Commencez à taper pour rechercher
connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.20h00, 20.9°C
    58%, 1009hPa
    Vent de direction NE14 km/h (raf. 25)
  • × 100% gratuit • 100% bénévole • 0% pub
    Votre soutien a été exceptionnel !
    Nous allons pouvoir recruter notre 1er salarié,
    mais votre soutien reste indispensable.
    Adhérer Donner help

Bulletin spécial N°373 • Froid, neige et vents

CarteFroid inhabituelGelées tardivesÉpisode neigeux tardifTempête/coup de vent
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Suivi météo à 19:22

Les gelées sont ce matin en nette régression, tant en valeurs chiffrées qu'en étendue. L'arrivée d'un flux océanlque accompagné de nuages sur la moitié nord du pays a balayé l'air froid d'une façon radicale. En 24 heures on est passé de -5°C à +8°C à Kernascleden (56), de -20°C à -0°C à La Chaux (25) !

 

En revanche, la moitié sud a passé une nouvelle nuit sous un ciel bien dégagé et le rayonnement nocturne a pleinement joué pour abaisser les températures minimales à des niveaux remarquables -3.0°C à Mont de marsan (40), -0.5°C à Bordeaux Mérignac (33), -0.4°C à Biarritz (64), -1.3°C à Figari (2A).

Certains records mensuels de froid sont encore tombés ce matin

-10.4°C à Formiguères (66)

-3.9°C à Bagnère de Luchon (31)

-5.3°C à Apt (84)

0.2°C à Oletta MF (2B)

 

Suivi météo à 10:38

Non, ce n'est pas une carte des températures minimales au coeur de l'hiver avec de nombreuses fortes gelées qui vous est représentée, mais bien celle d'un 4 avril, même certaines stations côtières ont observé des gelées comme -0.2°C à la station du réseau Infoclimat d'Asnelles(14) et 0.0°C à la station Météo France de l' Île d'Yeu(85), ce qui n'était jamais arrivé sur cette dernière depuis son installation en 1959.

Avec -5.6°C la station Météo France de Châteauroux-Déols(36) a tout simplement battu son record mensuel sur 121 années de données , en fait ce sont plusieurs dizaines de records mensuels qui ont été battus alors que certains ne dataient que d'avril 2021, parmi ces records mensuels on peut noter sur le stations de Méto France :

  • -7°C à Lamotte Beuvron (41)
  • -6.6°C à Belin Beliet (33)
  • -6.2°C à Rodez (12)
  • - 4.4°C à Auch(32) et Cognac (16)
  • -4.2°C à Fougères (35)
  • - 3.2°C à Vannes(56)
  • - 2.8°C à Dax(40)
  •  0.0°C sur l'île d'Yeu

On est même passé sous le cap des -20°C dans le massif du Jura avec - 21.5°C au Pontets(25) à 1008m, -20.4°C à la Chaux-Village(25) à 880m .

Peu de régions en fait ont échappé au seuil de fortes gelées avec -11.1°C à Liézey-Beillard(88), -7.9°C à Brassy(58), -7.1°C à Continvoir(37), -7.0°C à Voinémont(54), -6.6°C à Nevers-Marzy(58), Aurillac(15) et Berné-Vallée du Scorff(56), -6.5°C à Chassors(16) et Rochechouart(87), -6.2°C à Mairy-sur-Marne(51)-5.9°C au Chepniers(17), -5.7°C à Ciran(37), -5.4°C à Saint-Léger-sur-Sarthe(61), -5.3°C à Châteaudun(28) et Bessé-sur-Braye(72), -5.1°C à Saint-Germain-le-Guillaume(53),Laillé(35) et Fontenermont(50)

L'ensemble des records et valeurs remarquables sont consultables ici https://www.infoclimat.fr/historic-details-evenement-2946-archives.html

 

Confirmé par Météo France, cette matinée du 4 avril est la plus froide jamais connue au mois d'avril avec une moyenne de -1.5°C comme le montre l'indicateur thermique national calculé sur 30 stations du réseau Météo France

Prévisions du phénomène

ÉVOLUTIONS

L'influence scandinave régresse rapidement par l'ouest en profit d'une influence atlantique nettement plus douce, grâce au retrait des hautes pressions vers le sud.
Le flux de nord aujourd'hui s'oriente progressivement au nord-ouest demain lundi puis à l'ouest-nord-ouest mardi. Le vent en surface suit la même évolution.

 

La masse d'air survolant la France s'en ressent. En zoomant avec le modèle européen IFS grâce à une animation par pas de 6h entre aujourd'hui midi et mardi midi, les 48 prochaines heures se réchauffent inéluctablement (températures modélisées de l'air à 850 hPa et hauteurs du géopotentiel au même niveau, soit environ 1500m). Le froid résiste plus au sud qu'au nord pour deux raisons principales :
- au nord, l'influence océanique impactent directement ces régions à partir de la Bretagne et de la Normandie. Le gradient de pression en surface se resserre, brassant plus facilement l'air près du sol. De plus, l'apport d'humidité favorisera la formation de bancs de nuages s'abaissant au fur et à mesure.
- au sud, l'influence océanique est encore indirecte. Le gradient de pression reste très lâche, l'air près du sol est peu brassé. De plus, les nuages peu présents ne limiteront pas le rayonnement radiatif nocturne du sol vers l'espace. En effet, le réchauffement de l'air en haute altitude s'accompagne d'une baisse de l'humidité, les voiles nuageux présents cet après-midi se morcelleront en cours de nuit.


Le scénario redouté depuis plusieurs jours par les arboriculteurs et les maraichers semble ainsi malheureusement se confirmer pour la nuit prochaine et la matinée de lundi. En effet, alors que l'air froid commence a être balayé en altitude à partir des côtes de la Manche, on relèvera tout de même encore environ -5°C à 1500 m d'altitude dans le Centre de la France.

Cet asséchement de la masse d'air va avoir pour effet de réduire significativement durant la nuit la nébulosité qui s'est formée dans le courant de l'après-midi de dimanche.

C'est ce que montre la simulation suivante:

 

Dans le même temps, le vent en basse couche va se montrer très faible en fin de nuit, à l'exception des côtes de la Manche, la basse vallée du Rhône qui bénéficiera d'un petit Mistral ainsi que le domaine de la Tramontane.

La conséquence (très fâcheuse pour l'agriculture après 2 mois de février et mars très doux qui ont pour conséquence, comme en 2021, que la végétation est en avance) sera la généralisation des gelées, localements fortes probablement dans la Marne, l'Anjou ou la Touraine par exemple.

Un "tour de France" via la modélisation Arome à 1.3 km (modèle haute résolution de Météo-France traité par Infoclimat) permet de situer les zones les + à risque, étant entendu que cette modélisation, aussi fine soit-elle, sous-estime les effets locaux dits de "trous à froid". Le fonctionnement de ces "TAF" est en effet "optimal" par nuit claire et en l'absence de turbulence de basse couche, par la formation d'un froid radiatif, peu brassé, qui peut alors glisser par gravité et s'accumuler dans les vallées et les dépressions de terrain.

 

 

 

PRÉVISIONS

Lundi :

Les gelées pourront être sévères, sous les -5°C du centre-ouest et du val de Loire aux frontières allemandes, le thermomètre pouvant indiquer jusqu'à -7 à 9°C, très localement -10°C en Bourgogne notamment.
Les plaines du sud-ouest et l'arrière-pays méditerranéens connaîtront aussi des gelées entre 0 et -5°C. Plus au nord, les gelées seront généralement plus faibles, entre 0 et -2°C. Les températures seront légèrement positives de la Normandie à la Picardie et voisines de 5°C près des côtes de la Manche et de la Méditerranée.

L'après-midi, le thermomètre remontera entre 10 et 12°C, voire 13 à 14°C localement, du Val de Loire à l'Aquitaine ; entre 8 et 12°C de la Bretagne au Pas de Calais et à la Franche-Comté ainsi qu'en Occitanie ; de 10-12°C du Lyonnais à 14-15°C sur les rivages de la Méditerranée, localement 17-18°C.


Les nuages s'épaissiront dès la nuit près des côtes de la Manche. Ce voile nuageux gagnera vers le sud jusqu'à une ligne approximative Charentes -> frontières suisses. Il donnera des pluies faibles et des bruines des côtes nord de la Bretagne et de la Normandie jusqu'au Pas de Calais et aux Ardennes. Ces pluies seront plus fréquentes et continues sur les Hauts de France.
Quelques averses résiduelles affecteront l'extrême est de PACA.


Le vent de nord s'effacera par le nord-ouest. En fin de journée / soirée, le vent se sera orienté à l'ouest ou au sud-ouest des côtes du nord-ouest à la Vendée et au Jura. Des rafales pourront atteindre 40 à 50 km/h dans les terres, jusqu'à 60 à 70 km/h près des côtes normandes et calaisiennes, localement 80 km/h. Au sud, le vent restera orienté au nord et sera faible.


Mardi :

Les gelées auront disparu sur la moitié nord (hors reliefs), hormis quelques faibles valeurs négatives possibles sur le sud de la Bourgogne et la Franche-Comté.
Sur la moitié sud, le mercure descendra sous le 0°C, excepté des Charentes au Poitou et sur la bordure méditerranéenne. Il pourra franchir encore la barre des -5°C localement sur les plaines du sud-ouest et dans l'arrière-pays provençal.

