Commencez à taper pour rechercher
connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.15h00, 21.7°C
    56%, 1026hPa
    Vent de direction ESE11 km/h (raf. 22)
  • 100% gratuit • 0% pub • comment ?!
    Grâce à des dizaines de bénévoles, des milliers d'adhérents et de donateurs, Infoclimat est rendu possible. Vous aussi, rejoignez-les !
    objectif 90.000€ →
    Adhérer Donner help

Bulletin spécial N°381 • Episode très chaud à caniculaire

CarteChaleur / canicule
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Suivi météo à 19:29

Après être tombés en masse sur la façade ouest, puis sur le Centre et l’Ile de France, les records sont surtout concentrés sur la façade Est du pays, de la Picardie à la Bourgogne Franche Comté et au lyonnais.

Pontarlier a battu un record historique vieux de 125 ans puisque les 32.8°C effacent les 32.0°C relevés le 10 septembre 1898 !

Et c’est encore une soixante de records mensuels qui sont tombés cet après-midi parmi lesquels

37.3°C à Tiranges (43)

35,3°C à Noyers (89)

35,2°C à Roannes (42)

34.3°C à Rouen (76)

34.2°C à Lyon Saint Exupéry (69)

33.8°C à Grenoble (38)

33.1°C à Abbeville (80)

32.1°C à Chambéry (73)

31.9°C à Annecy (74)

Mais il n’y a pas que sur ces régions que la chaleur a encore été accablante aujourd’hui puisque de ci de là, on a relevé 37.2°C à Balbigny (42), 36.5°C à Issoire (63), 36.1°C à Achères (78), 35.9°C à Issoudun (36) et Villlefranche sur Saône (69), 35.6°C à Ris Orangis (91), 35.5°C à Argentat (19), Cotignac (83) et Paris Porte de Vincennes (75), 35.4°C à Corde sur Ciel (81), Nevers (58) et Chaptuzat (63), 35.2°C à Firmi (12), Sacy le gRand (60) et Langé (36).

En cette fin d’après midi, quelques orages étaient signalés du côté de Dinard (22). Ce sont les prémices d’un changement de temps qui s’opère très progressivement entre ce soir et plus franchement demain soi ou mardi, où les orages seront plus généralisés, parfois violents et mettront fin à cette longue période anormalement chaude.

Suivi météo à 19:40

Nous arrivons au terme de cette première décade de septembre et pas un jour ne passe sans que ne soit battue toute une série de records mensuels avec des valeurs supérieures à 35°C.

D’ailleurs avec près de la moitié du territoire, le périmètre des 35°C est encore assez hallucinant  aujourd’hui,

 

Ce samedi ne fait donc pas exception avec plus d'une centaine de records mensuels tombés ou égalés.

C’est sur la zone Centre Val de Loire Ile de France, ciblée par la vigilance orange, que ces records sont tombés.

36.3°C à à la station du Jardin des Plantes de Rouen (P.R. 35.0°C le 13/09/2016)

35.5°C à Tours (P.R 35.3°C hier)

35.4°C à Evreux (P.R. 34.9°C hier)

35.4°C à Nantes (P.R. 35.1°C le 12/09/2022)

35.4°C à Orly (P.R. 34.8°C hier)

35.3°C au Bourget (P.R. 35.0°C le 04/09/1929)

35.1°C à Rennes (P.R. 34.8°C le 01/09/1961)

34.3°C à Alençon  (P.R. 34.2°C le 01/09/1961)

31.5°C à Saint Brieuc (P.R. 31.3°C  il y a 4 jours)

29.4°C à Cherbourg (P.R. 29.3°C le 02/09/1984)

Tous les records de cet évènement exceptionnel, tombés jours après jours, ainsi que les valeurs remarquables sont à retrouver dans la rubrique HistorIC

En dehors de ces records, parmi les températures maximales les plus remarquables (car elles sont toutes remarquables), on retiendra les 39.1°C à Pruniers (36), 37.4°C à Chateaumeillant (18), 36.7°C à Daglan (24), 36.3°C à  Prudhomat (46), Aiguillon 47) et Achères (78), 36.0°C à Gueugnon (71) (47), 36.5°C à Massiac (15), 36.6°C à Argentat (19) et Téthieu (40), 35.7°C à Fontaines (89), 35.5°C à Paris Montsouris (75),  35.3°C à Joigny (89),  35.1°C à Lierville (60), 35.0°C à Romilly (10), Torcy (77), Aumont (80).

 

Le nez de Jaubourg à côté de Cherbourg jouit d'une journée météo hors norme avec près de 30°C ! ... Nous sommes un 9 septembre.... photolive ©alain50

 

Cette journée fait suite à une nuit souvent très douce où l’on a relevé pas moins de 23.4°C à Menton (06), 23.1°C à Paris Porte de Vincennes (75), 22.4°C à Revel (31) et Roissy (95), 21.8°C à Vengeons (50), 21.6°C à Lormes (58), 21.5°C à Paris Montsouris (75), 20.9°C à Saint Léon (03), 20.1°C sur l'archipel des Chausey (50). Soulignons que Vengeons enregsitre sa 5ème nuit tropicale consécutive, ce qui, là aussi est un fait remarquable pour un mois de septembre dans département comme la Manche. Mais, le fait que nous soyons en séptembre et que les nuits arllongent, (ce qui renforce le carcatère exceptionnel de ces valeurs records enregistrées depuis une semiane),  les TAF (Trous à Froid) jouent pleinement leurs rôles avec 1.5°C à Issanlas (07), 2.8°C à Saint Alban sur Limagnole (48) et Saint Paul sur Ubaye (04), 2.7°C à Névache (05).

