connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.17h00, 36.2°C
    21%, 1016.3hPa
    Vent de direction ESE14 km/h (raf. 29)
Depuis 2001, ce site est gratuit, dénué de publicité et disponible en permanence. Cela nous coûte 12 000€/an.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2020Cliquez ici pour lire notre message
Un coup de chaud marqué avant un rafraîchissement, puis la fin de ces alternances?
Par hugo mercredi 29 juillet 2020, 17:14

Nouveau coup de chaud -violent- très temporaire

         Vous l'avez remarqué à 13h il faisait déjà chaud notamment sur la moitié sud avec des pointes allant jusqu'à 33°C à l'intérieur des terres en méditérranée, plus à l'ouest on tournait autour de 27-28 et au nord autour des 21-23°C. Situation donc assez respirable à l'heure actuelle notamment sur la moitié nord, mais ceci ne va pas durer...

 

        En effet, un léger isolement dépressionnaire sur le centre de l'atlantique va provoquer la remontée de hautes pressions amenant une masse d'air brulante du Maroc et de l'Espagne qui était concentrée sur ces zones déjà depuis quelques jours, ceci va provoquer un coup de chaud brutal notamment dans le sud-ouest avec des températures "tropicales" la nuit. On distingue toujours la large zone dépressionnaire nord atlantique qui rythme fortement notre été jusqu'ici (nous y reviendrons en fin d'article). 

En utilisant la ThetaE (Température potentielle Equivalente,  la température d'une parcelle d'air à laquelle on aurait enlevé toute sa vapeur d'eau, par un processus adiabatique, et qu'on aurait ramené au niveau de pression de 1000 hPa) on voit de manière flagrante l'arrivée de la masse d'air chaude par l'Espagne (déjà présente ce matin sur le sud de la France donnant des températures chaudes) :

Celle-ci devrait provoquer des températures très chaudes selon le modèle AROME avec les 40°C qui devraient être atteints sur une large moité sud-ouest, on devrait atteindre les 30°C sur une large partie nord de la France hors les côtes de la Manche et le Nord-Pas-de-Calais, on note la bulle froide sur l'ouest massif central avec des orages de chaleur qui se développeraient dans l'après midi donnant des orages assez vif rafraîchissant de manière significative le massif. Par contre, dans la vallée du Rhône il devrait faire chaud voire très chaud, une vigilance sur ces départements et le massif alpins a d'ailleurs été déclenché car les seuils caniculaires matin et après midi devraient être dépassés sur 3 jours. 

 

La nuit devrait continuer sur cette dynamique chaude avec des températures bien chaudes pour la nuit, avec le matin à 7h des températures toujours autour des 26-27°C dans le sud-ouest notamment et les 20-22°C sur une large partie de la France:

 

Le vendredi, le coup de chaud devrait progressivement se décaler vers la moitié est alors qu'un rafraîchissement à l'ouest s'imposerait favorisant même de possibles précipitations durant la matinée et début d'après midi:

        

Ceci provoquerait un conflit marqué en terme de température avec les 40°C qui pourraient bien être atteints sur le Centre de la France. En soirée un risque orageux pourrait se développer sur le Centre-Est avec cette opposition de température entre le rafraîchissement à l'ouest et le coup de chaud à l'est. On le voit avec le MUCAPE qui permet de facilement représenter certains potentiels orageux, on voit qu'ici le potentiel semble être développé à partir de 17h sur le centre de la France là où les 40°C ont été atteints. Cependant, les orages ne seront pas très violents car le conflit de masse d'air ne devrait pas être intense:

 

Après l'orage le retour d'un dégradé nord-sud

         A l'image du temps depuis un peu plus d'un mois bientôt, à la suite de bref coup de chaud on devrait avoir le retour d'un temps plus frais voir légèrement humide (au nord de la Seine notamment) au nord alors qu'au sud, le temps resterait assez sec et doux, tout ceci dit à un flux d'ouest:

 

         Mais des prémices de changement semblent se développer à long terme avec de nouveau une élévation anticyclonique prévue par CEP (modèle Européen), le modèle américain (GFS) et Canadien (GEM) sont plus sceptiques face à cette élévation mais ils la voient également. Ceci favoriserait un temps au dessus des normes, après un début de semaine estivale au sud et dans les normes voire légèrement en dessous au nord :

 

Vers un changement de dynamique atmosphérique générale? 

