Commencez à taper pour rechercher
connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.01h00, 14.3°C
    80%, 1017.7hPa
    Vent de direction OSO14 km/h (raf. 29)

Bulletin spécial N°351 • Violents orages sur les régions méditerranéennes

CarteÉpisode pluvieuxInondationOrages
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Suivi météo à 15:00

Point à 14h locales.

Après une nuit très électrique avec des phénomènes tourbillonaires, les orages s'évacuent progressivement vers l'Italie.
Pluies et orages touchent encore un axe Aix-en-Provence / Manosque et un autre axe s'étendant du golfe de Saint-Tropez à la région gapoise. En Corse, Bastia et ses alentours sont également concernés. Le secteur entre le Vigan et Valleraugue, violemment exposé hier, subit encore des averses résiduelles.
L'activité orageuse décroît mais quelques intensités sont encore fortes localement.

Partout ailleurs, l'accalmie est générale, seules quelques averses localement fortes affectent l'Aquitaine. Cependant, des averses se produiront dans l'après-midi près des reliefs des Cévennes et des Alpes du sud.

L'activité électrique a été intense durant cette épisode, avec, selon Meteorage, 17666 impacts de foudre.

Plusieurs trombes et tornades ont été observées cette nuit et ce matin dans les régions de Montpellier, de Marignane, d'Hyères ou encore de Bastia. Par exemple, cette photo postée dans la rublique Photolive : https://www.infoclimat.fr/photolive-photos-meteo-262053-trombe-devant-erbalunga.html

Les décrues sont généralisées sur le bassin méditerranéen. Les medias et les réseaux sociaux font état de nombreux dégâts et de villages dévastés, principalement dans les Cévennes gardoises.
Le Gardon à Saint-Jean du Gard (photo @fabimeto depuis le forum d'InfoClimat)

Le fleuve Hérault, à Agde, a passé son pic tôt  en matinée.

Le Gardon, à Ners, a atteint les 1300 m3/s en fin de journée d'hier avant de revenir en ce début d'après-midi à un niveau proche d'avant épisode. On notera la brutalité de la hausse du débit lors de l'épisode.

Le Gardon étant un affluent du Rhône, ce dernier a ainsi réagi à cet afflux massif momentané, ici à Beaucaire-Tarascon :

Sur l'épisode (jusqu'à aujourd'hui 14h), les cumuls s'élèvent à 379.8 mm au Vigan (30), 326 mm à Saint-Martial (30) et avec un maximum estimée par Météo-France supérieur à 500 mm à Valleraugue (30).
À Saint-Martial (30), 7.4 mm sont tombés aujourd'hui entre 13 et 14h, averse stationnaire en cours.
219.2 mm à Saint-Étienne - Vallée française (48)
198.6 mm à Le Caylar (34)
52 mm à Marignane (13) lors des deux balayages orageux de la nuit et de la fin de matinée.
45.8 mm à la StatIC de Sanary (83)

À noter : le temps se calme provisoirement ce lundi. Toutefois, averses et orages sont prévus affectées le bassin méditerranéen jusqu'au week-end. leurs intensités et leurs étendues seront variables d'un jour à l'autre.

Prévisions du phénomène

2020/09/20-0610|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h10 :

    sans objet
    fin de suivi
    Les pluies parfois orageuses s'étendent du Gard à l'Ardèche.
    Aujhourd'hui, très localement, des orages forts sont encore possibles sur le quart sud-est du pays avec des cumuls de 40mm, et des rafales de vent.

    Prévisions du phénomène

    2020/09/20-0310|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 03h10 :

      Episode orageux intense nécessitant un suivi particulier
      fin de suivi météo pour le Gard, l'Hérault et les Bouches du Rhône.
      Actuellement des orages violents se produisent sur l'Est du Var. Le département de l'Hérault est en vigilance Orange Crues. Consulter www.vigicrues.gouv.fr
      Pour le Var et les Alpes-Maritimes : Un passage orageux très actif donnant de 50 à 80 mm en 1 heure et de fortes rafales de vent traverse le Var et les Alpes- Maritimes en cette fin de nuit. D'autres orages sont attendus en cours de journée, mais ils seront moins actifs.
      Très forts orages sur Var et les Alpes-Maritimes. Crue importante en cours sur le fleuve Hérault.

      Suivi météo à 02:15

      La violente ligne orageuse se décale vers l'est occasionnant de fortes précipitations et de fortes rafales de vent. L'activité électrique est intense, avec plus de 200 éclairs / minute selon les données fournies par les météo nationales finlandaise et suédoise.

      Le sud du Var est, à cet instant, le plus touché. Entre minuit et une heure, 47.2 mm ont été mesurés à Méounes-les-Montrieux (83) au nord de Toulon.