Prévisions du phénomène

La configuration reste inchangée. L'analyse du modèle GFS, cycle 12z, montre une carte sensiblement identique à celles des précédentes mises à jour du bulletin. Le blocage en oméga est toujours en place sur l'Europe.

 

GFS analyse 12z

 

La moyenne (lignes bleues) et l'écart-type (plages de couleurs) du Z500 des analyses d'IFS depuis dimanche (cycle 0 et 12z) illustre la stabilité à la fois structurelle et géographique du blocage. L'unité est en gpdam. L'axe central est s'oriente Nîmes - Luxembourg-ville (trait noir). À l'est, de l'air moins chaud descend vers la Libye (flèche bleue). À l'ouest, l'air chaud s'élève vers le Royaume-Uni via la France (flèche rouge).
Plus l'écart-type est faible, moins les géopotentiels ont varié durant ces 5 jours. Des Pyrénées à l'ouest de l'Allemagne jusqu'au nord de l'Italie, ceux-ci n'ont quasiment pas évolué. Plus au nord, entre Islande et Scandinavie, le rail dépressionnaire, alternant pluies et éclaircies dans une atmosphère plus fraîche, a fait transité des thalwegs.

 

IFS moyenne et écart-type

 

Durant ces prochaines 72 heures, le blocage va très lentement régresser vers l'Italie. En parallèle, le pied chaud (amont) du blocage, au large de la péninsule ibérique, se comble tout aussi lentement.
Les hauts géopotentiels baissent par l'ouest, en même temps la courbure de l'écoulement devient plus cyclonique.
Cependant, le courant restera méridien, du sud vers le nord, si bien que la masse d'air demeurera chaude. L'humidité en revanche, pénétrera lentement sur le pays, comme montré avec le modèle ICON entre son analyse et sa prévision dans 3 jours. La régression y est également visible, depuis la frontièer germano-polonaise à la Campanie.

 

 

ICON RH700

  • Les températures continueront à être très élevées de l'Aquitaine à l'Île de France, avec plusieurs départements placés en vigilance orange canicule. Le temps pourrait être assez lourd en se dirigeant vers la Manche et la Belgique avec une humidité de surface importante. Près de la Méditerranée, les littoraux se maintiendront à l'écart des plus fortes températures grâce au vent de sud qui apportera aussi de l'humidité et une sensation d'inconfort notable.
     
  • Les minimales seront encore souvent comprises entre 16 et 22°C du sud-ouest au nord. Elles ne baisseront franchement qu'à partir de mardi probablement. Plus à l'est, généralement comprises entre 12 et 18°C, elles auront, à l'inverse, tendance à évoluer à la hausse avec la régression de l'axe du blocage vers l'Italie.

 

  • Les maximales pourront dépasser les 35°C des Pyrénées à la Belgique et les 30°C ailleurs, excepté sur les littoraux et hors reliefs. Progressivement, elles baisseront par le nord-ouest grâce à une nébulosité plus abondante. L'axe des plus fortes températures se décalera lui aussi lentement vers l'est. Les 30°C ne seraient plus atteints, sauf localement et sauf pourtour méditerranéen, à compter de lundi.

 

  • Demain, quelques averses pourront ponctuellement concerner le Pays basque et la Bretagne. Des nuages plus nombreux occuperont la façade ouest du pays. Dimanche, averses et orages affecteront l'ensemble de l'arc atlantique et gagneront les côtes de la Manche. Lundi et mardi, les pluies et orages gagneront l'ensemble du pays, en incluant possiblement le golfe du Lion.


En revenant un peu en arrière, la durée et l'intensité de cet épisode ont été diversement prévues par les modèles numériques.
IFS ENS EXT a été assez lent à prévoir l'intensité et la durée du blocage :

IFS ENS EXT z500 anomalies

Les déterministes ont émis le signal plus tôt mais ont généralement minoré la durée, avec un thalweg plus pénétrant et une dorsale moins puissante.
Par exemple, voici les sorties pour dimanche 10 septembre 0h UTC de quelques modèles pour leurs sorties du samedi 2 septembre 12z.


IFS, GFS et ICON :

IFS     GFS     ICON

Prévisions météo du phénomène

Mis à jour le vendredi 8 septembre 2023 à 23:33

La configuration reste inchangée. L'analyse du modèle GFS, cycle 12z, montre une carte sensiblement identique à celles des précédentes mises à jour du bulletin. Le blocage en oméga est toujours en place sur l'Europe.