Les températures resteront fraîches l'après-midi du Limousin et du Massif central aux frontières luxembourgeoises, allemandes et suisses en raison notamment d'une nébulosité importante. Elles s’échelonneront entre 5 et 10°C. Les thermomètres afficheront de 10 à 15°C selon l'importance des nébulosités, de la Vendée au Morbihan et à l'Île de France. Suivant l'ensoleillement, on pourra observer généralement entre 12 et 15°C sur les plaines du sud-ouest, localement un peu plus. Près de la Grande bleue, les températures marqueront entre 12-13°C et 20°C, peut-être même un ou deux degrés de plus en basse vallée du Rhône.


Les nuages continueront à grignoter du terrain vers le sud. Ils devraient se morceler plus facilement du Val de Loire à l’Île de France et s'épaissir du Massif central aux frontières du nord-est. De nouveaux nuages aborderont les côtes de la Manche dans le courant de l'après-midi. Plus au sud, l'impression de beau temps persisterait une grande partie de la journée. Le Soleil dominera toute la journée de la Méditerranée aux Alpes.


Le vent se maintient au sud-ouest sur une grande partie nord du pays, mollissant par rapport à la veille. Sur un tiers sud, le vent restera très faible. Un petit Mistral et une petite Tramontane souffleront sur le golfe du Lion.


Mercredi :

Les gelées auront disparu, excepté localement sur l'arrière-pays provençal. Le temps devrait être maussade avec de nombreuses pluies faibles à modérées, Corse comprise. Seul le pourtour méditerranéen y échapperait.

 

 

Prévisions météo du phénomène

Mis à jour le dimanche 3 avril 2022 à 15:57

ÉVOLUTIONS

L'influence scandinave régresse rapidement par l'ouest en profit d'une influence atlantique nettement plus douce, grâce au retrait des hautes pressions vers le sud.
Le flux de nord aujourd'hui s'oriente progressivement au nord-ouest demain lundi puis à l'ouest-nord-ouest mardi. Le vent en surface suit la même évolution.

 

La masse d'air survolant la France s'en ressent. En zoomant avec le modèle européen IFS grâce à une animation par pas de 6h entre aujourd'hui midi et mardi midi, les 48 prochaines heures se réchauffent inéluctablement (températures modélisées de l'air à 850 hPa et hauteurs du géopotentiel au même niveau, soit environ 1500m). Le froid résiste plus au sud qu'au nord pour deux raisons principales :
- au nord, l'influence océanique impactent directement ces régions à partir de la Bretagne et de la Normandie. Le gradient de pression en surface se resserre, brassant plus facilement l'air près du sol. De plus, l'apport d'humidité favorisera la formation de bancs de nuages s'abaissant au fur et à mesure.
- au sud, l'influence océanique est encore indirecte. Le gradient de pression reste très lâche, l'air près du sol est peu brassé. De plus, les nuages peu présents ne limiteront pas le rayonnement radiatif nocturne du sol vers l'espace. En effet, le réchauffement de l'air en haute altitude s'accompagne d'une baisse de l'humidité, les voiles nuageux présents cet après-midi se morcelleront en cours de nuit.


Le scénario redouté depuis plusieurs jours par les arboriculteurs et les maraichers semble ainsi malheureusement se confirmer pour la nuit prochaine et la matinée de lundi. En effet, alors que l'air froid commence a être balayé en altitude à partir des côtes de la Manche, on relèvera tout de même encore environ -5°C à 1500 m d'altitude dans le Centre de la France.

Cet asséchement de la masse d'air va avoir pour effet de réduire significativement durant la nuit la nébulosité qui s'est formée dans le courant de l'après-midi de dimanche.

C'est ce que montre la simulation suivante:

 

Dans le même temps, le vent en basse couche va se montrer très faible en fin de nuit, à l'exception des côtes de la Manche, la basse vallée du Rhône qui bénéficiera d'un petit Mistral ainsi que le domaine de la Tramontane.

La conséquence (très fâcheuse pour l'agriculture après 2 mois de février et mars très doux qui ont pour conséquence, comme en 2021, que la végétation est en avance) sera la généralisation des gelées, localements fortes probablement dans la Marne, l'Anjou ou la Touraine par exemple.

Un "tour de France" via la modélisation Arome à 1.3 km (modèle haute résolution de Météo-France traité par Infoclimat) permet de situer les zones les + à risque, étant entendu que cette modélisation, aussi fine soit-elle, sous-estime les effets locaux dits de "trous à froid". Le fonctionnement de ces "TAF" est en effet "optimal" par nuit claire et en l'absence de turbulence de basse couche, par la formation d'un froid radiatif, peu brassé, qui peut alors glisser par gravité et s'accumuler dans les vallées et les dépressions de terrain.

 

 

 

PRÉVISIONS

Lundi :

Les gelées pourront être sévères, sous les -5°C du centre-ouest et du val de Loire aux frontières allemandes, le thermomètre pouvant indiquer jusqu'à -7 à 9°C, très localement -10°C en Bourgogne notamment.
Les plaines du sud-ouest et l'arrière-pays méditerranéens connaîtront aussi des gelées entre 0 et -5°C. Plus au nord, les gelées seront généralement plus faibles, entre 0 et -2°C. Les températures seront légèrement positives de la Normandie à la Picardie et voisines de 5°C près des côtes de la Manche et de la Méditerranée.

L'après-midi, le thermomètre remontera entre 10 et 12°C, voire 13 à 14°C localement, du Val de Loire à l'Aquitaine ; entre 8 et 12°C de la Bretagne au Pas de Calais et à la Franche-Comté ainsi qu'en Occitanie ; de 10-12°C du Lyonnais à 14-15°C sur les rivages de la Méditerranée, localement 17-18°C.


Les nuages s'épaissiront dès la nuit près des côtes de la Manche. Ce voile nuageux gagnera vers le sud jusqu'à une ligne approximative Charentes -> frontières suisses. Il donnera des pluies faibles et des bruines des côtes nord de la Bretagne et de la Normandie jusqu'au Pas de Calais et aux Ardennes. Ces pluies seront plus fréquentes et continues sur les Hauts de France.
Quelques averses résiduelles affecteront l'extrême est de PACA.


Le vent de nord s'effacera par le nord-ouest. En fin de journée / soirée, le vent se sera orienté à l'ouest ou au sud-ouest des côtes du nord-ouest à la Vendée et au Jura. Des rafales pourront atteindre 40 à 50 km/h dans les terres, jusqu'à 60 à 70 km/h près des côtes normandes et calaisiennes, localement 80 km/h. Au sud, le vent restera orienté au nord et sera faible.


Mardi :

Les gelées auront disparu sur la moitié nord (hors reliefs), hormis quelques faibles valeurs négatives possibles sur le sud de la Bourgogne et la Franche-Comté.
Sur la moitié sud, le mercure descendra sous le 0°C, excepté des Charentes au Poitou et sur la bordure méditerranéenne. Il pourra franchir encore la barre des -5°C localement sur les plaines du sud-ouest et dans l'arrière-pays provençal.

Les températures resteront fraîches l'après-midi du Limousin et du Massif central aux frontières luxembourgeoises, allemandes et suisses en raison notamment d'une nébulosité importante. Elles s’échelonneront entre 5 et 10°C. Les thermomètres afficheront de 10 à 15°C selon l'importance des nébulosités, de la Vendée au Morbihan et à l'Île de France. Suivant l'ensoleillement, on pourra observer généralement entre 12 et 15°C sur les plaines du sud-ouest, localement un peu plus. Près de la Grande bleue, les températures marqueront entre 12-13°C et 20°C, peut-être même un ou deux degrés de plus en basse vallée du Rhône.


Les nuages continueront à grignoter du terrain vers le sud. Ils devraient se morceler plus facilement du Val de Loire à l’Île de France et s'épaissir du Massif central aux frontières du nord-est. De nouveaux nuages aborderont les côtes de la Manche dans le courant de l'après-midi. Plus au sud, l'impression de beau temps persisterait une grande partie de la journée. Le Soleil dominera toute la journée de la Méditerranée aux Alpes.


Le vent se maintient au sud-ouest sur une grande partie nord du pays, mollissant par rapport à la veille. Sur un tiers sud, le vent restera très faible. Un petit Mistral et une petite Tramontane souffleront sur le golfe du Lion.


Mercredi :

Les gelées auront disparu, excepté localement sur l'arrière-pays provençal. Le temps devrait être maussade avec de nombreuses pluies faibles à modérées, Corse comprise. Seul le pourtour méditerranéen y échapperait.

 

 

Prévisions du phénomène

2022/04/03-1006|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h06 :

    Épisode neigeux peu habituel pour un début de printemps suffisamment notable pour perturber la circulation et certaines activités économiques.
    Néant.
    De faibles résidus neigeux concernent encore le massif central. Ces quelques flocons n'ont pas apporté plus d'1 ou 2cm supplémentaires cette nuit en altitude. Le vent, et avec lui le risque de congères, est retombé.

    Les quantités de neige fraîche mesurées depuis le début de l'épisode atteignent 10 à 15 cm vers 400-500 m d'altitude, 15 à 30 cm au-dessus et jusqu'à 30 à 50 cm sur les massifs pré-alpins (notamment Vercors, Chartreuse) et sur le Massif central.
    Ce matin, les derniers flocons ne présentent plus de risque particulier. Le temps redevient sec dans l'après-midi. La neige en moyenne et basse altitude va fondre progressivement. Un fort risque de regel demeure pour la nuit de dimanche à lundi, avec des températures glaciales prévues.

