Commencez à taper pour rechercher
connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.02h00, 15.6°C
    94%, 1014.3hPa
    Vent de direction OSO3 km/h (raf. 10)

Bulletin spécial N°363 • Fort épisode orageux

CarteInondationOrages
Consulter l'analyse et le résumé    

Problèmes pour lire ce bulletin ? Cliquez ici   •   Cliquez ici pour ajouter les bulletins spéciaux en direct sur votre site !

Fermer

Prévisions du phénomène

2021/07/24-1606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h06 :

    Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.
    Néant.
    Les orages s'éloignent vers le Jura et la Lorraine en perdant de leur intensité. Ils ont donné parfois de fortes chutes de grêle et des rafales de vent supérieures à 100 km/h, en particulier vers la Saône et Loire (134 km/h à Mt St Vincent).
    La vague orageuse de cette nuit va quitter rapidement le pays en matinée. De nouveaux orages sont prévus dans la journée sur une partie de la France. Certains d'entre eux deviendront forts cet après-midi entre la Bourgogne, le Jura, la Lorraine et l'Alsace avec de la grêle et des rafales de vent. Mais leur intensité devrait être moindre que les orages de cette nuit. Quelques forts orages sont aussi possibles ce soir vers les Hauts de France.

    Suivi météo à 13:32

    Les orages ont révélé leurs potentiel de violence hier soir et cette nuit sur les deux parties du territoires ciblées par la vigilance orange.

    Le Nord Ouest tout d'abord où l'essentiel de l'activité électrique s'est produite en mer.

     

    Toutefois, tard dans la soirée et dans la nuit, ces orages et les pluies associées ont fini par se mouvoir vers la Normandie en traversant la région, en témoignent ces deux maginifiques clichés tirés de la rubrique Photolive et pris par Fabien Brumard à Etretat.

    Ils ont apporté 56 mm à Ouesssant, 24 mm sur Quéménès, 21 mm à Trégunc, 20 mm à la Pointe du Raz, 41 mm au Cap de la Hague !

     

    Dans le même temps, d'autres orages se sont mis en place du Limousin vers la Bourgogne. Ils se sont montrés ici particulièrement violents avec de grosse grêle et de violentes rafales de vent. La Corrèze, le Puy de Dôme, l'Allier et la Saône et Loire ont été les plus affectée comme en témoignent ces deux clichés.

    Photo de Volvic prise par Benj63 dans le forum Infoclimat https://forums.infoclimat.fr/f/topic/56515-suivi-du-temps-sur-le-massif-central-juillet-2021/?page=44

    Si les grêlons ont plus particulièrement ciblé la région de Riom et de Volvic dans le Puy de Dôme avec de nombreux dégâts matériel, plus à l'Est vers la Bourgogne, ce sont les rafales de vent qui se sont montrées très puissantes, jusqu'à 110 km/h à Chalons sur Saône et 134 km/h à Mont Saint Vincent. Avec ou sans grêle, les précipitations ont été là aussi importantes avec 73 mm à Ferrières sur Sichon (03), 53 mm à Saint Nicolas des Biefs (03), 39 mm à Randan (63), 32 mm à Paray le Monial (71) et à Saint Julien 39).

    Prévisions du phénomène

    2021/07/24-1006|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h06 :

      Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.
      Néant.
      Les orages s'éloignent vers le Jura et la Lorraine en perdant de leur intensité. Ils ont donné parfois de fortes chutes de grêle et des rafales de vent supérieures à 100 km/h, en particulier vers la Saône et Loire (134 km/h à Mt St Vincent).
      La vague orageuse de cette nuit va quitter rapidement le pays en matinée. De nouveaux orages sont prévus dans la journée sur une partie de la France. Certains d'entre eux deviendront forts cet après-midi entre la Bourgogne, le Jura, la Lorraine et l'Alsace avec de la grêle et des rafales de vent. Mais leur intensité devrait être moindre que les orages de cette nuit. Quelques forts orages sont aussi possibles ce soir vers les Hauts de France.
      Crue en cours sur la rivière Oise. Quelques forts orages peuvent encore éclater localement cet après-midi sur le quart nord-est du pays.

