Commencez à taper pour rechercher
connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.12h00, 4.8°C
    90%, 1016.9hPa
    Vent de direction SSO22 km/h (raf. 43)
La majorité des sites web météo ont une vocation commerciale. Infoclimat est une association de bénévoles.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2021Cliquez ici pour lire notre message
Vers une semaine de plus en plus hivernale
Par hugo dimanche 27 décembre 2020, 17:19

Mise en place des conditions hivernales

           Journée tempétueuse aujourd'hui dans la moitié nord. Ceci s'explique par l'arrivée d'un puissant talweg Européen qui a définitivement balayé les hautes pressions du territoire. Il va provoquer de fortes précipitations sur la France par le biais d'un front froid (petit triangle bleu)  qui est en train de traverser le pays. Ce dernier va favoriser de grandes quantités de précipitations à l'avant, puis un ciel de traîne avec un temps plus calme à l'arrière. On a connu plusieurs fortes rafales de vent sur la moitié nord. Nous vous invitions à consulter le Bulletin Spécial sur le suivi de ces phénomènes disponible sur notre site.

 

Demain et mardi plusieurs petits creusements devraient mouvementer le temps sur le nord du pays. Au sud, le temps resterait humide avec des fronts pluvieux qui traverseraient le sud-ouest, ils iraient directement sur le massif central provoquant de forts cumuls neigeux. de très bonnes quandtités sont aussi attendus dans les Pyréennées (30-40cm sur les plus hautes altitudes, de même dans le massif central). Le temps resterait sec dans les Alpes et en méditerranée, le sud-est serait foehné par le massif central.
On suivra les creusements au nord avec attention. Ils vont favoriser l'apport de nombreuses averses qui pourraient tourner sous forme de neige/grésil sur certaines régions du nord. La situation est très compliquée à prévoir car elle se joue au °C prêt.

 

On le voit par la toute dernière réactualisation de AROME, qu'un front devrait se former demain par le biais d'un petit creusement dépressionnaire. Ceci devrait provoquer de la neige sur les hauteurs Normandes, les hauts de France, l'IDF et le nord-est, 1 à 3cm sont à attendre, 5 à 10cm sur les Ardennes selon Météo France. Les départements plus au sud pourront possiblement aussi avoir de la neige ou bien de la pluie neige mêlée ou encore du Grésil. Il faut rester prudent car le moindre décalage de 50-100km de ce creusement assez mal cerné peu très rapidement changer les zones concernées.

 

Plus d'information sur l'épisode prochainement dans le Bulletin Spécial. 

 

Temps plus calme mardi-mercredi

       En dehors de mardi matin au nord de la Seine (potentiel neigeux), le temps devrait être plus calme et moins humide mardi-mercredi. La situation resterait assez intacte avec:

  • Une dorsale atlantique qui se ferait réalimenter par une nouvelle élévation anticyclonique (dorsale 1 bis)
  • Un large talweg Européen et une dorsale sur l'ouest de la Russie.
  • La masse d'air se rafraichirait peu à peu sur le pays.
  • On remarque un petit dérochement dépressionnaire entre les deux dorsales (en violet) ce décrochement devrait se diriger droit sur le pays jusqu'à jeudi:

 

Les gelées resteront compliquées avec un temps souvent nuageux et humide. Les températures l'après-midi ne monteront pas beaucoup notamment au nord (sous les 5°C hormis littoral)

 

Seconde partie de semaine, sérieux risques neigeux en plaine 

         On observe le jeudi que globalement la situation reste bloqué, on a une nouvelle dorsale qui se forme sur l'ouest de l'Atlantique. On retrouve  la dépression que l'on voyait au large du Groenland 48h plus tôt sur le pays. Cette dépression laisse présager un sérieux potentiel neigeux sur le pays (il est encore beaucoup trop tôt pour définir les régions concernés). On note une nouvelle petite dépression sur l'Islande en formation, celle ci pourrait rythmé le temps du week-end suivant. 