    Suivi météo à 09:14

    Les quantités de neige fraîche mesurées depuis le début de l'épisode atteignent 10 à 15 cm vers 400-500 m d'altitude, 15 à 30 cm au-dessus et jusqu'à 30 à 50 cm sur les massifs pré-alpins (notamment Vercors, Chartreuse) et sur le Massif central où les chutes de neige se poursuivent, mais sont en cours d'atténuation.

    L'événement marquant de cette matinée de dimanche, c'est le froid avec notamment de nombreux record mensuels enregistrés dans le Sud Ouest du pays. On relève ainsi -5.1°C à Bergerac (précédent record -4.4°C), -3.6°C à Albii (précédent record -2.9°C) et -2.8°C à Montauban (précédent record -2.1°C). Il faible gèlement à Toulouse-Blagnac (-0.2°C), ce qui n'était pas arrivé au mois d'avril depuis 1998! Le record mensuel est également battu à Brest, où l'on a relevé -2.4°C, battant les -2.3°C d'avril 1978.

    En montagne, les T°C sont carrément glaciales pour la saison, avec jusqu'à -17.9°C à Bessans (1730m), -15.5°C à Ristolas (1670 m) et même -20.3°C à l'Aiguille du Midi à 3845 m.

    Ce gel quasi-généralisé, rare pour la saison, amène l'indicateur thermique national (calculé sur 30 stations principales) sous le 0°C de moyenne pour les températures minimales relevées ce matin, approchant ainsi les extrêmes bas sur 90 ans de mesure.

    Prévisions du phénomène

    2022/04/03-0611|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h11 :

      Épisode neigeux peu habituel pour un début de printemps suffisamment notable pour perturber la circulation et certaines activités économiques.
      Néant.
      De faibles résidus neigeux concernent encore le massif central. Ces quelques flocons n'ont pas apporté plus d'1 ou 2cm supplémentaires cette nuit en altitude. Le vent, et avec lui le risque de congères, est retombé.

      Les quantités de neige fraîche mesurées depuis le début de l'épisode atteignent 10 à 15 cm vers 400-500 m d'altitude, 15 à 30 cm au-dessus et jusqu'à 30 à 50 cm sur les massifs pré-alpins (notamment Vercors, Chartreuse) et sur le Massif central.
      Ce matin, les derniers flocons ne présentent plus de risque particulier. Le temps redevient sec dans l'après-midi. La neige en moyenne et basse altitude va fondre progressivement. Un fort risque de regel demeure pour la nuit de dimanche à lundi, avec des températures glaciales prévues.
      Risque de regel important ce matin, particulièrement sur les départements en vigilance orange

      Suivi météo à 20:34

      Après une relative accalmie en matinée, par retour d'Est, de nouvelles averses se produisent sur une grade partie ouest du pays, parfois avec de la neige sur les départements littoraux (pluie et neige mêlées à Quimper). Sur le flanc Est en revanche, sous une couverture nuageuse uniforme les précipitations sont davantage continues, là aussi, souvent sous forme de neige à Rodez (12), Soupex et Carcassonne (11), Le Puy (43), Lyon (69), Vichy (03), Macon (71), Epinal (88), Starsbourg (67).

       

      La Burle souffle sur les plateaux de Haute Loire et d'Ardèche; ici aux Estables (43)  © Cédric Belin

      La neige a fini par former une fine couche y compris en région lyonnaise, ici au parc Sainte Foy les Lyon (69)  © Raphaël Proust

      En approchant des Alpes, la couche augmente rapidement et significativement. Ici à Séchiliennes (38)  © Sébastien Pierart

       

      L'advection d'air froid est massive et l'ensemble du pays est envahi d'une masse d'air à -5/-8°C à 850HPA (soit aux environs de 1500m). Une telle situation n'est vraiment pas courante au mois d'avril et explique aisément les rnombreux records de froids battus cet après midi.

       

      Parmi les maximales les plus remarquables de cette journées

      Loudervielle (65) : -5.0°C

      Lasfaillades (81) : -1.2°C

      Mende (48) : -2.3°C

      Le Lioran (15) : -4.0°C

      Peyrelevade (19) : -1.2°C

      Puy de Sancy (63) : -7.2°C

      Dontreix (23) : -1.4°C

      L'Arjasse (69) : -2.3°C

      Le Tour (74) : -1.1°C

      Déservillers (25) : -2.0°C

      Le Lac Blanc (68) : -2.5°C

      Tour Effeil (75) : 1.1°C

      Mont Ventoux (84) : -9.1°C

      Corte (2B) : 4.2°C

      Parmi les records de froid pour les maximales :

      Courpières (63) : -0.9°C

      Mimet (13) : 5.1°C

      Pietralba (2B) : 5.0°C

      Le Pont de Montvert (48) : -0.8°C

      Prévisions du phénomène

      2022/04/02-1606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h06 :

        Épisode neigeux peu habituel pour un début de printemps suffisamment notable pour perturber la circulation et certaines activités économiques.
        Néant.
        Sur le Sud-Ouest, les chutes de neige ont cessé sur l'ouest des Pyrénées et le Limousin, tandis qu'elles intéressent encore le Tarn, l'Aveyron ainsi que l'est des Pyrénées (Haute-Garonne et Ariège), mais en nette atténuation par rapport à ce matin. On a relevé 3 à 5 cm au dessus de 500 m, et 10 à 15 cm au dessus de 1000 m.

        Sur le Centre-Est, la perturbation neigeuse est toujours bien en place, avec des flocons observés jusqu'en plaine, mais la tenue au sol ne devient significative qu'à partir de 300 m d'altitude en général. Les quantités de neige fraîche mesurées depuis le début de l'épisode atteignent 10 à 15 cm vers 400-500 m d'altitude, comme entre Saint-Etienne et Saint-Chamond, 20-30 cm au-dessus et jusqu'à 30 à 50 cm sur les massifs pré-alpins (notamment Vercors et Chartreuse).

        Sur la Corse, les averses neigeuses se poursuivent sur le relief de l'île avec des chutes de neige par endroits dès 500-600m. On observe depuis le début de l'épisode 10 à 25 cm au-dessus de 1000 m
        Tendance générale à l'atténuation des précipitations neigeuses cet après-midi.

        Sur le Massif Central :
        Les chutes de neige continuent de faiblir, mais restent un peu plus marquées côté Auvergne, sur les départements maintenus en vigilance orange où on attend encore 5 à 10 cm au dessus de 800 m, localement 10 à 15 cm, et 2 à 5 cm au dessus de 400 m.
        Côté Limousin et Tarn/Aveyron, les intensités prévues ne justifient plus le maintien en vigilance orange (pas plus de 1 à 3 cm attendus jusqu'à dimanche matin au dessus de 800 m), malgré le retour de quelques averses neigeuses en cours d'après-midi et soirée.
        Au cours de la nuit de samedi à dimanche, avec des températures négatives à toutes altitudes, des phénomènes de regel pourront se produire et rajouter aux difficultés de circulation, notamment en Auvergne.

        Sur les Alpes :
        Cet après-midi, l'épisode neigeux se poursuit, notamment sur Massif central, Terre-Froides et Vercors/Chartreuse. Sur l'Ain et la Savoie, jusque là moins concernés par les cumuls les plus significatifs, la tendance à l'accalmie se dessine avec des précipitations devenant moins marquées et plus intermittentes.
        En fin d'après-midi et soirée, la tendance à la baisse des intensités neigeuses se généralise. Les chutes de neige restent néanmoins présentes plus longtemps sur Vercors et Chartreuse, avec des difficultés de circulation persistantes liées à la formation de congères, mais également à cause du regel probable sur les chaussées.
        Peu d'évolution de la limite pluie-neige: la neige tombe jusqu'en vallées mais ne devrait pas tenir au sol en dessous de 200 m d'altitude.
        Cumuls supplémentaires attendus d'ici dimanche matin : 1 à 3 cm au dessus de 300 m; 3 à 7 cm au dessus au dessus de 500 m, et 10 à 15 cm au dessus de 800 m, localement 15 à 30 cm sur Chartreuse et Vercors.

        Sur les Pyrénées :
        Après une accalmie en fin de matinée et début d'après-midi, les précipitations reprennent courant de l'après-midi mais sous forme d'averses dispersées et de faible intensité (limite pluie-neige autour de 400/500 m). La vigilance orange est donc levée sur ce secteur, mais un niveau jaune est maintenu à cause d'un risque de regel sur les chaussées, pouvant rendre la circulation localement délicate.

        Sur la Corse :
        Les averses neigeuses modérées sont encore présentes en ce début d'après-midi. Ces averses s'atténuent ensuite en cours d'après-midi. La limite pluie-neige se situe en général vers 500 à 600 m, et remontera ensuite vers 800 à 900 m en fin d'après-midi.

        Sur l'épisode, entre vendredi soir et samedi fin d'après-midi, on attend des cumuls de neige de l'ordre de 2 à 5 cm vers 500/600 m, 5 à 10 cm vers 700/800 m, 15 à 30 cm vers 1000 m.

        On note également la présence de fortes rafales de vent pouvant occasionner des congères.

        Sur les départements placés en vigilance jaune pour le paramètre « neige-verglas » il s'agit à présent de problèmes de circulation éventuels la nuit prochaine en lien avec le regel consécutif soit à la fonte partielle de cet après-midi soit aux averses de pluie pour ce qui concerne le Nord-Ouest.
        Épisode neigeux notable persistant encore sur le nord et l'est du Massif central en soirée et nuit de samedi à dimanche.

