" située entre l?Écosse et la Norvège, s'évacue vers la mer de Norvège, mais le flux rapide et perturbé d'Ouest à Sud-ouest se maintien sur la Manche et autour de la Bretagne. Les forts vents associés entretiennent de très fortes vagues en provenance du Sud-Ouest, puis de l'Ouest. Dans un contexte de forts coefficients de marée (coefficient 98 pour dimanche soir et 103 pour lundi matin), les forts déferlements associés à ces très fortes vagues, combinés à une surélévation du niveau de la mer (surcote), risquent d'engendrer des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements placés en vigilance "vagues-submersion". L'intensité du phénomène sera plus marquée au moment des pleines mer.
            Vents violents liés à la tempête CIARA et phénomènes de vagues-submersion remarquables. Vents violents sur la Corse et les Alpes-Maritimes ce lundi. Crue modérée à forte sur la Seine aval.

            Prévisions du phénomène

            2020/02/10-0601|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h01 :
            • Départements passant de la vigilance orange vent, vagues/submersion à la vigilance orange vagues/submersion : Côtes d'Armor (22), Finistère (29).
            • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vent : Alpes Maritimes (06).

            VENT : Violente tempête hivernale d'une ampleur géographique et temporelle importante. VAGUES-SUBMERSION : Phénomène remarquable. Dans un contexte de grandes marées, la conjonction de niveaux marins particulièrement élevés et de très fortes vagues nécessite une attention toute particulière.
            Prévisions confirmées.
            VENT : Le vent a bien donné comme prévu des rafales de 100 à 120 km/h à l'intérieur des terres et plus sur le littoral. On a ainsi relevé en première partie de nuit 120 km/h à Cambrai et 115 Lille (Nord), 111 km/h à Cherbourg (Manche), 118 km/h à Caen (Calvados), 114 km/h à Kerpert (Côtes d'Armor), 104 km/h à Paris Montsouris et 139 km/h au Cap-Gris-Nez (Pas-de-Calais). Dans le Grand-Est on a relevé en deuxième partie de nuit 122 km/h à Strasbourg (Bas-Rhin) comme à Nancy (Meurthe-et-Moselle) et 152 km/h sur le Ballon d'alsace (Vosges). VAGUES-SUBMERSION : La tempête "CIARA" à l'origine de vents forts d'Ouest à Sud-Ouest sur la façade atlantique et la Manche, s'est évacuée vers la Mer de Norvège. Ces vents forts ont généré de très fortes vagues sur le littoral de la Bretagne et de la Manche. Ce lundi à 00h30 : il a été mesuré une hauteur significative de vagues de 5.5 m à la bouée "Bréhat", de 5.5m à la bouée "Pierres-Noires", et 3.2m à la bouée "Penly " (Seine Maritime). INONDATION : Vigilance orange sur la Seine aval : http://www.vigicrues.gouv.fr
            VENT : Sur les départements encore placés en vigilance orange le vent en rafales soufflera entre 100 et 120 km/h à l'intérieur des terres. Le vent commencera à faiblir par l'ouest en matinée de ce lundi. Il restera néanmoins soutenu en journée, avec près des côtes de Manche un renforcement probable en soirée pouvant donner ponctuellement autour de 100 km/h en plaine. Sur les crêtes vosgiennes, les rafales pourront continuer d'atteindre voire dépasser en pointe les 160 km/h. Dans la journée de ce lundi, le vent va par contre se renforcer progressivement sur les Alpes ainsi qu'en Corse. Sur cette île, les rafales atteindront 130 à 160 km/h en fin d'après-midi sur le Cap Corse. Au plus fort de l'événement dans la nuit de lundi à mardi, on attend des rafales proches des 200 km/h au Cap Corse, ponctuellement jusqu'à 130 à 160 km/h sur le littoral Est de l'île ainsi que sur le relief. Sur les Alpes-Maritimes on attend 100 km/h sur le littoral et jusqu'à 140 km/h sur les hauteurs de Grasse. Phénomène aggravant : dans un contexte de sols détrempés, notamment suite aux récentes crues, des chutes d'arbres sont à craindre. En marge des départements placés en vigilance orange, le vent soufflera également très fort avec quelques rafales proches des 100 km/h localement. VAGUES-SUBMERSION : La tempête "CIARA" située entre l?Écosse et la Norvège, s'évacue vers la mer de Norvège, mais le flux rapide et perturbé d'Ouest à Sud-ouest se maintien sur la Manche et autour de la Bretagne. Les forts vents associés entretiennent de très fortes vagues en provenance du Sud-Ouest, puis de l'Ouest. Dans un contexte de forts coefficients de marée (coefficient 98 pour dimanche soir et 103 pour lundi matin), les forts déferlements associés à ces très fortes vagues, combinés à une surélévation du niveau de la mer (surcote), risquent d'engendrer des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements placés en vigilance "vagues-submersion". L'intensité du phénomène sera plus marquée au moment des pleines mer.
            Vents violents liés à la tempête CIARA et phénomènes de vagues-submersion remarquables. Vents violents sur la Corse et les Alpes-Maritimes ce lundi. Crue modérée à forte sur la Seine aval.