      Prévisions du phénomène

      2021/07/24-0611|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h11 :

        Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.
        Néant.
        Les orages s'éloignent vers le Jura et la Lorraine en perdant de leur intensité. Ils ont donné parfois de fortes chutes de grêle et des rafales de vent supérieures à 100 km/h, en particulier vers la Saône et Loire (134 km/h à Mt St Vincent).
        La vague orageuse de cette nuit va quitter rapidement le pays en matinée. De nouveaux orages sont prévus dans la journée sur une partie de la France. Certains d'entre eux deviendront forts cet après-midi entre la Bourgogne, le Jura, la Lorraine et l'Alsace avec de la grêle et des rafales de vent. Mais leur intensité devrait être moindre que les orages de cette nuit. Quelques forts orages sont aussi possibles ce soir vers les Hauts de France.
        Crue en cours sur la rivière Oise. Quelques forts orages peuvent encore éclater localement cet après-midi sur le quart nord-est du pays.

        Prévisions du phénomène

        2021/07/24-0316|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 03h16 :

          Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.
          Néant.
          Des orages assez virulents se produisent vers le Cotentin, d'autres orages commencent à se déclencher du Quercy à l'Auvergne et la Bourgogne.
          * Une dépression au large de la Bretagne génére une évolution orageuse sur la France.

          * Au cours de la soirée, persistance d'orages localement forts vers le Cotentin.

          * Au cours de la soirée et de la nuit, l'activité orageuse va s'intensifier du Quercy à la Bourgogne. Les orages seront particulièrement violents, accompagnés d?une forte activité électrique, de grêle assez grosse. On peut s?attendre à de forts cumuls de précipitations en peu de temps de l?ordre de 20 à 40 L/m² en une heure,.localement proches de 40 à 60 L/m². De fortes rafales de vent, de l?ordre de 80 à 100 km/h, sont également attendues.
          Les orages se décaleront ensuite vers le nord de la zone en seconde partie de nuit de vendredi à samedi, mais avec une atténuation des phénomènes violents.
          Orages parfois violents en cours de soirée et cette nuit entre le Quercy, l'Auvergne et la Bourgogne. Risque de chutes de grêle et de fortes rafales de vent. Orages parfois forts également sur le Cotentin. Crue en cours sur la rivière Oise.

          Prévisions du phénomène

          SITUATION GÉNÉRALE & ÉVOLUTIONS

          Ce matin, les orages ont frappé la Bretagne apportant de fortes rafales de vent, des chutes de grêle et une forte activité électrique. Les pluies, soutenues, ont été brèves, les cellules orageuses passant rapidement dans un flux de sud-ouest très dynamique.

          Ce soir, la convection prend rapidement et s'organise sur le Finistère et la Normandie d'une part, et sur le Massif central d'autre part. Les nuages prennent de l'ampleur et l'activité électrique, signalée par des points, augmente, notamment sur le Limousin et l'Allier. (cliquez sur les images et cartes pour les agrandir)

          En altitude, l'évolution de la situation durant l'après-midi est décelable sur l'animation ci-dessous. À 14h (12h UTC sur la carte), les orages de la matinée concernent encore le Finistère, les Côtes d'Armor et le Cotentin. Le flux d'altitude y est encore diffluent (barbulles du Jet à 250 hPa). À 17h (15h UTC sur la carte), les orages s'éloignent en Manche, ils quittent le nord de la Bretagne et du Cotentin. Le flux d'altitude s'accélère sur le Massif central. À 20h (18h UTC sur la carte), une nouvelle pulsion orageuse s'est organisée à l'ouest immédiat de la Bretagne. Sur le Limousin, le nord de l'Aquitaine et le nord du Massif central, les premiers orages éclatent et se dirigent vers le Centre, l'ouest de Rhône-Alpes, le sud de la Bourgogne. Ils sont violents. En altitude, sur ces secteurs, la diffluence est présente et des noyaux de divergence (lignes bleues) participent à la profonde convection en cours. Le fond de carte, représentant l'humidité vers 300 hPa (WV 6.2 µm), matérialise à la fois le déplacement de la GF en Manche et l'avancée de l'intrusion sèche en altitude (croissant plus sombre), boostant la convection, ce qui est collaboré avec l'imagerie radar qui s'active à l'est de la Gironde. L'imagerie radar provient de OPERA, fournie par EUMETSAT.

