Commencez à taper pour rechercher
connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.02h00, 18.4°C
    96%, 1005.8hPa
    Vent de direction SSO7 km/h (raf. 11)
Depuis 2001, nous sommes toujours allés de l'avant pour vous proposer le meilleur. Votre aide est primordiale pour que cela continue.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2021Cliquez ici pour lire notre message
Vers un retour dans les normes cette semaine, un week-end probablement froid avant un possible nouveau potentiel hivernal la semaine suivante
Par hugo dimanche 10 janvier 2021, 22:22

Encore 24h sous froid sec

          Après ce beau week-end ensoleillé et froid pour la majeur partie du pays (hors extrême sud avec des situations neigeux), la situation devrait perdurer demain. Nous nous trouvons sous l'influence d'une légère dorsale anticyclonique qui s'écrase peu à peu sur le pays. Cet anticyclone combiné à une goutte froide/dépression en méditerranée va favoriser le flux de nord-est que nous avons connu ce week-end donnant un temps sec et froid. 

 

Demain la situation devrait perdurer avec des températures encore un peu plus froide sur bon nombre de régions, en journée le dégel sera limité notamment à l'est :

 

Arrivée d'un redoux mardi 

        Mardi une dépression devrait faire son entrée en Europe centrale provoquant l'arrivée d'un front pluvieux par le nord. Cette arrivée de la pluie s'accompagnera d'une légère douceur permettant un retour dans les normales de saison. On constate que la forte dépression au sud du Groenland va favoriser une percée anticyclonique vers l'Islande. En France nous serions sur une zone intermédiaire entre les hautes et basses pressions:

L'arrivée du redoux et de la pluie devrait se faire par le nord, on le voit bien par la carte de température 2M, on serait dans les normes voir même encore légèrement en dessous pour les régions les plus centrales et nettement en dessous pour les régions où le redoux serait plus limité (extrême est):

 

Ceci va favoriser une neige à très basse altitude sur les massifs, il est même possible que dans certains départements du Grand Est que la neige en plaine soit présente avec une température suffisamment basse sur l'ensemble des couches (850hPa/T2m). Il faudra suivre avec attention ceci les 36 prochaines heures, AROME voit également ce scénario neigeux en plaine avec quelques cumuls possible. L'après-midi cela devrait tourner à la pluie mais la neige tomberait encore sur le massif des Vosges, Jura, Alpes à très basse altitude

 

Vers un conflit au niveau des frontières mercredi-jeudi?

Mercredi et jeudi un front stagnant devrait apporter des précipitations régulières sur les Hauts de France, le Grand Est, l'IDF, le nord Normandie:

 

Ces précipitations s'expliquent par un conflit de masse d'air, en effet là où la majeure partie du pays devrait être influencé par l'anticyclone provoquant des températures de saison voir légèrement au-dessus, les frontières devraient être influencées par le décrochement centre Européen, ceci provoquerait une opposition radicale des temperatures en altitude et en basse couche. Cette opposition va favoriser ce front pluvieux stagnant.
Ici les températures à 2m avec la zone pluvieuse qui se situe bien à l'endroit de l'opposition des températures: 

Ici la masse d'air à 1500m d'altitude où l'on voit également bien l'opposition:

Ici les vents à 10m où l'on voit également cette "fracture" de la masse d'air:

 

Le jeudi matin la situation perdurerait avec une zone de conflit qui se rapprocherait des frontières. La situation est à surveiller car on constate qu'il ferait suffisamment froid en basse couche (à 2m) et en altitude ( à850hPa) pour que la pluie tourne en neige sur les zones frontalières. Pour autant l'échéance est très lointaine et incertaine, il y a un risque d'une douceur trop forte à 850hPa (ce qui n'est le plus cas contrairement aux modélisations d'hier, il faudrait suivre les pluies verglaçantes dans ce genre de cas)

 