            Suivi météo à 23:24

            A 23h, on relève:

            • 122 km/h à Bernaville, à l'intérieur des terres dans la Somme
            • 130 km/h à Fort Mahon sur la cote
            • 117 km/h à Abbeville
            • 115 km/h à Lille
            • 112 km/h à Arras et Saulty
            • 107 km/h à Caen

            Dans la soirée, on a relevé jusqu'à 138 km/h au Cap Gris Nez sous l'une des lignes de grain qui circulent actuellement du Calvados au Pas de Calais.

            Dans le Nord-Est du pays, Météo-France relève également:

            • 113 km/h à Sarrebourg, 114 km/h à Berg et 117 km/h à Volmunster
            • 131 km/h au Champs de Feu et 137 km/h au Markstein en altitude

            Suivi météo à 18:27

            Depuis le début d'après-midi, le vent se renforce progressivement sur les cotes de la Manche mais également dans l'intérieur des terres, de la Normandie aux Hauts de France mais aussi en Ile de France où les rafales approchent localement les 100 km/h (101 km/h à Orly, 100 km/h à Pontoise, 99 km/h à Roissy, 98 km à Paris-Montouris).Plus tôt dans l'après-midi, on a même relevé jusqu'à 161 km/h au sommet du sémaphore de Barfleur dans la Manche.

            A 18h, Météo-France relève les valeurs suivantes:

             

            Cette tempête de grande ampleur sur le Nord de l'Europe impacte grandement les trafics ferroviaire (plusieurs lignes sont déjà formées dans le Nord de la France et le seront jusqu'à demain matin) et maritime mais aussi dans le transport aérien avec de nombreux aéroports fermés (comme celui de Beauvais) et beaucoup de vols détournés. Par contre, les conditions de vol sont particulièrement propices aux vols transatlantiques partant des Etats-Unis et allant vers l'Europe, en témoigne le radio-sondage parti de Brest en début d'après-midi. Sur la droite, on peut lire la vitesse du vent (exprimés sous forme de barbules) sur toute la hauteur de l'atmosphère, avec un flux d'Ouest en mode "turbo-jet"!

            Portés vers 10.000 d'altitude par le jet stream qui dépasse les 300 km/h (approche parfois les 400 km/h), les avions commerciaux volent ainsi à + de 1300 km/h en vitesse/sol (contre environ 900 km/h habituellement), battant ainsi des records de traversée. C'est ainsi qu'un vol a mis moins de 5h pour effectuer un New-York --> Londres, contre environ 6h15 en temps normal).

             

            Prévisions du phénomène

            2020/02/09-1606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h06 :
            • Départements passant de la vigilance orange vent à la vigilance orange vent, vagues/submersion : Pas-de-Calais (62), Côtes d'Armor (22).
            • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vagues/submersion : Ille-et-Vilaine (35).
            • Départements passant de la vigilance vert à la vigilance orange vent : Corse du Sud (2A), Haute Corse (2B).
            • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange vent : Doubs (25), Territoire de Belfort (90), Haute-Saône (70), Côte d'Or (21).