       

      Une seconde ligne traverse l'Aude et l'est de l'Hérault avec de fortes intensités mais sans commune mesure avec cet après-midi. Elle aborde les littoraux.
      19.6 mm sont ainsi tombés à Narbonne-ouest.

      Prévisions du phénomène

      2020/09/20-0106|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 01h06 :
      • Département passant de la vigilance orange pluie/inondation, orage, inondation à la vigilance orange orage, inondation : Hérault (34).

      Episode pluvio-orageux intense nécessitant un suivi particulier du fait de son intensité, de sa durée et de son étendue.
      Prévision confirmée
      Le relief des Cévennes a été concerné toute cette journée de samedi par de fortes pluies orageuses, avec des cumuls atteignant 250 à 400 mm, localement plus de 500 mm dans les Cévennes gardoises (placées en vigilance Rouge Pluie-Inondation et Crues). Depuis la fin de nuit dernière, les cumuls observés sont de 184 mm au Caylar (Hérault), 373 mm au Vigan (Gard) et 310mm à Bassurels (Lozère). Actuellement des orages violents se produisent sur l'est de l'Hérault et le nord-ouest du Gard. Le département du Gard est en vigilance Rouge Crues et le département de l'Hérault est en vigilance Orange Crues. Consulter www.vigicrues.gouv.fr
      Pour le Gard, l'Hérault et la Lozère : Les orages violents qui se produisent sur l'est de l'Hérault et le nord-ouest du Gard se maintiennent encore quelques heures donnant encore 100 à 150 mm en peu de temps sur ces zones et le sud de la Lozère, y compris donc les Cévennes gardoises et lozèriennes déjà fortement touchées. Ces violents orages se décalent actuellement vers l'est et concernent les plaines du Gard. La forte activité se maintient encore quelques heures dans l'intérieur Du Gard. Des orages se produisent encore dans l'intérieur de l'Hérault, principalement sur le nord et l'est du département. En plus des fortes intensités des précipitations, ces orages sont accompagnés de grêle et de rafales de vent. Sur l'ensemble de l'épisode (du samedi 03 heures au dimanche 03 heures), les cumuls attendus sont de : - 40 à 80 mm en Lozère, hors Cévennes; - 70 à 140 mm dans les plaines de l'Hérault et du Gard; - 100 à 250 mm sur le piémont gardois et les hauteurs de l'Hérault; - 350 à 600 mm dans les Cévennes, localement plus dans les Cévennes gardoises. Pour les Bouches-du-Rhône, le Var et les Alpes-Maritimes : Sur les Bouches-du-Rhône, les premiers orages ont gagné l'ouest du département. Les pluies se renforcent également sur l'ouest varois. En deuxième partie de nuit de samedi à dimanche, les orages les plus forts se décalent vers l'est et touchent les Bouches-du-Rhône puis le Var. En cours de nuit de samedi à dimanche d'autres lignes d'orages intenses se forment en mer au large de la Provence et remontent vers le nord. Ces orages s'accompagneront d'une forte activité électrique, de fortes rafales de vent, très localement de phénomènes tourbillonaires, de grêle et de fortes intensités pluvieuses, de 50 à 80 mm en 1 heure. Ces forts orages gagnent les Alpes-Maritimes en seconde partie de nuit et tout début de matinée de demain dimanche.
      Très forts orages sur le pourtour méditerranéen. Crue importante en cours sur le fleuve Hérault.

      Suivi météo à 21:41

      Après une accalmie en fin d'après-midi, les orages reprennent avec force ce soir du nord-ouest de l'Aude au Tarn et de l'est de l'Hérault au Gard et au sud-ouest de la Lozère. Les premiers orages se produisent près des côtes bucco-rhodanienne et entrent dans l'intérieur.
      Des orages éclatent également plus à l'ouest.

      Ces postes MF du réseau RADOME relèvent depuis minuit jusqu'à 19h :
      - 367.9 mm au Vigan (30)
      - 295.7 mm à Saint-Martial (30)
      - 128.1 mm à Moulès et Baucels (34)

      Des lames horaires supérieures à 100 mm ont été observées, notamment à Saint-Martial avec 102.7 mm pour un cumul bihoraire de 187.7 mm entre 13h18 et 15h18.

      - Le poste de Valleraugue (30) dépasserait les 700 mm (726.5 mm) mais ce cumul demande vérification. Selon Météo-France, le cumul serait plus proche des 500 mm en une douzaine d'heures. L'insitution précise dans un tweet qu'une telle valeur aurait une période de retour centennale.

      Depuis 20h, les mouveaux orages déversent à nouveau des pluies diluviennes sur ces deux départements avec, par exemple, 79.3 mm à Saint-Martin de Londres (34) entre 20h et 21h18.

