Commencez à taper pour rechercher
connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.22h00, 8.9°C
    84%, 1019.8hPa
    Vent de direction N14 km/h (raf. 22)
  • 100% gratuit • 0% pub • comment ?!
    Grâce à des dizaines de bénévoles, des milliers d'adhérents et de donateurs, Infoclimat est rendu possible. Vous aussi, rejoignez-les !
    objectif 140.000€ →
    Adhérer Donner help
Temps perturbé sur l'ensemble de la semaine
Par Stéphane dimanche 24 mars 2024, 17:55

Un temps fortement dépressionnaire interessera la France durant la semaine à venir.

Situation générale

situation générale ce jour

Trois éléments synoptiques sont présents :
- Une dépression secondaire du complexe Kilia (*), centrée sur le sud de la Norvège aligne plusieurs lignes secondaires à l'arrière du front froid principal, ce dernier entre actuellement sur le territoire russe. Ces lignes secondaires occasionnent des averses localement orageuses des frontières franco-belges à l'Allemagne (croix). Une autre ligne frontale du même complexe provoque des averses orageuses de l'Adriatique à la Pologne.
L'éloignement progressif vers l'est se poursuit.

- Entre Portugal et Maroc, une goutte froide a fini par interagir avec la surface en générant une dégradation orageuse plus organisée. Elle entrera en Méditerranée occidentale en étant reprise par la troisième dépression

- En effet, une troisième dépression est visible à l'est de la pointe sud du Groenland. C'est l'élément principal des 48 prochaines heures.
Actuellement, elle étire son occlusion jusqu'aux parages de l'Irlande. Le front chaud aborde la Bretagne, le front froid s'allonge jusqu'à l'archipel des Açores. À l'arrière de ce dernier, le ciel de traîne, alternant averses et éclaircies, apparaît.

(*) : voir ce commentaire sur le forum


Évolutions

Soutenue par de fortes advections froide et de tourbillon cyclonique à l'avant, l'anomalie négative de tropopause (en bleu ci-dessous) associée à la dépression 3 déferle vers le proche-Atlantique, entre Irlande et Portugal.

animation du géopotentiel au niveau PV1.5 pour les prochaines 48h

Il en résulterait un profond thalweg de courte longueur d'onde, de l'Écosse au Maroc. Coincé entre une faible dorsale açorienne et une seconde dorsale mobile s'axant dans un premier temps de la Libye à la Baltique, le courant et le dynamisme s'accélèrerait sur sa partie sud.
À l'avant, le vent s'orienterait au sud, dans une masse d'air fraîche. Avec l'aide de l'humidité méditerranéenne, des pluies orageuses se déclencheront sur le sud-est tandis que des pluies plus stratiformes affecteraient le reste du pays.
Les restes de la dépression 2, encore orageux, impacterait les îles corso-sarde et l'Italie.
Les deux lèveront à l'avant des drains humides modérés et suffisants pour alimenter pluies et orages.

À gauche, lignes du géopotentiel à 500 hPa (Z500), du tourbillon cyclonique (en orange) et des ascendances synoptiques (en bleu).
À droite, lignes du géopotentiel à 700 hPa (Z700), magnitude et vecteur du flux humide verticalement intégré (en orange + flèches).

Z500, tourbillon cyclonique, ascendances synoptiques à H48     IVT et Z700 à H48

Dans ce dynamique courant de nord-ouest, un second déferlement s'inclinerait des Açores aux îles britanniques dans un premier temps. Un temps perturbé est à nouveau à envisager.

IFS, PV à 300 hPa, animation H48 à H96      Z500, tourbillon cyclonique, ascendances synoptiques à H96

Dans un second temps, le courant se redresserait à nouveau au sud, maintenant un temps pluvieux, probablement orageux au moins en partie.

Animation PV 300 hPa de H96 à H144     Z500, tourbillon cyclonique et ascendances synoptiques à H144

En fin d'échéance, les simulations numériques s'accordent pour un nouveau profond thalweg jusqu'au Maroc, amplifiant les probabilités de fortes pluies en Méditerranée. Voici les simulations d'IFS, de GFS et d'ICON dans leur cycle 0z :

IFS     GFS
ICON

Prévisions

Prévisions du DWD

Lundi :

Les pressions baissent et l'humidité s'installe.
Un front froid entame sa progression vers l'est par la Bretagne, donnant des averses localement orageuses. Un vent de sud modéré se lèvera temporairement à l'avant. Il mollira dans les terres.
En Méditerranée, un vent d'est en Provence et de sud-est sur le golfe du Lion commencera à souffler modérément. Il fraîchira en journée, pouvant localement franchir le seuil des 100 km/h en rafales près des côtes provençales. Il sera sensible sur les reliefs. Des pluies faibles s'y déclencheront. Des averses modérées sont également possibles. Des orages s'inviteront de l'extrême sud-est à la Corse.
En cours d'après-midi, des pluies concerneront la Nouvelle-Aquitaine, jusqu'au Poitou et à l'ouest du massif central.
Les chutes de neige, faibles à modérées, descendront en cours de journée jusque vers les 1000 à 1200 m, sauf près de la Méditerranée.