        Prévisions du phénomène

        2022/04/02-1410|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 14h10 :

          Épisode neigeux peu habituel pour un début de printemps suffisamment notable pour perturber la circulation et certaines activités économiques.
          Néant.
          Sur le Sud-Ouest, ce matin nous relevons 4 cm de neige à Saint-Girons (09), 13 cm à Luchon (31), 4 cm à Ussel (19), 5 cm à Gueret (23), 5 cm à Ségur (12 - 900 m), 7 cm à Peyrelevade (23), 8 cm à Limoges (87) et 24 cm à la Courtine (19). Il neige sur les plaines toulousaines, mais sans tenue au sol.
          Sur le Centre-Est, les chutes de neige se poursuivent et la neige tient au sol au dessus de 400 m. Elles sont plus éparses sur les Savoies. Les quantités de neige fraîche mesurées depuis le début de l'épisode atteignent parfois 30 cm en Préalpes et sur les monts d'Auvergne. On relève 10 cm à St Etienne.

          Sur la Corse, les précipitations se poursuivent sous forme d'averses sur le relief de l'île (versants ouest surtout) avec de la neige tenant au sol au-dessus de 400 à 500 m. On observe depuis le début de l'épisode 10 à 20 cm au-dessus de 1000m.
          Tendance générale à l'atténuation des précipitations neigeuses cet après-midi.

          Sur le Massif Central :
          Les chutes de neige persistent, en atténuation au cours des prochaines heures (notamment côté Limousin).

          Une reprise des précipitations neigeuses est attendue courant de l'après-midi par régime d'averses faibles, prenant ensuite un caractère plus continu mais faible jusqu'à dimanche matin, en se cantonnant principalement en zones de relief.
          Au cours de la nuit prochaine, le refroidissement s'accentue avec de fortes gelées attendues engendrant des conditions routières délicates avec du regel quasi généralisé.

          On attend globalement 2 à 3 cm supplémentaires vers 400 m et 5 à 8 cm vers 800 m.


          Sur les Alpes :
          Les chutes neige persistent également en faiblissant. La neige tient au sol au dessus de 400 à 500 m avec encore 3 à 5 cm attendus sur le Bugey, les Terres Froides et l'ouest de la Savoie et jusqu'à 15 à 20 cm cm de plus au dessus de 800 m sur la Chartreuse et le Vercors.

          Sur les Pyrénées :
          Les précipitations se font de manière plus continue, en étant parfois modérées, notamment sur l'Ariège ; elles s'atténuent cet après-midi. Accumulations dues au vent fort en altitude. On attend encore 2 à 3 cm vers 400/500 m (loc 5 à 8 cm sur l'Ariège), 5 à 10 cm (loc 15 cm en Ariège) vers 800/1000 m et 20 à 30 cm au niveau des stations de ski vers 1500/1800 m sur la Haute-Garonne et l'Ariège, mais sensiblement moins sur les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques.

          Sur la Corse :
          Les averses neigeuses modérées à fortes persistent toute la matinée de samedi jusqu'en début d'après-midi. On observe ensuite une atténuation des précipitations. La limite pluie-neige se situe en général vers 500 à 600 m, temporairement 300-400 m en cette matinée de samedi sous les plus fortes averses; elle remontera ensuite vers 800 à 900 m en fin d'après-midi.

          Sur l'épisode, entre vendredi soir et samedi fin d'après-midi, on attend des cumuls de neige de l'ordre de 2 à 5 cm vers 500/600 m, 5 à 10 cm vers 700/800 m, 15 à 30 cm vers 1000 m.

          On note également la présence de fortes rafales de vent pouvant occasionner des congères.

          Sur les départements placés en vigilance jaune pour le paramètre « neige » il pourra floconner, les sols pourront être saupoudrés, mais les quantités attendues ne poseront pas de difficultés notables.
          Épisode neigeux notable pour cette période de l?année persistant encore sur le Massif Central, les Alpes du nord et la Corse.

          Suivi météo à 12:02

          Ce matin, on retrouve les traces de la perturbation neigeuse des Pyrénes au Masif Central et au Nord Est ainsi qu'en Corse. Partout ailleurs les conditions se sont nettemet assagies.

          Ces chutes de neige se produisent jusqu'en plaine et parfois jusque sur les départements méditerranéens, à Saint Jean de la Blaquière (34), Aspremont (06), mais également à Ercé (09), Carmaux (81), Gourdon (46), Clermont Ferrand (63), Grenoble (38), Macon (71), Dole (39), Belfort (90), Nancy (54) ou Charleville Mézière (08).

          La couche atteint ce matin

          4 cm à Saint Girons (09), Alvignac (46), Ussel (19) et Salins (15)

          5 cm à Guéret (23) et Ségur (19)

          7 cm à Viriat (01)

          8 cm à Limoges (87)

          10 cm à Bouthéon (42) mais 30 cm au quartier Rochetaillée légèrement plus haut

          13 cm à Luchon (31)

          24 cm à La Courtine (24)

          28 cm à Ceillac (05)

          30 cm à Saint Siméon de Bressieux (38)

           

          Le vent a également soufflé très fort durant la nuit

          155 km/h au Mont Aigoual (30)

          173 km/h au Cap Béar (66)

          183 km/h au Cap Corse (20)

          la neige s'est invitée jusque sur les département littoraux, ici à Aspremont (06) © Jérémy Gaillard

          A Saint Siméon de Bressieux (38), la couche atteint les 30 cm © Mario Occhinpinti

          Sur le Massif Central ou le vent a soufflé fort, de nombreuses congères se sont formées; ici dans l'agglomération de Saint Etienne (42)  © Vincent Chevillotte

          Ambiance grand nord à Saulzet le froid (63) © Frédéric Serre

           

           

          L'apaisement de ces conditions météo a conduit à limiter la vigilance orange aux départements des Pyrénées, Massif Central et Préalpes.

           

          Quant aux tempértaures, elles sont basses ce matin, avec -3.5°C à Berné (56), -1.2°C à Pontoise (95), -1.6°C à La Roche sur Yon (85). Quelques records de froid ont toutefois été battus pour un mois d'avril

          Sari d'Orcino : 1.5°C

          Cap Corse : 2.5°C

          Ille Rousse : 2.5°C

          Alistro : 3.8°C

          Leucate : 2.8°C

          Leucate : 2.8°C

          Gap : -2.9°C

           

          L'ambiance est carrément glaciale en montagne

          -9.9°C à Font Romeu (66),

          -9.1°C au Mont Aigoual (30),

          -9.7°C au Puy de Sancy (63)

          -10.9°C au Mont Ventoux (84)

          -15°C au col d'Envalira (66) avec unressenti à -30

          -17°C au pic du Midi (65)

          mais les plus fortes gelées pour les régions de plaine sont attendues pour demain et après demain

           

          Prévisions du phénomène

          2022/04/02-0610|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h10 :

            Épisode neigeux peu habituel pour un début de printemps suffisamment notable pour perturber la circulation et certaines activités économiques.
            Néant.
            Sur le Sud-Ouest, en fin de nuit nous relevons 3 cm de neige à Saint-Girons (09) et Adast (65), 4 cm à Luchon (31), 4 cm à Ussel (19), 5 cm à Gueret (23), 5 cm à Ségur (12), 7 cm à Peyrelevade (23), 8 cm à Limoges (87) et 24 cm à la Courtine (19).
            Sur le Centre-Est, les chutes de neige se poursuivent en cette fin de nuit, de manière plus continue sur la région. Elles sont toutefois assez éparses sur les Savoies. On observe des flocons jusqu'en plaine. Les quantités de neige fraîche mesurées depuis le début de l'épisode atteignent parfois 30 cm en Préalpes et sur les monts d'Auvergne. En plaine la neige à du mal à tenir en dessous de 300 m.

            Sur la Corse, de faibles précipitations se poursuivent sur le relief de l'île avec de la neige au-dessus de 700 à 800m.
            La situation revêt un caractère hivernal peu fréquent en cette période de l?année.

            Sur le Massif Central :
            Les chutes de neige persistent. On attend 5 à 10 cm vers 400 m d?altitude, jusqu'à 20 cm vers 800 m.

            Sur les Alpes :
            Les chutes neige persistent également, donnant quelques centimètres en plaine, 5 à 10 cm sur le Bugey, les Terres Froides et l'ouest de la Savoie et jusqu'à 30 cm plus en hauteur sur la Chartreuse et le Vercors.

            Sur les Pyrénées :
            Les précipitations se font de manière plus continue, en étant parfois modérées, notamment sur l'Ariège ; Accumulations dues au vent fort en altitude. On attend 2 à 5 cm vers 400/500 m, 7 à 15 cm localement ; 20/25cm vers 800/1000 m et 15/30 cm localement 50 cm au niveau des stations de ski vers 1500/1800 m.

            Sur la Corse :
            Les averses de neige accompagnées de vent fort peuvent s?abaisser ce matin jusque vers 500 m d?altitude. Les quantités attendues sont de l?ordre de 5 à 10 cm vers 600 à 800 m et 15 à 30 cm vers 1000 m. On note également la présence de fortes rafales de vent pouvant occasionner des congères. La limite pluie-neige s'abaissera temporairement vers 400 m en matinée de samedi; elle remontera ensuite vers 800 à 900 m.

            À noter que toutes ces chutes de neige s?accompagneront d?un vent généralement sensible ou fort accentuant nettement la sensation de froid.