 

GFS analyse 12z

 

La moyenne (lignes bleues) et l'écart-type (plages de couleurs) du Z500 des analyses d'IFS depuis dimanche (cycle 0 et 12z) illustre la stabilité à la fois structurelle et géographique du blocage. L'unité est en gpdam. L'axe central est s'oriente Nîmes - Luxembourg-ville (trait noir). À l'est, de l'air moins chaud descend vers la Libye (flèche bleue). À l'ouest, l'air chaud s'élève vers le Royaume-Uni via la France (flèche rouge).
Plus l'écart-type est faible, moins les géopotentiels ont varié durant ces 5 jours. Des Pyrénées à l'ouest de l'Allemagne jusqu'au nord de l'Italie, ceux-ci n'ont quasiment pas évolué. Plus au nord, entre Islande et Scandinavie, le rail dépressionnaire, alternant pluies et éclaircies dans une atmosphère plus fraîche, a fait transité des thalwegs.

 

IFS moyenne et écart-type

 

Durant ces prochaines 72 heures, le blocage va très lentement régresser vers l'Italie. En parallèle, le pied chaud (amont) du blocage, au large de la péninsule ibérique, se comble tout aussi lentement.
Les hauts géopotentiels baissent par l'ouest, en même temps la courbure de l'écoulement devient plus cyclonique.
Cependant, le courant restera méridien, du sud vers le nord, si bien que la masse d'air demeurera chaude. L'humidité en revanche, pénétrera lentement sur le pays, comme montré avec le modèle ICON entre son analyse et sa prévision dans 3 jours. La régression y est également visible, depuis la frontièer germano-polonaise à la Campanie.

 

 

ICON RH700

  • Les températures continueront à être très élevées de l'Aquitaine à l'Île de France, avec plusieurs départements placés en vigilance orange canicule. Le temps pourrait être assez lourd en se dirigeant vers la Manche et la Belgique avec une humidité de surface importante. Près de la Méditerranée, les littoraux se maintiendront à l'écart des plus fortes températures grâce au vent de sud qui apportera aussi de l'humidité et une sensation d'inconfort notable.
     
  • Les minimales seront encore souvent comprises entre 16 et 22°C du sud-ouest au nord. Elles ne baisseront franchement qu'à partir de mardi probablement. Plus à l'est, généralement comprises entre 12 et 18°C, elles auront, à l'inverse, tendance à évoluer à la hausse avec la régression de l'axe du blocage vers l'Italie.

 

  • Les maximales pourront dépasser les 35°C des Pyrénées à la Belgique et les 30°C ailleurs, excepté sur les littoraux et hors reliefs. Progressivement, elles baisseront par le nord-ouest grâce à une nébulosité plus abondante. L'axe des plus fortes températures se décalera lui aussi lentement vers l'est. Les 30°C ne seraient plus atteints, sauf localement et sauf pourtour méditerranéen, à compter de lundi.

 

  • Demain, quelques averses pourront ponctuellement concerner le Pays basque et la Bretagne. Des nuages plus nombreux occuperont la façade ouest du pays. Dimanche, averses et orages affecteront l'ensemble de l'arc atlantique et gagneront les côtes de la Manche. Lundi et mardi, les pluies et orages gagneront l'ensemble du pays, en incluant possiblement le golfe du Lion.


En revenant un peu en arrière, la durée et l'intensité de cet épisode ont été diversement prévues par les modèles numériques.
IFS ENS EXT a été assez lent à prévoir l'intensité et la durée du blocage :

IFS ENS EXT z500 anomalies

Les déterministes ont émis le signal plus tôt mais ont généralement minoré la durée, avec un thalweg plus pénétrant et une dorsale moins puissante.
Par exemple, voici les sorties pour dimanche 10 septembre 0h UTC de quelques modèles pour leurs sorties du samedi 2 septembre 12z.


IFS, GFS et ICON :

IFS     GFS     ICON

Suivi météo à 19:06

Comme c'était attendu après une accalmie la veille, on retrouve à nouveau de nombreux records mensuels de températures maximales avec le cap des 35°C donc le seuil de très fortes chaleur dépassés allègrement .

Parmi ces records mensuels on peut citer :