            VENT : Violente tempête hivernale d'une ampleur géographique et temporelle importante. VAGUES-SUBMERSION : Phénomène remarquable. Dans un contexte de grandes marées, la conjonction de niveaux marins particulièrement élevés et de très fortes vagues nécessite une attention toute particulière.
            Ajout de 6 départements en vigilance orange Vent Violent et de 3 départements en vigilance orange Vagues-Submersion.
            VENT : Le vent de sud-ouest continue à se renforcer. Sur le nord-ouest du pays, plusieurs rafales supérieures à 100 km/h ont été observées dans l'intérieur des terres, généralement entre 100 et 130 km/h sur le côtier. On a ainsi mesuré 103 km/h à Lille-Lesquin (59), 109 km/h à Cambrai-Epinoy (59), 108 km/h à Lilliers (62), 102 km/h à Flers (61) et plus ponctuellement 101 km/h à Orly. Sur les départements en vigilance orange situés plus à l'Est, le vent reste modéré à fort avec des rafales de l'ordre de 60 à 80 km/h. Sur la Corse, les vents sont calmes. VAGUES-SUBMERSION : La tempête Ciara circule au nord-ouest des îles Britanniques, générant des vents forts de secteur Sud-Ouest sur la façade atlantique et la Manche. Cet après-midi, à 15h30 : - la bouée "Pierres-Noires" mesurait une hauteur significative de vagues à 6,6 m, - la bouée "Belle-Ile" mesurait une hauteur significative de vagues à 5,7 m. INONDATION : Vigilance orange sur la Seine aval : http://www.vigicrues.gouv.fr
            VENT : Les rafales de vent vont continuer de s'intensifier sur les régions du Nord-Ouest du pays en cette fin d'après-midi. Elles atteindront 100 à 120 km/h dans l'intérieur, localement 130 km/h en particulier sur l'extrême nord. 110 à 140 km/h sont attendus sur les régions littorales, localement plus sur certains caps exposés. Ces violentes rafales de vent vont ensuite s'étendre à toute une partie Nord de la France, Grand-Est compris, avant la fin de nuit de dimanche à lundi. Sur les crêtes vosgiennes, les rafales pourront atteindre 160 km/h. Le vent commencera à faiblir sur ces régions par l'ouest en fin de nuit puis en matinée de lundi. Il restera néanmoins soutenu en journée de lundi. Dans la journée de lundi, le vent va par contre se renforcer progressivement sur les Alpes ainsi qu'en Corse. Sur cette île, les rafales atteindront 130 à 160 km/h en fin d'après-midi sur le Cap Corse. Au plus fort de l'événement dans la nuit de lundi à mardi, on attend des rafales proches des 200 km/h au Cap Corse, ponctuellement jusqu'à 130 à 160 km/h sur le littoral Est de l'île ainsi que sur le relief. Phénomène aggravant : dans un contexte de sols détrempés, notamment suite aux récentes crues, des chutes d'arbres sont à craindre. En marge des départements placés en vigilance orange, le vent soufflera également très fort avec quelques rafales proches des 100 km/h localement. VAGUES-SUBMERSION : La tempête "CIARA" située au nord de l?Écosse, se décale rapidement vers le nord-est, elle est prévue au nord-ouest de la Norvège dans la nuit de dimanche à lundi. Les forts vents de Sud-Ouest se maintiennent sur la Manche et autour de la Bretagne et contribuent à générer de très fortes vagues en provenance du Sud-Ouest, puis de l'Ouest. Ces vagues se propagent jusqu'au fond du golfe de Gascogne la nuit prochaine et s'amplifient en journée de lundi. Dans un contexte de forts coefficients de marée (coefficient 98 pour dimanche soir et 103 pour lundi matin), les forts déferlements associés à ces très fortes vagues, combinés à une surélévation du niveau de la mer (surcote), risquent d'engendrer des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements placés en vigilance "vagues-submersion". L'intensité du phénomène sera plus marquée au moment des pleines mers.
            Vents violents liés à la tempête CIARA en cette fin de journée et la nuit prochaine sur le nord du pays avec phénomènes de vagues-submersion remarquables. Vents violents sur la Corse lundi. Crue modérée à forte sur la Seine aval.

            Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
            Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.