            Sur les départements placés en vigilance jaune pour le paramètre « neige » il pourra floconner, les sols pourront être blanchis, mais les quantités attendues ne poseront pas de difficultés notables.

            Prudence ce samedi matin avec des gelées qui concerneront la plus grande partie du territoire.
            Épisode neigeux notable pour cette période de l?année sur le Massif Central et s?étendant aux Pyrénées et une partie des Alpes et la Corse. Problématique associée de regel persistant jusqu'à dimanche matin.

            Suivi météo à 19:18

            En cette fin d'après midi, la dépression de surface est centrée sur les régions Centre/Nord Auvergne. Elle draine avec elle de l'instabilité et de nombreuses averses.

             

            Dans un ciel instable, les nuages sont menaçants sur Argeles Gazost (65) © Didier Davarend et des averses se produisent sur Taupont (56) © Bernatd Trouillet

             

            Les précipitations se font quasi exclusivement sous forme de neige, parfois fortes aux abords du massif Central, et s'accompagnent d'un vent de nord sensible en toutes régions. Avec 30 HPA de différence entre le Finistère et les Alpes Maritimes, Mistral et Tramontane s'en donnent à coeur joie et soufflent en tempête.

            Cap Béar 173 km/h

            Cerbère 168 km/h 

            Cap Corse 163 km/h

            Cap du Dramont 148 km/h

            Cap Cepet 147 km/h

            Mont Aigoual 144 km/h

            ILa Ciotat / Bec de l'Aigle 130 km/h

            le Rousse 127 km/h

            Ile de Porquerolles 117 km/h

            Envelira 113 km/h

            Ile du Levant 106 km/h

            Perpignan 103 km/h

            Cap Pertusato 102 km/h

            Marseille Marignane 100 km/h

            Grau du Roi 97 km/h

             

            Au Mayet de Montagne (03), la neige forme un couche qui commence à devenir significative pour la saison ©Daniel Garcia

            La couche atteint 15 cm sur les hauteurs du Pas de Calais, ici à Fiefs © Maxime Thery

            La neige affecte également les hauteurs de la Drôme avec 15 cm également à Peyrus © Fabien Desbois

            En ce début de soirée, les précipitations continuent se produisent sur le flanc Est du Pays, des Alpes à la Bourgogne et aux Vosges alors que les averses concernent l'ensemble des régions, exception faite du midi méditerranéen et de l'ouest de la Bretagne. Elles vont se poursuivre ainsi une partie de la nuit apportant quelques centimètres supplémentaires à ceux déjà tombés.

            Prévisions du phénomène

            2022/04/01-1816|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 18h16 :

              Épisode neigeux peu habituel pour un début de printemps suffisamment notable pour perturber la circulation et certaines activités économiques.
              Fin de vigilance orange pour la Normandie.
              Mise en vigilance orange de la Savoie.
              Mise en vigilance orange de la Corse.
              Sur le nord de la France, les chutes de neige deviennent plus éparses avec des températures qui remontent tout doucement.
              Ce vendredi matin, de nombreuses régions ont été blanchies. On a souvent relevé de 1 à 5 cm
              avec très localement jusqu?à 15 ou 20 cm dans les Hauts de France.
              Sur les Pyrénées, le Massif Central, les massifs de l?est du pays, il continue de neiger faiblement.
              La situation revêt un caractère hivernal peu fréquent en cette période de l?année.
              Sur les départements placés en vigilance orange, les chutes de neige vont s?intensifier et donneront des cumuls significatifs.

              Sur le Massif Central :
              Les chutes de neige se renforcent de nouveau ce soir et persistent demain. On attend 5 à 10 cm vers 400 m d?altitude, jusqu'à 20 cm vers 800 m.

              Sur les Alpes : Les chutes neige reprennent ce soir de façon plus intenses et persistent jusqu'à demain samedi, donnant quelques centimètres en plaine, 5 à 10 cm sur le Bugey, les Terres Froides et l'ouest de la Savoie et jusqu'à 30 cm plus en hauteur sur la Chartreuse et le Vercors.

              Sur les Pyrénées :
              Les précipitations reprennent faiblement cet après-midi puis de manière plus continue ce soir, en étant parfois modérées, notamment sur l'Ariège ; Accumulations dues au vent fort en altitude. On attend 2 à 5 cm vers 400/500 m, 7 à 15 cm localement ; 20/25cm vers 800/1000 m et 15/30 cm localement 50 cm au niveau des stations de ski vers 1500/1800 m.

              Sur la Corse :
              Les averses de neige accompagnées de vent fort peuvent s?abaisser cette nuit et demain matin jusque vers 500 m d?altitude. Les quantités attendues sont de l?ordre de 5 à 10 cm vers 600 à 800 m et 10 à 20 cm vers 1000 m.


              À noter que toutes ces chutes de neige s?accompagneront d?un vent généralement sensible ou fort accentuant nettement la sensation de froid.
              Sur les départements placés en vigilance jaune pour le paramètre « neige » il pourra floconner, les sols pourront être blanchis, mais les quantités attendues ne poseront pas de difficultés notables.
              Prudence samedi matin avec des gelées qui concerneront la plus grande partie du territoire.
              Épisode neigeux notable pour cette période de l?année reprenant sur le Massif Central et s?étendant aux Pyrénées et une partie des Alpes et la Corse. Neige persistant samedi.

              Prévisions du phénomène

              2022/04/01-1606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h06 :
              • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Corse du Sud (2A), Haute Corse (2B), Savoie (73).

              Épisode neigeux peu habituel pour un début de printemps suffisamment notable pour perturber la circulation et certaines activités économiques.
              Fin de vigilance orange pour Pas-De-Calais, Nord, Somme.
              Mise en vigilance orange du Tarn.
              Il neige encore sur le nord de la France mais le redoux s?effectue progressivement.
              On a pu relever localement jusqu?à 15 ou 20 cm dans les Hauts de France.
              Il neige faiblement sur les Pyrénées, le Massif Central et l?est du pays.
              La situation revêt un caractère hivernal peu fréquent en cette période de l?année.

              Normandie:
              Le front neigeux concerne encore le nord de la France et en particulier la Normandie. Même si les chaussées ne sont pas froides en ce début de printemps, des averses de neige ou de grésil, soutenues, organisées en lignes pourront encore donner, ponctuellement, des chutes de neige significatives. L?amélioration se fera progressivement par l?est cette après-midi.

              Alpes : Les chutes neige reprennent ce soir de façon plus intenses et persistent jusqu'à demain samedi, donnant quelques centimètres en plaine dans l'Ain et l'Isère, et jusqu'à 20 cm sur la Chartreuse et le Vercors.

              Massif Central :
              Les chutes de neige se renforcent de nouveau ce soir et persistent demain. On attend 5 à 10 cm vers 400m, jusqu'à 25cm à 800m.

              Pyrénées :
              Les précipitations reprennent faiblement cet après-midi puis de manière plus continue ce soir, en étant parfois modérées, notamment sur l'Ariège et avec des accumulations dues au vent qui souffle fort en altitude. On attend 2 à 5 cm vers 400/500m, 7 à 15 cm localement 20/25cm vers 800/1000m et 15/30cm localement 50cm vers 1500/1800m.

              À noter que toutes ces chutes de neige s?accompagneront d?un vent sensible ou fort accentuant nettement la sensation de froid.
              Sur les départements placés en vigilance jaune pour le paramètre « neige » il pourra floconner, les sols pourront être blanchis, mais les quantités attendues ne poseront pas de difficultés notables. C?est le cas en particulier pour la région parisienne.
              Épisode neigeux notable pour cette période de l?année reprenant sur le Massif Central et s?étendant aux Pyrénées et une partie des Alpes et la Corse. Neige persistant samedi.

              Suivi météo à 14:11

              La progression du centre dépressionnaire vers le sud entraine avec lui le déplacement du front occlu et de son enroulement caractéristique, allant de la Mer du Nord au Limousin en passant par la Normandie et le Berry. Les précipitations se renforcent désormais notamment sur le Nord du Massif Central, sous forme quasi-exclusivement de neige, y compris en plaine. On relève localement des accumulations dépassant les 10 cm dans le Boulonnais.

              Ce flux de nord très dynamique est aussi responsable d'un renforcement très significatif de la Tramontane (jusqu'à 170 km/h au Cap Béar!) et du Mistral qui atteint par exemple les 100 km/h à Marignane.

              Sur Photolive, les contributeurs publient de nombreuses photos de toute la France présentant un caractère hivernal, pas vu finalement de... tout l'hiver...

              Dans le Boulonnais (62):

              A côté de Grenoble:

              Et même en région parisienne, hors petite couronne:

              Prévisions du phénomène

              2022/04/01-1210|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 12h10 :

                Épisode neigeux peu habituel pour un début de printemps suffisamment notable pour perturber la circulation et certaines activités économiques.
                Ajout des départements Ain (01), Allier (03), Ariège (09), Aveyron (12), Cantal (15), Corrèze (19), Haute-Garonne (31), Isère (38), Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65) et Haute-Vienne (87)
                Normandie-Hauts de France :
                Les précipitations neigeuses ont atteint la Haute-Normandie et les département des Hauts-de-France. Les chutes de neige sont majoritaires et tiennent au sol localement. On atteint 1cm proche d'Abbeville, certainement un peu plus sur les hauteurs du Pas-de-Calais.
                Au littoral, les précipitations sont majoritairement des pluies et neiges mêlées.