  • 36,5°C à Paris-Jardin du Luxembourg(75006), ancien record 35,7°C le 15-09-2020
  • 36,3°C à Neuilly-sur-Marne(93), ancien record 35,4°C le 15-09-2020
  • 35,9°C à Nemours(77), ancien record 35,5°C le 14-09-2020
  • 35,9°C à Louviers(27), ancien record 35,1°C le 07-09-2023 !
  • 35,8°C à Sens(89), ancien record 35,7°C le 14-09-2020
  • 35,7°C à Moutiers(89), ancien record 35,5°C le 14-09-2020
  • 35,5°C à Magnanville(78), ancien record 24,7°C le 15-09-2020
  • 35,5°C à Chartres(28), ancien record 34,6°C le 05-09-2023 !
  • 35,5°C à Pontoise(95), ancien record 34,9°C le 15-09-2020
  • 35,4°C à Changis(77), ancien record 34,8°C le 15-09-2020
  • 35,3°C à Tours(37), ancien record 35,1°C le 15-09-2020
  • 35,0°C à Roissy-CDG(95), ancien record 34,4°C le 15-09-2020
  • 34,9°C à Evreux(27), ancien record 33,9°C le 15-09-2020
  • 34,8°C à Orléans(45), ancien record 34,5°C le 14-09-2020
  • 34,8°C à Orly(94), ancien record 34,4°C le 14-09-2020
  • 34,7°C à Rouvroy-les-Merles(60), ancien record 34,3°C le 15-09-2020
  • 34,2°C à Esternay(51),ancien record 34,0°C le 16-09-2020
  • 34,0°C à Villé(67), ancien record 32,8°C  le le 15-09-2020
  • 34,0°C à Auberive(52), ancien record 33,8°C le 05-09-2023 !
  • 33,8°C à Ceyzeriat(01), ancien record 33,7°C le 04-09-2023 !
  • 33,7°C à Château-Chinon(58), ancien record 33,3°C le 05-09-2023 !
  • 33,5°C à Forges-les-Eaux(76), ancien record 33,1°C le 06-09-2023 !
  • 32,4°C à Saint-Martin-du-Mont(21) , ancien record 32,2°C le 07-09-2023 !
  • 31.9°C à Novillard(90), ancien record 31,7°C le 07-09-2023 !

La fraîcheur et un air plus respirable il fallait aller les chercher à l'île d'Ouessant(29) avec une Tx de 18,4°C !

 

Seul le Nord-Ouest était parcouru de nuages élevés limitant un peu les maximales, mais au prix d'un point de rosée élevé faisant grimper les indices humidex comme pour les autres régions, un petit quart Sud-Est restant à l'écart des valeurs élevées :

 

 

Suivi météo à 14:04

A la mi-journée le cap des fortes chaleurs est déjà franchi et se rapproche déjà du cap de très fortes chaleurs notamment dans les régions en vigilance orange , il faut donc s'attendre à battre à nouveaux des records mensuels voire absolu de températures maximales.

A13h00 (11h00 heure UTC) on relève déjà  34,4°C à Colombiers(18), 34,1°C à Asnières-sur-Oise(95) et Sandillon(45), 34,0°C à Herblay(95),33,7°C à Chézy-sur-Marne(02), 33,6°C à Tigery(91), 33,1°C à Chamant(60), 33,0°C à Châlons-en-Champagne(51), 32,7°C à Paris-Montsouris(75020), 32,3°C à Evreux(27), 30,9°C à Rouen(76) et 30,0°C à Cambray(59)

 

Suivi météo à 10:59

Toujours très peu d'évolution synoptique avec cette cellule anticyclonique en oméga remontant jusqu'en Scandinavie et à chaque pied de cet oméga les deux minimums dépressionnaires sur la Méditerranée orientale  et sur le le proche Atlantique, ce dernier advectant encore et encore des masses d'air d'origine saharienne sur la façade occidentale de l'Europe .

 

 

Et dans la continuité on retrouve des températures minimales nocturnes  tropicales :

Dans certaines zones du littoral : 24,2°C à Toulon-le-Baou(83), 2,2°C à la Pointe de Socoa(64) 21,8°C à Marseille-Corniche(13), 21,6°C à Lacanau(33) et au Havre-Cap-de-la Hève(76) qui bat le record mensuel de 21,4°C du 13-09-2016, 20,1°C à Chausey(50)

En ville où l’ilot de chaleur urbain ( ICU) joue pleinement son rôle notamment notamment sur Paris : 23,7°C à Saint-Germain-des-Près(75006), 21,8°C Porte de Vincennes(75020); 20,7°C à Bordeaux-Mérognac(33); 20,2°C à l'Huisserie(53) près de Laval .

Mais aussi sur les crêtes de certaines collines en plaine comme 24,5°C à Dourgne(81), 24,2°C à Vengeons(50), 22,7°C aux Herbiers(85), 22,3°C à Mont-Saint-Vincent(71), 20,9°C au Cercueil(61), 20,8°C à Lanfains(22)

Néanmoins on peut noter certaines Tn bien rafraichissantes et plus de saison dans les zones montagneuses et dans le Nord-Est avec 2,1°C à Saint-Alban-sur-Limagnole(48), 4,4°C à Saint-Claude(39), 7,1°C à Saint-Angel(19), 9,6°C à Salins(15), 9,8°C à Obersteinbach(67), 10,7°C à Charleville-Mézières(08)

 

Et ce matin on relève encore des points de rosée(Td) bien élevés dépassant les 20°C au nord de la Loire et en se dirigeant vers le Pays Basque et le Béarn annonçant une nouvelle journée éprouvante avec toujours une vigilance orange Météo France pour l'Ile de France et le Centre Val de Loire ..

Suivi météo à 18:49

Si à l'ouest d'une ligne Cherbourg Pau le ciel est encore encombré de nuages élevés et de sable saharien, à l'est de cette ligne c'est un soleil implacable qui règne cet après-midi comme le montre l'image satellite EUMETSAT:

 

D'autant plus que la  chaleur est souvent ressentie accablante avec un indice humidex élevé cet après-midi, dépassant régulièrement les 40 dans une moitié nord du pays et au sud de la Garonne, un humidex au dessus de 40 étant considéré comme beaucoup d’inconfort .