          Altitude des sommets des nuages, à 22h45 (20h45 UTC) : les 12000m sont atteints sur le Massif central.

          Imagerie radar de 18h30 (16h30 UTC) à 21h30 (19h30 UTC) : les orages sont mobiles sur le nord-ouest du pays ; plus au sud, ils sont moins mobiles et se régénèrent facilement.

          Près du sol, les températures ont atteint une nouvelle fois des valeurs élevées tandis que l'humidité s'est progressivement invitée sur l'ouest du pays comme prévue, apportant du carburant à la convection.

           

          La trajectoire de la GF associée aux noyaux de divergences dans un contexte diffluent semble se phaser avec les conditions de surface. La dépression en Manche pilote une advection chaude et humide sur son quadrant sud-est, aidée en cela par les remontées chaudes et humides de Méditerranée via la vallée du Rhône. Des lignes de convergence se dessinent en surface, associées à des cisaillements importants.
          Les niveaux de CAPE sont très élevés, supérieurs à 2000 J/kg, montant jusqu'à près de 3000 J/kg.

          Sur l'imagerie ci-dessus issue d'un algorithme d'EUMETSAT d'après les données satellitaires, les orages arrivent à maturité (lignes violettes) tandis que sur l'ouest et le sud-ouest du Massif central, les orages sont en plein développements et s'organisent probablement en un sustème plus vaste. Des supercellules ne sont pas exclues. Les orages s'organisent également du côté de la Bretagne.

           

          PRÉVISIONS

          Les orages vont s'intensifier du sud-ouest du Massif central au Centre et à la Bourgogne avant de gagner l'Île de France, la Champagne et la Lorraine.
          Ils s'annoncent violents, avec des pluies intenses, de fortes rafales de vent voire des phénomènes tourbillonnaires, une activité électrique importante.
          Des supercellules sont probables.

          Sur le nord-ouest, les orages se manifesteront sur la Bretagne et le Cotentin, plus isolément des Pays de Loire à la Normandie.

          En journée de samedi, les orages resteront forts sur les mêmes secteurs que la nuit, après une accalmie plus ou moins brève durant la matinée. Du Massif central aux Ardennes, à l'Alsace et au nord des Alpes, les orages s'accompagneront de rafales et de quelques chutes de grêle.
          Ailleurs, des averses localement orageuses sont possibles de l'Occitanie aux Alpes et du Centre aux Hauts de France.
          Près de la Manche, des pluies localement convectives se déclencheront dans l'après-midi après quelques orages matinaux.

          Prévisions météo du phénomène

          Mis à jour le vendredi 23 juillet 2021 à 23:10

          SITUATION GÉNÉRALE & ÉVOLUTIONS

          Ce matin, les orages ont frappé la Bretagne apportant de fortes rafales de vent, des chutes de grêle et une forte activité électrique. Les pluies, soutenues, ont été brèves, les cellules orageuses passant rapidement dans un flux de sud-ouest très dynamique.

          Ce soir, la convection prend rapidement et s'organise sur le Finistère et la Normandie d'une part, et sur le Massif central d'autre part. Les nuages prennent de l'ampleur et l'activité électrique, signalée par des points, augmente, notamment sur le Limousin et l'Allier. (cliquez sur les images et cartes pour les agrandir)