        Depuis mi-juin vous avez dû le remarquer le temps est sensiblement le même dans sa logique, on passe d'une situation douce (avec de petites pulsions anticycloniques) à des temps plus humides et frais au nord voir même au sud selon les situations. Mais globalement un flux d'ouest qui impose une nette opposition nord-sud. Et bien c'est normal, car nous sommes rythmés depuis mi-juin par les régimes estivaux dit AL et AR (notamment AR):

 

 

Ces régimes sont dans leur logique relativement proche, l'atlantic low (AL) favorise plus facilement les coups de chauds avec des élévations anticycloniques sur la France et des blocs dépressionnaires plus marqués sur le centre de l'Atlantique (ce que nous avons vécu mi juin, ou nous vivons cette semaine). L'atlantic ridge lui est plus proche d'un temps de flux d'ouest avec un anticyclone des Açores qui peine à s'imposer en haute latitude, il est "écrasé" par les basses pressions nord Atlantique, ce qui provoque un dégradé nord-sud assez flagrant sur la France. Ces deux régimes rythment clairement notre été jusqu'ici avec tantôt des coups de chauds (comme celui de mi juin et de la fin de semaine) mais assez bref (AL) et tantôt des temps plus modéré sous flux d'ouest, par moment perturbé sur le nord de la Seine (fin juin, début juillet) :

 

 

Mais comme on l'a vu ci-dessus les choses pourraient bien changer, car quand on prend du recul, l'anticyclone arctique qui pilotait depuis plusieurs semaines les dépressions autour du cercle polaire (ce qui participait à l'absence d'enfoncement vers les basses latitudes de dépression) devrait disparaitre. On le voit ci-dessous, il a été présent tout au long du mois et c'est en bonne partie le responsable de nos régimes à l'échelle Europe-Atlantique et donc à l'échelle de la France:

       

 

La sortie de l'anticyclone par la Sibérie qui devrait se réaliser durant la semaine prochaine laisserait place à une situation avec maintenant un large système dépressionnaire qui piloterait le nord de l'hémisphère. Ceci pourrait fortement changer certaines choses car cela permettrait l'élévation de hautes pressions à haute latitude ce qui pourrait mener à des réels logiques hémisphériques. En effet, à TLT on pourrait bien s'orienter vers un scénario de BL (blocage) avec des hautes pressions bien plus présentes sur l'Europe et des isolements dépressionnaires au large des Açores (chaleur), Portugal (temps orageux) ou sur la France (humide et frais), ce qui ferait disparaitre les dynamiques nord-sud.

 

On voit bien par l'ensemble GEFS américain qu'à J+10 on pourrait avoir des isolements dépressionnaires à assez basse latitude (ou tentatives en talweg) provoquant une forte élévation chaude en Europe: 

A TLT les scénarios de ce type s'affirment (même si quelques scénarios minoritaires AR-AL persistent), on ne constate pas pour autant d'isolement franc de basses pressions et donc pas de vraies situations BL, on est un peu sur une logique d'entre deux. Mais une choses est sûr les chances d'un temps chaud sur l'ensemble du pays pour début août semble de rigueur : 

ECMWF est d'ailleurs dans la mêmes logique que GEFS sur la moyenne montrant encore une incertitude sur un isolement franc mais confirmant bien l'instalation des hautes pressions en Europe de l'ouest et donc d'un temps sec, doux voire très doux.

 

Un temps donc très chaud à attendre les deux prochains jours avant un temps plus frais notamment au nord jusqu'au milieu de la semaine prochaine, à partir du jeudi, on pourrait bien avoir la mise en place de hautes pressions qui seraient bien plus ancrées solidement sur l'Europe de l'ouest exposant le pays à des chaleurs stagnantes et durables. 

Catégories

Articles récents

Articles importants

Archives par mois


Rechercher une date


Articles au hasard




L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