connexion
  • Journée de l'environnement Infoclimat
  • Orly - Athis-Mon.13h00, 15.9°C
    79%, 999.3hPa
    Vent de direction OSO19 km/h (raf. 43)
La majorité des sites web météo ont une vocation commerciale. Infoclimat est une association de bénévoles.
Soutenez Infoclimat, adhérez à l'Association pour 2020Cliquez ici pour lire notre message
Un nouveau système de détection des tornades aux Etats-Unis
Par Infoclimat mardi 3 mai 2005, 17:40
Un système radar expérimental est en train d'être installé dans l'Oklahoma, l'état le plus touché par les tornades aux Etats-Unis. Ces nouveaux radars fonctionnant en réseau ont pour but de donner aux météorologistes une image nette de la formation d'une tornade. Ce système a été développé à l'Université de l'Oklahoma, en liaison avec 3 autres universités américaines, par un professeur de météorologie, le Dr Kelvin Droegemeier, qui est également le directeur du centre pour l'analyse et la prévision des orages.

Ainsi, 4 radars vont être installés, ils formeront un banc d'essai.

Ce système a pour but de compléter le radar actuel NEXRAD dans des domaines où il est aveugle, ceci à cause de la courbure de la Terre. En conséquence de quoi NEXRAD ne peut voir qu’à partir de 3 km d'altitude jusqu'au sommet de l'orage. En utilisant un réseau de radars basse énergie, et très proches géographiquement, ce programme devrait permettre de produire une imagerie radar de la zone dés 50 mètres du sol (contre donc 3km avec NEXRAD). Ce système de radars sera aussi capable de cibler des phénomènes météorologiques locaux, comme par exemple les tornades qui sont parfois difficilement détectables, car cachées dans les rideaux de précipitation.

Le docteur Droegemeier annonce qu'une fois développé, ce système de radars basse énergie pourra être installé sur les tours de relais téléphonique à travers le pays, couvrant ainsi une large zone.

Il a justifié le choix de l'Oklahoma comme zone de test du fait qu'il y a en moyenne 50 orages violents par an dans cet Etat situé au cœur de la célèbre Tornado Alley. Ces orages engendrent 4 fausses alertes par an. Droegemeier prétend que 75% des alertes aux tornades sont fausses en raison de la lecture limitée que fait NEXRAD des orages.

Ce nouveau système devrait être capable d’identifier une tornade 60 secondes après sa formation, et informer les météorologistes de l'évolution des orages avec une précision de l'ordre de quelques dizaines de mètres sur le terrain!

Ce projet va coûter 40 millions de dollars pour la recherche ; si cela fonctionne, il devrait permettre d'augmenter les délais d’alerte, non seulement pour les tornades mais aussi pour les crues éclairs et autres phénomènes violents liés à la météo.

Cela montre encore une fois la collaboration qui existe entre les universités américaines et les professionnels. Le docteur Kelvin Droegemeier annonce que ce système devrait être opérationnel pour le printemps prochain.

Posté dans Actualité Météo
Catégories

Articles récents

Articles importants

Archives par mois


Rechercher une date


Articles au hasard




L'observation météo en directparticiper » sync...
↑ nouveaux éléments ↑