          En altitude, l'évolution de la situation durant l'après-midi est décelable sur l'animation ci-dessous. À 14h (12h UTC sur la carte), les orages de la matinée concernent encore le Finistère, les Côtes d'Armor et le Cotentin. Le flux d'altitude y est encore diffluent (barbulles du Jet à 250 hPa). À 17h (15h UTC sur la carte), les orages s'éloignent en Manche, ils quittent le nord de la Bretagne et du Cotentin. Le flux d'altitude s'accélère sur le Massif central. À 20h (18h UTC sur la carte), une nouvelle pulsion orageuse s'est organisée à l'ouest immédiat de la Bretagne. Sur le Limousin, le nord de l'Aquitaine et le nord du Massif central, les premiers orages éclatent et se dirigent vers le Centre, l'ouest de Rhône-Alpes, le sud de la Bourgogne. Ils sont violents. En altitude, sur ces secteurs, la diffluence est présente et des noyaux de divergence (lignes bleues) participent à la profonde convection en cours. Le fond de carte, représentant l'humidité vers 300 hPa (WV 6.2 µm), matérialise à la fois le déplacement de la GF en Manche et l'avancée de l'intrusion sèche en altitude (croissant plus sombre), boostant la convection, ce qui est collaboré avec l'imagerie radar qui s'active à l'est de la Gironde. L'imagerie radar provient de OPERA, fournie par EUMETSAT.

          Altitude des sommets des nuages, à 22h45 (20h45 UTC) : les 12000m sont atteints sur le Massif central.

          Imagerie radar de 18h30 (16h30 UTC) à 21h30 (19h30 UTC) : les orages sont mobiles sur le nord-ouest du pays ; plus au sud, ils sont moins mobiles et se régénèrent facilement.

          Près du sol, les températures ont atteint une nouvelle fois des valeurs élevées tandis que l'humidité s'est progressivement invitée sur l'ouest du pays comme prévue, apportant du carburant à la convection.

           

          La trajectoire de la GF associée aux noyaux de divergences dans un contexte diffluent semble se phaser avec les conditions de surface. La dépression en Manche pilote une advection chaude et humide sur son quadrant sud-est, aidée en cela par les remontées chaudes et humides de Méditerranée via la vallée du Rhône. Des lignes de convergence se dessinent en surface, associées à des cisaillements importants.
          Les niveaux de CAPE sont très élevés, supérieurs à 2000 J/kg, montant jusqu'à près de 3000 J/kg.

          Sur l'imagerie ci-dessus issue d'un algorithme d'EUMETSAT d'après les données satellitaires, les orages arrivent à maturité (lignes violettes) tandis que sur l'ouest et le sud-ouest du Massif central, les orages sont en plein développements et s'organisent probablement en un sustème plus vaste. Des supercellules ne sont pas exclues. Les orages s'organisent également du côté de la Bretagne.

           

          PRÉVISIONS

          Les orages vont s'intensifier du sud-ouest du Massif central au Centre et à la Bourgogne avant de gagner l'Île de France, la Champagne et la Lorraine.
          Ils s'annoncent violents, avec des pluies intenses, de fortes rafales de vent voire des phénomènes tourbillonnaires, une activité électrique importante.
          Des supercellules sont probables.

          Sur le nord-ouest, les orages se manifesteront sur la Bretagne et le Cotentin, plus isolément des Pays de Loire à la Normandie.

          En journée de samedi, les orages resteront forts sur les mêmes secteurs que la nuit, après une accalmie plus ou moins brève durant la matinée. Du Massif central aux Ardennes, à l'Alsace et au nord des Alpes, les orages s'accompagneront de rafales et de quelques chutes de grêle.
          Ailleurs, des averses localement orageuses sont possibles de l'Occitanie aux Alpes et du Centre aux Hauts de France.
          Près de la Manche, des pluies localement convectives se déclencheront dans l'après-midi après quelques orages matinaux.

          Prévisions du phénomène

          2021/07/23-2206|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 22h06 :

            Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.
            Néant.
            Des orages assez virulents se produisent vers le Cotentin, d'autres orages commencent à se déclencher du Quercy à l'Auvergne et la Bourgogne.
            * Une dépression au large de la Bretagne génére une évolution orageuse sur la France.

            * Au cours de la soirée, persistance d'orages localement forts vers le Cotentin.