 

 

Et on observe de nouveau records mensuels de température maximales sur le réseau Météo France avec 35,5°C à Blois(41) qui dépasse les 35,2°C ....d'hier 06-09-2023, 35,1°C à Châteaudun(28) qui dépasse les 34,9°C....d'hier 05-09-2023,  34,5°C à Orléans(45) qui égale le 14-09-2020, 33,2°C à Feins(35) qui égale les 33,2°C du 14-09-2020, 33,0°C à Grenoble-le-Versoud(38) qui égale le ....05-09-2023, 32,4°C à Louvigné-du-Désert(35) qui dépasse les 32,3°C du 14-09-2020, 31,8°C à Mont-Saint-Vincent(71) qui dépasse les 31,0°C du 16-09-2020,

Ailleurs si les records mensuels sont plus rares, beaucoup étant tombés les jours précédents, le seuil de fortes et très fortes est encoresouvent dépassé ,puisqu'on relève 36,3°C à Langé(36), 35,7°C à Bannay(18), 35,4°C à Ciran(37), 35,2°C à Vern-d'Anjou(49), 35,1°C à Daglan(24) et Romorentin(41), 34,8°C au Mans(72), 34,6°C à Agen(47), 34,3°C à Veauchette(69), 34,1°C à Cotignac(83) et Orvillers(78), 33,8°C à Mézos(40),  33,7°C à Cerisiers, 33,5°C à Alençon(61), 33,2°C à Dijon(21), 33,0°C à Caen(14) et Chaumont(52), 32,3°C à Chamant(60), 32,2°C à Goulles(19) et Ganzeville(76), 31,2°C à Abbeville(80) et 30,7°C à Saint-Brieuc(22)

 

Et c'est loin d'être terminé avec cet épisode mémorable de fortes chaleurs durable, puisque Météo a émis une vigilance orange canicule pour les départements du Centre Val de Loire et de l'Ile de France à partir du vendredi 8 septembre 12h du fait de l'augmentation des températures nocturnes, cette vigilance orange canicule est inédite pour un mois de septembre !

 

 

 

Suivi météo à 11:47

Des températures nocturnes minimales égalant ou dépassant les 20°C sont encore monnaie courante ce matin sur les littoraux,  l'ouest du pays, le nord de l'Auvergne et en région lyonnaise , sur le réseau Météo France de nouveau recoirds mensuels de Tnx sont battus voir de record absolu comme à Belle-Isle-en-Terre(22) avec 20,4°C qui dépasse les 19,4°Cdu 18-07-2022( station ouverte en 2016)

Dans le même département des Côtes d'Armor  records mensuels à Rostrenen(22) avec 20.1°C qui  dépasse les 19.5°C du 01-09-1961, 19,4°C à Lannion(22) qui dépasse les 19,2°C du 13-09-2022.

On relève par ailleurs sur le réseau Infoclimat 23.6°C à Toulon-le-Baou(83), 23,2°C à Sorèze(81), 22,9°C à Morlaix(29), 22.3°C à Lanfains(22)22,2°C à Vengeons(50) et les Herbiers(85),21,1°C à Saint-Bonnet-le-Troncy(69), 20.8°C à Montréal-du-Gers(32), 20.7°c à Néris-les-Bains(03), 20.4°C à Commana(29), 20.3°C à Auvers-le-Hamon(53)

Et on observe toujours un point de rosée (Td) particulièrement élevé dans le Nord-Ouest sur le piémont pyrénéen avec à 11h00 24.4°C à Saint-Gien(22), 24.3°C à Grâces(22), 23,3°C à Gourin(56) et Kernascléden(56),22,8°C à Flers(61), 22,3°C à Téthieu(40),Noyal-sur-Vilaine(35) et Taupont(56), 21,7°C à Grosville(50), 20,9°C à Saint-Germain-de-Colbosc(76) 20.7°C à Mazinghem(62)

 

 

Prévisions du phénomène

La configuration atmosphérique n'a pas changé sur le pays.
Le blocage en forme d' « ? » est toujours en place. Il resterait stable jusqu'à dimanche où il commencerait lentement à régresser vers l'est et le sud devant l'approche d'un thalweg atlantique (vallée généralement orientée nord - sud au-dessus de l'océan).
Durant ce laps de temps, les caractéristiques physiques de la masse d'air évolueront peu, d'où la poursuite d'un temps généralement chaud et sec.

GFS analyse       GFS H96

 

  • La quantité de sable présent en latitude se réduirait durant les 48 prochaines heures.
  • Quelques averses sont possibles sur les sommets pyrénéens et alpins demain.
  • Des nuages d'altitude se présenteront vendredi par la façade atlantique et ne progresseraient pas ou peu vers la moitié est du pays.

 

  • Demain jeudi matin, les températures sont généralement sous les 15°C au nord de la Seine, localement un peu plus en milieu urbanisé. Elles s'échellonneront entre 13 et 18°C sur les façades est et sud, entre 16 et 21°C sur la façade ouest.
    L'humidité restera assez basse, surtout au sud, plus élevée sur le nord-ouest.