                Alpes et Jura : les températures sont encore positives

                Massif Central : il neige déjà sur tout le Massif Central.

                Pyrénées : Quelques averses se déclenchent sur le Pays Basque avec de la neige dès 500m.
                La situation prend un caractère hivernal peu fréquent en cette période de l?année.

                Hauts-de-France et Normandie :
                Le front neigeux finit par atteindre la Basse-Normandie ce matin. Même si les chaussées ne sont pas froides en ce début de printemps, des averses de neige ou de grésil, soutenues, organisées en lignes pourront donner, ponctuellement, des accumulations significatives. L?amélioration se fera progressivement d?est en ouest à partir de la fin de matinée. Sur l?ouest de la Normandie il faudra attendre l'après-midi pour voir les averses de neige s?éloigner totalement. Sur l?épisode, les cumuls attendus sont de l?ordre de 3 à 5 cm, avec localement une dizaine de cm

                Alpes : la neige finit par remplacer la pluie ce vendredi matin au dessus de 500m, mais les précipations deviennent plus faibles. Elles reprennent ce soir et persistent jusqu'à demain samedi, donnant quelques centimètres en plaine dans l'Ain et l'Isère, et jusqu'à 20 cm sur la Chartreuse et le Vercors.

                Massif Central :
                Les chutes de neige faiblissent en cours de matinée, puis se renforcent de nouveau ce soir et persistent demain. On attend 5 à 10 cm vers 400m, jusqu'à 25cm à 800m.

                Pyrénées :
                Les précipitations reprennent faiblement cet après-midi puis de manière plus continue ce soir, en étant parfois modérées, notamment sur l'Ariège et avec des accumulations dues au vent qui souffle fort en altitude. On attend 2 à 5 cm vers 400/500m, 7 à 15 cm localement 20/25cm vers 800/1000m et 15/30cm localement 50cm vers 1500/1800m.

                À noter que toutes ces chutes de neige s?accompagneront d?un vent sensible ou fort accentuant nettement la sensation de froid.
                Sur les départements placés en vigilance jaune pour le paramètre « neige » il pourra floconner, les sols pourront être blanchis, mais les quantités attendues ne poseront pas de difficultés notables. C?est le cas en particulier pour la région parisienne.
                Épisode neigeux notable pour cette période de l?année en atténuation progressive sur le nord de la France mais reprenant sur le Massif Central et s?étendant aux Pyrénées et une partie des Alpes.

                Prévisions du phénomène

                2022/04/01-1206|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 12h06 :
                • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Tarn (81).

                Épisode neigeux peu habituel pour un début de printemps suffisamment notable pour perturber la circulation et certaines activités économiques.
                Ajout des départements Ain (01), Allier (03), Ariège (09), Aveyron (12), Cantal (15), Corrèze (19), Haute-Garonne (31), Isère (38), Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65) et Haute-Vienne (87)
                Normandie-Hauts de France :
                Les précipitations neigeuses ont atteint la Haute-Normandie et les département des Hauts-de-France. Les chutes de neige sont majoritaires et tiennent au sol localement. On atteint 1cm proche d'Abbeville, certainement un peu plus sur les hauteurs du Pas-de-Calais.
                Au littoral, les précipitations sont majoritairement des pluies et neiges mêlées.

                Alpes et Jura : les températures sont encore positives

                Massif Central : il neige déjà sur tout le Massif Central.

                Pyrénées : Quelques averses se déclenchent sur le Pays Basque avec de la neige dès 500m.
                La situation prend un caractère hivernal peu fréquent en cette période de l?année.

                Hauts-de-France et Normandie :
                Le front neigeux finit par atteindre la Basse-Normandie ce matin. Même si les chaussées ne sont pas froides en ce début de printemps, des averses de neige ou de grésil, soutenues, organisées en lignes pourront donner, ponctuellement, des accumulations significatives. L?amélioration se fera progressivement d?est en ouest à partir de la fin de matinée. Sur l?ouest de la Normandie il faudra attendre l'après-midi pour voir les averses de neige s?éloigner totalement. Sur l?épisode, les cumuls attendus sont de l?ordre de 3 à 5 cm, avec localement une dizaine de cm

                Alpes : la neige finit par remplacer la pluie ce vendredi matin au dessus de 500m, mais les précipations deviennent plus faibles. Elles reprennent ce soir et persistent jusqu'à demain samedi, donnant quelques centimètres en plaine dans l'Ain et l'Isère, et jusqu'à 20 cm sur la Chartreuse et le Vercors.

                Massif Central :
                Les chutes de neige faiblissent en cours de matinée, puis se renforcent de nouveau ce soir et persistent demain. On attend 5 à 10 cm vers 400m, jusqu'à 25cm à 800m.

                Pyrénées :
                Les précipitations reprennent faiblement cet après-midi puis de manière plus continue ce soir, en étant parfois modérées, notamment sur l'Ariège et avec des accumulations dues au vent qui souffle fort en altitude. On attend 2 à 5 cm vers 400/500m, 7 à 15 cm localement 20/25cm vers 800/1000m et 15/30cm localement 50cm vers 1500/1800m.

                À noter que toutes ces chutes de neige s?accompagneront d?un vent sensible ou fort accentuant nettement la sensation de froid.
                Sur les départements placés en vigilance jaune pour le paramètre « neige » il pourra floconner, les sols pourront être blanchis, mais les quantités attendues ne poseront pas de difficultés notables. C?est le cas en particulier pour la région parisienne.
                Épisode neigeux notable pour cette période de l?année en atténuation progressive sur le nord de la France mais reprenant sur le Massif Central et s?étendant aux Pyrénées et une partie des Alpes.

                Prévisions du phénomène

                2022/04/01-1030|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h30 :

                  Épisode neigeux peu habituel pour un début de printemps suffisamment notable pour perturber la circulation et certaines activités économiques.
                  Ajout des départements Ain (01), Allier (03), Ariège (09), Aveyron (12), Cantal (15), Corrèze (19), Haute-Garonne (31), Isère (38), Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65) et Haute-Vienne (87)
                  Normandie-Hauts de France :
                  Les précipitations neigeuses ont atteint la Haute-Normandie et les département des Hauts-de-France. Les chutes de neige sont majoritaires et tiennent au sol localement. On atteint 1cm proche d'Abbeville, certainement un peu plus sur les hauteurs du Pas-de-Calais.
                  Au littoral, les précipitations sont majoritairement des pluies et neiges mêlées.

                  Alpes et Jura : les températures sont encore positives

                  Massif Central : il neige déjà sur tout le Massif Central.

                  Pyrénées : Quelques averses se déclenchent sur le Pays Basque avec de la neige dès 500m.
                  La situation prend un caractère hivernal peu fréquent en cette période de l?année.

                  Hauts-de-France et Normandie :
                  Le front neigeux finit par atteindre la Basse-Normandie ce matin. Même si les chaussées ne sont pas froides en ce début de printemps, des averses de neige ou de grésil, soutenues, organisées en lignes pourront donner, ponctuellement, des accumulations significatives. L?amélioration se fera progressivement d?est en ouest à partir de la fin de matinée. Sur l?ouest de la Normandie il faudra attendre l'après-midi pour voir les averses de neige s?éloigner totalement. Sur l?épisode, les cumuls attendus sont de l?ordre de 3 à 5 cm, avec localement une dizaine de cm

                  Alpes : la neige finit par remplacer la pluie ce vendredi matin au dessus de 500m, mais les précipations deviennent plus faibles. Elles reprennent ce soir et persistent jusqu'à demain samedi, donnant quelques centimètres en plaine dans l'Ain et l'Isère, et jusqu'à 20 cm sur la Chartreuse et le Vercors.

                  Massif Central :
                  Les chutes de neige faiblissent en cours de matinée, puis se renforcent de nouveau ce soir et persistent demain. On attend 5 à 10 cm vers 400m, jusqu'à 25cm à 800m.

                  Pyrénées :
                  Les précipitations reprennent faiblement cet après-midi puis de manière plus continue ce soir, en étant parfois modérées, notamment sur l'Ariège et avec des accumulations dues au vent qui souffle fort en altitude. On attend 2 à 5 cm vers 400/500m, 7 à 15 cm localement 20/25cm vers 800/1000m et 15/30cm localement 50cm vers 1500/1800m.

                  À noter que toutes ces chutes de neige s?accompagneront d?un vent sensible ou fort accentuant nettement la sensation de froid.
                  Sur les départements placés en vigilance jaune pour le paramètre « neige » il pourra floconner, les sols pourront être blanchis, mais les quantités attendues ne poseront pas de difficultés notables. C?est le cas en particulier pour la région parisienne.
                  Épisode neigeux notable pour cette période de l?année, concernant ce vendredi les Hauts de France et la Normandie d?une part, et d'autre part ce vendredi et demain samedi le Massif Central, les Pyrénées et les Alpes.

                  Suivi météo à 08:43

                  En ce début de journée, mais aussi du mois d'avril, les chutes de neige se généralisent du Nord à la Normandie en passant par l'Ile-de-France, mais aussi du Nord du Massif Central aux pré-Alpes et au Jura.

                  A Bergues par exemple, la couche est déjà significative:

                  L'air froid gagne également du terrain par le Nord de la France, avec de nombreuses mais encore assez faibles gelées.

                  L'invasion de l'air froid est bien plus significative en altitude, avec un radiosondage de Trappes particulièrement hivernal, affichant environ -36°C à 5200 m d'alt et -8°C à 850 hPa (1340 m d'alt)!