La situation sera à suivre avec attention, car on observe bien le redoux provoqué par l'avant de la dépression, ceci laisse présager d'un sérieux potentiel de précipitations. Maintenant reste à déterminer la localisation des précipitations (les 2/3 ouest du pays ici probablement) et leur forme (plutôt solide au nord de la Loire jusqu'à la frontière?) mais c'est clairement très incertain.

 

Le week-end la situation resterait globalement stable avec une masse d'air encore assez froide. Il est bien trop loin pour déterminer si la situation sera sèche ou humide mais des risques neigeux sont présents sur l'ensemble du pays (sud-est compris) compte tenu d'un possible creusement méditerranéen: 

 

Deux scénarios à long terme

         En effet, à long terme la situation est particulièrement incertaine, on le voit par les 3 déterministes. Le dimanche à l'échelle du pays on aurait une situation encore froide et humide. Mais à une échelle plus large on remarque des changements considérables, GFS/GEM iraient joindre les basses pressions atlantiques aux basses pressions Européennes là où ECWMF maintient un anticyclone entre les deux (l'activité atlantique en rouge est bien moins développé). Ceci provoquerait dès le dimanche un redoux avec conflit neigeux (neige de redoux) à la clé par le sud chez GEM.

 

Le mardi on constate qu'ECMWF tourne en continentalisation avec sa faible activité dépressionnaire, provoquant un potentiel temps bien froid mais plus sec à la clé. Alors que GFS lui tourne à la circulation sous-blocage (hautes pressions en rose au nord des basses pressions en rouge), provoquant un un temps humide et doux (neige de redoux le lundi). GEM lui est dans une logique similaire à GFS mais de manière moins marquée pour les hautes pressions nord Atlantique.


Les ensembles sont partagés mais semblent quand même aller légèrement ce matin dans le sens de ECWWF (à suivre les sorties ce soir, à noter que le GFS parallèle qui est la futur nouvelle version de GFS suit CEP). On perçoit des moyennes qui tendent à cette continentalisation même si sur la moyenne de l'ensemble Américain GEFS on remarque une bulle de basse pression bien plus marqué sur les Açores laissant présager les possibilités de circulation sus blocage:

 

On notera d'ailleurs que GFS12z GEM12z font un pas vers le scénario ECMWF0z ce soir et que UKMO à son échéance max est clairement dans le camp ECMWF. Le scénario ECMWF prend l'ascendant.

 

On le voit par le diagramme de Paris de l'ensemble Américain on trouve bien deux camps avec deux tubes de scénario. Un tube dans le haut avec le redoux par le sud dû à la jonction des basses pressions atlantiques et européennes, un tube dans le bas provoqué par une continentalisation lente et progressive ou bien des scénarios de nouvelle coulée dépressionnaire par le nord. On remarque qu'il n'y a pas de passage sous les -10° à 850hPa malgré le risque de continentalisation, ceci s'explique par le fait fait que le flux de nord-est amènerait le froid de la Scandinavie, là où la masse d'air aura été détruite les jours précédents par une large élévation anticyclonique (présente sur les cartes ci dessus dorsale 2 à 96 et 144h). De ce fait il est dur de drainer plus de froid quand il n'y en a pas! Mais en basse couche les conditions seraient bien froides en cas de continentalisation. 

 

Pour la suite les tendances restent très incertaines, celà dépendra fortement de la tournure à long terme!

 

 

Pour prendre un peu de hauteur pour finir, on note que notre secteur Atlantique-Europe semble de nouveau totalement déconnecté du reste de l'hémisphère dans la dynamique d'élévation des hautes pressions en haute latitude, c'était déjà le cas de mi novembre jusqu'à la dizaine de décembre :

Catégories

Articles récents

Articles importants

Archives par mois


Rechercher une date


Articles au hasard