    L'après-midi, hors secteurs côtieres et frontaliers du nord et de l'est, les thermomètres indiqueront plus de 30°C, le plus souvent sans franchir les 35°C. Il pourra faire jusqu'à 36, localement 38°C, sur les plaines aquitaines intérieures, la région poitevine et le Centre.
     
  • Vendredi matin, il ferait couramment entre 15 et 18°C sur la moitié est, entre 18 et 22°C sur l'ouest, les régions s'étirant de l'ouest de la Bourgogne à l'Île de France jusqu'à l'Aquitaine en passant par le Poitou seraient les secteurs les plus chauds.
    L'humidité, comme la veille, resterait plutôt discrète sauf vers le nord-ouest.

    L'après-midi, hors littoraux, la chaleur devrait gagner toutes les régions où le mercure dépassera les 30°C, possiblement au-dessus des 35°C de l'Aquitaine à l'Île de France et la Bourgogne.
    Les valeurs maximales atteintes dépendront de l'étendue et de l'épaisseur du voile nuageux arrivant de l'océan.
     
  • Samedi matin, les températures changeront guère sur l'ouest et gagneraient 2 à 3°C sur l'est.
    Les maximales seraient du même ordre que la veille, en dépendance de la couverture nuageuse éventuelle.
     
  • Dimanche, les changements seraient encore peu perceptibles. Les matinales oscilleraient entre 16 et 22°C en général, probablement un peu plus basses au sud, dans un air plus sec, qu'au nord où l'humidité sera plus présente.
    Durant l'après-midi, les plus fortes chaleurs auraient tendance à se décaler vers l'est, sous réserve du timing d'approche du thalweg atlantique et des nuages plus épais le précédant.
     
  • Ensuite, les températures baisseraient par l'ouest, gagnant plus ou moins lentement vers l'est du pays. La vitesse de progression vers l'est du rafraîchissement demeure incertaine. Des pluies orageuses, organisées ou non, sont probables.


L'animation ci-dessous représente les anomalies méridiennes du vent en haute altitude, selon les analyses et les prévisions du modèle américain GFS. En jaune-rouge, les secteurs où le vent est anormalement de sud, amenant de l'air chaud et en bleu-violet où il est anormalement de nord, apportant de l'air froid.
L'animation débute dimanche dernier et se poursuit jusqu'à mardi prochain. La quantité de l'apport d'humidité océanique en sera un facteur déterminant.

 

Animation GFS H-72 H144 anomalies V250

Suivi météo à 19:07

Toujours peu d’évolution, les jours se suivent et se ressemblent en cette semaine marquée par le fortes voire même parfois les très fortes chaleurs comme le montre l’image satellite MODIS de la NASA, avec une moitié est de la France sous un ciel sans nuages, mais avec toujours  le voile de sable saharien des Pyrénées à la Normandie et Pas de Calais, une bande de nuages élevés du Pays Basque au Cotentin et un ciel devenant plus variable avec une faible tendance orageuse sur la Bretagne :

On retrouve donc à nouveau un soleil et un ciel contrariés par les poussières de sable saharien comme ici à Yvrandes(61), photolive GD61:

 

Les régions centrales sont encore soumise aux très fortes chaleurs et il n'y a guère que sur les littoraux où on n'atteint pas le seuil de fortes chaleurs : les 

 

Sur le réseau Météo France on relève 35,9°C à Avord(18) à 0.1°C du record mensuel de la veille, 35,6°C à Bourges(18), 35,2°C à Blois(41) record mensuel qui dépasse les 34,9°C du 14-09-2020, 34,7°C à Tours(37 et Poitiers(86), 34,0°C à Orléans(45), 33,7°C à Paris-Montsouris(75014),(35) 32,4°C à Rennes(35), 31,4°C à Vannes(56), 31,3°C à Rouen(76)

Sur le réseau Infoclimat on relève 36,6°C à Coilombiers(18), 35,3°C à Néris-les-Bains(03), 35,1°C aux Ormes(86), 34,1°Cà la Chapelle-Aubareil(24), 34,0 à Saint-Georges d'Oléron(17), 33,1°c à Mazinghem(62)33,2°C à Taupont(56), 32,4°C à Petitville(76), 31,9°C à Morlaix(59) et 30,3°C à Grosville(60) non loin du Cap de la Hague où le thermomètre est monté à 26,7°C 

Sur le Nord-Ouest ces fortes chaleurs sont rendues éprouvantes avec un point de rosée (Td) particulièrement élevé atteignant même 25°C à Fontenermont(14) dans le bocage virois

 

Depuis le début de cette semaine des records mensuels de température sont battus voire même un record absolu de Tn, vous pouvez trouver tous ces records dans la rubrique HistorIC pour cet évènement classé comme exceptionnel :

https://www.infoclimat.fr/historic-details-evenement-2972-archives.html

 

 

 

Suivi météo à 11:02

Situation synoptique qui reste figée sur l'ouest de l'Europe avec toujours ce blocage anticyclonique en oméga faisant remonter des masses d'air d'origine saharienne accompagnées de sable sur l'ouest de la France, et de part et d'autre les minimums dépressionnaires liés à des gouttes froides sur le proche Atlantique et au sud de la Grèce provoquant des pluies diluviennes sur cette dernière et en Turquie sur la région d'Istanbul .

