connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.12h00, 20.7°C
    47%, 1024hPa
    Vent de direction NNE7 km/h (raf. 22)
Bilan météo du dimanche 29 avril 2007
Par Yann dimanche 29 avril 2007, 23:59
Dimanche orageux Cette journée de dimanche a sans doute marqué un tournant dans la période exceptionnellement douce, voire chaude, et ensoleillée que connait la France depuis le début du mois d'Avril. L'arrivée par l'Atlantique d'un air plus frais en altitude, surmontant une masse d'air encore bien chaude et humide dans les basses couches, a eu pour effet de destabliser l'atmosphère en de nombreuses régions. C'est alors que des phénomènes convectifs ont pu évoluer en orages parfois puissants et grêligènes sévissant sur pratiquement l'ensemble du territoire, à l'exception du pourtour Méditerranéen, du Sud-Ouest et de l'extrême Nord. Bien que le plus souvent très localisés, ces orages au caractère quasi-estival se sont parfois organisés en lignes en fonction des zones de convergences qui ont sillonné le pays. C'est dès le petit matin que des coups de tonnerre se sont fait entendre sur la Picardie et la Lorraine. L'activité électrique et les précipitations associées à ces formations multicellulaires matinales se sont avérées modérées. Elles se sont néanmoins estompées au fil des heures, avant une reprise rapide (vers midi) de la convection liée à l'élévation des températures. Avec l'évolution diurne c'est évidemment sans surprise que des averses orageuses se sont manifestées sur les massifs montagneux tels les Pyrénées, le Massif Central, les Alpes du Sud ou les Vosges. Il est cependant remarquable que bien des régions de plaine aient connu en ce 29 avril leur première véritable offensive électrique de la saison chaude 2007. Dans un premier temps, les départements les plus touchés se sont situés le long d'une ligne joignant le Sud-Manche à l'Ouest de la région Nivernaise. Il s'agissait essentiellement d'orages monocellulaires quasi-stationnaires. Mais dans un second temps de nouvelles cellules se sont formées sur l'Ouest de Ile de France, l'Eure et Loir et le Sud de la Basse-Normandie, tendant à dessiner une ligne de précipitations ponctuellement intenses quasi-continue sur près de 200km. Les Yvelines et plus globalement l'ensemble du Sud-Ouest Parisien ont été particulièrement affectés par ces pluies diluviennes. En effet, la régénération continuelle des foyers orageux a fini par engendrer en fin de journée un cumul de précipitations exceptionnel pour ces régions : on a relevé jusqu'à 80mm à Toussus le Noble, et surtout 102mm à Saint Rémy les Chevreuse ! À Villiers-le-Bâcle, dans l'Essonne, ce sont 120 personnes qui ont du être évacuées suites à ces intempéries où l'on a pu voir certains points d'une banlieue pavillonnaire noyés sous 2m d'eau... D'autres zones ont été fortement touchées par cette offensive orageuse. Citons ainsi les départements de l'Eure et du Calvados, qui ont été affectés en milieu d'après-midi par les cellules les plus virulentes. Plus tardivement, ce sont l'Oise, le Val d'Oise, mais encore le Bas-Rhin (Strasbourg), le Nord-Lorraine (Metz), le Nord-Isère et la région Lyonnaise (89mm relevés à Pierre Bénite, dont 56mm en une heure) qui ont du faire face à des précipitations intenses.
Catégories

Articles récents

Articles importants

Archives par mois


Rechercher une date


Articles au hasard




L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