            * Au cours de la soirée et de la nuit, l'activité orageuse va s'intensifier du Quercy à la Bourgogne. Les orages seront particulièrement violents, accompagnés d?une forte activité électrique, de grêle assez grosse. On peut s?attendre à de forts cumuls de précipitations en peu de temps de l?ordre de 20 à 40 L/m² en une heure,.localement proches de 40 à 60 L/m². De fortes rafales de vent, de l?ordre de 80 à 100 km/h, sont également attendues.
            Les orages se décaleront ensuite vers le nord de la zone en seconde partie de nuit de vendredi à samedi, mais avec une atténuation des phénomènes violents.
            Orages parfois violents en cours de soirée et cette nuit entre le Quercy, l'Auvergne et la Bourgogne. Risque de chutes de grêle et de fortes rafales de vent. Orages parfois forts également sur le Cotentin. Crue en cours sur la rivière Oise.

            Prévisions du phénomène

            2021/07/23-1606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 16h06 :

              Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.
              Un premier épisode orageux a circulé sur la bretagne
              Les orages de ce matin ne concernent plus que le nord du Finistère et des Côtes-d'Armor.
              * Une dépression au large de la Bretagne génére une évolution orageuse sur le france

              * En fin d'après-midi, une seconde vague orageuse se développe sur l'ouest de la Bretagne. Elle se déplace vers le nord au fil des heures, atteignant le département de la Manche ce soir. Elle s'évacue en mer en début de nuit.
              Au cours de ces deux épisodes orageux, des phénomènes violents sont attendus: forte activité électrique (foudre), grêle, rafales de vent pouvant atteindre 80 à 90 km/h, forts cumuls de précipitations, de l'ordre de 20 à 40 L/m² en une heure. La Manche semble moins exposée à ce risque (orages s'y déplaçant plus rapidement).
              Sur les deux vagues, les cumuls pourraient localement atteindre 50 L/m² sur la Bretagne, équivalent à un mois de précipitation sur ces régions

              *.En cours de soirée, une troisième salve orageuse se mettra en place du Lot à l?est du Limousin à l?ouest de l?Auvergne et à la Bourgogne. Les orages seront particulièrement violents, accompagnés d?une forte activité électrique, de grêle assez grosse. On peut s?attendre à de forts cumuls de précipitations en peu de temps de l?ordre de 20 à 40 L/m² en une heure,.localement proches de 40 à 60 L/m². De fortes rafales de vent, de l?ordre de 80 à 100 km/h voir localement plus sont également attendues.
              Les orages se décaleront ensuite vers le nord de la zone en seconde partie de nuit de vendredi à samedi, mais avec une atténuation des phénomènes violents.
              Deux épisodes orageux le premier s'évacuant par la Manche en soirée. Un troisième épisode Le second violent est attendu en soirée sur Lot, est Limousin, Auvergne, Bourgogne. Crues en cours sur l'Oise.

              Suivi météo à 12:04

              Comme prévu, les premiers orages abordent la Bretagne par la pointe Finistère et par les côtes du Morbihan depuis ce matin. Les premiers ont éclaté en milieu de matinée, on en signale depuis sur Lorient, sur Belle Ile (où ils s'accompagnent de vent à 87 km/h), sur Hennebont, Trégunc, Guiler sur Goyen...

              L'orage sur Hennebont (© Romain Le Goff)

               

              Au préalable, la région a connu une nuit d'une douceur remarquable (dans la continuité des 3 nuits précédentes) avec au plus frais pas moins de 20.8°C sur l'île d'Yeu et Belle Ile, 20.3°C à Morlaix, 21.1°C à Camaret, 18.6°C à Rennes.

              Prévisions du phénomène

              2021/07/23-1006|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 10h06 :
              • Département passant de la vigilance jaune à la vigilance orange orage : Lot (46).

              Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.
              Ajout du département du Lot.
              Les premiers orages abordent le sud-ouest du Finistère et le sud du Morbihan.
              * Une dépression s'approche de la Bretagne ce vendredi, occasionnant une première vague orageuse abordant le littoral du sud de la Bretagne dans la matinée, et traversant la Bretagne du sud vers le nord d'ici l'après-midi. Le sud du Finistère et du Morbihan sont particulièrement exposés.