                  Prévisions du phénomène

                  2022/04/01-0610|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h10 :
                  • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65), Haute-Garonne (31), Ariège (09), Ain (01), Isère (38), Allier (03), Haute-Vienne (87), Corrèze (19), Cantal (15), Aveyron (12).

                  Épisode neigeux peu habituel pour un début de printemps suffisamment notable pour perturber la circulation et certaines activités économiques.
                  Ajout des départements Ain (01), Allier (03), Ariège (09), Aveyron (12), Cantal (15), Corrèze (19), Haute-Garonne (31), Isère (38), Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65) et Haute-Vienne (87)
                  Normandie-Hauts de France :
                  Les précipitations neigeuses ont atteint la Haute-Normandie et les département des Hauts-de-France. Les chutes de neige sont majoritaires et tiennent au sol localement. On atteint 1cm proche d'Abbeville, certainement un peu plus sur les hauteurs du Pas-de-Calais.
                  Au littoral, les précipitations sont majoritairement des pluies et neiges mêlées.

                  Alpes et Jura : les températures sont encore positives

                  Massif Central : il neige déjà sur tout le Massif Central.

                  Pyrénées : Quelques averses se déclenchent sur le Pays Basque avec de la neige dès 500m.
                  La situation prend un caractère hivernal peu fréquent en cette période de l?année.

                  Hauts-de-France et Normandie :
                  Le front neigeux finit par atteindre la Basse-Normandie ce matin. Même si les chaussées ne sont pas froides en ce début de printemps, des averses de neige ou de grésil, soutenues, organisées en lignes pourront donner, ponctuellement, des accumulations significatives. L?amélioration se fera progressivement d?est en ouest à partir de la fin de matinée. Sur l?ouest de la Normandie il faudra attendre l'après-midi pour voir les averses de neige s?éloigner totalement. Sur l?épisode, les cumuls attendus sont de l?ordre de 3 à 5 cm, avec localement une dizaine de cm

                  Alpes : la neige finit par remplacer la pluie ce vendredi matin au dessus de 500m, mais les précipations deviennent plus faibles. Elles reprennent ce soir et persistent jusqu'à demain samedi, donnant quelques centimètres en plaine dans l'Ain et l'Isère, et jusqu'à 20 cm sur la Chartreuse et le Vercors.

                  Massif Central :
                  Les chutes de neige faiblissent en cours de matinée, puis se renforcent de nouveau ce soir et persistent demain. On attend 5 à 10 cm vers 400m, jusqu'à 25cm à 800m.

                  Pyrénées :
                  Les précipitations reprennent faiblement cet après-midi puis de manière plus continue ce soir, en étant parfois modérées, notamment sur l'Ariège et avec des accumulations dues au vent qui souffle fort en altitude. On attend 2 à 5 cm vers 400/500m, 7 à 15 cm localement 20/25cm vers 800/1000m et 15/30cm localement 50cm vers 1500/1800m.

                  À noter que toutes ces chutes de neige s?accompagneront d?un vent sensible ou fort accentuant nettement la sensation de froid.
                  Sur les départements placés en vigilance jaune pour le paramètre « neige » il pourra floconner, les sols pourront être blanchis, mais les quantités attendues ne poseront pas de difficultés notables. C?est le cas en particulier pour la région parisienne.
                  Épisode neigeux notable pour cette période de l?année, concernant ce vendredi les Hauts de France et la Normandie d?une part, et d'autre part ce vendredi et demain samedi le Massif Central, les Pyrénées et les Alpes.

                  Suivi météo à 22:42

                  Comme prévu, l'air froid est bien arrivé dès le début de journée par le nord du pays. Il s'accompagne de précipitations d'abord sous forme de pluie, mais rapidement en cours de matinée, les premiers flocons font leurs apparition. C'était le cas à Evreux, Saint Brieuc, à La Couperie (78) Il va progressivement envahir les autres régions dans le courant de la journée.

                   

                   

                  Dès la mi-journée, le vent de nord se fait de plus en plus sensible (jusqu'à 102 km/h au Cap Gris Nez à la mi journée) et propulse l'air froid sur les régions plus au sud. Là aussi, les premiers flocons s'invitent progressivement au milieu des averses jusqu'au Perche et sont signalés à Omonville et Croix Mare (76), Cherbourg et Vengeons (50), Roullours (14), Plouay (56),

                   

                  En fin de journée, la position des centres d'actions est idéale pour l'invasion de tout le pays par l'air froid venu de Scandinavie.

                   

                  En fin d'après midi et début de soirée, il neige à Lebiez, Boulogne et au Touquet (62), Abbeville (80), Rouen et Le Havre (76), Fontenermont (14), Alençon (61), Saint Aubin du Cormier et Guichen( 35), Boderel (56), Carquefou (44). Plus tard en première partie de nuit, la neige descend jusque sur Chateauroux (35), Limoges (87).

                  105 km/h à Dieppe

                  Prévisions du phénomène

                  2022/03/31-1611|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h11 :

                    Épisode neigeux peu habituel pour un début de printemps, suffisamment notable pour perturber la circulation et certaines activités économiques.
                    Extension de la vigilance orange « neige » vers la Normandie d?une part, et au Massif Central d?autre part.
                    Un « front froid » s?enfonce sur le pays. Il fait chuter les températures. Quelques flocons ou averses de grésil ont déjà fait leur apparition au nord de la Loire ainsi que sur les hauteurs du Massif Central. L?événement n?a pas encore débuté.
                    La situation va prendre un caractère hivernal peu fréquent en cette période de l?année.
                    Cette nuit de jeudi à vendredi, un « retour » neigeux va se mettre en place à partir du Benelux. Il concernera le nord des Hauts des France en deuxième partie de nuit puis se décalera progressivement en direction de la Normandie tout au long de la journée de vendredi. Même si les chaussées ne sont pas froides en ce début de printemps, des averses de neige ou de grésil, soutenues, organisées en lignes pourront donner, ponctuellement, des accumulations significatives. L?amélioration se fera progressivement d?est en ouest à partir de la fin de matinée de vendredi. Sur l?ouest de la Normandie il faudra attendre la soirée pour voir les averses de neige s?éloigner totalement. Sur l?épisode, les cumuls attendus sont de l?ordre de 3 à 5 cm, avec localement une dizaine de cm.
                    Parallèlement, sur le nord et l?est du Massif Central les précipitations vont se produire sous forme de neige à des altitudes de plus en plus basses. Ainsi, à partir du milieu de nuit de jeudi à vendredi et une grande partie de la journée de vendredi il neigera dès 300 m d?altitude. Sur les cols autoroutiers et routiers principaux des départements placés en vigilance orange, on attend des cumuls de l'ordre de 5 à 10 cm au cours de la nuit et du début de matinée. Une reprise de l?activité neigeuse, s?étendant également à l?ouest du Massif Central, est attendue dans l?après-midi ou la soirée de vendredi. La neige y sera encore d?actualité samedi.
                    *
                    À noter que toutes ces chutes de neige s?accompagneront d?un vent sensible ou fort accentuant nettement la sensation de froid.
                    Sur les départements placés en vigilance jaune pour le paramètre « neige » il pourra floconner, les sols pourront être blanchis, mais les quantités attendues ne poseront pas de difficultés notables. C?est le cas en particulier pour la région parisienne.
                    Épisode neigeux notable pour cette période de l?année, concernant vendredi les Hauts de France et la Normandie d?une part, et une partie du Massif Central d?autre part.

                    Prévisions du phénomène

                    2022/03/31-1606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h06 :
                    • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Somme (80), Seine-Maritime (76), Eure (27), Calvados (14), Orne (61), Loire (42), Creuse (23), Puy-de-Dôme (63), Haute-Loire (43).

                    Épisode neigeux notable pour la saison.
                    Néant.
                    Le temps est perturbé sur la France avec une nouvelle perturbation pluvieuse qui s'enfonce sur le Nord-Ouest du pays. Les températures bien qu'en baisse, y sont toujours nettement positives. Le vent de Nord à Nord-Ouest se renforce avec des rafales de 50/60 km/h sur l'ouest du Nord-Pas-de-Calais.
                    Un temps agité se met en place à partir de cet après-midi de jeudi par l'ouest, avec des giboulées parfois orageuses. Elles peuvent être accompagnées de chutes de grésil/petite grêle, d'une manière plus active sur la moitié ouest.
                    Le vent de Nord à Nord-Ouest poursuit son renforcement avec des rafales de 50 à 70 km/h, jusqu'à 70 à 80 km/h en arrivant sur l'ouest, parfois 90 km/h en régions côtières exposées.
                    A noter que localement ces giboulées peuvent temporairement tenir au sol.
                    Puis progressivement à partir du milieu de nuit de jeudi à vendredi, des chutes de neige plus régulières se mettent en place par les frontières. Ces précipitations neigeuses évacuent le sud du Nord-Pas-de-Calais en début d'après-midi de demain vendredi. A noter que le vent reste fort, s'orientant au secteur Nord à Nord-Est.
                    Sur l'ensemble de l'épisode, une hauteur de neige de 3 à 5 cm est attendue, voire localement 5 à 10 cm.
                    Extension possible de la vigilance orange en journée, en particulier vers la Somme, cet épisode neigeux progressant plus au sud à partir de la fin de nuit de jeudi à vendredi.
                    Épisode neigeux notable pour cette période de l?année, concernant vendredi les Hauts de France et la Normandie d?une part, et une partie du Massif Central d?autre part.