      Plusieurs crues-éclairs ont concerné les cours d'eau du Gard et de l'Hérault causant d'importants dégats.
      Si des décrues plus ou moins importantes ont été constatées, les nouveaux orages attendus en première partie de nuit feraient répartir les débits à la hausse.

      Le fleuve Hérault a dépassé sa vôte de crue vicennale (période de retour de 20 ans) à Larroque (34) :

      Le Gardon à Anduze

      Ou encore la Cèze à Bessèges :

      Prévisions du phénomène

      Des orages violents cette nuit et demain

      Les orages se calment provisoirement sur les Cévennes alors que la situation se déstabilise fortement plus au sud. De plus, de forts orages remontent depuis l'Ariège et le Tarn, ainsi que du Poitou aux Pays de Loire.

      Ce soir et demain :

      Des orages affecteront un grand sud-ouest du pays jusqu'aux Pays de Loire et au Centre, par bandes si bien qu'il est difficile de les situer exactement. Ils pourront être forts et très pluvieux.
      Ils suivront les courbes du champ de pression d'altitude (ci-dessous, lignes blanches), au fré de convergences des vent près du sol et du positionnement d'anomalies négatives de haute altitude (plages de couleurs tirant vers les bleus). Les cônes bleus montrent les secteurs où les ascendances sont fortes ; celles-ci se déplaceront au fil des heures.

      Sur le sud-est, des orages violents et très pluvieux, potentiellement gréligènes avec de violentes rafales affecteront l'arc méditerranéen en se décalant progressivement vers l'est.
      L'Aude, l'Hérault et le Gard seront encore visés en première partie de nuit avant de concerner plus durablement la basse vallée du Rhône et PACA, surtout les département littoraux jusqu'en fin d'après-midi de dimanche.
      La situation de cette journée de samedi qui a surpassé les prévisions doit rendre vigilant.

      Une branche du Jet sur la Méditerranée rend le sud-est en sortie gauche du Jet avec couplage diffluence et divergence. Au sol, de puissantes convergences avec fort afflux de chaleur latente apporteront l'énergie nécessaire dans un contexte très humide.
      Les orages s'annoncent violents de l'est du Gard aux Alpes-maritimes, avec des manifestations venteuses potentielles (fortes rafales, front de rafales voire tornades). Ces phénomènes extrêmes devraient rester isoler ; toutefois, leurs localisations précises mal définies, de la Camargue à la Côte d'Azur, suggèrent la prudence. Cette violence peut également toucher les littoraux et plaines intérieures du Languedoc, dans un degré moindre semble-t-il.

      Lundi :

      Des averses ponctuellement fortes, concerneront encore l'ensemble du bassin.

      Mardi :

      De fortes pluies orageuses pourraient à nouveau s'inviter sur la région, notamment en PACA. Notons qu'une grande moitié sud de la France subiraient des pluies modérées à fortes.

       

      Prévisions météo du phénomène

      Mis à jour le samedi 19 septembre 2020 à 18:56

      Des orages violents cette nuit et demain

      Les orages se calment provisoirement sur les Cévennes alors que la situation se déstabilise fortement plus au sud. De plus, de forts orages remontent depuis l'Ariège et le Tarn, ainsi que du Poitou aux Pays de Loire.

      Ce soir et demain :

      Des orages affecteront un grand sud-ouest du pays jusqu'aux Pays de Loire et au Centre, par bandes si bien qu'il est difficile de les situer exactement. Ils pourront être forts et très pluvieux.
      Ils suivront les courbes du champ de pression d'altitude (ci-dessous, lignes blanches), au fré de convergences des vent près du sol et du positionnement d'anomalies négatives de haute altitude (plages de couleurs tirant vers les bleus). Les cônes bleus montrent les secteurs où les ascendances sont fortes ; celles-ci se déplaceront au fil des heures.

      Sur le sud-est, des orages violents et très pluvieux, potentiellement gréligènes avec de violentes rafales affecteront l'arc méditerranéen en se décalant progressivement vers l'est.
      L'Aude, l'Hérault et le Gard seront encore visés en première partie de nuit avant de concerner plus durablement la basse vallée du Rhône et PACA, surtout les département littoraux jusqu'en fin d'après-midi de dimanche.
      La situation de cette journée de samedi qui a surpassé les prévisions doit rendre vigilant.

      Une branche du Jet sur la Méditerranée rend le sud-est en sortie gauche du Jet avec couplage diffluence et divergence. Au sol, de puissantes convergences avec fort afflux de chaleur latente apporteront l'énergie nécessaire dans un contexte très humide.
      Les orages s'annoncent violents de l'est du Gard aux Alpes-maritimes, avec des manifestations venteuses potentielles (fortes rafales, front de rafales voire tornades). Ces phénomènes extrêmes devraient rester isoler ; toutefois, leurs localisations précises mal définies, de la Camargue à la Côte d'Azur, suggèrent la prudence. Cette violence peut également toucher les littoraux et plaines intérieures du Languedoc, dans un degré moindre semble-t-il.

