connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.08h00, 7.9°C
    87%, 1034.6hPa
    Vent de direction NO7 km/h (raf. 22)
photo suivantephoto precedente
Arcus Estival
PhotoLive, la météo en photos, en temps réel.
Aulnay (17), France
le mardi 28 août 2018 à 21h26
Arcus Estival Aulnay 2018-08-28T21:26:00+02:00
Photolive
adherent
  • Date d'envoile 29/08/18, 14h58

»
»
» Ville de Aulnay (17470)
46° 1′ 14.952″ N   •   0° 20′ 52.008″ O
1620 habitants   •   Altitude 58m

Contrairement au printemps, nous avons eu très peu d'orages cet été dans l'Ouest. 1 début juillet, 1 fin juillet puis plus rien jusqu'à aujourd'hui. Aussi nous étions nombreux sur le coup pour cet épisode prometteur, prévu très venteux.

Après pas mal d'hésitation sur le placement optimal, je vais NE des Charentes-Maritimes. Alors que le soir commence à tomber, j'aperçois au loin les premières foudres de l'orage tant attendu. La magie d'internet me montre déjà les photos de l'arcus pris dans la Gironde avant qu'il m'atteigne. Je sais donc que ça va être violent.

L'arcus multicouche se rapproche et comme je m'y attendais ce n'est que de l'intranuagueux peu lumineux. Je réussis quand même à prendre en photo quelques rares foudres permettant de mieux illuminer les structures. A 30mn près ou si j'avais poursuivi mon chemin jusqu'à l'estuaire de la Gironde j'aurais aperçu de magnifiques structures sans avoir besoin de la foudre.

Avant que la pluie n'arrive, le front de rafale se manifeste brusquement manquant de peu de faire tomber mes trépieds, je suis obligé de remballer. Les rafales ne sont pas loin des 100km/h, soulevant de nombreuses poussières.

Je décide alors de tenter de le devancer en partant plein Nord en direction de Parthenay, mais ce ne fut pas une très bonne idée. Non seulement j'irais jusqu'à Ancenis ainsi sans y arriver, mais je resterais tout le long de la route dans le corps dangereux de l'orage. Pluie, foudre et vent violent vont m'accompagner pendant presque 2h30 de route non stop. Des branches volent de partout et jonchent toutes les routes. Dès que je traverse une forêt ou même un arbre isolé il faut slalomer sur la route. Vive le Duster et son gabarit sur-élevé.

Au Nord de Niort au moment de doubler une voiture qui roule à 40km/h, je vais avoir une grosse frayeur, au loin la route semble s’arrêter net. Je ne vois pas très bien de nuit et ne crois pas trop ce que je vois. Je me suis trompé de route, c'est un cul de sac ? Non un arbre au milieu de la route. Pas le temps de freiner, je dois faire une queue de poisson me rabattre et je passe inextremis dans sa partie la moins charnu en roulant sur des grosses branches. Ouf. Vraiment une mauvaise décision.

Arrivé près de chez moi en bord de Loire, toujours sous la pluie et les flashs intranuageux, l'orage perd de sa vigueur et je décide de le laisser filer. je tente quelques photos sous une pluie faible mais ça ne donnera rien de très intéressant.

Mon regard se porte alors sur l'Atlantique ou un retour d'occlusion orageux a lieu. Un peu frustré de ma soirée, je décide de tenter ma chance, direction l'Ouest de la Loire-Atlantique en visant la route vers Noirmoutier. Ca flash pas mal, mais arrivé vers Grand-Lieu au SO de Nantes, je me rend compte que l'orage commence à avancer, inutile d'aller plus loin. Alors que je cherche désespérément un point de vue sans succès, c'est à ce moment là que mon portable décide de tomber en panne. La tuile. Il est presque 3h du matin, je commence à fatiguer, je ne trouve pas de spot dégagé et les orages perdent de leur vigueur, je ne vois presque plus de flash. Direction chez moi en refaisant une petite halte vers La Varenne à l'Est de Nantes où l'on peut bien voir la ville. Mais je ne vois vraiment plus aucune activité électrique. Retour maison à presque 5h du matin.



copyrightCette photo n'est pas libre de droits et reste la propriété de son auteur.

L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