Il fera assez frais sur un quart nord-est avec de petites gelées possibles hors agglomérations. Les minimales seront au-dessus des 5°C près des littoraux. L'après-midi, le mercure affichera des valeurs proches des 10°C sur un tiers nord, proches ou supérieures à 15°C sur un tiers sud, moins sur le Languedoc soumis au Marin et peut-être près de 20°C en se dirigeant vers le Pays basque.

Mardi :

Les conditions dépressionnaires sont établies, autour de 990 hPa sur le pays, les pluies s'intensifient, le vent reste fort sur le quart sud-est.
Les pluies seront marquées des Pyrénées et de la Méditerranée jusqu'à la Belgique. Elle pourront prendre un caractère orageux près de la Méditerranée, Corse comprise. Des cumuls sur 24h de l'ordre de 10 à 30 mm sont envisageables, davantage des contreforts audois à l'Ardèche où le seuil des 100 mm serait franchi. L'est de PACA et la façade occidentale de la Corse pourrait dépasserait les 50 mm voire 80 mm près des reliefs.
Alsace et Lorraine resteraient en marge. Du Béarn au Cotentin, après les pluies, le temps alternera entre averses et éclaircies.

Le vent d'est à sud-est sera encore fort en Méditerranée et sur les reliefs de l'ensemble du quart sud-est, franchissant les 100 km/h en rafales. Il mollira en cours d'après-midi. De fortes vagues sont à prévoir sur le Languedoc.
Sur le golfe de Gascogne jusqu'en Manche-ouest, le vent de suroît s'intensifiera à l'avant d'un nouveau front froid.

Les minimales se seront haussées de quelques degrés par rapport à la veille. On ne devrait plus parler de gelées en plaine. Les températures de l'après-midi devraient être très contrastées entre l'est du pays, soumis à l'influence méditerranéenne et aux effets de foehn de l'arc alpin et l'ouest, subissant un ciel de traîne en air froid. Elles pourraient ainsi être supérieures aux 15°C de Rhône-Alpes aux frontières allemandes, entre 10 et 15°C sur le quart sud-est. Sur l'ouest, elles pourraient se maintenir sous les 10°C.

Mercredi :

Les pressions baissent d'un cran, entraînant vents et pluies.
Les pluies s'évacueraient vers l'Italie. Une nouvelle perturbation active affecterait une partie nord-ouest du pays avec un renforcement du vent.

Ce vent, sensible entre Corse et continent de secteur sud-ouest, s'orienterait au sud du golfe de Gascogne à la Manche, avec des rafales pouvant dépasser les 100 km/h près des côtes en fin de journée.
On surveillera néanmoins l'éventualité de petits minima de pression circulant sur le flanc sud de la dépression. Ils pourront apporter un renforcement soudain et local du vent.

Les températures perdraient quelques degrés en fin de nuit, surtout du sud-ouest au centre-est à la (dé)faveur d'une masse d'air fraîche et d'une nuit relativement claire. Il pourrait ainsi y geler. L'après-midi, elles s'établiraient en général entre 10 et 15°C, peut-être moins vers le nord-ouest, peut-être plus près du golfe du Lion.

Jeudi :

Les conditions dépressionnaires subsistent.
Les pluies s'attarderaient, toutes les régions pouvant être exposées, peut-être un peu moins près du golfe du Lion.
Le vent mollirait.
Les température initieraient une remontée par le sud-est.

Vendredi :

Une énième perturbation active concernerait le pays. L'aspect convectif, pouvant aller jusqu'aux orages, est à considérer.
Un fort vent de sud est simulé à l'avant de la perturbation.
Il pourrait faire très doux, voire chaud sur un tiers sud-est / un tiers est du pays, sous l'influence de vent de sud.
Des incertitudes demeurent cependant, tant sur l'intensité des pluies que de l'intensité du vent et de la douceur. Elles sont liées aux incertitudes sur la situation du thalweg évoqué plus haut.

Samedi & dimanche :

Le temps reste dépressionnaire.
Des pluies, possiblement fortes et orageuses, pourraient affecter un tiers sud du pays, peut-être au-delà vers le nord. Le vent d'est à sud-est serait une nouvelle fois fort sur le quart sud-est.
Les températures seraient globalement douces, même très douces.
Ici aussi, des incertitudes synoptiques continuent de peser sur la confiance de ce scénario majoritaire à cet instant.

Catégories

Articles récents

Articles importants

Archives par mois


Rechercher une date


Articles au hasard