              * Puis, dans le courant de l'après-midi, une seconde vague orageuse se développe sur l'ouest de la Bretagne. Elle se déplace vers le nord au fil des heures, atteignant le département de la Manche ce soir. Elle s'évacue en mer en début de nuit.
              Au cours de ces deux épisodes orageux, des phénomènes violents sont attendus: forte activité électrique (foudre), grêle, rafales de vent pouvant atteindre 80 à 90 km/h, forts cumuls de précipitations, de l'ordre de 20 à 40 L/m² en une heure. La Manche semble moins exposée à ce risque (orages s'y déplaçant plus rapidement).
              Sur les deux vagues, les cumuls pourraient localement atteindre 50 L/m² sur la Bretagne, équivalent à un mois de précipitation sur ces régions

              *.En cours de soirée, une troisième salve orageuse se mettra en place du Lot à l?est du Limousin à l?ouest de l?Auvergne et à la Bourgogne. Les orages seront particulièrement violents, accompagnés d?une forte activité électrique, de grêle assez grosse. On peut s?attendre à de forts cumuls de précipitations en peu de temps de l?ordre de 20 à 40 L/m² en une heure,.localement proches de 40 à 60 L/m². De fortes rafales de vent, de l?ordre de 80 à 100 km/h voir localement plus sont également attendues.
              Les orages se décaleront ensuite vers le nord de la zone en seconde partie de nuit de vendredi à samedi, mais avec une atténuation des phénomènes violents.
              Deux épisodes orageux débutant en matinée sur la Bretagne, s?évacuant par la Manche en soirée. Un troisième épisode orageux violent est attendu en soirée sur est Limousin, Auvergne, Bourgogne. Crues en cours sur les rivières Oise et Aisne.

              Prévisions du phénomène

              2021/07/23-0610|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h10 :





                Deux épisodes orageux débutant en matinée sur la Bretagne, s?évacuant par la Manche en soirée. Un troisième épisode orageux violent est attendu en soirée sur est Limousin, Auvergne, Bourgogne.Crues en cours sur les rivières Oise et Aisne.

                Prévisions du phénomène

                2021/07/23-0606|||La vigilance MétéoFrance est modifiée à 06h06 :
                • Départements passant de la vigilance jaune à la vigilance orange orage : Manche (50), Saône-et-Loire (71).
                • Départements passant de la vigilance vert à la vigilance orange orage : Yonne (89), Côte d'Or (21), Nièvre (58), Loire (42), Allier (03), Creuse (23), Corrèze (19), Puy-de-Dôme (63), Cantal (15).

                Situation fortement orageuse d'été qui nécessite une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque fort de phénomène violent.
                Sans objet
                Le temps est calme sur le Bretagne. Il faut chaud avec des températures voisines de 30 degrés
                La dépression s'approche de la Bretagne demain, occasionnant une première vague orageuse abordant le littoral sud de la Bretagne en début de journée, et traversant la bretagne du sud vers le nord. Puis dans le courant de l'après-midi, une seconde vague orageuse se développe sur l'ouest de la Bretagne. Cette seconde vague s'évacue en Manche en soirée.

                Au cours de ces deux épisodes orageux, des phénomènes violents sont attendus, de la grêle, des rafales de vent pouvant atteindre 80 à 90 km/h et de forts cumuls de précipitations. Les averses orageuses seront localement intenses, avec 20 à 40 L/m² en une heure.
                Les cumuls attendus pourraient atteindre 50 L/m², équivalent à un mois de précipitation sur ces régions.
                Deux épisodes orageux débutant en matinée sur la Bretagne, s?évacuant par la Manche en soirée. Un troisième épisode orageux violent est attendu en soirée sur est Limousin, Auvergne, Bourgogne.Crues en cours sur les rivières Oise et Aisne.

                Les bulletins spéciaux sont strictement informatifs, et ne se substituent en aucun cas aux vigilances météorologiques de Météo-France que nous vous invitons à consulter (chaque mise à jour de la carte de vigilance est signalée dans le suivi en temps réel). De fait, l'émission des bulletins spéciaux est indépendante des niveaux de vigilance retenus par Météo-France.
                Les bulletins spéciaux ne doivent pas être utilisés pour la protection des biens et des personnes. Ils sont rédigés selon la disponibilité des responsables d'Infoclimat, et ne peuvent ainsi pas être systématiquement assurés. Merci de votre compréhension.