Mais on a surtout une incertitude sur le placement de la zone conflit. ICON propose un scénario 100km plus au nord-est que ARPEGE. Dans ce cas la situation concernerait l'Allemagne et non les départements frontaliers Français. Il faudra suivre les prochaines mises à jour car la situation est encore très incertaine:

 

Décrochement dépressionnaire vendredi

        Rapidement une petite goutte froide (petite dépression) devrait se glisser sur le pays au milieu d'un large marais barométrique. Cette goutte froide devrait apporter un redoux assez net à l'avant (qui arriverait dès jeudi soir) mais surtout un temps pluvieux pour la journée de vendredi.

On constate le rapprochement du vortex polaire vers la Scandinavie :


Par le biais de son enroulement, après le front chaud (redoux) elle devrait favoriser un apport du froid qui est ancré en Europe centrale suite au décrochement qui a lieu à 48-72h. Ceci devrait provoquer de la neige à très basse altitude même s'il est trop loin pour être suffisamment précis

 

Vers un week-end sous transition ?

        Samedi le temps devrait être froid grâce à cet enroulement et l'apport du froid de l'Europe Centrale, un froid sec est à attendre. Dimanche devrait être dans une logique similaire avec un anticyclone français qui se formerait temporairement, il favoriserait un temps froid et sec avec un vent d'est. Un week-end à l'image de celui que nous venons de vivre, froid avec de bonnes gelées et un dégel limité, pas d'humidité. 

On constate la formation d'un nouveau décrochement dépressionnaire bien plus marqué, il devrait faire un effet aimant sur le vortex polaire, une partie de ce dernier devrait se rapprocher de la Scandinavie :

 

Vers une nouvelle phase hivernale ?

         Pour la semaine suivante la prévision est très incertaine, les incertitudes se forment en réalité dès 144h (à l'échelle de la France cela ne se ressent pas) et provoquent une fiabilité limité sur la tournure à attendre. Ce que mettent en avant les ensembles c'est le retour des fameux régimes ATR/NAO- (favorable au froid humide). Le rapprochement d'une partie conséquente du vortex polaire vers la Scandinavie est plutôt acté mais le degré de ce rapprochement reste à définir. Il en est de même sur l'élévation anticyclonique sur l'atlantique, le degré d'élévation reste à déterminer. Sans compter les nombreux éléments autour tels que les creusements en méditerranée, les gouttes froides Açoriennes, le débordement dépressionnaire Américain qui sont à assimiler. 
On le voit sur les moyennes des ensembles GEFS (30 scénarios) et ECLWF (50 scénarios) qu'un retour du froid humide est fort probable à partir du mardi-mercredi (le redoux de la dépression concernerait dimanche soir et lundi est encore mal maîtrisé aussi) mais la tournure est mal assimilée. En fonction du flux (plus ou moins polaire) les conséquences seraient relativement différente en plaine sur le pays: 

 

 

 

On le voit par le panel GEFS que les scénarios sont multiples et ouvert, certains sont très hivernaux avec des chances de neige en plaine conséquent, d'autres plus doux donnant une probable pluie froide en plaine et de la neige à très basse altitude. On note que le nord du pays est dans une situation où les risques hivernaux et neigeux sont plus grands qu'au sud. Ceci s'explique par l'influence du vortex polaire sur la Scandinavie, il va "aspirer" plus ou moins vite la dépression du lundi. Dans certains cas où elle est "aspirée" rapidement celà pourrait favoriser des conflits nord-sud conséquents. D'autres scénarios voient une descente totale avec un creusement en méditerranée:

 

A très long terme, ce soir on dégage une possible reprise en main de l'activité dépressionnaire sur l'Atlantique avec une élévation atlantique qui s'écraserait. Mais c'est très incertain et cela peut vite bouger vu l'incertitude avant. 

 

Catégories

Articles récents

Articles importants

Archives par mois


Rechercher une date


Articles au hasard