                    Prévisions du phénomène

                    2022/03/31-1056|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h56 :

                      Épisode neigeux notable pour la saison.
                      Néant.
                      Le temps est perturbé sur la France avec une nouvelle perturbation pluvieuse qui s'enfonce sur le Nord-Ouest du pays. Les températures bien qu'en baisse, y sont toujours nettement positives. Le vent de Nord à Nord-Ouest se renforce avec des rafales de 50/60 km/h sur l'ouest du Nord-Pas-de-Calais.
                      Un temps agité se met en place à partir de cet après-midi de jeudi par l'ouest, avec des giboulées parfois orageuses. Elles peuvent être accompagnées de chutes de grésil/petite grêle, d'une manière plus active sur la moitié ouest.
                      Le vent de Nord à Nord-Ouest poursuit son renforcement avec des rafales de 50 à 70 km/h, jusqu'à 70 à 80 km/h en arrivant sur l'ouest, parfois 90 km/h en régions côtières exposées.
                      A noter que localement ces giboulées peuvent temporairement tenir au sol.
                      Puis progressivement à partir du milieu de nuit de jeudi à vendredi, des chutes de neige plus régulières se mettent en place par les frontières. Ces précipitations neigeuses évacuent le sud du Nord-Pas-de-Calais en début d'après-midi de demain vendredi. A noter que le vent reste fort, s'orientant au secteur Nord à Nord-Est.
                      Sur l'ensemble de l'épisode, une hauteur de neige de 3 à 5 cm est attendue, voire localement 5 à 10 cm.
                      Extension possible de la vigilance orange en journée, en particulier vers la Somme, cet épisode neigeux progressant plus au sud à partir de la fin de nuit de jeudi à vendredi.
                      Épisode neigeux notable pour la saison, débutant en seconde partie de nuit de jeudi à vendredi sur le Nord et le Pas-de-Calais.

                      Prévisions du phénomène

                      2022/03/31-0606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h06 :

                        Episode de fort vent d'Autan se produisant en moyenne 2 à 3 fois par an.
                        Fin de la vigilance orange de vent fort. On conserve toutefois une vigilance jaune pour le phénomène de vent fort sur les départements de la Haute-Garonne et du Tarn ainsi que sur l'Aveyron.
                        Depuis le début de cet épisode de fort vent d'Autan, les rafales ont atteint 116 km/h à St-Félix du Lauragais, 106 km/h à Castres-Mazamet, 105 à Tanus (81), 101 à Blagnac et 89 km/h à Francazal. Par ailleurs, il a atteint 103 km/h à Alpuech, 102 à Ségur (12) et 98 km/h à Mauroux (32). Les rafales diminuent en ce milieu d'après-midi sur le midi-toulousain et avoisinent encore ponctuellement 80 à 90 km/h, alors qu'elles atteignent toujours 100 à 110 km/h sur le Lauragais.
                        Le fort vent d'autan faiblit en cette fin d'après-midi, justifiant la fin de la vigilance orange. Il reste cependant assez fort par moment sur le Lauragais avec des ralafes avoisinant encore 100 à 110 km/h jusqu'en cours de nuit, puis 90 à 100 km/h ensuite jusqu'à demain mercredi, avec une vigilance de niveau jaune associée. En midi-toulousain, les rafales sont comprises entre 80 et 90 km/h en soirée et début de nuit, puis faiblissent entre 70 et 80 km/h ensuite.
                        A noter que le département de l'Aveyron est toujours en vigilance jaune pour le vent d'Autan, soufflant dans des valeurs moindres.
                        Épisode neigeux notable pour la saison, débutant en seconde partie de nuit de jeudi à vendredi sur le Nord et le Pas-de-Calais.

                        Prévisions du phénomène

                        2022/03/31-0605|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h05 :
                        • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange neige : Nord (59), Pas-de-Calais (62).

                        Episode de fort vent d'Autan se produisant en moyenne 2 à 3 fois par an.
                        Fin de la vigilance orange de vent fort. On conserve toutefois une vigilance jaune pour le phénomène de vent fort sur les départements de la Haute-Garonne et du Tarn ainsi que sur l'Aveyron.
                        Depuis le début de cet épisode de fort vent d'Autan, les rafales ont atteint 116 km/h à St-Félix du Lauragais, 106 km/h à Castres-Mazamet, 105 à Tanus (81), 101 à Blagnac et 89 km/h à Francazal. Par ailleurs, il a atteint 103 km/h à Alpuech, 102 à Ségur (12) et 98 km/h à Mauroux (32). Les rafales diminuent en ce milieu d'après-midi sur le midi-toulousain et avoisinent encore ponctuellement 80 à 90 km/h, alors qu'elles atteignent toujours 100 à 110 km/h sur le Lauragais.
                        Le fort vent d'autan faiblit en cette fin d'après-midi, justifiant la fin de la vigilance orange. Il reste cependant assez fort par moment sur le Lauragais avec des ralafes avoisinant encore 100 à 110 km/h jusqu'en cours de nuit, puis 90 à 100 km/h ensuite jusqu'à demain mercredi, avec une vigilance de niveau jaune associée. En midi-toulousain, les rafales sont comprises entre 80 et 90 km/h en soirée et début de nuit, puis faiblissent entre 70 et 80 km/h ensuite.
                        A noter que le département de l'Aveyron est toujours en vigilance jaune pour le vent d'Autan, soufflant dans des valeurs moindres.
                        Épisode neigeux notable pour la saison, débutant en seconde partie de nuit de jeudi à vendredi sur le Nord et le Pas-de-Calais.

                        Prévisions du phénomène

                        ÉVOLUTIONS

                        Le thalweg scandinave descend la mer du Nord comme prévu et aborderait le nord du pays demain à la mi-journée.
                        Il poursuivra sa route vers le golfe de Gênes qu'il atteindra samedi à la mi-journée. Vendredi midi, il se situera au-dessus du Massif central.

                        Il s'accompagne d'air froid sur l'ensemble de la colonne troposphérique. Dans les basses couches, le vent de nord est sensible à l'avant d'une perturbation.

                         

                         

                         

                         

                        Le front froid déboule par le nord-ouest. Ci-dessous, depuis le site [ https://donneespubliques.meteofrance.fr/?fond=produit&id_produit=131&id_rubrique=51 ] des données publiques de Météo-France, la température potentielle pseudo-adiabatique pour vendredi 19h locales à 850 hPa (environ 1400 m). Ces valeurs caractérisent la température et l'humidité d'une masse d'air (valeurs faibles en bleu, valeurs élevées en jaune et rouge). Les zones frontales ont des gradients plus serrés.

                        Vendredi, la masse d'air froid aura envahi tout le pays.

                        Ce déferlement subpolaire s'accompagnera de turbulences dans les basses couches, générant un risque de fortes rafales dans l'intérieur des terres.
                        Le modèle AROME permet de préciser cette turbulence, ici modélisée demain en fin d'après-midi au niveau 925 hPa (TKE)


                         

                        PRÉVISIONS

                        Jeudi :

                        Précipitations :

                        Elles débuteront sous forme liquide le long des côtes de la Manche, localement mélangées à de la neige sur les hauteurs. Elles gagnent vers la région parisienne. Vers la mer du Nord et la Belgique, la neige pourra être observé seule mais sa tenue au sol n'est pas certaine partout.

                        Ensuite, en se décalant vers le sud, les précipitations garderaient un caractère solide de la Picardie aux frontières belges et luxembourgeoises. Plus à l'ouest pluies ou pluies et neiges mêlées tombent de façon discontinue. Dans le courant de l'après-midi, la neige atteint le Centre, la Bourgogne et la Champagne, probablement de manière faible et hétérogène.
                        Des chutes de neiges seront observées sur l'ensemble du Massif central dès les 600 à 800m, les Alpes du nord vers 1000m, le Jura et les Vosges vers les 800 à 900m.

                        Chutes de neige par pas de 6h jusqu'à vendredi 8h modélisées par le modèle AROME de Météo-France dans sa sortie 12Z :

                        Chutes de neige par pas de 3h jusqu'à vendredi 17h heures françaises modélisées par le modèle ICON-D2 du DWD dans sa sortie 15Z :

                         

                        Scénario moyen pour le cumul jusqu'à vendredi 14h par l'ensemble du modèle AROME :

                        Les écarts-types permettent de mesurer les variations entre les membres de l'ensemble : plus les valeurs sont élevées, plus les cumuls des différents scénarios sont dispersés.

                        Même chose avec le modèle ICON-D2 :

                         

                        Vent :

                        Il soufflera dès le matin sur le Pas de Calais avant de concerner un quart nord-ouest du pays. Les rafales pourront dépasser les 80 km/h près des côtes mais aussi loin dans l'intérieur des terres mais de façon plus localisées.
                        Tramontane puis Mistral se lèveront sur le golfe du Lion en atteignant des rafales tempêtueuses en cours de nuit de jeudi à vendredi.

                        Par le modèle AROME :

                        Par le modèle ICON-D2:

                         

                        Températures :

                        De faibles gelées seront mesurées sur un quart nord-est sauf en Alsace. Ailleurs  au nord, les températures seront comprises entre 0 et 5°C
                        L'après-midi, elles varieront de 4 à 6°C en général des Hauts de France à la Lorraine, localement moins. Souvent proches de 10°C ailleurs au nord, elles culmineraient, hors reliefs, entre 15 et localement 20°C au sud.

                         


                        Vendredi :

                        Les conditions hivernales s'intensifieront.


                        Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
                        Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.