Commencez à taper pour rechercher
connexion

  • Infoclimat
    la météo
    en temps réel
    Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.16h00, 7.2°C
    58%, 1037.8hPa
    Vent de direction NNE25 km/h (raf. 36)
  • 100% gratuit • 0% pub • comment ?!
    Grâce à des dizaines de bénévoles, des milliers d'adhérents et de donateurs, Infoclimat est rendu possible. Vous aussi, rejoignez-les !
    objectif 90.000€ →
    Adhérer Donner help
Situation progressivement hivernale
Par Stéphane vendredi 13 janvier 2023, 22:10

Situation hivernale prévue, avec précipitations modérées, vents forts à violents, risque de neige.

SITUATION

La journée a été globalement nuageuse sur le pays, excepté près de la Méditerranée où de belles éclaircies se sont développées après l'évacuation d'un voile d'altitude en cours de matinée et, à l'inverse, sur la Bretagne où le soleil a pu faire de belles apparitions en début de journée.
Les minimales ont été globalement homogènes sur le pays, généralement comprises entre 4 et 8°C, plus douces près des côtes.
Les maximales ont peu varié sur la moitié nord, entre 10 et 13°C, 8 et 10°C sur un petit quart nord-est. Plus au sud, le thermomètre a pu grimper jusqu'à 15°C, voire 17-18°C en Méditerranée.
Les averses ont été le plus souvent faibles et localisées, excepté de l'Alsace à la Savoie où un front a fini par s'évacuer.

En altitude, la situation est la suivante illustrée par une carte satellite « airmass » permettant de visualiser les masses d'air et leurs interfaces :
le Jet stream ondule (flèches noires), avec des hauts géopotentiels (HG) sur le flanc convexe et de bas géopotentiels (BG) sur le flanc concave. Aux HG s'associent des anticyclones en basses couches (A), des dépressions (D) accompagnent les BG.
On notera un thalweg (T) au large immédiat de Terre-Neuve. Un front froid est présent piloté par une petite dépression secondaire.

En surface, on retrouve les différents éléments décrits.

 

ÉVOLUTIONS

La branche J1 du Jet et la cellule A2 vont être les éléments qui vont nous influencer ces prochains jours.
A2 se renforce ces prochaines 96 heures en se positionnant progressivement des Açores au sud du Groenland, grâce à l'introduction d'air chaud depuis les côtes sud-est américaines. J1 s'élèvera en direction du Groenland et de l'Islande, l'écoulement s'orientera alors au nord-ouest sur l'est de l'Atlantique, voire au nord-nord-ouest par la suite.

 

Dans le même temps, le front froid associé à T s'intensifiera et pilotera en aval une petite rivière atmosphérique (AR) impactant une moitié nord-ouest du pays. Cette modeste AR drainera une quantité très honorables d'humidité pour un mois de janvier.
Ce front froid s'évacuera vers l'Italie en se déstructurant.

 

 

La levée progressive de la dorsale issue de A2 pilotera sur son flanc ouest une forte advection humide (grandes flèches) où sa progression vers le nord sera bloquée par FC1. Guidée par FF1 et à nouveau bloquée par FC2, cette seconde AR concernera la France lundi. FC1 et FF1 marque en surface le redressement synoptique prévu en altitude (petites flèches).

Mardi, ce redressement s'accompagne d'un déferlement polaire en altitude sur la mer du Nord. L'intrusion de vorticité à l'interface avec l'air subtropical générerait un creusement de surface secondaire sur le golfe de Gascogne. Le couplage avec le Jet n'est pas encore affirmatif à cette heure mais il existe un risque de creusement explosif. Dans ce cas, l'écoulement de basses couches serait fortement accéléré. Il convient de suivre l'évolution de la situation.

Mercredi, l'écoulement général sur l'Europe occidental s'effectuerait plein nord, avec une température moyenne de la masse d'air bien basse et des températures à 500 hPa pouvant descendre entre -35 et -40°C.

 

PRÉVISIONS

Samedi :

Le front chaud abordera la Bretagne durant la nuit et exposera l'ensemble des régions du nord-ouest à des pluies modérées, en relation avec la rivière atmosphérique. Le temps s'adoucira et le vent de suroît se lèvera jusqu'à 60-70 km/h dans les terres, localement 80, et jusqu'à des valeurs voisines de 100 km/h sur les côtes.
L'arrivée du front froid vers la mi-journée sur les côtes de la Manche marquera un affaiblissement temporaire du vent, s'orientant à l'ouest ou à l'ouest-nord-ouest. Il s'accompagnera également de pluies modérées.
De l'Aquitaine au Jura et à la Méditerranée, hors secteurs côtiers, les gelées seront nombreuses mais faibles. Hormis quelques voiles d'altitudes et de la grisaille en matinée, les éclaircies se montreraient généreuses le plus souvent.

Dimanche :

La progression du front froid vers l'Italie homogénéisera grossièrement les températures au petit matin et les gelées seront rares. Les pluies concerneront un axe s'étendant de l'Aquitaine aux frontières allemandes au petit matin. En cours de journée, les pluies gagneront l'Occitanie, le Massif central et les Alpes puis elles s'évanouiront en s'approchant de la Méditerranée, seuls les Alpes du nord conserveront un ciel chargé.
À l'arrière du front froid, une traîne active s'installera avec des averses localement orageuses accompagnées par moment de fortes rafales convectives. Il n'est pas exclus quelques rafales violentes sous les grains les plus virulents. Ces grains gagneront la moitié nord en cours de journée avec des rafales parfois fortes. Près du golfe du Lion, la Tramontane et vent d'ouest près des côtes provençales se lèveront.

Lundi :

Ce serait une journée de transition à l'avant du déferlement. L'attention se portera à la fois sur des pluies modérées à localement fortes et sur un renforcement du vent pouvant atteindre le seuil de la tempête sur les côtes. Chronologiquement, durant la seconde partie de nuit de dimanche à lundi et la matinée de lundi, les régions exposées s'étendraient du sud de la Bretagne à la Gironde, voire le nord de Landes.
Ensuite, un vent de sud-ouest se lèvera des Baléares au golfe de Gênes.

Sur le plan des précipitations, on peut envisager 15 à 30 mm du sud-ouest aux côtes de la Manche et à l'Alsace, localement plus, surtout sur l'Aquitaine.

Mardi :

Le vent est à surveiller sur un tiers sud. Il pourrait s'avérer violent et turbulent sur les côtes aquitaine et le long des Pyrénées, franchissant largement la barre des 100 km/h. En Méditerranée, le vent d'ouest sur le golfe du Lion et de sud-ouest en Corse produirait des rafales tempétueuses.
Les pluies seraient également abondantes sur le sud-ouest et sur la façade occidentale de la Corse.
Plus au nord, la neige pourrait faire son apparition dès les premières hauteurs bretonnes et normandes, jusqu'au Pas de Calais et aux Ardennes. Pour les plaines, il est encore trop tôt pour s'engager, le risque est toutefois non négligeable.

Le froid s'intensifierait mercredi.

Catégories

Articles récents

Articles importants

Archives par mois


Rechercher une date


Articles au hasard