)

 

C'est donc à nouveau une nuit bien douce qui vient de se dérouler étant encore tropicale parfois sur une frange ouest du pays, en Rhône Alpe et sur le pourtour méditerranéen, on observe néanmoins des zones de fraîcheur matinale appréciable en Bretagne avec 12,2°C à Berné-Vallée-du-Scorff(56), 12,4°C à Grâces(22) et 13,2°C à Kernoues(29), ainsi que dans le Nord-Est sous les 10°C avec 4°C à Vaux-et-Chantegrue(25) à 865m, 6,1°C à Liézey-Beillard(88) 9,4°C à Charleville-Mézières(08), 9,6°C à Monsviller67), 9,7°C à Lacroix-su-Meuse(55)

 En dehors de certaines régions côtières , on remarque que les nuits tropicales s'observent en zone urbaine mettant en exergue les ilôts de chaleur urbaine ( l'ICU)   et sur certaines collines, ainsi on relève pas moins de 23,7°C à Paris-Saint-Germain-des-Près(75006), 22,4°C aux Herbiers(85) et Vouilé(79), 22,2°C à Vengons(50) sur les collines du bocage virois, 22,0°C à Porto-Vechio(2A), 21,9°C au Cap-Ferret(33),   21,1°C à Bordeaux-Mérignac(33) et Lyon07(69007), 20,7°C à Boulogne(62), 20,5°C à Toulouse-Blagnac(31) 20.0°C à Monts-sur-Guesnes(37), 19,9°C au Cercueil(61) en forêt d'Ecouves, 19,8°C à Dunkerque et 18,7°C à la Pointe du Raz(29)

Suivi météo à 15:51

Le soleil s'est à nouveau montré implacable même si les poussières de sable saharien ont envahi une bonne moitié ouest du territoire donnant un aspect blanchâtre au ciel et la présence de nuages bas dans les vallées alpines comme le montre l'image satellite SENTINEL-3 de Météo France :

Certesen diminution  par rapport à la veille marquée par près de 200 records mensuels, on dénombre encore beau nombre de records en cette journée du 5 septembre, les fortes chaleurs persistent en ayant tendance à s'homogénéiser sur tout le territoire avec le seuil de très fortes chaleurs atteint encore dans les régions centrales

Sur le réseau Météo France quelques records mensuels ou égalés :

  • 36.0°C à Avord(18), dépasse les 35.9°C de la veille 04-09-2023 !!
  • 35,4°C à Nevers-Marzy(58) dépasse les 35,3°C du 14-09-2009
  • 35,1°C à Romorentin(41)
  • 34,6°C à Chartres(28), dépasse les 34,3°C du 14-09-2020
  • 33,9°C à Evreux(27) égale le 15-09-2020
  • 33,8°C à Chaumont(52), dépasse les 30,4°C de la veille 04-09-2023
  • 33,2°C à Villacoublay(78), dépasse les 32,5°C des 14 et 15-09-2020
  • 33,0°C à Langres(52), dépasse les 32,5°C du 14-09-2020
  • 32,0°C à Chambéry-Aix-les-bains(73), égale le 14-09-1987
  • 31,6°C à Annecy(74), dépasse les 30,9°C du 14-09-2020
  • 30,8°C à St-Brieuc(22), remplace les 30,4°C du 7-09-2016

 

Sur le réseau Infoclimat on relève:

  • 36.7°C à Colombiers(18
  • 35,3°C à Orçay(41) et Lignerolles(03)
  • 34,9°C à Droué-sur-Drouette(28)
  • 34,8°C à Villemer(77)
  • 34,4°C à Vern-d'Anjou(49)
  • 34,0°C à Colombé-le-Sec(10)
  • 33,7°C à Saint-Martin-aux-Chartrains(14) et Châteaubourg(35)
  • 32,8°C à Trégueux(22)
  • 32,7°C à Rupt-sur-Moselle(88)
  • 32,4°C à Almenêches(61)
  • 32,3°C à Chamant(60)
  • 32,0°C à Tordouet(14)
  • 31,2°C à Hazebrouck(59)

 

 

Et alors que la France se situe sous le blocage en oméga, pendant ce temps après la péninsule ibérique c'est au tour de la Grèce de subir des inondations catarosphiques après avoir été durement touchée par les incendies, dans le centre du pays en Thessalie il est tombé 500 mm de précipitations en 24 heures, Photo Sipa/AP/Thanasis Kalliaras à Volos :

 

Autre photo à Volos:

Suivi météo à 10:33

Situation synoptique inchangée en ce 5 septembre avec la France sous blocage en oméga et alimentée en air très chaud d'origine saharienne par flux de sud contenant des poussières de sable sur une moitié ouest du pays .