      Lundi :

      Des averses ponctuellement fortes, concerneront encore l'ensemble du bassin.

      Mardi :

      De fortes pluies orageuses pourraient à nouveau s'inviter sur la région, notamment en PACA. Notons qu'une grande moitié sud de la France subiraient des pluies modérées à fortes.

       

      Prévisions du phénomène

      2020/09/19-1606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h06 :

        Episode pluvio-orageux intense nécessitant un suivi particulier du fait de son intensité, de sa durée et de son étendue géographique.
        Passage en vigilance Rouge Pluie-Inondation et Inondation (Crues) pour le Gard. Les cumuls de pluies sur les Cévennes sont revus à la hausse.
        Le relief des Cévennes est concerné par de fortes pluies orageuses, avec des cumuls atteignant déjà entre 200 à 350 mm. Depuis la fin de nuit dernière, les cumuls observés sont de 152 mm au Caylar (Hérault), 321 mm au Vigan (Gard) et 227 mm à Bassurels (Lozère). Le département du Gard est en vigilance Rouge Crues. Consulter www.vigicrues.gouv.fr
        Cet après-midi de samedi, les averses fortes et les orages se poursuivent dans les Cévennes, du nord de l'Hérault au Gard et au Sud de la Lozère. Ils sont accompagnés de fortes pluies, apportant par endroits 50 à 80 mm en une heure. Ils donnent localement de violentes rafales de vent et de la grêle. Les plaines de l'Hérault peuvent être également touchées. En fin de journée de samedi et première partie nuit de samedi à dimanche, cet épisode fortement orageux et pluvieux se réactive, en touchant cette fois-ci autant les plaines que le relief, notamment l'Est de l'Hérault et une large moitié Ouest du Gard. La partie Nord-Ouest de la Lozère sera davantage épargnée. Les averses et les orages cessent ensuite en deuxième partie de nuit de samedi à dimanche. Sur les Cévennes, on attend encore des cumuls de 100 à 200 mm d'ici la seconde partie de nuit de samedi à dimanche. Avec la persistance des remontées pluvio-orageuses toute la journée et la nuit de samedi à dimanche, les cumuls attendus sur l'épisode (du samedi 03 heures au dimanche 03 heures) sont très conséquents. On attend sur l'ensemble de l'épisode : - 50 à 80 mm en Lozère, hors Cévennes; - 80 à 120 mm dans les plaines de l'Hérault et du Gard; - 100 à 150 mm sur le piémont gardois et les hauteurs de l'Hérault; - 350 à 500 mm sur les Cévennes, localement plus. A noter qu'une vaste partie du territoire est également placée en vigilance "jaune" pour les orages. De l'Occitanie jusqu'à la Bretagne des orages ponctuellement forts seront également possibles aujourd?hui, avec de la grêle, de fortes rafales de vent et de forts cumuls de pluies en peu de temps. Vigilance orange inondation en cours sur le Gard. Pour plus d'informations, consultez le site http://www.vigicrues.gouv.fr
        Ce samedi et jusqu'en court de nuit, épisode de fortes pluies cévenoles doublé de forts orages possibles en plaine. Cumuls exceptionnels en court sur le nord-ouest du Gard . Crue majeure sur le gardon d'Anduze.

        Suivi météo à 15:47

        Les orages se sont généralisés sur l'ensemble des Cévennes gardoises - avec des lames d'eau horaires qui approchent localement encore les 100 mm.

        Le fleuve Hérault approche de ses crues de référence dans sa partie amont, dépassant désormais les 8 m à Laroque.

         

        Suivi météo à 14:56

        Bien que la région soit globalement habituée à recevoir des lames d'eau qui provoqueraient des dégâts majeurs dans tout le reste du pays, les cumuls enregistrés depuis 5h du matin sur le massif de l'Aigoual sont tout à fait exceptionnels. En effet, la station pluviométrique de Valleraugue, gérée par le Service de Prévisions des Crues, relève à l'heure actuelle + de 660 mm .

        Cette valeur, qui semble cohérente vu le radar mais qui devra encore être validée, s'inscrirait dans les records enregistrés en métropole.

         

        De telles intensités produisent bien évidement des réactions hydrologiques sur l'Hérault amont mais surtout sur le Gardon d'Anduze, réaction qualifiée de majeure par Vigicrue qui place le cours d'eau en vigilance rouge. Et pour cause, de quasi-sec, la montée des eaux dépassent parfois les 6 m en 2h, comme ici à Anduze:

         

        Et un débit qui passe de 15 m3/sec à 1340 m3/sec sur le même intervalle de temps!

         


        Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
        Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.