Ainsi on observe à nouveau des températures minimales nocturnes tropicales avec sur le réseau Infoclimat 25,9°C à Dourgne(81), 25.2°C à Sorèze(81), 23,8°C à Six-Fours les Plages(83), 22.9°C à la Chapelle(03),et Alvignac(46), 22,4°C à Buellas(01)22.2°C à Mareuil(16), 21.4°C à Vengeons(50) et Morlaix(29), 20.3°C à Paris 20ème porte de Vincennes

Sur le réseau Météo France on relève pas moins de 24.8°C à l'Ile Rousse(2B), 22.3°C à Lyon-Saint-Exupéry(69) 21,9°C à Toulouse-Blagnac(31), 21,0°C à NIce-Côte d'Azur(06), 20,0°C au Havre-Cap-de-la-Hève(76), Le Mans(72) et Nevers(58)

Il n'y a que dans un quart nord-est  et les vallées du Jura où on peut espérer trouver de la fraîcheur avec 4.2°C à Saint-Claude(39), 4,9°C à Vaux-et-Chantegrue(25), 6,3°C à Chapelle-des-Bois(25), 7,9°C à Liézay-Beillard(88), 8.8°C à Baerenthal(57)

 

Donc outre les températures minimales particulièrement élevées pour ce début septembre, l'élément marquant est la présence du sable saharien qui a envahi toute une moitié ouest du pays comme ici à Saint-Astier(24), photolive Damia :

Ou encore à Taupont(56), photolive Bernardt60 :

Suivi météo à 23:50

Tout d’abord c’est une nuit souvent tropicale que l’on observe sur une moitié ouest de la France avec des Tn >20°C et quelques records mensuels battus  sur le réseau Météo France et même un record absolu à Montauban(82) avec 24,4°C .

Dans les records mensuels on relève :

  • Toulouse(31) 24,2°C
  • Gourdon(46) 23,5°C
  • Agen(47) 22,2°C
  • Vannes(56) 21,8°C
  • Nantes (44) 21,6°C
  • Île d'Yeu(85) 21,2°C
  • Quimper(29) 20,5°C

 

Sur le réseau Infoclimat on relève :

  • 24,8°C à Dourgne(81)
  • 23,6°C à Saint-André-d’Allas(24)
  • 23,4°C à Charmant(16)
  • 22,2°C à Arces(17)
  • 21,8°C à Marseille-Corniche(13)
  • 21,6°C à Caro(56)
  • 21,1°C à Bannalec(29)
  • 20,9°C à Morlaix(29)
  • 20,8°C à Saint-Malo-Phare Môle des Noires
  • 20,3° C à Fontenermont(14)
  • 20,1° C à Heugueville-sur-Sienne(50)
  • 20,0°C à Planguenoual(22)

 

L’image MODIS satellite à la mi-journée montre une France largement ensoleillée mais aussi la remontée de sable saharien sur le Sud-Ouest et la côte Atlantique s'enroulant en sens inverse des aiguilles d'une montre autour du minimum dépressionnaire situé à l’ouest du Portugal et qui a provoqué un épisode dramatique de pluies diluviennes en Espagne .

Ces remontées de sable saharien ont donc filtré les rayons solaires comme ici à Salins ( photolive de Laurent15) avec même l'amorce d'un halo :

En journée avec l’advection d’air d’origine saharienne et malgré qu'elle soit accompagnée de sable filtrant les rayons solaires, les maximales se sont envolées dépassant bien souvent le seuil de fortes chaleurs à part l’extrême nord du pays, et même le seuil de très fortes chaleurs au sud de la Loire , en Bretagne c’est bien souvent la journée la plus chaude de l’année .

Ce sont près de 200 records mensuels qui ont été battus , parmi ces records sur le réseau Météo France :

  • Le Blanc(36) 38,9°C
  • Montmorillon(86) 38,8°C
  • Issoire(63) 38,0°C
  • Apt(84) 37,6°C
  • Angoulème(16) 37,3°C
  • Massiac(15) 37,2°C
  • Saint-Maixent-l’Ecole(79) 37,1°C
  • Poitiers(86) 37,0°C
  • Niort(79) 36,6°C
  • Bourges(18) 36,4°C
  • Salon-de-Provence(13) 35,1°C
  • Lyon-Saint-Exupéry(69) 33,9°C
  • Vannes(56) 32,6°C
  • Quimperlé(29) 32,1°C
  • Col des Saisies(73) à 1614 m 24,9°C
  • Isola 2000(06) à 1912 m 24,3°C
  • Tignes(73) à 2084 m 22,4°C

 

Sur le réseau Infoclimat on a relevé :

  • 37,6°C à Genac(16)
  • 37,4°C à Naintré(86)
  • 37,1°C à Chepniers(17)
  • 36,8°C à Viviers(07) et Corpe(85)
  • 36,2°C à Ciran(37)
  • 35,8°C à Bannay(18)
  • 34,9°C à Saint-Brévin(44)
  • 34,1°C à Taupont(56)
  • 33,8°C à Trégueux(22)
  • 33,7°C à Connerré(72)
  • 32,8°C à Pleslin-Trigavou(22)
  • 31,8°C à Plounéventer(29) et Trelly(50)
  • 31,2°C à Saint-Glen( 22)

 


Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.